background preloader

Infographie : Le parcours d'achat des Français

Infographie : Le parcours d'achat des Français
L'Ifop a identifié 5 étapes fondamentales du processus d'achat : la motivation d'achat, la prise d'informations, la comparaison, l'achat et le paiement. Wincor Nixdorf, en partenariat avec l'Ifop, a interrogé les Français afin d'identifier de quelles façons la pluralité de canaux modifie l'ensemble de leur parcours d'achat. Les canaux d'achat mis à la disposition des consommateurs ne cessent de se diversifier : m-commerce, e-commerce, magasins traditionnels...Dans ce contexte l'étude mesure l'impact de cette multiplicité de canaux sur chacune des 5 étapes fondamentales du processus d'achat : la motivation d'achat ; la prise d'informations ; la comparaison ; l'achat ; le paiement. Enquête réalisée par questionnaire auto-administré en ligne auprès d'un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, du 17 au 22 avril 2014. En savoir plus sur Offremedia.com

Satisfaction client : connaissez-vous les 4 principales mesures ? Lorsque nous vivons une bonne expérience avec une marque, nous sommes habituellement prêt à lui apporter notre confiance une seconde fois. Les évaluations positives concernant un produit ou un service de votre marque sont des signes d’une grande satisfaction client. Cette satisfaction, si elle est maintenue, augmentera la fidélité de votre client ainsi que sa propension à renouveler son achat. Mais comment pouvons-nous mesurer efficacement la satisfaction du client ? Voici les 4 dimensions de la satisfaction clients essentielles à la réussite de votre entreprise. Dimension émotionnelle : mesure de la satisfaction globale Exemple de question : Dans l'ensemble, êtes-vous satisfait du « Restaurant Michel Sarran » ? Cette question reflète l'opinion globale de l'expérience de la satisfaction du consommateur avec le produit ou le service qu'il a utilisé. La qualité perçue est souvent mesurée dans l'un des trois contextes : Qualité globale Fiabilité perçue Aptitude à répondre aux besoins du client

13 exemples de marketing sensoriel réussi et raté Dans le prolongement de l’article d’hier sur le brand content, je vous propose aujourd’hui un article sur le marketing sensoriel avec 13 exemples différents. Marketing sensoriel quésaco? Qu’est ce que le marketing sensoriel ou expérientiel ? Il s’agit d’une nouvelle approche du marketing qui engage le consommateur dans une démarche positive, permettant d’établir un lien durable avec la marque au travers d’une expérience sensorielle unique. Quelques chiffres peuvent illustrer l’effet des émotions sur le comportement des consommateurs: Source : Jack Morton, Survey 2006 Cette pratique du marketing est majoritairement utilisée pour le BtoC, dans les flagships et magasins éphémères afin de créer une valeur ajoutée. Quels sont les avantages du marketing expérientiel? Marketing sensoriel BtoC Abercrombie & Fitch est un symbole de la pratique du marketing expérientiel, la marque de prêt-à-porter utilise 4 sens afin de créer une expérience de consommation qui reflète son image de marque.

Etude Forrester : Quel parcours d’achat pour le shopper Français ? | Viuz Alors que les Directeurs Marketing tentent de faire sens de l’ensemble du cycle de vie des consommateurs, une étude de Forrester “The French shopper customer journey” jette un nouvel éclairage sur les parcours d’achats des shoppers français et les différentes phasesde découverte, exploration, achat, questions, demandes et engagement. Synthèse et décryptage : 1- La bataille de l’attention Contrairement à leurs homologues Eurpéens les Français sont moins consommateurs de médias et évitent la pression publicitaire. Ils passent 11,8 heures en ligne (versus 14,2 en Allemagne et 14,7 heures en Angleterre) Les moins de 35 ans ont une consommation équilibrée des média online et offline mais les plus de 35 ans passent deux à quatre fois plus de temps offline. Deux tiers déclarent éviter la publicité et 27% utilisent des AdBlockers. 2- Le rôle des canaux offline et online dans le parcours d’achat 3- La specificité Française dans les cycles du parcours d’achat 5- Les insights sur la phase d’engagement

Le neuromarketing : comment les marques sondent votre cerveau Par Francetv info Mis à jour le , publié le Qu'est-ce qui motive notre envie d'acheter ? A Paris, un institut de conseil en marketing a créé un supermarché test. En Belgique, les marques font passer des IRM à des clients tests. En France, l'imagerie ne peut toutefois être utilisée que dans le cadre de la recherche médicale ou pour la prévention et la santé. Moments clés du parcours d'achat | C-Marketing L’hyper-connectivité a changé les comportements et les attentes des consommateurs. Aujourd’hui, ils naviguent d’un écran à l’autre et du virtuel au réel, pour comprendre, trouver, comparer ou acheter. Leur parcours d’achat se fragmente en une série de micro-moments. Maîtriser les moments clés du parcours d’achat est essentiel pour les commerçants car c’est là que les préférences se dessinent et que les décisions se prennent. Les nouvelles exigences des clients Le parcours client se dessine au gré de micro-moments créés par les besoins et les intentions de chaque consommateur. Une réponse immédiate Les smartphones permettent d’agir ou de réagir de manière impulsive, à tout moment. Une réponse pertinente Puisque le consommateur agit dans l’urgence du moment, ses attentes sont élevées et sa patience est faible. Une réponse qualitative Les préférences et les décisions d’achat se jouent dans ces micro-moments. Quatre moments qui comptent Des moments pour se divertir Des moments pour apprendre 1.

Motivation et Frein (notion) L'influence du digital sur le parcours consommateur | ECS Digital L’influence des médias sur l’acte d’achat est incontestable. La multiplication des dispositifs digitaux n’est donc pas sans conséquence sur le comportement des consommateurs. De la collecte de renseignements en ligne jusqu’à l’achat en magasin, le parcours client jusqu’alors linéaire, s’est complexifié. L’explosion des dispositifs digitaux (smartphones, tablettes, TV connectées, ordinateurs portables…) a profondément bouleversé le comportement des clients dans leurs actes d’achat. Le consommateur est devenu cross canal L’évolution des moyens et des leviers de communication augmentent nettement les points de contact avec le consommateurs. Le consommateur est donc devenu cross canal dans son processus d’achat, il souhaite pouvoir consommer rapidement et facilement dans toutes les situations. Car si 50% des consommateurs commencent par se renseigner en ligne, ils sont 64% à souhaiter voir, utiliser ou toucher les produits avant d’acheter. Clarisse Sur le même thème 10 décembre 2013 6 mars 2014

Acheter une maison ou de la lessive... même mécanismes ? Publié par Emilie Moronvalle le sept 10, 2012 dans le Blog | 0 commentaire Un processus de base Bouclons la boucle sur l’étude de notre consommateur avec le comportement d’achat. Nous avons déjà vu les variables qui sont propres au consommateur et son processus de décision. Mais qu’en est-il du processus d’achat ? Après l’achat, c’est fini ? Il s’agit d’un facteur ESSENTIEL à prendre en compte. Si vous voulez fidéliser votre client et renforcer votre image, à vous de jouer les marketers ! Regardez plutôt ce tableau, il vous permettra d’y voir un peu plus clair… Vous pouvez maintenant « ranger » votre produit dans l’une de ces catégories pour anticiper l’implication de votre futur acheteur et y adapter votre stratégie marketing. Un outil bien utile Vous avez maintenant toutes les clés en main avec ces 3 conseils de février pour connaître votre consommateur et l’appréhender au mieux ! A vous de jouer, et n’hésitez pas si vous avez besoin de compléments

Omnicanal et (surtout) exigeant, voici le... Qui sont les shoppers français d’aujourd’hui et quelles sont leurs attentes ? A l’occasion des soldes d’été 2016, qui démarrent le 22 juin, Manhattan Associates France a dévoilé une nouvelle étude* dressant le portrait du shopper 2016. Premier enseignement : les shoppers français sont… exigeants ! S’ils souhaitent volontiers continuer à faire leurs courses en boutique, ils veulent également bénéficier des avantages que leur procure la vente en ligne. "La personnalisation, la commodité et la flexibilité sont des éléments sur lesquels le consommateur ne veut pas transiger", analyse Rémy Malchirand, Directeur Général France de Manhattan Associates. Une expérience personnalisée en ligne... mais aussi en magasin Parmi les nouveaux usages à prendre en compte, la densité des informations disponibles en ligne. Favoriser le parcours sans couture L’omnicanalité comme principe

La notion de besoins La notion de besoins On entend par besoin un sentiment de manque, d’insatisfaction lié à l’origine à une nécessité physiologique non contrôlée (manger, boire, ...) puis élargi à des champs plus vastes par la psychologie.Non comblé, inassouvi, le besoin crée chez l’individu une tension, une frustration. Le besoin est le point de départ de la consommation : sans besoin, pas d’achat.La force de la publicité repose majoritairement sur ces besoins, réels ou créés. Le produit ou le service est présentés comme le moyen de ne plus être frustré. Par ailleurs, cette frustration aura été créée ou exacerbée.Ainsi, le manque est généré... pour mieux le combler. Ne confondons pas le besoin et l'envie ! La pyramide des besoins de MaslowElle exprime schématiquement les besoins présents chez tous les individus de façon latente. Cette pyramide illustre le mécanisme d’ascension dans le besoin. Les besoins selon H. Exemples de publicités conçues sur la réponse à un besoin Besoin de domination.

Related: