background preloader

Enseignement à distance : après les Mooc, voici les Spoc

Enseignement à distance : après les Mooc, voici les Spoc
Seuls 5 % des participants à un Mooc valident leur formation. C'est le constat dressé en mars dernier par le MIT et Harvard à partir des données d'apprentissage de leurs 17 cours en ligne sur l'année universitaire 2012-2013. De quoi s'interroger sur un système finalement peu optimal et ayant de sérieuses limites. Afin de les contourner, un nouveau modèle d'enseignement à distance fait son apparition : celui des Spoc (pour Small Private Online Courses). Fonctionnant sur le même principe d'un accès en ligne, celui-ci n'est en revanche pas ouvert à tous mais à un public resserré d'une trentaine de participants sélectionnés sur dossier. De plus, le Spoc est diplômant, à l'inverse du Mooc qui ne délivre aucun certificat au terme de la formation. Un meilleur suivi La fin des Mooc ? Trop large, le public des Mooc ne serait en effet pas adapté à certains besoins d'apprentissage, tels qu'une compétence précise ou une formation continue en entreprise. Related:  Veille pro

3 outils en ligne pour trouver une adresse mail Comment trouver l’adresse mail d’un contact, d’une relation ou d’un prospect ? Le mail reste et restera encore pour un moment un outil central de toute communication professionnelle. Être capable de trouver une adresse mail est un véritable plus. Faute d’annuaire universel, il existe plusieurs outils et services en ligne qui peuvent vous faciliter la tâche voire vous sauver la mise si vous avez absolument besoin d’envoyer un mail a quelqu’un dont vous ne connaissez pas l’adresse. VoilaNorbert VoilaNorbert est mon favori. Email Permutator Email Permutator est un autre outil assez efficace pour vous éviter de jouer au devin pour trouver l’adresse mail d’une personne. SelHack SellHack lui aussi propose un moteur de recherche basé sur les réseaux sociaux. Lien: SellHack

8 outils de traitement pour vos PDF en 1 service en ligne Ce service en ligne à l’interface on ne peut plus épuré vous offre les actions les plus courantes que l’on peut effectuer sur des PDFs. De la compression à la transformation dans un autre format en passant par la fusion ou la désolidarisation, voilà un tableau de bord particulièrement complet. L’avantage avec un tel outil en ligne est aussi qu’il s’adresse au plus grand nombre d’utilisateurs, puisqu’il importe peu que vous utilisez un PC, un Mac ou un ordinateur tournant sous Linux. Quelle action pour votre PDF ? Un drag-and-drop de votre fichier hébergé sur votre machine vers le service vous permettra d’envoyer votre document dans la section de votre choix. Quelques options notables relatives aux diverses opérations proposées : Une fois la tâche du service effectué, vous pourrez ensuite télécharger l’élément, sans aucun marqueur. Accéder au service en ligne

Etre documentaliste aujourd'hui : évolutions du métier et perspectives d'emploi Quels sont les apports de la quatrième édition du "métier de documentaliste" ? Les apports de cette quatrième édition sont nombreux et montrent bien les évolutions en cours : le principe de gouvernance de l’information émerge, celui de culture de l’information est affirmé tandis que le droit de l’information est redessiné. Les outils documentaires de traitement et d’analyse documentaires sont renforcés par l’apport des ontologies, folksonomies et taxonomies, les cartographies servent à mieux représenter l’information. Le web social se déploie, l’utilisateur intervient grâce au tagging et crowdsourcing, les systèmes de recommandation se développent. La recherche d’information demande une véritable expertise face au trop plein de données (big data, open data, curation). "Le discours a radicalement changé et place la documentation dans une ère de gestion et de technologie", écrivez-vous ; que voulez-vous dire ?

Versailles, de la construction d’une BU à l’expérience pédagogique d’un Learning Centre Le 5 décembre 2013, l’UFR des sciences et la Direction des bibliothèques et de l’information scientifique et technique de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines dressaient, à l’occasion d’une journée d’étude, un premier bilan de l’activité de la nouvelle Bibliothèque des Sciences comme « Learning centre ». C’est au travers de la présentation de réalisations concrètes que les organisateurs de cette journée ont démontré le rôle pédagogique que peut jouer un Learning centre au sein de l’université. Le cartable numérique de l’UFR des Sciences Penser une solution globale pour l’utilisation d’un ordinateur sur le campus : telle est l’idée du cartable numérique, projet technique et pédagogique initié par l’UFR des Sciences et présenté par Franck Quessette, maître de conférences en informatique. 120 PC portables destinés au prêt ont été achetés par l’UFR des Sciences. Chaque package comprend une sacoche, un PC, un câble d’alimentation et un câble réseau. Notes du texte Citer ce billet

La BBC créé le plus grand musée virtuel du monde composé de plus de 172 000 reproductions d’oeuvres Rassembler et présenter au public mondial l’ensemble des collections nationales britanniques de peintures à l’huile et leur histoire, est l’objectif de la plateforme web « Your Paintings » co-développé par l’association PCF (Public Catalogue Foundation) et le diffuseur public BBC. Partant de l’estimation que près de 80 % des 210 000 peintures à l’huile des collections britanniques du domaine public ne sont pas accessibles au public (parce que maintenues en réserves, faute d’espace, de personnel de surveillance ou de restauration), 100 limiers mandatés par les deux partenaires ont visité pendant 10 ans, tous les lieux britanniques détenteurs d’oeuvres, c’est à dire les musées et monuments mais également des mairies, universités, édifices communaux, bibliothèques, hôpitaux, commissariats, casernes de pompier et même un zoo. 172 181 œuvres ont déjà été photographiées et mises en ligne en octobre 2012. 210 000 peintures issues des collections publiques britanniques en ligne avant fin 2012

Bulletin de veille: identité professionnelle du bibliothécaire Dans ce billet de veille sur l’identité professionnelle du bibliothécaire, plus de 120 références ont été recensées au cours des trois derniers mois et 35 de ces références ont été retenues. Les aspects abordés dans ce billet sont la collaboration, le bibliothécaire de liaison, le rôle du bibliothécaire, les habiletés et compétences, les rôles émergents et les tendances et défis de la profession. Collaboration Nelson et Ingraham Dwyer (2015) illustrent les possibilités de collaborations pour les bibliothécaires scolaires et les bibliothécaires du domaine public en faisant la promotion des services offerts. Lankau (2015) montre des stratégies pour augmenter la collaboration entre les professeurs et les bibliothécaires au secondaire. Kolstad (2016) décrit un projet au collège universitaire d’Oslo, en Norvège, pour s’assurer que les étudiants de nursing possèdent les apprentissages nécessaires pour la pratique des données probantes au cours du cursus académique. Bibliothécaire de liaison

Hugh, le premier robot bibliothécaire, prendra son poste à la rentrée Hugh pourrait prendre officiellement son poste au sein de la bibliothèque universitaire d'Aberystwyth, au Pays de Galles, à la rentrée de septembre 2016. Conçu pour répondre aux demandes formulées oralement par les étudiants, il pourra leur dire où le livre souhaité est rangé ou leur montrer sur quelle étagère se trouvent les ouvrages traitant du sujet qui les intéresse. Hugh n'est pourtant pas un être humain. Il s'agit d'un robot, encore au stade de prototype, créé par Pasi William Sachiti et Ariel Ladegaard, deux étudiants de l'université. Se déplacer sans bousculer Véritable concentré d'intelligence artificielle, Hugh a (entre autres) à sa disposition les informations provenant de Primo, la base de données en ligne du centre de recherche de la bibliothèque de l'université, qui représente près de 800 000 livres. Hugh sera testé dans les prochains mois et immergé dans l'établissement afin d'interagir avec les étudiants. Une première mondiale

Vé-ri-di-que : création d'un Centre international d'archivage d'anecdotes Captivantes, truculentes, terrifiantes, insignifiantes ou même parfois barbantes... nos discussions sont truffées d'anecdotes, ces petites histoires insolites tirées de la vraie vie que l'on a plaisir à raconter et à écouter. A peine énoncées, elles s'évaporent et peuvent disparaître à tout jamais, excepté dans notre mémoire ou à moins que nous ne fassions à nouveau appel à elles lors d'une discussion future. Archiver toutes les anecdotes du monde Zoé Cadotsch, une artiste plasticienne suisse, a décidé de valoriser ces historiettes en créant un organisme étonnant : le Centre international d'archivage d'anecdotes (CIAA). Blague ou anecdote ? Attention, s'entendre sur la définition de l'anecdote, qui ne doit par exemple pas être confondue avec une blague, est important : "Une anecdote ne doit pas forcément être drôle", expliquait Zoé Cadotsch à la Tribune de Genève en décembre 2015 ; "mais elle doit relater un fait curieux, sans portée, qui relève du quotidien et doit avoir une chute".

16 propositions pour l'avenir des métiers du livre C'est la tradition, après avoir passé plus d'un an et demi avec les étudiants du DUT infocom de La Roche sur Yon à causer de numérique, je réserve à l'option "métiers du livre" une petite plage de liberté pour laisser libre cours à leur imagination (bon d'accord en fait c'est un partiel). Et en général je ne suis pas déçu. Souvenez-vous. En 2010 ils se retrouvaient à la tête de la BNF et devaient prendre un décision important : faut-il ou non signer avec Google pour la numérisation d'ouvrages ? Le résultat avait été tellement bon que certaines de leurs propositions s'étaient même retrouvées dans le rapport Tessier ! En 2012 on prenait une petite option "philo" en se demandant si une société sans droit de copie était possible. En 2013 ils se mettaient dans la peau (au choix) d'un éditeur, d'un libraire et d'un bibliothécaire et me décrivaient ce que serait leur métier en 2020. Voici le sujet tel que proposé aux étudiants : 1. 2. 3. 4. 5. 6." 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13.

I’m a Librarian. Of tech, not books. – LITA Blog When someone finds out I’m a librarian, they automatically think I know everything there is to know about, well, books. The thing is, I don’t. I got into libraries because of the technology. My career in libraries started with the take off, a supposed library replacement, of ebooks. I am a Systems Librarian and the most common and loaded question I get from non-librarians is (in 2 parts), “What does that mean? There’s a lot more to being a Systems Librarian, much of which is unspoken and you don’t know about it until you’re in the throws of being a systems librarian. The unique breed: A Systems Librarian: Things I would have wanted to know about Systems Librarianship: When you’re interested but naive about what it takes. You need to be able to see the big and small pictures at once and how every piece fits into the puzzleSystems Librarianship requires you to communicate, often and on difficult to explain topics. Being a systems librarian is hard work.

Bulletin de veille: identité professionnelle du bibliothécaire Dans cette nouvelle édition du bulletin de veille sur l’identité professionnelle, les thèmes du bibliothécaire de liaison, du rôle et des habiletés des bibliothécaires sont abordés. Ces sujets sont issus d’un recensement d’une vingtaine d’articles au cours des trois derniers mois. Bibliothécaire de liaison Martzoukou et Tramantza (2015) montrent les résultats d’un projet de recherche d’apprentissage à distance avec l’aide d’un bibliothécaire de liaison virtuel en utilisant la plate-forme d’apprentissage en ligne Moodle dans une université britannique. Keeney (2015) présente l’expérience du bibliothécaire de liaison à l’Université du Minnesota et de ses multiples facettes dans la collaboration et la communication. Rôle du bibliothécaire Greene Taylor et collaborateurs (2015) ont illustré le rôle du bibliothécaire à l’école. Lippincott (2015) s’interroge au sujet de la place des bibliothécaires dans l’enseignement et l’apprentissage dans les collèges et universités. Habiletés et compétences

ENAC | Annuaire EPFL des principaux logiciels libres Avant-propos Vous pouvez aussi lire nos articles suivants : • article du Flash EPFL 08/2014 sur l'importance du logiciel libre en milieu académique et dans la recherche scientifique • article du Flash Informatique EPFL 5/2013 qui constitue un résumé de la présente page web Table des matières 1. 1.1 Définitions Les fondements du mouvement du logiciel libre sont les mêmes que ceux qui sont à la base du développement scientifique, à savoir la mise en commun des idées et découvertes pour faire progresser la recherche et le savoir collectif. Le terme logiciel libre (en anglais free software) désigne tout logiciel garantissant à l'utilisateur 4 libertés fondamentales (numérotées de 0 à 3) : Il ne faut pas confondre logiciel libre avec logiciel gratuit (freeware, gratuiciel), et il y a aussi une nuance à faire par rapport à la dénomination logiciel open source : Les enjeux du logiciel libre dépassent donc les aspects purement informatiques ou financiers. 1.2 Avantages du modèle du logiciel libre

Related: