background preloader

Les animations 3D - Découvrir le Clos Lucé

Les animations 3D - Découvrir le Clos Lucé
Related:  Intéressant

Les avant-gardes — partie I À gauche : El Lissitzky, Battez les Blancs avec le triangle rouge, lithographie de 1920. À droite : Hans Vitus Vierthaler, affiche pour une exposition nazie sur l’« art dégénéré » (Entartete Kunst) en 1936. Certains passages sont extraits de mon article « Les avant-gardes et leur relation avec le pouvoir dans le champ du graphisme et de la typographie », paru dans Articulo - revue de sciences humaines, 3 | 2007, mis en ligne le 27 novembre 2007 Introduction Les premiers travaux et réflexions et que nous pouvons aujourd’hui qualifier de « graphiques » au sens contemporain du terme, coïncident avec la naissance des mouvements d’avant-garde de manière générale, et parmi ceux-ci, du mouvement futuriste en particulier, premier groupe à investir de manière nouvelle et synthétique les possibilités offertes par la typographie, la peinture, la photographie, etc. La formation de l’avant-garde L’avant-garde n’existe qu’à travers l’arrière-garde. À gauche : F.T.

Carte des chateaux de la Loire Carte des châteaux de la Loire Saumur, Langeais, Amboise, Chaumont ou Blois font partie des châteaux qui disposent d'une vue directe sur la Loire mais tous les "châteaux de la Loire" ne sont pas situés sur les rives de la Loire elle-même. Le plus souvent, les châteaux ont été construits en bordure de ses affluents : il serait donc plus juste de parler des châteaux du Cher, de l'Indre, de la Vienne ou du Cosson... Chambord et Chenonceau, les monuments les plus célèbres de la région Centre, au cœur du val de Loire, se situent à quelques kilomètres à peine du fleuve royal. Le majestueux château de Chambord se reflète dans les eaux du Cosson, une petite rivière paisible du Loir-et-Cher. La grande galerie du château de Chenonceau enjambe le Cher, un autre affluent de la Loire.

Dassault Systèmes et la 3DExperience - Découvrir le Clos Lucé - Château du Clos Lucé Peintre florentin et homme d’esprit, Léonard de Vinci était à la fois artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, botaniste, philosophe et écrivain de talent. Mais c’est avant tout sur son travail d’ingénieur mécanique que la technologie permet d’apporter un œil neuf. Léonard de Vinci, ingénieur Il est le père d’inventions aussi modernes que l’avion, l’hélicoptère, le sous-marin ou l’automobile. Réalisées en bois à son époque – ou même restées pour la plupart à l’état de croquis extrêmement détaillés, ces machines n’étaient alors souvent pas fonctionnelles, mais démontraient déjà son génie. Aujourd’hui, ses projets ont pour la plupart été concrétisés et sont désormais utilisés par la grande majorité des hommes. Grâce à la technologie 3D, nous pouvons lui rendre hommage en mettant en scène ses œuvres dans un univers virtuel. La communauté Les deux machines ont été modélisées par Brian Law, ingénieur mécanique de son état, lors de son temps libre. Contribuez, vous aussi !

gwood livre: Le rêve Botticelli de Sophie Chauveau Je ferme ce roman en regrettant de laisser bon nombre de personnages. J'aurais bien poursuivi ma lecture durant 200-300 pages. Si le lecteur redoute de lire un gros roman ennuyeux, didactique et morne, qu'il soit détrompé ! Ce roman, deuxième volet de la trilogie sur la Renaissance florentine de Sophie Chauveau, est passionnant. On y suit Botticelli, peintre emblématique de cette époque dont les œuvres habitent notre imaginaire. L'écrivaine en a fait un vrai personnage de roman avec un caractère clairement défini, des faiblesses comme sa mélancolie exténuante, son homosexualité, ses relations avec des figures célèbres de cette époque. Grâce à Botticelli, on rencontre aussi Léonard de Vinci, Ghirlandaio, il Perugino, la famille Lippi, mais aussi Pic de la Mirandole, le détestable Savonarole, Laurent de Médicis et bien d'autres. Le contexte est dépeint intelligemment, sans avoir de longs paragraphes descriptifs. Quel plaisir de voir naître "La naissance de Vénus" et "Le Printemps" !

Château du Clos Lucé Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Château du Clos Lucé est aujourd'hui un lieu d'interprétation, de connaissance et de synthèse qui a pour vocation de permettre au plus large public de découvrir l'univers de Léonard de Vinci. On y découvre tout l'univers de Léonard de Vinci. Il est situé dans le centre ville d'Amboise, à 300 mètres du Chateau royal d'Amboise. Histoire[modifier | modifier le code] Du Moyen Âge à la Renaissance[modifier | modifier le code] Le Chastelet du Cloux était un ancien fief relevant du château d'Amboise[3]. Ce domaine passe peu de temps après aux mains des religieuses du prieuré de Moncé, qui le vendirent, par acte du 26 mai 1471, à Étienne le Loup, maître d'hôtel et premier huissier d'armes[4], puis conseiller du roi Louis XI et bailli d’Amboise. Le logis s’organise autour d’une tour d’angle octogonale abritant un escalier à vis entouré de deux bâtiments à deux étages construits en équerre. De la Renaissance à nos jours[modifier | modifier le code]

Le grand style romain La peinture baroque Le terme baroque désigne un parti formel qui s’impose en Italie et en Europe au XVIIe siècle. Les précurseurs stylistiques immédiats du baroque sont la Renaissance et le Maniérisme. Le style baroque s’oppose à des tendances qui caractérisaient l’art de la Renaissance : règles de proportions classiques, harmonie des volumes, des lumières et des couleurs. L’inspiration du poète, vers 1629-1630, Nicolas Poussin, (Paris, Musée du Louvre). L’idée du beau selon Annibal Carrache Annibal Carrache (Bologne 1560 – Rome 1699) c’est la personnalité la plus brillante du groupe des Carrache (frère d’Augustin et cousin de Ludovic), qui proposèrent, depuis Bologne, un plan fondamental du renouvellement de la peinture pour réagir contre l’épuisement de la culture maniériste, au nom d’un retour à la nature et à l’histoire. Plafond de la galerie Farnèse, 1598, Annibal Carrache et atelier, (Rome, palais Farnèse) Le “Triomphe de Bacchus” serait inspiré d’un sarcophage antique.

Renaissance Cornelis Aerentsz van der Dussen de Jan van Scorel, (vers 1535) peinture sur bois, Weiss Gallery, Londres. On parle de Renaissance artistique au sens où les œuvres de cette époque ne s'inspirent plus du Moyen Âge mais de l'art gréco-romain. La Renaissance s'accompagna d'un ensemble de réformes religieuses. l'apparition de nouveaux modes de diffusion de l'information ;la lecture scientifique des textes fondamentaux ;la remise à l'honneur de la culture antique (littérature, arts, techniques) ;le renouveau des échanges commerciaux ;les changements de représentation du monde. Historiographie[modifier | modifier le code] La découpe historique de cette époque charnière entre l'époque médiévale et l'époque moderne est sujette à un débat interprétatif entre historiens de l'art. Apparition de la notion de Renaissance[modifier | modifier le code] Selon l'historien Jean Delumeau, le mot Renaissance nous est venu d'Italie et concernait le domaine des arts. et finit avec la mort de : Par conséquent :

La Cène de Léonard de Vinci La Cène par Léonard de Vinci La Cène de Léonard de Vinci est une fresque murale qui représente le dernier repas de Jésus de Christ avec ses douze apôtres le soir du jeudi saint, juste avant d’être arrêté par les Romains. Soir, qui n’est autre que la veille du jour de sa crucifixion. Considérée par les Chrétiens comme un des piliers de la foi chrétienne, elle représente la commémoration d’institution de l’Eucharistie. La Cène, peinte par le génie et l’illustre Léonard de Vinci, fait une longueur de 8,80m sur 4,60m de hauteur. Quant à Léonard de Vinci, il s’est vu partager entre deux œuvres dont Il Cavalli et la Cène qui nous intéresse. Pour ce qui est de la technique de peinture utilisée par Léonard de Vinci pour La Cène, notre génie a opté pour la « tempera » (appelée également détrempe). Quelques années après son achèvement, l’humidité a eu raison de la fresque de La Cène. Entre temps, certaines mesures ont été prises pour restaurer et préserver la fresque.

Leonardo da Vinci Leonardo is revered for his technological ingenuity. He conceptualised flying machines, an armoured vehicle, concentrated solar power, an adding machine,[7] and the double hull, also outlining a rudimentary theory of plate tectonics. Relatively few of his designs were constructed or were even feasible during his lifetime,[nb 2] but some of his smaller inventions, such as an automated bobbin winder and a machine for testing the tensile strength of wire, entered the world of manufacturing unheralded.[nb 3] He made substantial discoveries in anatomy, civil engineering, optics, and hydrodynamics, but he did not publish his findings and they had no direct influence on later science.[8] Life Childhood, 1452–1466 Leonardo's earliest known drawing, the Arno Valley (1473), Uffizi Verrocchio's workshop, 1466–1476 Professional life, 1476–1513 In 1482 Leonardo, who according to Vasari was a most talented musician,[25] created a silver lyre in the shape of a horse's head. Old age, 1513–1519 Personal life

Leonard de Vinci On tient de Léonard lui-même, ainsi que d’autres sources, que, dès sa jeunesse, il s’exerça à la sculpture; pendant son apprentissage chez Verrocchio, il put certainement s’initier aux techniques du modelage, de la sculpture, de la fonte et suivre directement l’exécution d’œuvres plastiques sorties de cet atelier très actif. En 1481, il s’offrit à exécuter le monument équestre de Francesco Sforza, arguant de son habileté de sculpteur en marbre, argile et bronze, et c’est surtout la commande de la statue, le célèbre « cheval », qui motiva sa venue à Milan. De nouveau, en 1498, il se proposa pour l’exécution des portes de bronze destinées à la cathédrale de Plaisance, invoquant encore ses qualifications techniques.

Related: