background preloader

Dr Kurt : "Pourquoi j’ai choisi de ne plus jamais vacciner mon propre fils et les autres enfants que nous pourrions avoir".

Dr Kurt : "Pourquoi j’ai choisi de ne plus jamais vacciner mon propre fils et les autres enfants que nous pourrions avoir".
Vendredi 7 mars 2014 5 07 /03 /Mars /2014 18:10 La vaccination par opposition à l'immunisation Dr Kurt : "Pourquoi j’ai choisi de ne plus jamais vacciner mon propre fils et les autres enfants que nous pourrions avoir". Il est absolument nécessaire de clarifier les termes VACCINATION par rapport à IMMUNISATION. La création de l'immunité est un processus naturel. Nous avons aussi un système respiratoire qui fait aussi partie intégrante des défenses du corps. Nous disposons aussi du système lymphatique qui, en association avec le travail des intestins, pourra lutter contre des « envahisseurs » plus redoutables. Si votre système immunitaire est affaibli au point de permettre aux « envahisseurs » de franchir ces barrières, ces derniers, vivants ou morts, pourront pénétrer dans le flux sanguin. Un vaccin viole toutes les lois des défenses immunitaires naturelles. Recherche biaisée : La recherche officielle nous dit que les vaccins sont sûrs et efficaces ; c'est son mantra habituel. Related:  vaccinationPrimum non nocere - Pour les septiquesSanté - diététique

Vaccination contre la grippe saisonnière. Place du vaccin FluenzTetra® Dans le cadre de la procédure de mise sur le marché du vaccin grippal FluenzTetra®, le Haut Conseil de la santé publique a émis des recommandations afin de déterminer la place de ce vaccin dans la stratégie vaccinale actuelle de prévention de la grippe saisonnière. FluenzTetra® est un vaccin vivant atténué contenant deux sous-types de virus grippal A (H1N1 et H3N2) et deux souches de virus grippal B de lignée distincte (lignées Victoria et Yamagata). Le HCSP a pris en considération les données épidémiologiques nationales et internationales relatives à la grippe B, et les données de tolérance concernant ce vaccin. Il estime que le vaccin FluenzTetra® peut être utilisé dans le cadre de son AMM chez les enfants âgés de 2 ans à moins de 18 ans pour lesquels la vaccination grippale est recommandée (calendrier vaccinal 2014) en raison de maladies sous-jacentes favorisant la survenue de complications graves de la grippe.

Corinne GOUGET Dossiers sur les vaccins Dossiers : Les vaccins Selon une étude étouffée, les vaccins activent les maladies auto-immunes L'UNICEF surveille, diffame des sites consacrés à la santé et qui traitent du problème des vaccinations Voici la vidéo réalisée par Canal C sur notre lettre à Onkelinx sur le H7N9 : Les risques de la rougeole ne font pas le poids face aux risques du vaccin (autisme etc) : WHAT'S REALLY IN VACCINES ? TOUS les vaccins (quels qu'ils soient) sont expérimentaux : voici pourquoi ! Vacciner tous les enfants contre la grippe: une folie qui séduit le Centre fédéral d'Expertise des Soins de Santé (commentaires délectables du public dedans!!!) Vaccins: quels risques? Traduction par mes soins : => Il n'y a pas qu'en France qu'on cherche à museler les esprits anticonformistes. Les vaccins contre le HPV PEUVENT TUER ! Un phénomène général

LA RECHARGE présenté par G&J Présentation détaillée du projet La Recharge est la première épicerie de quartier à fonctionner sans emballages jetables. On y propose en vrac tous les bons produits locaux du quotidien. Chacun est libre d’y apporter ses propres contenants pour les remplir à sa guise ! Fini le gâchis, La Recharge ouvre en plein coeur de Bordeaux dans quelques semaines à peine ! On jette, on jette... On jette, on jette… Mais avons-nous vraiment le choix ? Trois couches d’emballages pour deux petits biscuits ? On déballe tout ! “Et les produits frais ? Pour arriver de l’autre bout de la planète jusqu’à nos assiettes, les aliments ont intérêt à avoir été sacrément bien emballés ! En s’associant à plusieurs dizaines de producteurs du Sud Ouest, La Recharge a constitué un panel de produits locaux, sains et de saison ! La Recharge, c’est une épicerie. À quoi servira la collecte ? Depuis plusieurs mois, nous nous attelons à la minutieuse construction de ce circuit innovant de distribution.

Antivaccination : 17 années perdues En février 1998, un médecin britannique nommé Andrew Wakefield publiait un texte où il prétendait avoir trouvé un lien entre vaccin et autisme. Dix-sept ans plus tard, on en paye encore le prix. Il en a coûté des millions de dollars, rien qu’en études pour tenter de trouver ce fameux lien, et jamais rien n’a été trouvé. Mais il en a aussi coûté des vies humaines : une résurgence des cas de rougeole en France en 2011 et en Grande-Bretagne en 2012 est associée par les médecins à la hausse du nombre de parents qui ont décidé de ne pas faire vacciner leurs enfants. Entretemps, il a été démontré que Wakefield était non seulement en conflit d’intérêts en 1998 — il vendait un traitement alternatif aux vaccins —, mais en plus, il avait falsifié ses résultats : les enfants formant son échantillon (qui n’étaient que 12) avaient été choisis parmi des familles opposées à la vaccination.

Politique vaccinale et obligation vaccinale en population générale La vaccination est l’action de santé publique la plus efficace. Outre son effet de protection individuelle, elle présente un intérêt collectif car, pour nombre de vaccins, elle permet de protéger les personnes qui ne peuvent être vaccinées. Parmi les pays industrialisés, seules la France et l’Italie ont encore des obligations vaccinales. Afin d’apprécier l’opportunité de faire évoluer la législation, le Haut Conseil de la santé publique a analysé la situation française. Il a pris en considération : les obligations vaccinales actuelles en population générale qui sont, à ce jour, limitées à l’enfant ; les paradoxes et les problèmes soulevés par leur application ainsi que les craintes de voir chuter le taux de couverture vaccinale des vaccins obligatoires et des vaccins recommandés combinés aux vaccins obligatoires. Le HCSP considère notamment que : De plus, le HCSP considère que le dispositif public de vaccination actuel est complexe, illisible et inégalitaire.

Belgique Fondation Stacy pour la vie vaccination la décision appartient aux politiques. aller voir votre députer pour lui en parler. Chers amis, voilà un gros travail accompli. Cet après-midi, la ...dernière livraison au service courrier de l'Assemblée Nationale. Notre appel pour la liberté des vaccinations a donc été distribué à nos 577 députés entre le 17 septembre et aujourd'hui. Union Nationale des Associations Citoyennes de Santé (UNACS) (association de la loi de 1901 ~ JO du 13 octobre 2001) 34, rue des Hauts-Pavés 44000 Nantes Mouvement pour le Respect des Droits Fondamentaux de la personne (association de la loi de 1901 ~ JO du 15 décembre 2012) 2, rue du Vieux Moulin F-78640 Neauphle-le-Château Le Objet : vaccination — Liberté de choix. Madame la Députée, Nos deux associations souhaitent attirer votre attention sur la question de l’obligation vaccinale en population générale. Également, nous souhaitons savoir si vous accepteriez de déposer une proposition de loi en faveur de la liberté des vaccinations.

Quels sont les symptômes de l'intolérance au gluten ? » Prévention Santé Nos produits deviennent transformés à grande vitesse. La société actuelle veut une consommation toujours plus rapide, toujours plus rentable. Mais à quel prix ? Vous avez des problèmes de peau ? Des migraines récurrentes ? Votre intestin vous joue des tours ? Sources « L’alimentation sans gluten ni laitages », « J’arrête la malbouffe » (Eyrolles), Marion Kaplan« Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation » Jacqueline Lagacé« L’alimentation, ou la troisième médecine » Dr Seignalet Création : cris-graphisme.fr Emission radio « Alimentation et Nutrition sans gluten ni laitages » avec Marion Kaplan Emission radio « Maladies Inflammatoires de l’Intestin » avec le Pr Bonaz Emission radio « La maladie coeliaque » avec l’AFDIAG et le Pr Bonaz

La vaccination: le débat est clos Bruce Tapiéro M.D., chef du service des maladies infectieuses, CHU Sainte-Justine et professeur agrégé de pédiatrie, Université de Montréal Cosignataires et membres du service des maladies infectieuses du CHU Sainte-Justine : Cybèle Bergeron, M.D.; Denis Blais, inf. B.Sc; Chantal Buteau, M.D.; Sandra Caron, inf. B.Sc; Jean-François Chicoine, M.D.; Anne-Marie Demers, M.D.; Pierre Gaudreault, M.D.; Céline Laferrière, M.D.; Valérie Lamarre, M.D.; Marc H. À titre de pédiatres et de spécialistes des maladies infectieuses du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, il est de notre devoir de nous prononcer sur la question de la vaccination, relancée par les médias, à la suite de la sortie du film « Silence, on vaccine » produit par l’ONF. Il faut d’abord se rappeler que la vaccination est la plus grande avancée scientifique du 20e siècle; grâce à cette pratique absolument révolutionnaire, de nombreuses maladies infantiles et mortelles sont disparues. Le thimérosal, un dérivé du mercure

Infections à HPV : nouveau schéma vaccinal du vaccin Cervarix® Le vaccin bivalent Cervarix® contre les infections à papillomavirus humains (HPV) a obtenu le 18 décembre 2013 une modification d’Autorisation de mise sur le marché (AMM) permettant l’administration du vaccin en deux doses espacées de six mois chez les jeunes filles âgées de 9 à 14 ans révolus. Après avoir analysé ces nouvelles données, le Haut Conseil de la santé publique rappelle que, conformément à son avis du 28 septembre 2012 et selon le calendrier vaccinal en vigueur, la vaccination contre les infections à papillomavirus est recommandée chez les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans révolus, avec un rattrapage limité à l’âge de 19 ans révolus. Il recommande que : Lire aussi :

"Vaccination plus grande erreur de la médecine" « Tout est faux parce que tout est biaisé par les intérêts de l’industrie pharmaceutique » « En médecine, comme dans toute action humaine, il faut garder à l’esprit ce premier principe que tout ce que fait l’homme, tout est toujours soumis à la notion de conflits d’intérêt. On trouve toujours, toujours cette notion de conflits d’intérêt dans toutes les activités humaines. « Toujours, toujours, il faut garder à l’esprit cette évidence que le conflit d’intérêt domine absolument toute activité humaine. « Le drame de la médecine c’est qu’elle se veut scientifique, ça c’est le mot utilisé actuellement ; tout le monde prétend exercer une activité scientifique. Voir les Vidéos :

John Libbey Eurotext : Éditions médicales et scientifiques France : revues, médicales, scientifiques, médecine, santé, livres - Texte intégral de l'article Le déficit en fer, carence nutritionnelle la plus répandue dans le monde [1, 2], concerne surtout les groupes vulnérables que sont les nourrissons et les femmes en âge de procréer [1, 3]. Si la physiopathologie de ce déficit au cours de la grossesse est relativement bien connue, de nombreuses questions restent encore sans réponse : ­ Pourquoi sa fréquence, non seulement dans les pays en développement mais aussi dans les pays à haut niveau économique, reste-t-elle si élevée ? ­ Existe-t-il un retentissement sur le statut martial de la première enfance ? ­ Quelle serait la meilleure stratégie de prévention ? Métabolisme du fer pendant la grossesse L'organisme, à l'état de base, ne puise que peu de fer dans le milieu extérieur : de l'ordre de 1 à 2 mg par jour pour des réserves de 4 à 5 000 mg. Au cours de la grossesse, les besoins en fer deviennent importants et il faut prévoir la quantité de fer qui sera perdue lors de l'accouchement. Passage transplacentaire du fer

Vaccination contre l’hépatite B : schémas vaccinaux accélérés Le calendrier vaccinal en vigueur recommande, dans certains cas particuliers nécessitant l’acquisition rapide d’une immunité contre le virus de l’hépatite B, un schéma vaccinal accéléré à la place du schéma habituel. Le Haut Conseil de la santé publique a pris en considération les situations cliniques pouvant être concernées et l’immunogénicité comparée des deux schémas de primo-vaccination accélérés contre l’hépatite B disposant d’une Autorisation de mise sur le marché (AMM). Le HCSP recommande : Le HCSP indique que ce schéma accéléré ne s’applique pas aux personnes immunodéprimées et aux enfants. 8/01/2014 Décès André Gernez

Related: