background preloader

» [ÉNORME] Le script de l’interview de Vladimir Poutine en version intégrale : le scandale des coupes de TF1

» [ÉNORME] Le script de l’interview de Vladimir Poutine en version intégrale : le scandale des coupes de TF1
Voici la transcription de l’interview de Poutine d’hier. C’est la traduction de la version intégrale issue du site du Kremlin (ou ici en russe, ou là).En effet, pour faire tenir cette interview de 41 minutes en 24 minutes, TF1 a sabré largement dans certaines parties. Comme il a été décidé de couper des éléments essentiels sur la Crimée, l’opposition dans les médias français, et de laisser des propos sans intérêts genre sur la langue qu’il utilise avec Hollande, le mot censure me semble adapté – vu qu’il y a rétention d’informations importantes qui éclaireraient le public français. D’autant que rien n’empêchait de mettre en ligne sur le web la version complète… Et je reviendrais sur la faute inacceptable de traduction quand il parle d’Hillary Clinton.Ceci étant, reconnaissons qu’il est salutaire que TF1 et Europe1 aient interviewé Vladimir Poutine…Tout est donc traduit ici – les passages censurés sont en exergue – à vous de voir s’ils méritaient de l’être… Voici la version TF1 (24’28) : Related:  Censure Média mensonge Répress° policière Surveillance Internet

TF1 média mensonge sur Poutine le 4 Juin 2014 SWAT Raids Small Organic Farm, Confiscates Blueberries A jury decided this month that the owner of a small organic farm, Shellie Smith, still owes $4000 after a raid by SWAT last year that destroyed her farm. Garden of Eden, a small organic in Arlington, Texas, was the target of a SWAT raid in 10-hour long search with Smith being held at gunpoint at one point. Arlington police dept. stated that there were complaints of marijuana being grown on the premises, but none was found on the property. Instead, law enforcement confiscated 17 blackberry bushes, 15 okra plants, 14 tomatillo plants, native grasses and sunflowers. Smith claims the raid was really about code violations and her being self-sufficient. Authorities had cited infractions such as: tall grass, bushes too close to the street, chopped wood not properly stacked, a piece of siding missing from the side of the house. Many of these so-called infractions, according to Smith, are actually necessary to maintaining a small farm. Video | News | Weather | Sports Thu Mar 13 19:07:14 PDT 2014

Ils ont été lanceurs d'alerte et ils ont tout perdu... La voix, qui décroche le combiné, est comprimée par l'émotion. Christian Marescaux, médecin à l'hôpital Hautepierre de Strasbourg, m'apprend qu'il vient de perdre un collègue et ami très cher, Pierre Kehrli, le responsable du service de neurochirurgie. « Il est mort le 28 mai dernier du harcèlement dont nous sommes victimes depuis des mois. On ne meurt pas comme cela à cinquante ans ! Briser la loi du silence Des sommités qui ont osé briser la loi du silence, soit frontalement comme Christian Marescaux, soit plus discrètement comme ses deux autres collègues. Or, en cas d'AVC, chaque minute compte... On aurait pu penser que ce lanceur d'alerte - puisque c'est ainsi qu'il se définit lui-même - allait se calmer et se faire oublier. A cette occasion, Christian Marescaux a dénoncé des « irrégularités » dans le dossier médical du jeune garçon. Christian Marescaux et ses confrères ne sont pas les seuls à être entrés dans la tourmente. Sanctions pour les lanceurs d'alerte

Mondial 2014: Les violences policières au Brésil préoccupent Amnesty International International La police et l'armée brésiliennes recourent à la force pour maîtriser les manifestions et jouissent d'une impunité totale, a déploré jeudi Amnesty International lors de la présentation de son rapport "Ils utilisent une stratégie de la peur". Une semaine avant le début de la Coupe du monde de football, l'organisation dénonce l'utilisation abusive d'armes à létalité réduite et l'arrestation massive des manifestants. Depuis juin 2013, les Brésiliens manifestent régulièrement pour dénoncer la hausse du coût des transports en commun, le manque de financements publics mais également les importantes dépenses associées à l'organisation de la Coupe du monde. Le rapport d'Amnesty International constate cependant un durcissement de la répression policière contre des mouvements sociaux généralement pacifiques. "Pour les Brésiliens, la Coupe du monde est une opportunité d'exprimer leurs problèmes", indique Philippe Hensmans, directeur d'Amnesty International Belgique Francophone.

Pourquoi les médias sont-ils si unanimes contre les mouvements sociaux ? Journalistes et éditocrates : une hostilité variable Par Henri Maler, fondateur de l’association Acrimed Pour ne pas être trop schématique, il faut distinguer selon les médias et selon les journalismes. Les chefferies éditoriales, chroniqueurs et éditorialistes des « grands médias », parce que ce sont les médias des alternances sans alternative entre la gauche et la droite, soutiennent peu ou prou les réformes gouvernementales ou les mesures patronales, même lorsqu’elles sont outrageusement défavorables aux salariés. Nettement enregistrée chez les éditorialistes, l’hostilité aux mouvements sociaux prend d’autres formes non dans les commentaires, mais dans les informations ou prétendues informations : en vérité une sous-information lamentable et parfaitement antidémocratique. Un système médiatique dépendant de grands groupes privés Par Patrick Kamenka, représentant de la Fédération européenne des journalistes Le rouleau compresseur de la pensée unique

Coupe du monde : ces dizaines de Brésiliens tués au nom du foot business Expulsions forcées, disparitions, assassinats, répression policière, flambées de violences... La situation se détériore au Brésil depuis quelques semaines. Les protestations contre la Coupe du monde de football se multiplient, alors que la police militaire s’est installée dans les favelas de Rio, où de vastes programmes de transformation urbaine sont engagés depuis quelques années. La voix des habitants des favelas, longtemps ignorée, s’élève aujourd’hui contre cette « colonisation policière ». Depuis le 22 avril 2014, Copacabana, le fameux quartier touristique de la ville de Rio de Janeiro, est le théâtre d’une flambée de violences entre les unités de la police militaire et les habitants des favelas de la région. Tout a commencé suite à l’assassinat par balles de Douglas Rafael da Silva Pereira, 26 ans, connu sous le nom de DG, dont le corps a été découvert dans une crèche de la favela Pavão-Pavãozinho-Cantagalo. Les favelas : des collines au fort potentiel touristique A voir :

La forte répression policière belge contre des manifestants s’opposant au Traité Transatlantique A l’occasion de l’European Business Summit, environ 500 manifestants de l’Alliance D19-20, qui rassemble des agriculteurs, citoyens, travailleurs, chômeurs ou encore artistes se sont réunis jeudi matin Place Poelaert, dans le centre de Bruxelles, pour protester contre le projet d’accord du traité transatlantique entre le l’UE et les USA. La situation s’est tendue avec l’arrivée des forces de l’ordre en nombre et en moyen avec des membres de la brigade anti-émeute et une auto-pompe. La brigade a encerclé des centaines de manifestants et les forces de l’ordre ont fait usage de l’auto-pompe. Les parlementaires bruxellois Anne Herscovici et Ahmed Mouhssin (Ecolo) ont été interpellés par la police. Le parti Ecolo a demandé dans un communiqué de presse la libération des manifestants pacifiques face à un usage disproportionné de la force policière. — EtienneMarc (@EtienneMarc) 15 Mai 2014 Cette vidéo de la RTBF montre des arrestations massives, la moitié des manifestants y sont passés.

Le rôle clé du Québec pour freiner les sables bitumineux | Alain Mignault Syncrude's Mildred Lake Upgrader, part of The Syncrude Project complex for oil sands processing, is pictured Monday, March 8, 2006 in Fort McMurray, Alberta, Canada.The Syncrude oil sands extraction facility is reflected in a lake reclaimed from an old mine near the town of Fort McMurray in Alberta, Canada on October 22, 2009. A disused mining machine on display in front of the Syncrude oil sands extraction facility near the town of Fort McMurray in Alberta on October 22, 2009. Tailings pond in winter.Syncrude upgrader.Dry tailings.The Suncor oilsands operation uses trucks that are 3 stories tall, weigh one million pounds, and cost 7 million dollars each. Oilsands at night.A tailings pond.Black Cliff in the Alberta oilsands.Oilsands upgrader in winter. Oilsands extraction.Oil sits on the surface at a Suncor Energy Inc. oilsands mining operation near Fort McMurray, Alberta, Canada, on Tuesday, Aug. 13, 2013.

Jewish vigilantes go on rampage in Paris and attack pro-Palestinian demonstrators About 150 men took to the streets armed with metal bars and sticksNone were arrested despite going on the rampage in front of policeSix pro-Palestinian demonstrators arrested over synagogue break in By Peter Allen Published: 20:41 GMT, 15 July 2014 | Updated: 06:35 GMT, 16 July 2014 A group of 150 Jewish men were seen brandishing iron bars and cans of pepper spray as they clashed with Pro-Palestinian demonstrators in Paris. Video footage of the clashes show the group chanting racist slogans as they roamed the streets. It came as President Francois Hollande warned that he did not want to see ‘the Israeli-Palestinian conflict imported into France’. Scroll down for video A still taken from the video shows dozens of men in Paris walking down the streets armed with chairs and other weapons, before clashing with pro-Palestinian demonstrators Around 150 mainly young men were seen carrying weapons, like chairs, and chanting racist slogans as they went on the rampage

Microwave Test – An Eye Opener | Below is a Science fair project presented by a girl in a secondary school in Sussex. In it she took filtered water and divided it into two parts. The first part she heated to boiling in a pan on the stove, and the second part she heated to boiling in a microwave. Then after cooling she used the water to water two identical plants to see if there would be any difference in the growth between the normal boiled water and the water boiled in a microwave. She was thinking that the structure or energy of the water may be compromised by microwave. As it turned out, even she was amazed at the difference, after the experiment which was repeated by her class mates a number of times and had the same result. It has been known for some years that the problem with microwaved anything is not the radiation people used to worry about, it’s how it corrupts the DNA in the food so the body can not recognize it. Microwaves don’t work different ways on different substances. 1). 2). 3). 4). 5). 6). 7). 8). 9).

Related: