background preloader

René Magritte

René Magritte
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. René François Ghislain Magritte, né le à Lessines[1] dans le Hainaut (Belgique) et mort à Schaerbeek le , est un peintre surréaliste belge. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Les débuts[modifier | modifier le code] Rencontre avec le mouvement dada[modifier | modifier le code] Groupe surréaliste de Bruxelles[modifier | modifier le code] Le rapprochement du groupe de Correspondance, qui réunit dès 1924 Nougé, Goemans et Lecomte, avec Mesens et Magritte, leur confection d'un tract commun en septembre 1926 contre Jean Cocteau, auquel s'associe le musicien André Souris, leur participation commune en 1927 au dernier numéro de la revue Marie créée par Mesens en juin 1926, marquent l'ébauche de la constitution du groupe surréaliste de Bruxelles, que rejoint en juillet Louis Scutenaire et Irène Hamoir. Rencontre avec le surréalisme parisien[modifier | modifier le code] Œuvres[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Magritte

Related:  MagritteRené MagritteMagritte

Le surréalisme et la psychanalyse René François Ghislain Magritte est né le 21 novembre 1898 à Lessines et mort à Bruxelles le 15 août 1967. Sa jeunesse sera marquée par de multiples déménagements, l’instabilité financière due aux mauvaises affaires de son père et la mort dramatique de sa mère en 1912 qui se suicide par noyade dans la Sambre. De 1916 à 1918, Magritte fréquente l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, puis travaille entre 1919 et 1920 dans l’atelier de Pierre-Louis Flouquet qui lui fait découvrir le cubisme et le futurisme. Vers 1922 (les avis divergent quelque peu sur la date exacte), il découvre l’art métaphysique de Giorgio de Chirico et cette révélation est décisive : Le chant d’amour lui montre « non pas une manière de peindre, mais ce qu’il faut peindre ». En 1926, il peint Le jockey perdu, qu’il considérait lui-même comme le point de départ de son œuvre surréaliste.

René Magritte Genre : Arts plastiques date de naissance :21 Novembre 1898 date de décès :15 Août 1967 Rien n'est confus, sauf l'esprit Biographie René Magritte Pomme Camille, Des Corps qui Brûlent par Oskar Cyrus Pomme Camille, des Corps qui Brûlent par Oskar Cyrus Des corps. Des corps qui brûlent. L’évidence de ce titre m’est apparu avec le travail de l’artiste Pomme Camille. Rencontrée par hasard sur internet, au cours d’une de mes errances, elle est une personnalité insaisissable.

Poésie et peinture, l'impensé imaginable: Magritte ou l'objet du tableau Qu’est-ce qu’un tableau représente sur l’espace de sa toile, et même qu’est-ce qu’il présente ? Qui fait le tableau: le pinceau, le peintre, le regardeur ? Qu’est-ce que le tableau, en effet, a à voir avec la réalité ? Est-ce que le tableau, particulièrement dans la peinture de Magritte, n’est pas secrètement, et presque toujours, le sujet, l’objet du tableau ? Ses toiles sont conçues comme des pièges à attraper des moments de métaphysique banale immédiate; on les croirait volontiers d’un peintre du dimanche parce qu’il n’y a pas d’autres jours dans la semaine; jamais on a eu autant qu’avec lui le sentiment que la toile est une lucarne suspendue entre ciel et terre, dans un salon de préférence, une sorte de guillotine dont la lame est indéfiniment relevée, menaçante, afin qu’on se souvienne bien que l’ordre du monde n’est pas pleinement assuré. On ne sait trop si les apparences sont pour ou contre nous, et pas davantage si les évidences nous sont favorables.

L’influence des tableaux de Magritte sur la publicité en 35 exemples « VivelaPub, le blog d'analyse des tendances publicitaires ViveLaPub.fr analyse des publicités qu'on aime... ou pas Partagez-moi ! René Magritte (1898 – 1967) est l’un des artistes du XXème siècle qui se prête le mieux au détournement publicitaire. Tout comme Picasso, Warhol, Dali et Mirò, le peintre surréaliste belge bénéficie d’une forte notoriété en Europe et possède un style particulier qui le rend facilement identifiable. Jiwoon Pak's Digital Paintings Jiwoon Pak is an illustrator and artist based in Seoul, South Korea. After studying fine art at the Valenciennes Fine art school in France, Pak returned to Korea where she has focused on digital paintings. Inspired by Korea's traditional folk painting, where the contents of the painting (animals, plants or insects) has a symbolic and mystic meaning such as wealth and long life, Pak's work focuses on re-interpreting the "colors and impressions obtained from these traditional and old things by the digital work"

La Trahison des images Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Trahison des images (1928, huile sur toile, 59 × 65 cm) (Los Angeles County Museum of Art) est un des tableaux les plus célèbres de René Magritte. Il représente une pipe, accompagnée de la légende suivante : « Ceci n’est pas une pipe. » L'intention la plus évidente de Magritte est de montrer que, même peinte de la manière la plus réaliste qui soit, une pipe représentée dans un tableau n’est pas une pipe. Elle ne reste qu’une image de pipe qu'on ne peut ni bourrer, ni fumer, comme on le ferait avec une vraie pipe. Magritte a d’ailleurs développé ce discours du rapport entre l’objet, son identification et sa représentation dans plusieurs tableaux de 1928 à 1966, la série commençant avec La Clef des songes et s'achevant sur une mise en abyme de La Trahison des images : Les Deux mystères.

Oeuvres surréalistes - "La chambre d’écoute" de Magritte (1898 - 1967), peintre belge ayant rejoint les surréalistes en 1927. La Chambre d’écoute - 1958 - Huile sur toile - 38x45cm Description de l’œuvre Trois éléments apparaissent d’emblée au spectateur : une pomme, une pièce qui pourrait être une chambre (rapport avec le titre) et une fenêtre. La strategie de Magritte, Georges Roque À la différence d'autres peintres surréalistes, qui ont souvent peint de façon plus ou moins spontanée, voire ont pu se laisser aller par moments à une sorte d'écriture automatique ", la démarche de Magritte était, au contraire, tout à fait consciente et maîtrisée1. Il s'en est d'ailleurs expliqué dans les textes qu'il a laissés : "L'art de peindre, tel que je le conçois représente des objets, de telle manière qu'ils résistent aux interprétations habituelles"2. Magritte s'en prend en effet à ce qu'il appelait les "habitudes de pensée" traditionnelles, qui nous font chercher une explication aux tableaux, et coupent ainsi court aux interrogations qu'ils s'efforcent de susciter. Aussi toute la stratégie de Magritte a-t-elle pour but d'empêcher ou de freiner ce travail de l'interprétation, et en particulier de l'interprétation symbolique, entendue comme le fait de chercher, par-delà ce qui est montré, une signification cachée : Comment peut-on se délecter à interpréter des symboles.

La querelle des universaux de René Magritte Querelle des universaux René Magritte,début 1928 Huile sur toile, 53,5 x 72,5 MNAM, Paris (voir: surréalisme) Cette peinture est l’une des premières de la série des "peintures-alphabets" ou "peintures-mots" réalisée par Magritte au cours de son séjour parisien de 1927 à 1930. Ces œuvres constituent une proposition pour établir un nouveau rapport entre les mots et la peinture, révélant ainsi l’ambiguïté des liens entre les objets réels, leur image et leur nom. Ce problème est aussi abordé par Magritte dans "Les mots et les images", article publié en décembre 1927 dans La Révolution surréaliste, qui présente un tableau confrontant des énoncés linguistiques à des vignettes illustratives. Par exemple, la première phrase nous apprend qu’"un objet ne tient pas tellement à son nom qu’on ne puisse lui en trouver un autre qui lui convienne mieux".

Biographie de René Magritte un maître du surréalisme Oeuvre Golconde par l'artiste René Magritte Une enfance marquée par le drame René Magritte naît à Lessines, en Belgique, en 1898. Après la naissance de ses deux frères, la famille part s'installer à Châtelet où il suit ses premiers cours de peinture. La famille ayant des difficultés financières, elle déménage très souvent. La vie des Magritte bascule lorsque, en 1912, la mère se suicide en se noyant dans la Sambre. Magritte (1898-1967) René Magritte (1898-1967) fut un artiste complet, tour à tour peintre, graveur, sculpteur, photographe et cinéaste. Il a fait partie de cette génération de jeunes gens qui se sont révoltés après les morts de la première Guerre Mondiale et pour « évacuer » ce sentiment d’oppression, se sont regroupés autour de l’écrivain André Breton pour fonder le mouvement surréaliste. Ils peindront l’étrange, le bizarre avec des objets réels, placés dans un monde imaginaire et irrationnel. La vie de René Magritte

Olimpia Zagnolis Editorial Illustrations Olimpia Zagnoli est une illustratrice basée à Milan qui fait des illustrations pour différents magazines et marques. Du New York Times, au Washington Post en passant par Rolling Stone, Vanity Fair, The Guardian et Taschen, elle livre des illustrations très pop et colorées qui montrent de jolies scènes et compositions. Olimpia Zagnoli’s portfolio.

Related: