background preloader

The Official Site of Raymond Loewy

The Official Site of Raymond Loewy
Related:  Packaging EmballageGraphisme

Gamme de produits Fiche d'activité (nom : "mercatique01") : Au début de la révolution industrielle et jusqu’à la fin des années 50, face à une production dominante, les ventes progressent car les ménages (familles) sont sous-équipés. Dans la période 60-80, la demande se ralentit, on produit d’abord mais il faut convaincre le consommateur d’acheter. La publicité et la politique commerciale deviennent essentielles. Depuis 1980, la logique est inversée car on produit ce qui va se vendre c’est la démarche mercatique. Le terme mercatique est la traduction française du terme anglo-saxon "marketing". Un arrêté du 18/02/87 définie la mercatique comme "L'ensemble des actions destinées à détecter les besoins [de la clientèle potentielle] et à adapter en conséquence et de façon continue la production et la commercialisation". Pour connaître et identifier les besoins, les entreprises ont recours aux études de marché (questionnaires, tests de produits, entretiens, film, etc.).

Paris Haussmann, modèle de ville - TRACES - espazium.ch La diffusion de la lecture sociologique et politique de l’haussmannisation à partir des années 1960 donne encore aujourd’hui l’impression que tout ou presque a été dit à ce sujet. L’urbanisme d’Haussmann est l’un des nombreux chapitres de la guerre de classes qui sévit dans les grandes métropoles européennes au 19e siècle. Vingt cinq ans après la rétrospective consacrée à l’homme qui a modelé la forme quasi définitive de Paris1, une nouvelle exposition au Pavillon de l’Arsenal à Paris et un catalogue édité à Zurich par Park Books apportent une nouvelle grille d’interprétation, rafraîchie, innovante mais problématique dans son rapport à l’histoire. Le projet de Benoît Jallon et Alberto Napolitano est simple et généreux à la fois : il s’agit de réévaluer la typologie haussmannienne en dehors de toute considération historique ou sociologique, avec les outils et les standards de notre époque. Dans un premier temps, les résultats auxquelles ils arrivent surprennent. Informations Catalogue 1.

Raymond Loewy Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Lœwy. Raymond Loewy Raymond Loewy en 1950 Raymond Loewy, né le 5 novembre 1893 à Paris et mort le 14 juillet 1986 (à 92 ans) à Monaco, est un designer industriel et graphiste français devenu franco-américain après sa naturalisation. Les débuts[modifier | modifier le code] Raymond Loewy fait ses études au lycée Chaptal à Paris[1]. Il sert dans l'armée française pendant la Première Guerre mondiale et est décoré de la Légion d'honneur à titre militaire[1]. Designer industriel[modifier | modifier le code] Croquis de 1963 d'une éventuelle Studebaker de sport Pour le chemin de fer de Pennsylvanie, il dessine les locomotives K4s, S1, T1 et la GG1. Raymond Loewy a dessiné la face avant des Studebaker 1950-1951, mais la ligne des Studebaker millésimes 1947-1953 a été dessinée par Virgil Exner. Il est évoqué dans le film de Martin Scorsese Aviator (2004). Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Packaging Dans cette perspective l'optimisation de l'apparence du produit vise à améliorer : Enjeux[modifier | modifier le code] La fonction première du packaging est de contenir, protéger et conserver le produit contenu et secondairement d'être un support d'affichage. À ce titre il représente une occasion forte : d'identification : Le client régulier perçoit spontanément le produit (surtout si vente en libre service), ainsi que ses caractéristiques (dimensions, poids, couleur, destinations, mode d'emploi…) ;de signalisation : La curiosité du client potentiel est excitée (mobilisation du design et des techniques graphiques) et alertée sur la proposition d'une réponse particulièrement inédite ou pertinente aux nouvelles attentes du consommateur : Ex. 1 : un mode de consommation plus ergonomique : un contenant auto-chauffant ⤇ pas de micro-onde ⤇ liberté du lieu de consommation, Ex. 2 : recyclabilité mieux assurée ou plus respectueuse de l'environnement ; Évolution du packaging d'une lessive liquide

Design graphique : acquisitions récentes - du 30 mars au 24 septembre 2017 Le parcours présente neuf thématiques phares correspondant aux différents champs d’application du design graphique : le spectacle vivant et plus particulièrement le théâtre qui amène les graphistes à penser la narration, la danse et l’art contemporain aux codes plus conceptuels, mais aussi la musique et la mode, l’autoproduction, le livre, la typographie, l’identité visuelle. Ces typologies permettent d’appréhender l’évolution d’une discipline, d’un métier, de ses commanditaires et de ses médiums. L’exposition s’ouvre sur un hommage à Frédéric Teschner, récemment disparu Teschner envisageait justement sa pratique comme un espace de rencontre et de collaboration avec les institutions, les petites structures ou les artistes. Parmi les grands ensembles ainsi réunis le visiteur pourra découvrir : • Les M/M Paris pour le théâtre de Lorient (de 1996 à 2015) Pour chaque affiche le duo de graphistes a adapté les règles de la tragédie classique : unités de temps, de lieu et d’action.

Pôle Supérieur de Design du Limousin | Cité scolaire Lycée des métiers du design et des arts appliqués Raymond Loewy La Souterraine Emballage, Conditionnement et Packaging Emballage, Conditionnement et Packaging Emballage, conditionnement et packaging sont trois termes proches utilisés dans le jargon de la logistique. Le plus souvent confondus l’un à l’autre, le présent article a pour objectif de vous montrer leurs points communs et les points de divergence qui les caractérisent. A- L’emballage Quelque soit sa forme, ou la matière avec laquelle il est fabriqué, l’emballage a pour fonction principale de protéger le produit contre toute dégradation du à des agents extérieurs. D1- Les fonctions techniques du conditionnement D2- Les fonctions techniques du packaging Faciliter l’implantation sur les linéaires (forme, taille) et favoriser la vente du produit ;Adapter la quantité du produit aux besoins de chaque segment de consommateur ;Par son design, ajouter de la valeur au produit et véhiculer son image de marque. D3- Les fonctions techniques de l’emballage D4- Les fonctions commerciales

Marion Bataille Packaging : c’est quoi exactement ? Nous assistons parfois à des réunions de travail où chacun y va de sa définition du packaging, de l’emballage et du conditionnement. Définir le packaging n’est pas chose aisée. Le mot « packaging », qui reste un terme assez récent, revêt plusieurs sens. Parlons le même langage ! La notion de packaging est souvent très différente selon que l’on s’adresse à un chef de rayon, un responsable de fabrication ou un responsable technique d’emballage, un responsable marketing, un étudiant en marketing, un designer, un consommateur, etc. Packaging et emballage Il paraît donc nécessaire de rappeler avant tout projet les définitions essentielles, lesquelles seront reprises tout au long de la conception d’un packaging. Si c’est un nom commun, le « packaging » s’entend le plus souvent comme un objet fini : un packaging de thé renvoie à la boîte de thé elle-même. La langue française, quant à elle, distingue packaging, emballage et conditionnement. Un produit est lié à plusieurs types d’emballages :

Related: