background preloader

Quel contenu pour le nouveau socle commun ?

Quel contenu pour le nouveau socle commun ?
Comment définir ce minimum culturel partagé que tout jeune doit posséder à la sortie de l'école obligatoire ? La loi d'orientation de 2013 a défini le socle commun de connaissances, de compétences et de culture comme " le principe organisateur de l’enseignement obligatoire dont l’acquisition doit être garantie à tous". La nouvelle version que le Conseil supérieur des programmes (CSP) a révélée le 10 juin décline des objectifs de maitrise de compétences dans 5 domaines de formation dans lesquels les disciplines scolaires classiques devraient trouver place. Même s'il a été conçu dans un esprit de compromis, à peine publié, le nouveau socle rencontre une difficulté attendue : qu'y a-t-il encore de commun dans un système éducatif qui relègue un enfant sur cinq et où, plus qu'ailleurs, les inégalités sont criantes entre établissements et filières d'enseignement ? Qu'est-ce que le socle commun ? Son objectif c'est la réduction des inégalités à l'intérieur du système éducatif. François Jarraud Related:  Socle comunknowledge.sites

Nouveau Socle commun : un sept à cinq révélateur? Le conseil supérieur des programmes, présidé par Alain Boissinot, achève d’examiner le 22 mai la proposition qu’il va soumettre au ministre concernant le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, prévu par la loi de refondation de l’école du 8 juillet 2013. Entre la version du 11 juillet 2006 du socle commun de connaissances et de compétences, instauré par la loi du 23 avril 2005, et sa description par cette loi, on avait pu mesurer une remarquable évolution : de cinq compétences en 2005, on était passé à 7 en 2006, avec l’ajout des compétences civiques et sociales et de l’autonomie et l’initiative aux cinq initialement retenues : maîtrise de la langue, pratique d’une langue vivante étrangère, principaux éléments de mathématiques et culture scientifique et technologique, maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication, culture humaniste. Premier constat : les 5 domaines du socle commun 2014[1] ne reprennent pas les 5 de 2005.

4 étapes pour favoriser l’engagement des élèves dans les projets scolaires - Infobourg.com Dans son mémoire de maîtrise, l’enseignant Stéphane Côté a identifié 4 points qui semblent être des facteurs clés pour favoriser l’engagement de haut niveau des élèves dans les projets scolaires. Derrière chaque élément se trouve un concept central de l’approche : la motivation personnelle des jeunes. Ces 4 recommandations sont une sorte de conclusion à son projet de mémoire de maîtrise. 1. Les recherches de l’enseignant lui ont permis d’identifier qu’une erreur souvent commise par les pédagogues est de créer un climat favorisant la motivation extrinsèque plutôt qu’intrinsèque des élèves. 2. Dans son mémoire, Stéphane Côté indique avoir remarqué que l’engagement de tous les élèves s’accentue à mesure qu’un projet avance « grâce à la planification d’étapes simples, claires et significatives. » Il faut bien sûr doser entre des étapes « très intéressantes » pour les élèves et d’autres favorisant le développement des compétences disciplinaires. 3. 4. À propos de l’auteur Audrey Miller

Ressources pour le socle commun Des ressources nationales sont à disposition des enseignants. Elles présentent des scénarios pédagogiques, des expérimentations pour travailler les compétences et les évaluer au quotidien dans la classe. Nouveau socle commun pour 2016À partir de la rentrée 2016, un nouveau socle commun entrera en vigueur. Le plan numérique de François Hollande Hollande : Une concertation sur le numérique en janvier De la formation pour les enseignants et une vaste concertation, ce sont les deux éléments nouveaux d'un plan numérique que le président de la République avait déjà largement dévoilé depuis l'été. Le président a confirmé le 6 novembre l'équipement de tous les élèves de 5ème à la rentrée 2016 en tablettes. Interrogé sur le budget il est resté assez flou. Il a abordé une des difficultés du plan numérique. Comment transformer un plan conçu et poli depuis des mois dans les couloirs élyséens en programme venu de la base ? Hollande : Ce qu'on sait de son plan numérique "J'ai fait le choix de la jeunesse". Alain Chaptal : un plan qui n'a pas de mémoire "On agit comme si on avait oublié tout le passé".

Présentation du socle commun - Textes de référence Vers un nouveau socle commun La loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République prévoit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture (article 13) Article L. 122-1-1 du code de l'éducation modifié : La scolarité obligatoire doit garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel contribue l'ensemble des enseignements dispensés au cours de la scolarité. Le socle doit permettre la poursuite d'études, la construction d'un avenir personnel et professionnel et préparer à l'exercice de la citoyenneté. Les éléments de ce socle commun et les modalités de son acquisition progressive sont fixés par décret, après avis du Conseil supérieur des programmes. Le socle commun en vigueur en 2013-2014 Le socle commun a été institué par la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 Socle et programmes

Socle commun : une redéfinition par « composantes » Un nouveau projet de socle commun a été publié hier par le ministère de l'Education. Il sera décliné dans les nouveaux programmes de 2016. Grandes lignes. Un projet de nouveau socle commun à acquérir à la fin du collège a été rendu public hier. Ce projet a été rédigé par le Conseil supérieur des programmes (CSP), mis en place en octobre dernier, et présidé par Alain Boissinot, qui a donné sa démission lundi 9 juin. Remplaçant le socle commun de 2006, qui visait à acquérir des « connaissances et compétences », le nouveau socle comprend des « composantes » visant à l’acquisition d’une »culture commune ». Chacune de ces composantes se décline elle-même en quatre types de connaissances et de compétences. Enfin, on peut lire sur le projet de nouveau socle que « s’agissant de l’évaluation, le Conseil a fait le choix d’énoncer de grands principes qui devront permettre de faire évoluer le dispositif existant vers une situation plus satisfaisante ». Sandra Ktourza

Agir contre le racisme - Agir contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie Une politique inscrite dans le cadre du plan national d'action 2015-2017 La politique éducative de prévention du racisme, de l'antisémitisme et de la xénophobie s'inscrit dans le cadre du Plan national d'action 2015-2017 " La République mobilisée contre le racisme et l'antisémitisme" que pilote la déléguation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH). Un numéro spécial du BOEN de juin 2015 recense les leviers d'actions prioritaires exposés dans le Plan. consulter le site de la DILCRAH télécharger le Plan national d'action 2015-2017 et le BOEN spécial de juin 2015 (pdf). Les principaux leviers d'action Inscription dans les contenus d'enseignement La sensibilisation aux phénomènes de racisme, d'antisémitisme et de xénophobie est inscrite dans les contenus disciplinaires d'enseignement, par le biais des programmes officiels, notamment ceux d'enseignement moral et civique. consulter la rubrique Enseignement moral et civique

Nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture : large adoption par le Conseil supérieur de l'éducation Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, se félicite de l’adhésion de la communauté enseignante et de la communauté éducative au nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture, largement adopté aujourd’hui par le Conseil supérieur de l’éducation. Cette adoption est l’aboutissement d’un processus de dialogue et d’échanges inédit. Le Conseil supérieur des programmes a consulté toutes les parties prenantes pour l’élaboration du projet de socle commun. Pour la première fois, les 800 000 enseignants ont apporté au projet leur expertise et leur contribution, sur la base desquelles le Conseil supérieur des programmes a finalisé le texte du socle commun. Les nouveaux programmes de la scolarité obligatoire, en cours d’élaboration par le Conseil supérieur des programmes, déclineront et préciseront les objectifs de connaissances et de compétences définis par le socle commun.

3513.pdf L’ÉCOLE PUBLIQUE GÉNÉRALISTE EST-ELLE EN TRAIN DE VOIR SA VOCATION TRANSFORMÉE ? / IS THE GENERAL PUBLIC SCHOOL ABOUT TO SEE ITS FUTURE CHANGED? | Lessard | McGill Journal of Education / Revue des sciences de l'éducation de McGill Abstract Les plus récentes transformations des systèmes éducatifs occidentaux, bien que s’effectuant dans des contextes fort différents, présentent entre elles de nombreuses convergences. Dans l’ensemble, on passe d’une recherche de justice pour tous par l’égalité formelle à une différenciation de l’allocation des ressources et des services d’éducation, voire même de la pédagogie. L’émergence d’une telle différenciation ne produit pas des effets égaux à tous égard. IS THE GENERAL PUBLIC SCHOOL ABOUT TO SEE ITS FUTURE CHANGED? Keywords l'école publique généraliste;general public school;private interest;equality equity and differentiation;inequalities in education;allocation of resources;social justice

Related:  le socle commun de connaissances de compétences et de cultureSoclemika973socle commun