background preloader

Facebook est-il toujours intéressant pour les pros du tourisme ?

Facebook est-il toujours intéressant pour les pros du tourisme ?
L’actualité n’est pas toujours tendre avec Facebook le plus connu et fréquenté des sites de réseaux sociaux. La portée naturelle des publications est en baisse. La concurrence s’intensifie avec de nouvelles applications mobiles en phase avec les nouveaux usages sur les réseaux sociaux parmi lesquelles Snapchat, Instagram, Viber et même Google+. Facebook est-il toujours un vecteur intéressant pour les entreprises du tourisme ? Pour y répondre, j’ai le plaisir d’accueillir Mathieu Vadot, consultant e-tourisme. Cette question mérite d’être posée, car vous avez sans doute entendu ici et là que Facebook était en déclin, voir bientôt mort !? Tous ces points sont plus ou moins fondés. S’il y a un point sur lequel tout le monde est d’accord : Facebook est aujourd’hui le réseau social « Main Stream », celui ou tout le monde est présent et « actif ». 98 % des français présents sur les réseaux sociaux sont sur Facebook ! Facebook n’est pas en en déclin, mais plutôt à maturité ! Peut-être. Related:  olivia_gTourisme et technologieTourisme et Technologie

The Evolution of Marketing Analysis Software » Software solutions have evolved in such a manner that they have kept pace with the changing marketing world and requirements. While there were options that helped document storage and management in the 1990’s, software options that helped customers track changes and share them across users were more popular in the early 2000’s. Predictive data analysis software options started to become popular in around 2005 and the evolution has brought us to a time where we can get real time data that can be aggregated in seconds. The future holds much more! At the beginning of the century, marketing software allowed people to track some data and share it with their colleagues and clients. Towards the middle of the first decade of the 21st century, software options that allowed marketers to create marketing plans, annual budgets, tax returns, product costing and more started to surface.

Onlylyon vous met le wifi dans la poche nov42014 Si vous suivez l'actu du etourisme ailleurs que sur notre blog, vous n'avez pas pu raté cette info : depuis 15 jours, Onlylyon Tourisme met à la disposition de ses visiteurs un petit boîtier, le pocket wifi, connecté en 4G LTE, qui permet de connecter jusqu'à dix appareils en wifi, pour un coût de 8€ par jour, ramené à 4€ seulement pour ceux qui achètent une Lyon City Card. L'offre permet d'utiliser une bande passante de 300Mb/jour, encore un peu juste pour du streaming ou un participant moyen des #ET10, mais largement suffisant pour le reste des activités touristiques ou professionnelles classiques. Il s'agit d'une extension de l'offre proposée par une startup lyonnaise Hippocket, qui a découvert ce produit au Japon et a eu la bonne idée de l'importer en France. Le service aujourd'hui proposé consiste en une mise à disposition dans un lieu au choix du client, le coût étant dès lors grevé par l'expédition et la mise à disposition du boîtier. Cet article vous a plu?

L’application de conciergerie Wiidii plébiscitée au concours de start-up #ET10 Wiidii est une application de conciergerie pour téléphone mobile développée par la société Girondine REVEXO C (revexo-c.com) qui pratique cette activité depuis 2007 pour une clientèle de cadres supérieurs ou sportifs de haut niveau. Cet assistant personnel permet de répondre à de multiples services : conseiller des lieux à proximité, rechercher une information, prendre des rendez-vous, apporter une aide à la réservation, etc. Il suffit de poser une question à Wiidii (via le clavier ou la fonction vocale du téléphone) pour obtenir une réponse en quelques instants. Wiidii, d’où vient ce nom exotique ? C’est une invention. Quelle est la répartition entre la technologie et l’humain dans Wiidii ? Certaines tâches sont entièrement automatisées, mais la plupart sont une parfaite symbiose entre la machine et l’humain : le concierge personnel. Est-ce une application concurrente des assistants Siri (Apple) et Jannie (Android) nativement installés sur les mobiles ? Oui. Oui totalement.

Technologie mobile et communication : que nous réserve le futur? Avez-vous un téléphone intelligent? Avez-vous remarqué un changement dans vos habitudes depuis que vous le possédez? Deux études lancées cette semaine identifient plusieurs tendances dans le secteur de la technologie mobile, tendances qui auront sans aucun doute une influence sur le travail des communicateurs. Une étude de Cisco (client) estime que le trafic Internet au Canada sera multiplié par 3 entre 2011 et 2016, une augmentation largement due à la prolifération des différents moyens de se connecter au réseau. Tablettes numériques, téléviseurs dotés d’une connexion Internet et surtout téléphones intelligents seront donc de plus en plus nombreux à faire leur entrée chez nous dans les prochaines années. Les téléphones intelligents, en particulier, subissent une hausse spectaculaire. Une autre étude de la firme torontoise Solutions Research Group démontre quant à elle que les Canadiens sont de plus en plus nombreux à se servir de leur téléphone intelligent en magasinant.

Les agences en ligne dans le tourisme Les agences en ligne, Online Travel Agencies en anglais (OTA), occupent une place de choix dans le tourisme. En France le marché est dominé par quelques acteurs tant en termes de volume d’affaires que de traffic. Par exemple selon Médiamétrie//NetRatings, enn avril-juin 2014, en moyenne, plus de 13,3 millions d’internautes (28,7%) ont consulté, chaque mois, au moins un des sites du Top 10 du tourisme. Ces mêmes agences essayent de se positionner à toutes les étapes du cycle du voyageur pour asseoir leur audience et développer leurs parts de marché. Elles cherchent aussi à séduire et à inspirer les internautes. L’annonce par Voyages-sncf pour la mise en place des pages de destination s’inscrit dans cette dynamique.A ce sujet, PhoCusWright en partenariat avec Expedia, vient de sortir une étude intéressante sur les agences en ligne : Online Travel Agencies: More Than a Distribution Channel. Le marché du tourisme en ligne continue de se développer. Taux de pénétration du etourisme

Conférence e-tourisme: 4 tendances pour une expérience utilisateur performante J’ai eu le plaisir de donner une conférence hier soir à l’événement Tout le monde UX sous le thème de l’expérience utilisateur et le voyage. Une centaine de participants étaient présents à l’événement en provenance de milieu diversifié et l’expérience fût fort enrichissante. Je vous partage donc ma conférence ici comprenant, en prime, une tendance additionnelle que je n’ai malheureusement pas pu présenter lors de ma conférence, faute de temps. N’hésitez pas à me partager vos questions et commentaires. Share Karine Miron Depuis 2009, Karine Miron conseille ses clients en stratégie interactive au sein d'agences Web et 360. Fiche 62 – La communication en tourisme durable | OT du Futur Ce qu’il faut savoir Porteuse de valeurs et de sens, la communication en tourisme durable doit cependant respecter certaines règles si elle ne veut pas être contre-productive face à un public à la fois intéressé et méfiant sur le thème du développement durable Des actions de communication de valeurs, d’avantages personnels et de rassurance doivent composer cette politique. Elle devra également s’appuyer sur des messages, des canaux et des supports adaptés à chaque cible. Suivez les règles Les grandes règles Règle 1 : Développer un engagement personnel réel sans lequel rien n’est possible L’action en développement durable est porteuse de sens pour le public. Règle 2 : Penser à toucher le client sur des avantages personnels et sur une expérience à vivre Souvent, communiquer en tourisme durable se résume à montrer au client des avantages collectifs (c’est bon pour la planète, l’environnement, les populations locales). Règle 3 : Communiquer à bon escient sur vos valeurs et vos actions A lire

Etourisme.info « Le quotidien du etourisme Etourisme.info Le numérique : un facteur de croissance et d'innovation dans le tourisme Aujourd’hui c’est la journée de l’Animation Numérique du Territoire à Pau. Puis demain débutent les 1Oe Rencontres Nationales du Etourisme. C’est donc l’occasion de souligner l’importance et le poids du numérique en France tant du point de vue des consommateurs que pour les entreprises. Le cabinet d’études McKinsey vient de publier un rapport, Améliorer la mutation numérique des entreprises : un gisement de croissance et de compétitivité pour la France, sur l’impact du numérique et les bénéfices à en attendre. La place du numérique en France Cette étude vise à montrer l’importance du numérique en France et de son impact sur l’économie. Le numérique occupe une place de plus en plus importante dans l’économie française. Les consommateurs français sont massivement connectés à Internet et de gros utilisateurs de services numériques… 82% des ménages français accèdent à Internet depuis leur domicile et près de 60% font des achats en ligne (+6%/an depuis 2009).

L'eTourisme est mort ! Le tourisme numérique est SoLoMo (Social-Local-Mobile). Si l’on s’en réfère aux dernières tendances du secteur avec des chiffres en progression forte et constante, il est de plus en plus réducteur aujourd’hui de parler d’e-tourisme tant le tourisme et les nouvelles technologies sont inexorablement voués à converger vers un tourisme numérique et connecté. Les comportements des voyageurs ne trompent pas avec comme conséquence directe des résultats plus que significatifs pour l’industrie touristique, premier secteur de l’e-commerce. On compte désormais pas moins de 6 européens sur 10 qui réservent leur voyage en ligne en 2011. En France, les ventes en ligne progressent de 12% au 1er trimestre 2011 et les sites de tourisme gagnent +17.2% de trafic en moyenne sur l’année 2010. Merci à Lucile Prouteau (pour sa réactivité) et Emmanuel Jacquel (chapeau l’artiste !) Ainsi, je partage les propos de Ludovic Dublanchet aux rencontres e-tourisme d’Anglet pour dire que l’e-tourisme est mort au bénéfice du tourisme numérique. SO pour SOcial !

87 % des Français ne partiront pas en vacances à la Toussaint Il s’agit du plus faible taux de départ en vacances jamais enregistré depuis la mise en place du baromètre en octobre 2011Les principaux enseignements• Seuls 13 % des Français partiront en vacances lors des prochaines vacances de la Toussaint• 46 % déclarent manquer d’argent pour pouvoir partir• Le budget moyen des Français qui partiront est de 805 €¹, en forte hausse• 34 % partiront plus loin pour trouver du soleil sur leur lieu de vacances• La tendance à la baisse se confirme pour Noël : à peine plus d’1 Français sur 5 seulement prévoit de partir Mondial Assistance révèle les résultats de la 13ème édition du baromètre « Les Français et les vacances ». Avec seulement 13 % des Français qui partent en vacances, cette vague enregistre le taux de départ en vacances le plus faible observé depuis la mise en place du baromètre en 2011.

i-Tourisme | L'innovation technologique au service du tourisme A travers ces développements, les processus de transaction se voient simplifiés à l’extrême, répondant à l’objectif de “l’achat en un clic” popularisé par Amazon. Les géants du high-tech cherchent de plus en plus à simplifier l’achat en ligne sur un ordinateur ou sur un smartphone. Alors que Paypal garde le leadership sur ces questions, d’autres développent des solutions de paiement comme Apple ou Google avec sa solution de paiement Wallet. « Dans leur approche holistique, les GAFA (ndlr : Google, Amazon, Facebook, Apple) ont tous identifié la gestion des paiements comme un maillon de la chaîne de valeur dont il faut s’emparer », explique Jean-Philippe Poisson, associé du cabinet Elia Consulting, dans les colonnes duNouvelobs.com. D’autant plus qu’il faut anticiper la croissance des ventes sur mobile qui devront être sécurisées et simplifiées au maximum. Les réseaux sociaux se voient donc en intermédiaire de confiance pour mettre en relation les commerçants et leur portefeuille de clients.

Related: