background preloader

Peinture - La Renaissance artistique

Peinture - La Renaissance artistique
La "révolution picturale" de la Renaissance «Tous ceux qui ne prennent pas comme modèle la nature, cette éducatrice de tous les maîtres, s'efforcent en vain de faire de l'art ». (Léonard de Vinci ) Une véritable révolution picturale secoue la Renaissance. La Joconde ou Monna LisaLéonard de Vinci, 1503-1506, huile sur bois,Musée du Louvre, Paris Deux innovations essentielles traversent la période :L'invention de la technique de la peinture à l'huile au début du XVe siècleLa découverte des lois de la perspective linéaire en Italie La technique de la peinture à l'huile La grande innovation des maîtres flamands est d'avoir mis au point la technique de la peinture à l'huile. Jusque là, les peintres mélangeaient leurs pigments (poudre fine provenant d'une substance minérale broyée) avec un liant à base de jaune d'oeuf pour obtenir une pâte qu'ils délayaient ensuite avec de l'eau. La découverte de la perspective Essayez de trouver le point de fuite sur cette oeuvre de Léonard de Vinci. Notes : 1. Related:  Humanisme et renaissancejolanee

Parcours : La Peinture à l’époque de la Renaissance italienne Alors que les grandes puissances d'Europe rivalisent pour contrôler l'Italie, les peintres italiens du XVe et du XVIe siècle élargissent le champ de la peinture occidentale. Les arts se développent dans un contexte politique particulier. L'Italie n'est pas unifiée et chaque prince, chaque famille qui règne sur une ville veut montrer sa splendeur, sa puissance. Les oeuvres, les grands chantiers tous liés à une commande sont là pour montrer la magnificence de leurs mécènes. Itinéraire jusqu'a la prochaine œuvre : Partons de la Pyramide et dirigeons-nous vers l'accès Denon.

La Renaissance : les siècles de l'aventure Les enjeux idéologiques L'Europe de la Renaissance est formée d'une mosaïque d'États de différents types (républiques urbaines, royaumes nationaux, seigneuries, principautés laïques ou ecclésiastiques). Mais au-delà de ces différences, il est possible de trouver des tendances idéologiques de fond : Le développement du nationalisme (Espagne, Hollande, Angleterre) qui a souvent un contenu religieux et qui a été favorisé par l'unification des langues et des cultures. Toutefois, tout au long de cette période, les intérêts dynastiques vont demeurer déterminants;La naissance de l'économie capitaliste à partir de l'Italie du Nord avec toutes ses conséquences : l'augmentation générale de la production, la concentration des capitaux, mais aussi les conflits économiques, l'avènement du colonialisme, etc. Naissance de l'État moderne Le type de pouvoir politique qui domine pendant la Renaissance est, sans contredit, la monarchie absolue de droit divin. Le réalisme politique La critique utopique Day, H.

Tintoret Miracle de Saint-Marc délivrant l'Esclave e-Venise.com « Tintoret est le roi des violents. Il a une fougue de composition, une furie de brosse, une audace de raccourcis incroyables, et le Saint-Marc peut passer pour une de ses toiles les plus hardies et les plus féroces. Ce tableau a pour sujet le saint patron de Venise venant à l'aide d'un pauvre esclave qu'un maitre barbare faisait tourmenter et géhenner à cause de l'obstinée dévotion que ce pauvre diable avait à ce saint. L'esclave est étendu à terre sur une croix entourée de bourreaux affairés, qui font de vains efforts pour l'attacher au bois infâme. Les clous rebroussent, les maillets se rompent, les haches volent en éclats ; plus miséricordieux que les hommes, les instruments de supplice s'émoussent aux mains des tortionnaires. Cette figure vigoureuse, athlétiquement musclée, de proportion colossale, fendant l'air comme le rocher lancé par une catapulte, produit l'effet le plus singulier.

Des changements dans l'art Cette période est caractérisée par un réel renouveau dans l'art La Renaissance est également un courant artistique. Les styles sont très différents en fonction des pays mais on remarque des points communs : une recherche de réalisme, l’utilisation de la perspective, la recherche de lumière, de nouvelles techniques et de nouveaux sujets. Ce sont ces innovations qui marquent la rupture avec l’art du Moyen Âge. Une recherche de réalisme L’art de l’époque médiévale représentait des personnages plats, sans volumes, juxtaposés sur des fonds unis. La perspective La science neuve de la perspective donne l’illusion de la troisième dimension, accentue le réalisme. Des nouvelles techniques de peinture Les peintres n’achetaient pas des tubes de peintures mais préparaient eux-mêmes leurs couleurs à base de pigments : des plantes, des minéraux. La Lumière La Renaissance est souvent rattachée à une recherche de la lumière. De nouveaux thèmes Les arts ne vont plus se restreindre aux sujets religieux.

Visite de Windsor Castle Bibliothèque virtuelle L'humanisme L’humanisme est un courant culturel européen qui s'est développé à la Renaissance. Il modifie les conceptions de l'Homme et ses rapports au monde. Cette pensée nouvelle va apporter plusieurs autres idées qui vont modifier considérablement les aspects artistiques et sociaux. Les notions de liberté, de tolérance, d’indépendance, d’ouverture et de curiosité sont associées à ce courant culturel. Émergence de l’humanisme Début de l’humanisme Très tôt en Italie, dès la fin du 13e siècle, les textes de l’Antiquité servaient de modèles de sagesse et de formation des Hommes. Carte exposant les principaux foyers de l’humanisme Cet intérêt naissant face aux écrits antiques combiné à la redécouverte de plusieurs textes et traditions oubliés ont fait évolué la manière de percevoir le monde, les connaissances et l’Homme en général : on veut renouer avec les connaissances et le mode de vie d’une époque prestigieuse. La propagation des nouvelles idées dans la société Les valeurs associées à l’humanisme

Christian Bec, Les Médicis, hommes d'argent, hommes d'État Banquiers, industriels, hommes de pouvoir, les Médicis ont été, pendant plus d'un siècle, indissociables de la destinée de Florence. Mécènes éclairés, ils ont favorisé la venue des artistes et des intellectuels les plus célèbres de l'Italie. Côme, Pierre le Goutteux, Laurent, dit le Magnifique, son fils Pierre, deux papes, Léon X puis Clément VII, puis quelques grands-ducs : autant de figures extraordinaires dont Christian Bec nous retrace ici la destinée. Une famille d'hommes d'affaires Dès la seconde moitié du XIIIe siècle et jusqu'au XVe siècle, l'Italie occupe en Europe une position économique avancée. Parmi les Italiens, les hommes d'affaires florentins dominent : banquiers, commerçants, lainiers, soyeux notamment. Mais en 1434, c'est Côme de Médicis, le rival et concurrent de cette faction, qui prend le pouvoir, après un exil d'un an à Venise. Côme de Médicis et Pierre le Goutteux (1434-1469) Laurent Le Magnifique (1469-1492) Coup de théâtre tragique cependant. Épilogue Christian Bec

Tintoret Miracle de Saint-Marc délivrant l'Esclave e-Venise.com Tintoret le Miracle de Saint-Marc délivrant l'esclave Le Tintoret a peint ce tableau en 1548 pour illustrer un fragment de la légende dorée de Saint-Marc, le Patron de Venise : Sans avoir demandé la permission à son maître, un esclave rempli de piété était parti en pèlerinage à San Marco pour honorer les reliques de l'Evangéliste. A son retour, son maître voulut le punir d'une manière exemplaire en le condamnant à une exécution publique. Il serait mis à mort après qu'on lui eût crevé les yeux, parce qu'ils avaient vu ce qu'ils n'auraient jamais dû voir. Comme les clous ne pouvaient percer les yeux de l'esclave, le maître ordonna qu'on brisât ses jambes qui l'avaient porté jusqu'à Venise. Tintoret le Miracle de Saint-Marc délivrant l'esclave Et comme l'esclave continuait de chanter les louanges de San Marco, le maître en colère voulut qu'on lui brise la bouche à coups de marteau. Autour d'eux, les témoins s'approchent, se penchent, pour voir de plus près cette chose incroyable.

Les beaux arts à la Renaissance | Les fiches de l'histoire de l'art Période de renouveau artistique, littéraire et scientifique, la Renaissance débute au XIVe siècle en Italie du Nord. Véritable révolution de la pensée et de tous les champs artistiques, ce mouvement diffuse rapidement ses modèles dans toute l’Europe, où il domine jusqu’à la fin du XVIe siècle. Il transforme radicalement l’art occidental, mais plus profondément, au-delà des modes de représentation, il s’infiltre jusque dans le rapport de l’homme à la nature, au monde, à Dieu, à l’autre. La Renaissance s’épanouit sur près de trois siècles, en trois périodes successives : le Trecento (XIVe siècle), le Quattrocento (XVe siècle) et le Cinquecento (XVIe siècle). La Renaissance artistique succède à l’esthétique médiévale, dont il remet en cause les codes et les canons. L’humanisme et la Renaissance Le renouvellement de la réflexion philosophique du XVIe siècle se caractérise par l’affirmation d’une libération de l’homme vis-à-vis de Dieu. Le goût pour l’Antiquité reste omniprésent.

Related: