background preloader

Le coût de l’exposition aux perturbateurs endocriniens se chiffre en milliards

Le coût de l’exposition aux perturbateurs endocriniens se chiffre en milliards
Related:  Perturbateurs endocriniens

Stop aux perturbateurs endocriniens dans les jouets Madame la Ministre, Lors de votre allocution au cours d'une conférence internationale sur les Perturbateurs endocriniens qui s’est tenue les 10 et 11 décembre à Paris, vous avez annoncé vouloir faire de la protection des populations vulnérables, femmes enceintes et jeunes enfants notamment, une priorité de l’action de la France dans les mois à venir. Vous avez précisé que la France allait... Lors de votre allocution au cours d'une conférence internationale sur les Perturbateurs endocriniens qui s’est tenue les 10 et 11 décembre à Paris, vous avez annoncé vouloir faire de la protection des populations vulnérables, femmes enceintes et jeunes enfants notamment, une priorité de l’action de la France dans les mois à venir. WECF publie ce jour une étude menée auprès des 16 producteurs et distributeurs de jouets qui représentent la majorité du marché du jouet en France.

Perturbateurs endocriniens, une bombe à retardement allumée par les lobbies industriels Ils sont partout. Dans votre dentifrice, sur votre ticket de caisse, parmi les jouets de vos enfants, imprégnés dans les vêtements que vous portez… Ils accompagnent la plupart de vos repas puisqu’ils emplissent les contenants alimentaires et constituent certains des pesticides qui finiront dans votre salade ou votre verre de vin. Ils suivent peut-être même vos partenaires sexuels les plus réguliers, balisant toutes les étapes de votre vie intime, comme l’avait montré Générations Cobayes au printemps dernier. Inutile d’ailleurs de songer aux médicaments pour s’en purger, on en retrouve également dans plusieurs d’entre eux. Vous êtes donc cernés, exposés de manière quotidienne et invisible. Par qui ? Leur production a explosé en quelques décennies, leur utilisation étant intrinsèquement liée au phénomène d’industrialisation sur lequel repose le confort moderne : matières plastiques, pharmacie, cosmétiques, pesticides agricoles, etc. Une lente prise de conscience L’impossible définition ?

Some BPA-free plastic is actually worse for you than normal plastic Today in “time to move into my underground bunker,” BPA-free plastic — touted as the safer, gentler, less cancer-y plastic — is less benign than we were promised. The Center for Environmental Health studied 18 BPA-free plastic sippy cups and found that more than a quarter had estrogen-like chemicals. Too much estrogen has been tied to breast cancer, and a childhood imbalance can mess up the brain and other organs. Mother Jones reports that Texas lab CertiChem found some similarly creepy results: It reported that “almost all” commercially available plastics that were tested leached synthetic estrogens — even when they weren’t exposed to conditions known to unlock potentially harmful chemicals, such as the heat of a microwave, the steam of a dishwasher, or the sun’s ultraviolet rays. Lovely!

Voici ce que vous devez vérifier la prochaine fois que vous achèterez de l'eau en bouteille Dernièrement, lors de l’achat d’eau en bouteille, les consommateurs sont priés de vérifier le fond de la bouteille, afin de protéger leur santé. Les bouteilles en plastique marquées avec des lettres comme HDP, HDPE, PP et certaines autres, ne dégagent pas de matières toxiques dans l’eau, et les autres lettres peuvent représenter les produits chimiques dans l’eau que vous buvez. Chaque marque doit marquer la teneur de la bouteille, et nous vous offrons un peu d’aide pour reconnaître les bouteilles d’eau toxiques. PET ou PETE – on l’utilise pour les bouteilles jetables. Ces bouteilles peuvent libérer des métaux lourds et des substances chimiques qui affectent l’équilibre hormonal. PEHD – plastique qui ne libère pratiquement aucune substance chimique. PVC ou 3V – libère deux substances chimiques toxiques qui affectent les hormones dans votre corps. PP – une autre matière plastique de couleur blanche ou semi-transparente, utilisée comme emballage pour les sirops et les pots de yaourt.

cyberaction DITES « NON» AUX PERTURBATEURS HORMONAUX cyberaction N° 672: DITES « NON» AUX PERTURBATEURS HORMONAUX [ 2 585 participations ] cyberaction mise en ligne le mardi 13 janvier 2015 En partenariat avec : EDC-Free Europe Elle sera envoyée à : Consultation européenne Elle prendra fin le : vendredi 16 janvier 2015 DITES A LA COMMISSION EUROPÉENE QUE VOUS VOULEZ ELIMINER LES PRODUITS CHIMIQUES PERTURBATEURS HORMONAUX DE NOS VIES POUR PROTEGER NOTRE SANTE ! Plus d'infos Des preuves scientifiques lient l'exposition aux perturbateurs hormonaux à l'escalade actuelle des taux de cancers liés aux hormones tels que cancer du sein ou des testicules, des problèmes de fertilité, de diabète et d'obésité ainsi que des problèmes comportementaux et d'apprentissage chez les enfants. Nous avons besoin que vous nous aidiez à envoyer un message fort à la Commission européenne. La consultation publique est ouverte jusqu'au 16 Janvier 2015 et nous n'avons eu l'info qu'hier. Agissez ! En savoir plus... Signer !

Les bisphénols F et S seraient aussi néfastes que le bisphénol A Le bisphénol A est interdit dans les emballages alimentaires, mais ses remplaçants, les bisphénols S et( F auraient les mêmes effets hormonaux. Depuis le 1er janvier 2015, l’utilisation du bisphénol A dans les emballages est interdite en France. Mais par quoi le remplacer ? En tout cas, pas par le bisphénol S ou le bisphénol F qui auraient les mêmes effets, comme le montrent des chercheurs français dans la revue Fertility and Sterility. Lire : Adieu bisphénol A, bonjour bisphénols S, F, M... par Thierry Souccar Le bisphénol A (BPA) est un perturbateur endocrinien. Lire : Les enfants de plus en plus exposés à des neurotoxiques Dans cet article, les chercheurs se sont intressés à deux molécules présentées comme des alternatives au BPA : le bisphénol F et le bisphénol S. Pour leurs travaux, les chercheurs ont utilisé des cultures de cellules de testicules de fœtus humains ou de souris, pour tester l’effet des deux molécules. Lire : le remplaçant du bisphénol A serait encore plus toxique

Perturbateurs endocriniens : ni dans mon corps, ni dans mon assiette, ni dans l'environnement Perturbateurs endocriniens : ni dans mon corps, ni dans mon assiette, ni dans l'environnement Monsieur le Premier Ministre, Je suis très inquiet/inquiète des effets des perturbateurs endocriniens sur la santé et l’environnement, et du danger qu’ils représentent pour la société et les générations futures. Les cas de maladies chroniques sont de plus en plus nombreux: obésité, le diabète... Les cas de maladies chroniques sont de plus en plus nombreux: obésité, le diabète de type 2, troubles de la reproduction, de la fertilité, cancer du sein, de la prostate, hyperactivité, retards de développement, maladies neurodégénératives… Les perturbateurs endocriniens, ces substances chimiques de synthèse qui perturbent le système hormonal, sont largement mis en cause dans cette épidémie mondiale qui touche l’ensemble de la population. La faune sauvage subit elle aussi cette pollution et le déclin de nombreuses espèces est probablement lié à la présence de nombreux PE dans l’environnement.

Les perturbateurs endocriniens au cœur d'un scandale européen Le dossier est si explosif qu'il est désormais entre les mains du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. Sa conseillère scientifique, Anne Glover, devrait ainsi réunir dans les prochains jours l'ensemble des scientifiques impliqués dans une violente controverse aux enjeux économiques de taille : quelle position les Etats membres doivent-ils adopter vis-à-vis des perturbateurs endocriniens ? Bruxelles doit statuer d'ici à la fin de l'année sur les mesures destinées à protéger les Européens des effets de ces substances – plastifiants, cosmétiques, pesticides, etc. – qui interfèrent avec le système hormonal, à l'instar du bisphénol A qui sera définitivement interdit, en France, dans les conditionnements alimentaires, en 2015 . La polémique a atteint ces derniers jours une intensité inédite.

10 Surprising Household Items that Cause Obesity We all know that a lack of exercise along with too many pastries, doughnuts and soda cause weight gain, but more and more research shows that many of the household and other items we regularly come into contact with may also be linked to weight gain. The reason: obesogens. “Obesogens” is a term used to describe chemicals that disrupt our bodies’ natural ability to maintain a healthy body weight. 1) They can alter metabolism by reducing the number of calories burned at rest 2) They can promote the storage of calories as fat 3) They can directly affect fat cells, also known as adipocytes, by increasing their fat-storage capacity 4) They can increase the number of fat cells in the body 5) They can alter the way the body regulates the feelings of hunger and fullness 6) They can alter gut flora which can cause an overgrowth of harmful infections linked to weight gain and other health concerns Blinds—most blinds are made with plasticizers known as polyvinyl chloride, which are linked to obesity.

Puberté précoce: faut-il paniquer? Des seins qui apparaissent chez des fillettes de 7 ans, ce serait de plus en plus fréquent. La faute à la pollution, paraît-il. Faut-il s'inquiéter? Le point en 7 questions. Notre expert Le professeur Jean-Pierre Bourguignon pédiatre et endocrinologue spécialiste de la puberté à l'ULg. Depuis une dizaine d'années, le monde scientifique observe des faits de plus en plus précis: de nombreuses études indiquent que les enfants sont pubères plus jeunes qu'avant. 1. Plus que par l'apparition d'une pilosité pubienne, le début de la puberté est marquée par celle des seins chez la fille et par l'augmentation du volume des testicules chez le garçon. Intéressant: une étude menée en 2009 dans des écoles de la région bruxelloise donnait des chiffres bien plus élevés, autour de 5 % chez les filles et de 8 % chez les garçons. 2. 3. Parmi les grands suspects, on trouve les fameux (et très nombreux) perturbateurs endocriniens, dont le Bisphénol A n'est que le représentant le plus médiatique.

Related: