background preloader

CO 2 - Humains 0 #DATAGUEULE 2

CO 2 - Humains 0 #DATAGUEULE 2

http://www.youtube.com/watch?v=30nsePK6UTI

Related:  politique et diversRéchauffement climatique

Tribune Libre Sondage Que pensez-vous de l’inversion de la courbe du chômage annoncée par le gouvernement ? Présent (quotidien) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Présent. Présent est un quotidien français du soir, proche des catholiques traditionalistes, souvent qualifié d'extrême droite[1] mais se déclarant d'inspiration nationale et catholique. Fondé en à l'initiative du Centre Henri-et-André-Charlier et de Chrétienté-Solidarité, établissement et association catholiques traditionalistes, il entend être en opposition au système politique, culturel et social actuel. Sa devise est « Dieu, Famille, Patrie » d'après son site officiel. Le courant national-catholique du journal Présent est classé à l'extrême droite par des historiens et des politologues comme Jean-Yves Camus[2], Michel Winock[3] ou Pierre Milza[4].

Ces sauveteurs du climat qui commencent à inquiéter l’industrie pétrolière Basta ! : Malgré sa création récente, 350.org a déjà organisé plusieurs actions spectaculaires et remporté des succès inattendus, ce dont témoigne l’ampleur prise par le mouvement de désinvestissement des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) que vous avez lancé, et auquel se sont associés des centaines de fondations, d’organisations religieuses, de fonds de pension, d’organisations publiques, d’universités ou de collectivités locales [1]. Qu’est-ce qui fait, selon vous, la différence entre 350.org et les autres organisations qui travaillent sur l’environnement et le climat ? May Boeve : [2] Nous avons créé 350.org pour travailler sur une seule question : le besoin urgent d’agir contre le changement climatique. Le changement climatique est un enjeu qui nous accompagnera toute notre vie, mais si nous ne réagissons pas très rapidement et avec une ampleur suffisante, ses conséquences seront dramatiques. Pourquoi accorder une aussi large place à l’action directe ?

Présentation de l'association Agir pour l'Environnement est une association citoyenne nationale de protection de l'environnement. Le but de l'association est de faire pression sur les responsables politiques et décideurs économiques en menant des campagnes de mobilisation citoyenne réunissant un réseau d'associations et de citoyens le plus large possible. Le bureau de l'association est composé de : Philippe COLOMB (Président)Clémence LERONDEAU (Secrétaire)Jean-Luc THIERRY (Trésorier) L'équipe permanente de l'association est composée de : Pourquoi « le sujet le plus important du monde » ne fait presque jamais la une des newsmagazines français La population française sait-elle en quoi consiste l’effet de serre, cause du réchauffement climatique ? Pas vraiment si l’on en croit l’enquête menée chaque année par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) sur « les représentations sociales de l’effet de serre et du réchauffement climatique ». Les trois quarts des répondants (72%) estiment bien que « le réchauffement de la planète est causé par les activités humaines ». Mais seul un sur six (15%) associe précisément l’effet de serre à l’émission de gaz et de CO2 (les autres réponses évoquent la chaleur, la couche d’ozone ou la pollution en général) [1].

LEGO + Shell : tout pour l’image, rien pour l’avenir En ce moment, c’est l’été dans l’hémisphère Nord. La glace dans l’océan Arctique rétrécit, de manière saisonnière certes. Mais sa fonte s’accentue chaque année un peu plus encore. les conséquences se font sentir, durement, notamment pour les ourses femelles qui s’épuisent en nageant de plus en plus loin pour trouver des vivres pour leurs petits. Cette diminution de la glace arctique est considérée comme une opportunité par les compagnies pétrolières. Exxon et Rosneft vont forer en mer de Kara, Shell prépare activement sa prochaine campagne de forage… Ces majors du pétrole sont sourds et aveugles, obsédés par les profits qu’ils pourront tirer de l’exploitation pétrolière en Arctique.

90 entreprises sont responsables de deux tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre Une étude pointe les 90 entreprises qui ont produit le plus de gaz à effet de serre. Les pétroliers Chevron, ExxonMobil, BP et Shell arrivent en tête. Parmi les groupes français, Total et le cimentier Lafarge sont les entreprises qui contribuent le plus aux émissions de CO2 et de méthane. Deux tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre accumulées dans l’atmosphère depuis le début de la révolution industrielle sont causées par seulement... 90 entreprises ! Les recherches menées par Richard Heede viennent d’être publiées par la revue scientifique Climatic Change.

Christian CHAVAGNEUX Dans le discours de politique générale qu’il vient de prononcer, le nouveau Premier ministre a fixé ses orientations économiques : austérité budgétaire renforcée, hausse mesurée du pouvoir d’achat des bas salaires et gros cadeaux fiscaux aux entreprises qui apparaissent d’ores et déjà comme les grandes gagnantes de cette deuxième phase du quinquennat. Le premier ministre vient d’apporter quelques précisions importantes sur les différentes orientations qu’il entend donner à sa politique économique. Baisse des dépenses publiques : la BCE pour alléger l’austérité ? Sur la stratégie de baisse des dépenses publiques, Manuel Valls a confirmé l’engagement de diminution de 50 milliards : 19 Mds pour l’Etat, 10 pour la sécu, 10 milliards de moins pour les collectivités locales et 11 milliards de plus sur les autres prestations sociales (certaines économies ont déjà été négociées, comme sur les retraites, mais il en manque).

Y a-t-il des patrons plus anti-écolos que le Medef, en Europe À l’approche de la Conférence Climat de Paris (COP21), il souffle comme un vent d’unanimisme parmi nos dirigeants politiques et économiques. Au-delà des déclarations solennelles de rigueur, quelle est la véritable position des grandes entreprises sur la crise climatique et les réponses à y apporter ? Une nouvelle ONG britannique, InfluenceMap, lance aujourd’hui son site internet pour répondre à cette question, en évaluant de manière systématique les positions publiques des multinationales et de leurs lobbies. Plusieurs aspects sont passés au crible : les objectifs officiels en matière d’énergies renouvelables ou d’efficacité énergétique, la réforme du marché européen du carbone ou encore le gaz de schiste.

A fond pour vivre sans un rond : cinq exemples à suivre Image: zooboing Alors que le concept de revenu universel ou "de base" fait progressivement des émules, certain(e)s décident d'aller encore plus loin et de vivre volontairement sans argent. Pourquoi ? Comment ? Demain, les Etats pourront-ils être condamnés pour crime climatique et violation des droits des générations futures Des enfants américains attaquent en justice leur gouvernement pour ne pas prendre en compte les droits des générations futures. Des insulaires du Pacifique, menacés par la montée des océans, tentent de traîner les gros pollueurs devant les tribunaux. Aux Pays-Bas, des magistrats viennent même de condamner l’Etat néerlandais pour manquement à son devoir de vigilance en matière d’émissions de CO2. Les actions en justice contre l’indifférence des Etats et des gros pollueurs se multiplient. La notion de crime climatique pourrait être reconnue par la Cour pénale internationale.

En images : de New York à Sydney, voilà les conséquences du réchauffement climatique La météo est l’un de sujets les plus consultés sur Internet. Le site américain de météorologie WXshift a donc décidé de ne pas se limiter au temps qu’il fera demain, mais d’élargir la question au temps qu’il fera jusqu’en 2100. On n’est jamais trop prévoyant. Fruit de la collaboration entre scientifiques, météorologistes et journalistes, le site WXshift a pour but de rendre les questions du changement climatique abordables au plus grand nombre.

Contre la dictature de la finance : la bombe atomique suisse ! Avant-hier, en parcourant ce « cerveau collectif » qu’est Facebook, je suis tombé sur la publication d’un de mes amis et par la même occasion, je suis tombé des nues. Les médias « main stream », si prompts à sortir l’artillerie lourde contre les votations des Suisses sur les minarets ou l’immigration massive, se sont bien gardés de nous informer de cette initiative en cours, qui a recueilli à ce jour près de 50 000 signatures mais il lui en faudra le double pour déboucher sur un référendum. C’est de la bombe. J’en ai rêvé, et les Suisses sont peut-être en train de le faire. Il faut absolument qu’ils aboutissent. Non seulement pour eux mais pour nous tous.

Sur les Traces de Griselidis « Que vaut-il mieux prostituer: son cul ou son âme? Le cul, bien entendu. C'est plus pénible physiquement, mais c'est plus propre ».

Related: