background preloader

Jacques Cartier

Jacques Cartier
Navigateur français (Saint-Malo 1491 ?-Saint-Malo 1557). Il prit possession du Canada, à Gaspé, au nom de François Ier (24 juillet 1534), et remonta le Saint-Laurent au cours d'un deuxième voyage (1535). Il revint au Canada en 1541. 1. L'envoyé de François Ier Cartier est déjà un marin expérimenté lorsque François Ier fait appel à lui, mais on ignore tout de ses débuts. 2. Parti avec deux petits navires le 20 avril 1534, le Malouin traverse l'Océan en 20 jours seulement, franchit le détroit de Belle-Isle, suit les rivages désolés du Labrador et le littoral occidental de Terre-Neuve, puis, vers le sud, gagne les îles de la Madeleine et celles qui porteront le nom de Prince-Édouard, puis la baie des Chaleurs. 3. Encouragé, François Ier confie trois navires à Cartier pour une nouvelle expédition, plus minutieuse : la Grande-Hermine, la Petite-Hermine et l'Émerillon. 4. La période d'attente qui commence est capitale pour l'histoire coloniale de la France. 5.

http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Jacques_Cartier/111926

Related:  JACQUES CARTIERLes Grandes DécouvertesJacques Cartier

Jacques Cartier 1534-1542 On ne sait pas comment Jacques Cartier a été initié à la navigation, mais Saint-Malo, la ville où il est né entre l’été et l’hiver 1491, était alors l’un des plus importants ports d’Europe. En 1524, il aurait accompagné Giovanni da Verrazzano et participé ainsi aux explorations officieuses engagées par le roi de France. Une dizaine d’années plus tard, Jacques Cartier est un navigateur assez expérimenté pour que François 1er lui demande d’entreprendre l’exploration officielle de l’Amérique du Nord. Il ne fait pas de doute que la route maritime qu’il emprunte, en 1534, lui était déjà familière.

JACQUES CARTIER Le plus grand mérite de Jacques Cartier reste la découverte du Saint-Laurent. Voie extraordinaire de pénétration, ce fleuve, dont on ne soupçonnait même pas l'existence, ouvrait à la France le cœur d'un continent. C'était probablement la découverte la plus importante, en Amérique, depuis celle de Colomb. Elle rendait possible, en tout cas, la venue de Champlain et la fondation d'un royaume français en terre américaine. Né à Saint-Malo, Cartier est, dès sa jeunesse, influencé par l'atmosphère héroïque qui baigne les côtes bretonnes à l'époque de Livourne, de Navarin et de Lépante. Jacques Cartier Les explorateurs du Nouveau Monde en quête de métaux précieux rencontrent des sociétés autochtones aux cultures riches et anciennes. Ces contacts, nullement gratuits, ont aidé les nouveaux arrivants à se représenter le réseau des voies navigables en vue de pénétrer le territoire. Amicaux ou hostiles, le plus souvent empreints d'incompréhension, les rapports entre les colonisateurs européens et les premières nations sont évoqués avec ironie dans ce récit où Cartier entend le nom " Canada " pour la première fois.

Jacques Cartier par Portes, Jacques Arrivée de Jacques Cartier à Québec, 1535. Carte postale, BAnQ‎. Jacques Cartier Jacques Cartier Ce navigateur malouin, découvreur du Canada, est né en 1491 à Saint-Malo. Issu d'une famille aisée de marins.Très jeune, il est engagé comme mousse. Il se marie en 1520 avec Catherine des Granches, elle même issue d'une famille de navigateurs. Matelot puis maître pilote, il est promu capitaine de navire lors d'une visite de François 1er au Mont Saint-Michel.

CARTIER, JACQUES (1491-1557) CARTIER, JACQUES, navigateur malouin, premier explorateur du golfe Saint-Laurent en 1534, découvreur du fleuve Saint-Laurent en 1535, commandant de la colonie de Charlesbourg-Royal en 1541–1542, né probablement entre le 7 juin et le 23 décembre 1491 à Saint-Malo (Bretagne) où il décéda en 1557. Cartier navigue sans doute dès sa jeunesse, mais on ne connaît rien de sa carrière avant 1532. Suivant Lanctot, Cartier aurait fait partie des expéditions de Verrazzano en 1524 et en 1528. Les absences de Cartier qui coïncident avec les voyages du célèbre Florentin, l’objectif que l’on fixe à Cartier en 1534, son point d’arrivée à Terre-Neuve qui correspond au point ultime du voyage de 1524, une carte danoise de 1605 et une affirmation du jésuite Biard dans sa relation de 1614 amènent Lanctot à conclure que Cartier a longé le littoral de l’Amérique du Nord en 1524. Poussant plus loin, il affirme que Cartier, après la mort de Verrazzano, a pris le commandement du navire pour rentrer en France.

Parcours Le Monde Né en 1491 à Saint Malo qui est, à cette époque, un des ports les plus importants d’Europe, Jacques Cartier est issu d’une famille de marins. Il s’engage dès son jeune âge comme mousse. En 1520, il prend pour épouse Catherine des Granches qui est, elle aussi, issue d’une famille de navigateurs. Il passe de l’échelon de matelot au grade de maître pilote et devient capitaine de navire au Mont Saint Michel lors d’une visite en ces lieux par François 1er. Certains historiens aiment à penser que c’est durant cette visite que le roi aurait été sollicité pour le financement des navires, notamment pour leur armement, qui doivent se lancer à la découverte du passage vers les Indes. Jacques Cartier fera trois voyages entre 1534 et 1541.

Les trois voyages de Jacques Cartier avec Bernard Allaire, historien Jacques Cartier découvre le Canada en 1535. Issu d’une famille de marins de Saint-Malo, il effectue trois grands voyages qui le mènent à affronter d’incroyables aventures franco-québécoises. Canal Académie vous emmène en voyage avec l’historien Bernard Allaire. Navigateur malouin, découvreur du Canada, Jacques Cartier est né en 1491 à Saint-Malo d'une famille aisée de marins. Sociétés et territoires Après la découverte de Christophe Colomb en 1492, plusieurs explorateurs envoyés par les grands pays d’Europe (France, Angleterre, Portugal, Espagne) poursuivent les explorations dans le but de trouver un chemin vers l’Asie. Envoyé par la France, Jacques Cartier atteint le golfe du Saint-Laurent en 1534. Il plante une croix à Gaspé en déclarant que ce territoire appartient dorénavant au roi de France. La découverte du Canada L’année suivante, Jacques Cartier revient à l’endroit de sa première expédition et s’engage encore plus loin. Cette fois, il découvre l’embouchure du fleuve Saint-Laurent et entre dans les terres du Canada.

Related: