background preloader

Les 5 indicateurs qui prouvent la valeur d'une communauté de marque

Les 5 indicateurs qui prouvent la valeur d'une communauté de marque
Recevez chaque lundi mes derniers articles experts en vous inscrivant à la newsletter Toutes les communautés de marque ne se valent pas. Il ne s’agit pas de comparer le nombre de fans/followers de chacune d’entre elles pour savoir qui est la meilleure sur le social-média. Il faudra être beaucoup plus fin dans l’analyse et l’approche que l’on pourra avoir concernant les échanges entre les internautes/consommateurs et les marques, et cela afin de comprendre comment certaines font la différence en liant stratégie à long termes et respect des valeurs/cibles marketing qui leurs sont propres. Alors, quels sont les différents indicateurs pouvant nous dire si une communauté dispose d’une réelle valeur pour la marque qu’elle entoure ? 1) Des membres dans la cible marketing Cela peut paraître comme étant une évidence. Pourtant, de nombreuses marques ne se préoccupent pas assez de la typologie des internautes ciblés lors d’action de communication social-média. En voici quelques unes : – la newsletter

Dans les films, bientôt un placement de produits personnalisé ? La société Mirriad lance « l’insertion numérique » du placement de produit, rapporte Engadget. L’idée : changer à la volée les produits associés à une vidéo ou à un film en fonction du public qui la regarde. La société utilise des outils d’analyse pour discerner dans les vidéos les meilleurs endroits pour insérer des produits ou des annonces, permettant de changer la voiture qu’utilise tel acteur ou la marque de la canette présente dans telle émission. Mirriad vient de signer un partenariat avec Universal pour modifier les clips de la firme, rapporte le Journal du Geek. La publicité est éphémère, pourquoi devrait-il en être autrement du placement de produit ? Le directeur de Mirriad propose ainsi de changer le placement de produits dans des séries selon leur pays de diffusion ou via des supports comme le Kindle Fire ou des services comme Netflix. Qui remarquera que la canette de bière de votre film préféré est devenue une canette de Coca ? Lire sur Engadget

Passer du storytelling au storymaking : une nouvelle dynamique du marketing digital Le « Storymaking » ou comment les marques associent le public et les consommateurs à la création... Le bien connu storytelling consiste à raconter une histoire pour la transmettre. Il s'agit d'utiliser cette histoire en support de communication publicitaire. Le « storymaking » est participatif et collaboratif. Il embarque le consommateur et le public dans un univers capable de capter leur attention, de susciter des émotions et les met souvent dans une position de puissance créatrice au service de la marque. Le « Storymaking » au cœur de la révolution digitale... Le public et les consommateurs de la marque deviennent un puissant levier, une ressource à la disposition de son marketing digital. Oui, les frontières établies se délitent. S'appuyer sur des talents digitaux Face à ce constat : Comment intégrer à la stratégie du marketing digital ces opportunités que porte le « Storymaking » ? 1) collaborer, co-créer et diffuser du contenu de la marque ; - S'appuyer sur des talents digitaux.

Le rôle de la photo en marketing numérique 30 octobre 2014 En avril dernier, j’avais l’immense plaisir de visiter pour la première fois l’Abitibi-Témiscamingue, me rendant à Val d’Or pour y donner une formation d’une journée sur le marketing web en tourisme. Même si je n’ai pas eu le temps d’en profiter pour visiter les attraits de la région, j’ai au moins pu constater le dynamisme des intervenants, dont certains avec qui j’ai gardé le contact depuis. En septembre, je recevais d’ailleurs cette question d’une participante à la formation et lectrice de mon blogue. Elle travaille pour un hôtel bien connu de la région et se demande: Comment est-il plus avantageux de faire nos photographies? Que voilà des questions pertinentes auxquelles on trouve très peu d’informations, études ou statistiques sur le web. L’importance des photos On dit souvent qu’une image vaut mille mots, mais on sait moins à quel point la communication visuelle est plus puissante. Chambres (guest rooms) Restaurants Espaces de divertissement (recreational areas)

L'image au service de ma destination Le 19 et le 20 novembre 2014, c’était la 9e édition des R-Evolutions Touristiques de Brive (RTB). J’ai eu le plaisir d’animer avec Vincent Vandevelde un atelier sur “L’image au service de la destination”. Cela serait une lapalissade de rappeler qu’une photographie vaut mieux qu’un long discours. Un visuel permet de passer rapidement un message de manière simple, lisible et facilement mémorisable. Sur Internet la photo occupe une place de choix. D’une manière générale on sait que la photo a plus d’impact en marketing. La photo a un rôle primordial dans le tourisme. La photographie sert donc un double objectifs dans le tourisme : séduire et rassurer. Présentation de l’atelier sur l’image au service de ma destination

TROUVEZ FACILEMENT PAULETTE EN KIOSQUE GRÂCE À L’APPLI ZEENS Marre de courir la ville à la recherche de votre Paulette ? Bonne nouvelle ! On a dégoté l’appli qui va vous changer la vie. Avec Zeens, on trouve en deux clics le dernier Paulette dans les kiosques les plus proches ! Un doute sur le stock ? Plus de prise de tête pour trouver le dernier Paulette : Zeens fonctionne partout en France en temps réel ! Zeens est disponible gratuitement au téléchargement Pays par pays, quels sont les profils des internautes européens Une étude d'AT Internet décrypte les différences d'usages du Web entre Français, Allemands, Anglais et Espagnols. Comment se distinguent les internautes Français, Allemands, Anglais et Espagnols dans leurs utilisations du Web ? Une étude réalisée par AT Internet en février 2014 sur 7 083 sites Web en France, 281 en Allemagne, 273 en Espagne et 62 au Royaume-Uni décrypte leurs habitudes sur quatre critères : le trafic, les moteurs de recherche, les navigateurs, et les systèmes d'exploitation. Si, du côté des moteurs de recherche, Google domine dans les quatre pays, tous les pays n'ont pas les mêmes navigateurs préférés : Firefox caracole en tête en Allemagne (36,7%), suivi par Internet Explorer, tandis que Google Chrome est leader en Espagne et en France, et Safari au Royaume-Uni, porté par le succès du Mac et des terminaux mobiles d'Apple.

Blog Trip #ParisianXmas, les coulisses d'un week-end shopping pour blogueuses à Paris jan212015 Depuis cet article post #ET10, L'Office de Tourisme de Paris et Pauline Le Vexier, Social Media Manager – Paris je t’aime, continuent d’accueillir des blogueurs et de partager leur retour d'expérience. (Merci !) Pour son dernier blog trip de 2014, l’Office du Tourisme de Paris a souhaité promouvoir Paris comme la destination idéale pour un city break spécial shopping de Noël auprès d’une cible européenne jeune. L’objectif de cette opération #ParisianXmas était donc de faire découvrir Paris sous un angle nouveau en mettant en avant :- l’offre de shopping parisienne, plus particulièrement durant la période des fêtes,- des adresses branchées et appréciées des Parisiens eux-mêmes. C'était la première opération blog trip d’envergure européenne pour l’Office ainsi que l'accueil de blogueurs sur une "longue" durée, avec hébergement. Comment s'est fait leur recrutement ? Twitter Instagram Les billets de blogs et retombées, quelques exemples : Billie Rose, blogueuse des Pays-Bas :

Les 22 règles du storytelling selon Pixar à afficher dans son bureau de pubard | Enfants de Pub Voici une série de conseils illustrés pour éviter les erreurs trop souvent commises dans le monde du storytelling. C’est ludique, c’est juste et c’est signé Pixar. L’on commence à comprendre que pour augmenter la viralité d’une campagne publicitaire, l’utilisation d’une histoire comme fil conducteur est fortement adaptée. Oui mais voilà, une belle histoire c’est bien, une histoire qui fonctionne, c’est mieux. Il y a quelque temps de cela, Emma Coats, spécialiste du storytelling chez Pixar, a eu la merveilleuse idée de tweeter ses conseils de travail, habituellement distribués au sein de ce studio de films d’animation. Une mine d’or de sagesse que le milieu de la communication devrait s’empresser de lire et d’enregistrer s’ils veulent devenir plus efficace que beau parleur. 22 règles intemporelles qui ne peuvent être que gage de réussite lorsque l’on connait le succès de la maison Pixar (non non, « cars » n’a jamais existé). 05 – Simplifie. va à l’essentiel. fusionne tes personnages.

» Un guide touristique nouveau genre L’office de tourisme de York, ville britannique, publiait récemment un guide touristique qui s’accompagne d’odeurs caractéristiques de ce comté du nord de l’Angleterre. Au total, 12 attractions (une pour chaque mois) y sont photographiées, et associées chacune à un parfum particulier: thé, chocolat, fougère sauvage, bouquet floral, vieux livres… et quelques autres odeurs plutôt inhabituelles. Un bel exemple de marketing expérientiel! Source(s) ARRÊTEZ TOUT ! Générez 3X PLUS de trafic grâce à vos en-têtes.

Le marketing personnalisé vous suit en voyage A l’heure où la customisation des produits est l’un des éléments les plus appréciés des consommateurs, une compagnie aérienne italienne, la TAM, en partenariat avec l’agence FCB Milan, a décidé de pousser la personnalisation à son paroxysme en utilisant le marketing personnalisé pour améliorer l’expérience de ses clients. Ayant fait le constat que les magazines de bord sont souvent ennuyeux et peu créatifs ou intéressants, la compagnie aérienne TAM a choisi ce support pour chouchouter ses clients. A l’occasion des huit ans de la création de sa ligne São Paulo-Milan, au mois de mars dernier, la compagnie a réalisé un magazine de bord adapté à la personnalité de chacun : the « Ownboard Magazine ». Chaque voyageur a donc trouvé à sa place un exemplaire du magazine à son nom, entièrement personnalisé, avec des produits qu’il aime et a l’habitude de consommer. Au moment de commander un billet, la compagnie a demandé aux voyageurs de connecter leur compte Facebook.

» Comprendre le voyageur de demain (partie 2) Ces six segments sont définis selon des traits de personnalité, des valeurs, des attitudes, des centres d’intérêt et des modes de vie. Dans une analyse précédente, nous vous présentions les trois premières tribus de la firme Amadeus, soit le chercheur d’aisance (simplicity searcher), le puriste culturel (cultural purist) et l’assoiffé de capital social (social capital seeker). Pour compléter le portrait, voici les trois suivantes. Chasseur de récompense (reward hunter) Il vit généralement seul dans une grande métropole internationale. Dépendant, voire même accro aux technologies, il cherche à être toujours plus performant. Les voyages et les activités qui sortent de l’ordinaire lui offrent un bon retour sur l’investissement que représentent ses longues heures passées au bureau. Le chasseur de récompense cherche à vivre des moments qui lui permettront de le stimuler mentalement, de se sentir bien physiquement, et qui lui offriront les plus hauts standards de qualité.

Related: