background preloader

"Intégrons le numérique à l'école, car il est notre nouveau monde"

"Intégrons le numérique à l'école, car il est notre nouveau monde"
Apprend-on mieux avec le numérique? La question occupe une bonne partie des débats entre "pro" et "anti" innovation. Les premiers sont sommés de prouver que le recours aux diverses technologies qui s'installent dans les établissements, de la maternelle au supérieur, améliorent "l'efficacité" des enseignements - qu'il s'agisse de la tablette tactile, du tableau interactif, des cours massifs en ligne (Moocs) ou des Environnements numériques de travail (ENT). Les seconds doutent et diffusent le doute, d'autant plus aisément que, faute de recul, les études nationales et internationales ne permettent pas, à ce jour, de trancher. Cette question de l'efficacité est légitime. Mais est-ce la bonne ? Les enfants, adolescents et jeunes adultes qu'accueillent nos écoles, collèges, lycées et institutions d'enseignement supérieur vivent dans un monde numérique. Des risques accrus d'inégalités Démocratisation des supports et démocratisation des usages

http://www.lexpress.fr/education/integrons-le-numerique-a-l-ecole-car-il-est-notre-nouveau-monde_1550990.html

Related:  Education demainEcole du futurECOLE NUMERIQUERetour vers l'école du futur25- Education par et aux médias

Benoît Hamon veut en finir avec les «notes sanctions» à l'école Le ministre de l'Education nationale lance mardi une «conférence nationale sur l'évaluation des élèves», espérant parvenir d'ici à décembre à un «consensus» sur une notation plus bienveillante. L'application se fera en 2015. 8/20, 3,5/10...Le système de notation à l'école n'est pas assez gratifiant et doit être réformé, annonce mardi le ministre de l'Education nationale. «Aujourd'hui, notre système d'évaluation souligne les lacunes et les échecs des élèves, ce qui peut être très décourageant pour certains», explique Benoît Hamon dans un entretien accordé au Parisien ce mardi.

e-education : compte-rendu séminaire Mission Ecoter "Vision des politiques et pilotage", 21 juin 2012 Le 21 juin se tenait à la Caisse des Dépôts et Consignation un séminaire sur la vision des politiques numériques et du pilotage du changement. L’e-education est une composante importante du territoire numérique, de par son lien nécessaire avec le très haut débit, la participation à la formation du citoyen de demain et le rapport essentiel entre l’éducation et le développement économique et social de nos territoires. De nombreux experts de l’éducation et de la contribution possible du numérique à ce secteur, se retrouvaient autour de Pascale Luciani-Boyer, représentant l’Association des Maires d’Ile-de-France, Jean-Michel Fourgous, Maire d’Elancourt et auteur de deux rapports récentes sur l’éducation numérique ou de Joël Boissière, en charge de l’éducation à la Caisse des dépôts et Consignations, et aussi l’Assemblée des départements de France et l’Association des Régions de France, ainsi que l’Association nationale des directeurs de l’éducation des collectivités – ANDEV.

Technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement (TICE) recouvrent les outils et produits numériques pouvant être utilisés dans le cadre de l'éducation et de l'enseignement (TICE = TIC + Enseignement). Les TICE regroupent un ensemble d’outils conçus et utilisés pour produire, traiter, entreposer, échanger, classer, retrouver et lire des documents numériques à des fins d'enseignement et d'apprentissage. L'étude des méthodes d'enseignement intégrant les TICE est quant à elle l'objet de la technopédagogie. Historique[modifier | modifier le code] Au cours du XXe siècle, l'école a tenté de s'approprier les médias et les dispositifs techniques, avec plus ou moins de volonté et plus ou moins de moyens : radio scolaire (années 1930), télévision scolaire (années 1950), informatique (années 1970)[réf. nécessaire], magnétoscope (années 1980), multimédia (années 1990).

Des tablettes à l’école… pour quoi faire ? Ce n’est pas notre philosophie d’entrer dans les enjeux du numérique par un matériel donné, mais comme c’est à l’ordre du jour suite aux annonces de François Hollande sur l’équipement en tablettes prévu pour tous les élèves de 5ème en 2016, nous faisons une exception… Nous ne rejetons pas les tablettes par principe, il s’agit d’appareils compacts, mobiles et multifonctions tout à fait intéressants. Nous vous renvoyons à l’excellente vidéo humoristique et pertinente de François Lamoureux sur le sujet si vous avez besoin de plus d’arguments… Alors, les tablettes en classe à quoi ça peut bien servir ?

La révolution cognitive Je vous recommande vivement cette conférence de Michel Serres, intitulée « Les nouvelles technologies, révolution culturelle et cognitive » (je suis tombé dessus grâce à un tweet de Jérôme Colombain). Outre la vigueur et la clarté de Michel Serres (qui sont impressionnantes), le propos est lui-même passionnant. Il y aborde la manière dont les ordinateurs et internet (ce qu’on appelle souvent les nouvelles technologies) sont en train de modifier radicalement, le temps, l’espace et notre cognition. Michel Serres compare la révolution « internet » à d’autres révolutions dans l’histoire de l’humanité - en lien avec l’émission, le traitement, la réception d’informations - : l’apparition du langage, l’apparition de l’écriture et l’apparition de l’imprimerie. Cela replace les choses dans une échelle temporelle intéressante. Mais si on perd, on gagne.

Comment bâtir une école de la confiance dans une société de la défiance? Les historiens de l'éducation aiment le rappeler: certaines des évolutions les plus importantes du système éducatif doivent plus à la capacité du politique à amplifier un mouvement existant qu'à imposer sa volonté réformatrice. Ainsi de l'obligation scolaire, qui était en bonne voie au moment des lois Ferry, ou de l'adoption du stylo bille, qui détrôna la plume par usage et non par circulaire. A contrario, certaines lois structurelles n'ont affecté les mentalités qu'à la marge. La fin des écoles est pour demain Vous aimez bien les écoles? Ces lieux où se promènent des centaines d'enfants qui piaillent, lisent et étudient. Profitez-en car d'ici 30 ans, tous ces lieux pourraient bien avoir fermé leurs portes. C'est du moins ce que présente une frise chronologique créée par Education Futures, un organisme américain s'intéressant à la prospective de l'éducation. La frise commence aux premiers éléments de la scolarisation du 17e siècle, date du premier manuel scolaire, jusqu'à l'année 2045 où le futur de l'apprentissage ressemblerapeut-être davantage à un roman de Philip K. Dick qu'à l'enseignement tel qu'on le prodigue actuellement.

Lettres TIC' Édu (second degré) - Les lettres Tic'Édu par discipline Les lettres Édu_Num résument régulièrement l'activité pédagogique du numérique pour 14 disciplines. En proposant une présentation d'actions nationales ou académiques, elles permettent aux enseignants de développer leur pratique et d'élargir l'usage des Tice.Elles réunissent aussi des ressources pédagogiques, notamment en relation directe avec les Édu'bases. Proposées par les experts disciplinaires de la Dgesco, en collaboration avec l'Inspection générale de l'Éducation nationale et le délégué académique au numerique (DAN), les lettres Édu_Numsont adressées aux enseignants via leur boîte à lettre professionnelle (du type prenom.nom@ac-academie.fr). Vous trouverez les liens pour vous abonner dans les pages afférentes.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Usages pédagogiques des ENT : quel bilan ? Quelles perspectives ? par Sylvain Genevois * Cette contribution s’appuie sur deux recherches conduites sur les usages pédagogiques des ENT dans les académies de Grenoble et Clermont-Ferrand (Genevois et Poyet, 2009) ainsi que dans l’académie de Créteil (Genevois et Hamon, 2014). Elle a pour objectif de dresser un premier bilan des usages réels des enseignants et des élèves et de mieux appréhender le potentiel de transformation des ENT d’un point de vue organisationnel, éducatif et pédagogique. L’acronyme ENT désigne un Espace ou Environnement Numérique de Travail, déployé à l’échelle d’un établissement scolaire pour offrir des services numériques à la communauté éducative (gestion informatisée des notes et des emplois du temps, messagerie électronique, cahier de textes numérique, espaces de dépôt et de partage de fichiers, forums de discussion, accès à des ressources documentaires, à des manuels numériques ou à d’autres services en ligne). La question centrale, c’est « à quoi sert un ENT ?

Apprendre à l’ère du numérique : Repères Qu’est-ce qu’apprendre à l’ère du numérique ? Question qui passionne bien des pédagogues, enseignants, chercheurs et animateurs multimédia en EPN (espace public numérique). Professeur d’Histoire-Géographie et chargé de mission FOAD (Formation Ouverte à Distance), Jean-François Tavernier propose un blog ressource très intéressant qui comprend des billets sur des dispositifs pédagogiques innovants avec les MOOC, une pédagogie ouverte et hybride, l’écriture hypertextuelle…

Related: