background preloader

Le paradigme économique des Tiers Lieux

Le paradigme économique des Tiers Lieux
Les Tiers Lieux se développent essentiellement au cœur des villes et recouvrent des réalités multiples comme des coworking spaces, des Living Labs ou des Fab Labs. D’un point de vue théorique, les Tiers Lieux constituent des supports privilégiés de production et de valorisation d’innovations grâce à leur capacité à articuler les trois dimensions essentielles de l’innovation (spatiale, sociétale et productive), des dimensions a priori non directement marchandes ou monétaires. En cela, les Tiers Lieux préfigurent l’émergence d’un nouveau paradigme économique et remettent en cause une conception du marché associée à l’idée d’une sphère « hors sol » et autonome où s’établiraient uniquement des comportements calculateurs, impersonnels et égoïstes. Pour illustrer notre hypothèse, nous nous appuyons sur un ensemble de Tiers Lieux que nous étudions actuellement en France et en Espagne dont le Medialab Prado à Madrid et FabCity, un projet du Fab Lab de Barcelone. Le Media Lab Prado, Madrid

http://www.echosciences-grenoble.fr/actualites/le-paradigme-economique-des-tiers-lieux

Related:  Fablab,coworking : nouveaux espaces et formes de travailCoworking & FabLabÉléments de réflexion et ressourcescentres de cotravailCommuns - économies

Le manifeste des Tiers Lieux Le manifeste des Tiers-Lieux est un ouvrage collectif qui vise à améliorer la compréhension de la dynamique des Tiers-Lieux de manière à diffuser ses valeurs et à démultiplier son impact sur la société. "Un Tiers Lieux ne se définit pas par ce que l'on en dit mais par ce que l'on en fait..." - #TourTT La présentation à l'écran Qui sommes nous ? Important : Nous ne sommes pas représentant mais interprète ponctuel d'un mouvement mondial ouvert, libre et open source NetPublic » Comment créer un tiers-lieu ou un lieu partagé ? Infographie décisionnelle NetPublic » Comment créer un tiers-lieu ou un lieu partagé ? Infographie décisionnelle Comment créer un tiers-lieu ou un lieu partagé ?

Ces entreprises parisiennes qui ouvrent des antennes dans le Perche Deux entreprises parisiennes viennent d’annoncer, à quelques semaines d’intervalle, l’ouverture de “villages” dans le Perche. Il s’agit bien sûr de Simplon et de Mutinerie qui vantent les bienfaits de la région pour la créativité et l’innovation. Retour sur ces deux initiatives. Mutinerie Village Mutinerie est une jeune entreprise parisienne qui a ouvert son premier espace de coworking en 2012, dans le 19ème arrondissement de Paris. Le lieu rassemble aujourd’hui une belle communauté d’indépendants: développeurs, designers, startuppers ou encore consultants, et organise régulièrement des évènements. Les Tiers Lieux, faites les vous même ! Parce qu’il n’est pas possible de comprendre les Tiers Lieux si on ne les pratique pas… Plus de 4 ans que nous sillonnons les routes de France et d’Europe pour aller à la rencontre des pionniers de ces lieux créatifs et coopératifs que l’on nomme plus communément aujourd’hui de « Tiers Lieux« . Chaque semaine, de nouveaux projets émergents dans nos villes et nos campagnes autour d’un espace de coworking, d’un espace de travail à distance, d’un espace de pratiques numériques, d’un FabLab, d’un jardin partagé, d’une maison des associations, d’une friche industrielle, d’une pépinière d’entreprises… et tous ont un point commun, l’envie de Travailler et Vivre Autrement. Exemple avec un projet de Tiers Lieux dans la friche industrielle de Caen. Bien sûr, tout cela reste encore compliquer à comprendre tant le sujet est large et complexe, mais comme le disait notre ami Albert Einstein, « Nous ne résoudrons pas les problèmes par le mode de pensée qui les ont engendrés« .

Enfin, Paris a son grand fab lab, il s'appelle Usine IO C'est un fab lab, mais pas que... En plein milieu du 13e arrondissement, dans le futur temple de la technologie parisienne, à quelques centimètres à pied du méga incubateur de la Halle Freyssinet de Xavier Niel, va s'ouvrir Usine IO. 1.500m2 dédiés à la conception, au prototypage produit et à l'industrialisation. Une première à Paris qui n'avait toujours pas de fab lab à la hauteur de ses ambitions en innovation. Réformes numériques d'ici 2017 : voici le programme complet ! Voulant démontrer son volontarisme, le premier ministre Manuel Valls a présenté vendredi l'ensemble des réformes prévues d'ici la fin du quinquennat de François Hollande en 2017. Ce sont ainsi 155 réformes qui sont détaillées dans l'agenda du Gouvernement, certaines devant faire l'objet de projets de loi à venir, d'autres étant déjà engagées et programmées. Une série de mesures sont ainsi annoncées ou confirmées dans le domaine du numérique, qu'il soit le sujet principal ou accessoire.

Coworking, télécentres, bureaux partagés : trois facettes d’une même révolution Coworking Apparus il y a dix ans aux États-Unis, les espaces de coworking sont incontestablement le lieu de travail le plus tendance du moment. Un espace de coworking est un espace de travail partagé où l’on partage plus que l’espace : idées, projets, clients, passions, loisirs, etc. En France, ils sont déjà une quarantaine et les plus connus sont La Cantine (Paris, Rennes, Toulouse, Nantes), Soleilles Cowork, Dojocrea, etc. (1). Télécentre

« Les biens communs nous offrent davantage de liberté et de pouvoir que ne le font l’État et le marché La notion de « biens communs » attire de plus en plus l’attention et l’intérêt de divers acteurs du changement social. Qu’il s’agisse d’écologie, de défense des services publics, de culture ou de technologie, les biens communs – ou, plus simplement, les « communs » – ont pour principal attrait de dessiner une alternative pratique aux logiques de commerce et de contrôle, mettant l’accent sur la coopération et le partage, et redonnant du pouvoir et de l’autonomie aux simples citoyens. La notion de « biens communs » est invoquée à propos de choses très différentes entre elles, depuis la gestion collective des ressources naturelles jusqu’à Linux et Wikipedia, en passant par la préservation des traditions indigènes, les services et infrastructures publics, les coopératives et l’économie solidaire, les jardins partagés et les AMAP… Difficile parfois de trouver un fil conducteur.

Le coworking s’étend partout en France: les raisons de s’y mettre Qu'ont en commun les termes Mutinerie, Beeotop, Ruche, Usine, Bocal, Vaisseau, Kabane, Arrêt Minute? Réponse: ils qualifient des espaces de coworking, lieux de travail partagés qui rassemblent des professionnels de tout horizon. Alors que le premier du genre a vu le jour à Paris en 2008, il en existe maintenant plus de 200 à travers la France. L'occasion de revenir sur les raisons d'une telle diffusion. 3e édition du l’appel à projet régional « espaces de travail collaboratif » Depuis le 13 décembre 2013, jusqu’au 26 mars 2014 14 heures, la région Île-de-France ouvre la 3e édition de l’appel-à-projet régional « espaces de travail collaboratifs ». Quelques nouveautés apparaissent pour cette version renouvelée de l’appel-à-projet anciennement nommé « télécentres et espaces de coworking » : - Un élargissement des structures éligibles : les PME, incluant les SCIC et SCOP, peuvent maintenant candidater au même titre des collectivités locales et associations - Les fablabs et les dépenses liées à ces derniers deviennent également éligibles L’ensemble des dossiers devront être déposés en ligne via la nouvelle plateforme régionale. Vous trouverez toutes les informations utiles ici Pour plus de précisions, nous vous conseillons les éléments de présentation et FAQ disponibles à cette adresse Cette aide financière est une subvention en investissement d’un montant maximal de 200 000 €.

1er séminaire autour de "tiers lieux et open source en 2014" C'est quoi ? La Quinzaine des tiers-lieux francophones open source ? le site officiel de la 15aine L'idée en quelques mots : Des millions d'individus s'engagent quotidiennement à travers le monde dans une démarche de partage de savoir, de mutualisation de ressources et de création collective de biens communs afin de faire émerger des solutions de développement pour les territoires, les entreprises et les habitants. Les Tiers-Lieux incarnent localement cette dynamique globale, source d'innovation dans une société en transformation.

Les Espaces publics numériques peuvent-ils devenir des tiers-lieux ? (2/3) Illustration : Jacques Goldstein (IDRC) Dans l'article précédent « A la rencontre du 3ème type … de lieu », nous sommes repartis aux sources du concept de « 3ème lieu » pour découvrir qu'il était préférable d'utiliser le terme de « tiers-lieu » plus porteur de sens. Ces tiers-lieux peuvent se décliner sous la forme d'une trilogie : espaces de co-working, tiers-lieux culturels, fablabs et leurs dérivés. Dans ce second article de la série, nous nous interrogeons sur les conditions nécessaires pour qu'un EPN puisse proposer un espace de co-working au sein de ses locaux, ainsi que la pertinence et la faisabilité de cette évolution. Ne serait-ce pas finalement revenir au modèle de télécentre tel qu'il existe ailleurs dans le monde ?

La Pyramide de Maslow du coworking Article originellement publié sur le blog de Mutinerie par William. Vous souvenez-vous de la bonne vieille pyramide de Maslow que l’on vous a sans doute enseignée à l’école ? Vous savez, cette pyramide des besoins humains qui permet de les classer et de les hiérarchiser d’une manière dynamique … Si l’on en croit Maslow, les besoins situés à la base de la pyramide doivent être globalement satisfaits pour rendre possible la réalisation des besoins supérieurs. Et bien, je me suis amusé à appliquer cet outil d’analyse au coworking pour voir ce que ça pouvait donner. Appliqué au coworking, l’analyse de Maslow signifierait qu’il convient d’assurer les services de base dans un premier temps pour permettre aux coworkers de progresser vers les échelons plus élevés de la pyramide. Au delà du coté matériel, le coworking a pour ambition d’offrir un cadre adapté à la réalisation individuelle de ses membres

Related: