background preloader

Sans A _ – Rendre Visibles les Invisibles

Sans A _ – Rendre Visibles les Invisibles

http://www.sans-a.org/

Related:  inégalités / solidarités[ VIES ORDINAIRES ]BUS*Exclusion / Intégration

Ecouter les inaudibles, sociologie politique des précaires Depuis les années 30 et l'enquête fameuse menée par Paul Lazarsfeld à Marienthal dans l'Allemagne pré-hitlerienne, on sait qu'au lieu de se révolter et de manifester, les chômeurs ont tendance à se couper de la vie politique. Mais quels sont les effets plus larges des crises économiques et de leurs conséquences sociales sur la participation politique ? Sont-ils toujours les mêmes ? Comment expliquer qu'en Grèce et en Espagne on assiste à une assez forte mobilisation sociale et à des victoires électorales de partis bien à gauche là où en France, par exemple, cela semble davantage profiter à l'extrême-droite ? Pour répondre à ces questions, il faut impérativement prendre le temps d'écouter longuement ceux auxquels on prête peu souvent attention : les inaudibles. La lutte quotidienne pour la survie incite aux comportements individualistes, à la « débrouille » plus qu’à l’action collective. Intervenants :

"Les Évaporés du Japon", ces gens qui disparaissent du jour au lendemain “Chaque année, quelque 100.000 Japonais s’évaporent sans laisser de traces.” Léna Mauger et Stéphane Remael sont partis à la rencontre de ces “évaporés”, et en ont fait un livre, paru aux éditions des Arènes. Les évaporés du Japon est le résultat d’une enquête qui s’est étendue sur plusieurs années. Léna et Stéphane ont fait de nombreux allers-retours entre l’archipel et la France, à la recherche de ces hommes et de ces femmes disparus volontairement, ou de leurs proches. Shunsuke en avait assez de son travail stressant. Masao n’a pas voulu faire honte à ses parents après sa sortie de prison. Comment avez-vous eu l’idée d’écrire un livre sur un tel phénomène? Léna Mauger – Avec Stéphane, nous étions en voyage au Japon pour son travail. Vous semblez pourtant avoir eu du mal à trouver des interlocuteurs… Sur place, c’était en effet un peu compliqué : les gens ne voulaient pas témoigner. Comment avez-vous fait pour finalement parvenir à recueillir des témoignages ?

Start-up : ces "barbares" qui veulent débloquer la France - L'Obs Tout a commencé par un classement. Publié par l'Institut Choiseul en février, il a profondément agacé la communauté des entrepreneurs et quelques geeks. Le think tank libéral y recensait les 100 "leaders économiques de demain" pour la France. En pole position, des "fils de" : Yannick Bolloré, Bris Rocher, Delphine et Antoine Arnault, Gabriel Naouri. Immédiatement derrière, d'anciens conseillers de cabinets ministériels - énarques pour la plupart - parachutés à la tête de divisions de groupes du CAC 40. "Vote pour ton barbare" En regardant ce résultat, le sang d'Antoine Brachet, 36 ans, n'a fait qu'un tour. Ni une ni deux, il crée une page Facebook, la nomme "Les 100 Barbares", choisit comme icône un poing levé et invite tous ses amis à participer à un sondage : "Vote pour ton barbare" ! Le résultat - certes très peu scientifique - est étonnant. "Ceux qui réussissent (...), ce sont des innovateurs radicaux" Plus surprenant, beaucoup de "lauréats" n'ont rien à voir avec le business.

Lärarspindeln Är du lärare och gör egna digitala lärresurser? Vill du dela med dig? Då är projektet Lärarspindeln något för dig. Lärarspindeln har utvecklat en webbtjänst där lärresurser från lärare blir sökbara. Det du behöver göra är att märka upp dina lärresurser. Uppmärkning av dina lärresurser Att märka upp en lärresurs är inte så krångligt som det låter. Din portfölj med lärresurser Du kan administrera en egen portfölj med digitala lärresurser i Lärarspindeln. Så lägger du till en digital resurs i Lärarspindeln Projektet Lärarspindeln Lärarspindeln kan ses som en fortsättning på Spindeln som utvecklats av Umeå Universitet i samarbete med Skolverket. Lärarspindelns webbplats Lärarspindeln på facebook Lärarspindeln på twitter Kontakt Fredrik Paulsson, Axiell Media & Education fredrik.paulsson@axiell.com Peter Karlberg, Skolverket peter.karlberg@skolverket.se

Je dis NON au racisme! Le racisme, la xénophobie et l'intolérance sont des problèmes importants dans toutes les sociétés. Chaque jour, chacune et chacun d'entre nous peut lutter contre les préjugés raciaux et les attitudes intolérantes. Devenez un champion de la défense des droits humains, luttez contre le racisme et défendez les droits de quelqu'un aujourd'hui. Dites à vos amis que le racisme est inacceptable! Dites-nous sur Twitter (#nonauracisme) comment vous luttez contre le racisme. Prenez position contre le racisme en participant à un groupe de défense des droits des minorités et aider ces groupes partout dans le monde grâce à notre plateforme de bénévolat virtuel. Lisez des points de vue différents de la lutte contre la discriminations racial à travers les témoignages d'auteurs d'autres races ou ethnicités plateforme de bénévolat virtuel. Faites le quizz pour tester vos connaissances sur les droits de l'homme. 50 ans de combat contre le racisme

Le projet • L’auteur s’engage à proposer un texte dont le contenu réponde aux objectifs du site : un récit de vie ou d’expérience (portant de manière privilégiée sur une expérience professionnelle, un moment-clé de la vie, un moment critique ou de tensions particulières), non l’expression d’une opinion ou d’une conviction. Une fois envoyé, le récit sera mis en ligne par le web éditeur après validation du contenu. • Le texte que l’auteur propose à la publication comprendra entre 5 000 et 40 000 signes. L’auteur devra respecter les règles élémentaires d’orthographe et de syntaxe. Le style télégraphique et « SMS » devra être au maximum évité. • L’auteur accepte que des modifications minimales soient apportées à son texte par le web éditeur, pour en améliorer la syntaxe et la compréhension. • L’auteur s’engage à détenir les droits des documents photographiques ou vidéo qu’il proposera, le cas échéant, en appui de son texte. • Les auteurs ont un droit de retrait de leur texte.

Patrick Savidan : «Si les inégalités se creusent, c’est parce que tout le monde ou presque aspire à la sécurité des oligarques» Sommes-nous tous des hypocrites ? Alors que huit Français sur dix aspirent à une société plus égalitaire, nous adoptons pourtant des comportements qui contribuent à creuser les inégalités sociales : détournement de la sectorisation scolaire ou évitement de la mixité pour se loger. Ces choix favorisent un entre-soi participant de l’injustice sociale. Dans son dernier essai, Voulons-nous vraiment l’égalité ? N’avons-nous pas perdu la foi en l’égalité ? A mon avis, non. Qu’est-ce qui fait que nous succombons à cette «faiblesse de la volonté» ? Rappelons que l’augmentation des inégalités s’explique évidemment par des mécanismes extérieurs à l’individu, l’accroissement du chômage par exemple, mais il est important de voir dans quelle mesure nous ne prendrions pas part à cette évolution (même s’il ne s’agit que de la tolérer). Mais n’est-ce pas le propre d’une démocratie de créer de la concurrence, comme le souligne Tocqueville ? C’est ce que vous appelez les solidarités électives… En effet.

Et si vous developpiez vos projets autour d’un Commun ? | Eccone Le 18 novembre, à Lille, s’est déroulée la journée phare des Roumics 2014 sur le sujet des biens communs autour de conférences, ateliers et divers temps d’échanges. 4 questions ont dirigé la rédaction de cet article pour y apporter des réponses : Bien commun ou Commun ou Commun libre, de quoi parlons-nous réellement ? Pourquoi les personnes contribuent à un Commun ?Des idées de modèles économiques et financiers pour supporter le développement d’un Commun et ses contributeurs ?Comment commencer son projet comme un bien commun ? Co-fondateur et contributeur sur Eccone, il m’était impossible de passer à côté des Roumics et vous faire un compte rendu. La conférence du matin s’est déroulée avec la présence de Bernard Stiegler, Michel Briand et Michel Bauwens, trois personnalités contribuant par leurs actions et engagement au développement de Communs. Si vous cherchez un compte rendu exhaustif de cette journée et plus particulièrement la conférence du matin, veuillez prendre le chemin du pad.

L'intelligence artificielle pourrait mettre 50% de l'humanité au chômage La prédiction est inquiétante. Selon un scientifique américain, l'avènement de l'intelligence artificielle pourrait plonger plus de 50% de la population mondiale au chômage au cours des trente prochaines années. "Nous approchons d'une époque où les machines pourront surpasser les êtres humains dans presque toutes les tâches", a déclaré le professeur d'informatique Moshe Vardi devant l'Association américaine pour l'avancement des sciences (AAAS), rapporte le Guardian. D'après le scientifique, qui ne dévoile pas sa méthode de calcul, ce sont les "emplois de la classe moyenne" qui payeront le prix du progrès technologique. Un tel bouleversement n'est pas nouveau. La plus grande découverte de l'homme mais aussi sa dernière? En novembre dernier, la société de conseil McKinsey a publié une étude portant sur les emplois menacés par l'intelligence artificielle, rappelle le Guardian. Ce contenu peut également vous intéresser : Voiture sans chauffeur: mais qui commande?

Accueil

Related: