background preloader

Makery

Makery

http://www.makery.info/

Related:  atelierdepratiquenumeriqueRéseau des fablabs / hackerspaces / makerspacesGénération MakersMACROFabLab

Le Monde.fr plonge dans le Web pour vous Dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 avril, de violentes émeutes ont éclaté dans le centre-ville de Baltimore après l’inhumation de Freddie Gray, un jeune homme noir mort après son arrestation dans des circonstances qui demeurent floues. L’état d’urgence a été décrété, et le gouverneur a promis un déploiement massif de la garde nationale pour éviter de nouveaux débordements. A Baltimore, le 28 avril 2015 (REUTERS/Eric Thayer) Quelques jours avant les incidents, alors que la police de Baltimore reconnaissait que la victime, Freddie Gray, aurait dû recevoir une assistance médicale aussitôt après son arrestation, le magazine The Atlantic publiait un article intitulé “La brutalité de la culture policière à Baltimore”. Une façon de rappeler que la mort de Freddie Gray n'était en rien isolée ou inédite. "Un garçon de 15 ans à bicyclette, une grand-mère de 87 ans qui aidait son petit-fils"

Raising our sun Notre parking (également appelé zone de "remise en forme") souffre singulièrement d'un déficit d'éclairage. En dépit de plusieurs interventions pour mettre en place des luminaires en quantité suffisante, on a jusqu'à présent, beaucoup joué de malchance. Les spots premiers prix – mis en place il y a dix-huit mois – ont plusieurs inconvénients : ils ne sont pas vraiment étanches, ne sont pas adaptés au branchement d'un câble de forte section, et évacuent très mal la chaleur des lampes halogènes. Si de surcroît on ne fait pas l'effort de payer 8 EUR pour une ampoule crayon de marque, le changement d'ampoule peut se planifier tous les dix jours! Sans compter qu'il faut grimper à chaque fois en haut de l'échelle pour changer ces &#$ù%¤¿ d'ampoules.

“Makers”, de Chris Anderson, la nouvelle révolution industrielle en quelques clics Bientôt, tout le monde aura sa petite usine sur le coin de son bureau ! La démocratisation des ordinateurs et des imprimantes a permis à chacun de publier ses propre documents avec une qualité croissante. Celle des machines de fabrication numérique va faire de même avec les objets. C’est la thèse du livre Makers, la nouvelle révolution industrielle, écrit par Chris Anderson, rédacteur en chef du magazine américain Wired. Cette révolution concerne autant la fabrication que la conception : connecté à Internet, tout le monde pourra, et peut déjà, contribuer à la création collective d’un objet, de la même façon qu’un article de Wikipédia s’écrit à plusieurs sur le Net.

La vie du DocteurE Caroline Duchesne et de son cabinet mobile. L'endométriose —> Qu'est-ce que c'est ? L'endométriose est la présence, hors de leur place habituelle, c'est-à-dire la cavité utérine, de fragments de muqueuse utérine (qu'on appelle endomètre). Fablabs et éducation, une équation à plusieurs inconnues Proflabs, bibliolabs, fablabs pédagos… Le ministère de l’Education nationale essaime ses initiatives estampillées fablabs sur tout le territoire. Avec un art consommé dans la création de nébuleuses. Ces fablabs éducatifs font-ils pour autant entrer la culture lab à l’école ?

BLOG Déjà-vu, rue 89 L’arrivée de concurrents comme Happn, ou même d’équivalents spécialisés comme Gleeden, permet opportunément de prendre un peu de distance et de rappeler que l’un des événements les plus importants de ces deux ou cinq dernières années, pour ce qui concerne la vie et le quotidien des célibataires, est la popularisation de Tinder. Il paraîtrait même que c’est une révolution, au point que les jeunes ne sauraient plus draguer sans (sous-entendu : pas comme à l’époque où l’on savait encore séduire à l’ancienne et aborder franchement une demoiselle). Soit. Pourquoi pas.

FabLab Inventory Site Ouvert en août 2010, ouverture en préfiguration objectif 2013 pour le projet d’envergure. Format : ouvert (cotisation 30 euros pour les salariés, 20 euros pour les étudiants) Evaluation : label d... SiteOuvert en août 2010, ouverture en préfiguration objectif 2013 pour le projet d’envergure.Format : ouvert (cotisation 30 euros pour les salariés, 20 euros pour les étudiants)Evaluation : label du MIT - autoévaluation ABAB Statut : association Subventions : mairie de Toulouse (8000 euros), fonds sociaux européens (19000 euros) et fonds du Grand Emprunt (à venir, via Inmediats), budget annuel de 60 000 euros. Equipement : découpe laser, fraiseuse numérique, imprimante 3D MakerBot Cupcake. Projets : Out of Memory, projet artistique présenté dans le cadre du festival Novela 2010 ; Bio fab lab ; Artis factum, projet d’art numérique présenté dans le cadre du festival Novela 2011.

Lux à la Goutte d’Or : les savoir-faire mode et design à l’honneur  - Actualité : Mode (#438555) Du 20 au 23 novembre 2014, le quartier de la Goutte d’Or à Paris révèle ses talents dans un parcours surprise présentant sa richesse en matière de savoir-faire et compétences mode et design. Cet événement, organisé à l’initiative de l’association Les Gouttes d’ Or de la Mode et du Design, invite le grand public, de 12h à 19h, à la découverte de leurs boutiques et ateliers implantés dans ce quartier en pleine ébullition créative.Les savoir-faire y sont en effet nombreux : tailleurs, maille, vêtements de cérémonie et vêtements sur-mesure, bijoux et accessoires de mode, arts de la table, papeterie et produits dérivés culturels…En outre, Lux met en avant deux courants à la Goutte d’Or. Enfin, cet événement est également l'occasion d'annoncer la création de la coopérative "La fabrique de la Goutte d'Or". Lancée en septembre, cette dernière aura pour mission de promouvoir les savoir-faire de ses adhérents.

« La plupart des femmes ne trouvent pas leur sexe beau » - 31 mars 2012 Philippe Brenot, le 29 mars 2012, à Paris - Renée Greusard/Rue89 Qu’est-ce qui excite les femmes hétéros et en couple ? Qu’est-ce qui excite les hommes hétéros et en couple ? Présentation Détails Catégorie : Présentation Publication : dimanche 31 août 2014 18:16

Horreur INC. Illustrations : Ole Tillmann L'un des principes d'une société écran, c'est de ne pas pouvoir retrouver la trace de celui qui y a déposé de l'argent. Imaginez que vous êtes un dictateur et que vous voulez financer le terrorisme, ou voler l'argent de votre nation. Une société écran est cette entité bidon qui vous permet de détenir et de transférer du cash sous le nom d'une entreprise sans que le droit international ou les autorités fiscales ne découvrent que c'est à vous. Une fois l'argent maquillé comme bénéfices de l'entreprise, grâce à un copain qui travaille dans un paradis fiscal offshore, vous pouvez le dépenser pour financer vos abominables projets.

Carte des fablabs Qu'est-ce qu'un FabLab ? C’est un laboratoire de fabrication où l’on peut trouver du matériel de conception et de fabrication assistée par ordinateur à disposition des passionnés d’électronique, de bricolage ou plus généralement de DIY (« Do It Yourself »). Qu’il s’agisse d’imprimer des objets en 3D, de fabriquer des robots, une télécommande universelle pour éteindre les écrans de télévision à distance (comme la TV-Be-Gone) ou encore de permettre à une plante de tweeter lorsqu’elle a soif… les FabLabs sont un environnement idéal pour apprendre à bricoler, hacker ou réaliser des projets collaboratifs. Pourquoi cette carte ? Il existe plusieurs cartes de FabLabs ou hackerspaces sur le web, mais aucune ne réunit à la fois des adresses précises (certaines ne fournissent que les villes) tout en étant open-source. Cette carte est extraite d’OpenStreetMap, carte collaborative à licence publique, à partir de laquelle il est possible d’extraire ces données.

« Il y a une bulle autour de l’impression 3D et du mot "lab" » Aurélien Fache, membre de Makery, anime un atelier grand public © Makery Entre le canal bobo et les cités de Colonel Fabien à Paris, il faut pousser la porte des Ekluz, une « fabrique culturelle et numérique » pour atterrir chez Makery. Dans un modeste 15 m2, les quatre membres permanents de la rédaction nous reçoivent au milieu de vieux Macintosh et d'un « compteur de place vélib » fabriqué avec circuit imprimé open-source. Annick Rivoire, rédactrice en chef, répond à nos questions.

Related: