background preloader

Fonction du silence en pédagogie : une dimension performative

Fonction du silence en pédagogie : une dimension performative
« Le silence est fait de paroles que l’on n’a pas dites » (Marguerite Yourcenar). « Tu dois danser sur le monde, d’un pas alternativement retentissant et muet ». (Paul Claudel)« La vitesse de la lumière est supérieure à celle du son : c’est pourquoi bien des gens ont l’air brillants jusqu’à ce qu’ils ouvrent la bouche ». (Anonyme, évidemment)1. 1Réfléchir à propos de compétences dont les enseignants estiment avoir réellement besoin pour agir, parfois pour survivre, dans le monde scolaire tel qu’il est, voilà le projet de cet article. Pour cela, nous nous intéresserons à l’enseignant qui parle dans sa classe (que ce soit une adresse au collectif classe dans un cours magistral ou lors d’une passation de consignes, à un groupe de quelques élèves, ou à un élève seul), et plus précisément à sa façon de retenir, de capter l’attention des élèves lorsqu’il parle. Nous voudrions mieux comprendre quand et comment l’enseignant y parvient. 12Autre paradoxe : il n’est de silence que relatif.

http://rechercheseducations.revues.org/211

Related:  DIDACTIQUE - PEDAGOGIESilence et écoute en classeconcepts pedagoSilence en pédagogie

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir. Voici l’explication de chacun des niveaux.

Développer l'attention et la Concentration Descriptif : Proposer aux élèves, tout au long de l'année, des activités simples, ne nécessitant pas de déplacements, dans le but de recentrer l'attention : • par un moment de chant, • par des activités de rythme • en se dégourdissant les jambes (se promener dans la classe quelques minutes) • par des exercices de gymnastique, tout en restant en place, à leur table : rectification de la posture, redressement de la colonne vertébrale, étirement, mouvement de doigts. • par des exercices respiratoires : ouvrir d'abord les fenêtres. Respirer lentement, bouche fermée, pendant cinq secondes, retenir l'air deux secondes dans les poumons, puis expirer lentement, par la bouche, pendant cinq secondes ; garder les poumons vides deux secondes encore avant de reprendre une inspiration, longue de huit secondes.

Apprentissage : à chacun son style La recherche sur les styles d’apprentissage, dont les origines remontent aux années 1930, connait depuis plusieurs années un renouveau sans doute lié à l’engouement pour la psychologie cognitive et les neurosciences. Ce qui émane de ces recherches, c’est une multitude de points de vue disparates et fragmentés qui contribue à accentuer le flou conceptuel. Marie Gaussel, de l’Institut français de l’éducation (IFE), nous éclaircit l’horizon.

Caroline Gerber : L'humour est pédagogique ! Le plaisir est-il vraiment le contraire de l’effort ? A cette question, Caroline Gerber, professeure de français en collège à Toulouse, répond de façon édifiante. Un mur padlet (« Quelques idées d’une prof qui s’amuse ») illustre son inventivité pédagogique. Elle y partage des activités susceptibles de « désennuyer » les élèves en cours de français : des recettes de cuisine littéraire, du « storytelling » pour apprendre les conjugaisons en contexte (les élèves réclament une saison 2 !), des interviews télévisées de Victor Hugo, un « speed reading » pour entrer en lecture….

Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées Un contexte idéologique et politique pressant 1Partout en Europe et en Amérique, la question de l’école et de la formation des maîtres devient une question politique et idéologique de premier plan. Les cursus de formation sont rallongés ici, raccourcis, là. Bavardage en classe : que faire pour rétablir l’écoute ? » VousNousIls Enseignante de philosophie, Florence Ehnuel, dans son livre "Le bavardage, parlons-en enfin", dénonce les méfaits de ce dernier sur la qualité de l'enseignement et le moral du professeur. Elle propose ici quelques pistes pour y remédier. Florence Ehnuel © Jean-Marc Gourdon Désagrément quotidien subi par les enseignants de tous niveaux, le bavardage est pourtant rarement évoqué dans les médias ou dans la littérature spécialisée. Enseignante de philosophie, Florence Ehnuel y consacre un ouvrage pour lever le voile sur la souffrance des enseignants qui y sont confrontés et propose quelques solutions pour y mettre fin. Votre livre s’appelle Le bavardage, parlons-en enfin.

Notes de lecture : l’autoformation, par P. Carré, A. Moisan et D. Poisson Voila quelques années que ce livre prend la poussière dans ma bibliothèque sans que je dépasse la lecture d’une vingtaine de pages. Sans doute une réticence vis-à-vis de ces livres qui parlent si bien d’ingénierie pédagogique ou de différenciation, sans jamais sortir d’une écriture universitaire. Bertrand Schwartz écrit en 1989 ce que Philippe Carré présente comme un théorème : Un adulte n’est prêt à se former que s’il y trouve une réponse à ses problèmes, dans sa situation. Si l’on s’en tenait à ce principe, on pourrait supprimer beaucoup de stages actuels. La phrase est sans doute valable pour les formations et les livres de pédagogie, tant il y a souvent plus d’inspiration pour un formateur dans les livres de jardinage, les jeux de société ou les émissions scientifiques pour enfants.

5 brise-glace pour démarrer une formation - 10inPartagerinPartager10 … et entrer dans le vif du sujet dès les premières minutes Voici 5 activités brise-glace à pratiquer lors d’une première prise de contact avec votre groupe-classe. A vous de choisir celle qui convient à votre public …et à vos contraintes (temps, matériel, espace, effectifs). La plupart de ces activités ne nécessitent pas de matériel ni de préparation spécifique, en revanche pensez à aménager préalablement (si vous le pouvez) votre salle de façon à ce que les déplacements des participants soient aisés . Signalez en début d’activité la durée de celle-ci de façon à éviter les débordements …[truc : j’utilise personnellement des petits objets sonores pour marquer la fin de l’activité]

Related: