background preloader

Le système « zéro déchet » de San Francisco en 7 questions

Le système « zéro déchet » de San Francisco en 7 questions
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard San Francisco s'est engagée en 2002 à parvenir au « zéro déchet » d'ici à 2020. La ville californienne a depuis pris une série de mesures et dépasse désormais les 80 % de détritus recyclés ou compostés. >> Lire le reportage : Comment San Francisco s'approche du « zéro déchet » 1. Que signifie « zéro déchet » ? L'objectif adopté par San Francisco est de parvenir à zéro déchet envoyé en décharge ou en incinérateur, soit 100 % de ses détritus recyclés ou compostés. 2. L'initiative a de multiples implications pour les San Franciscains. 3. Cela fait certes une poubelle de plus, mais la taille peut être différente. La poubelle des déchets organiques peut elle aussi ne pas être trop grande : mieux vaut la vider régulièrement pour qu'elle ne sente pas. Puisqu'il est compliqué de faire payer chaque habitation en fonction du poids de déchets généré, San Francisco a mis en place un système incitant financièrement à recycler et composter. 5. 6. 7.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/05/29/le-systeme-zero-dechet-de-san-francisco-en-7-questions_4424222_3244.html

Related:  La pollution: comment remédier aux limites du marché?THEME 3. ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE.anthonymescontrat

Changement climatique : des solutions existent pour 9 Français sur 10 Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Inquiets, mais pas résignés. Tels apparaissent les Français face au changement climatique, selon un sondage réalisé par l'institut Ipsos entre le 19 et le 26 janvier, auprès d'un échantillon de 995 personnes, pour le compte de l'agence Havas-Paris. Premier constat, le climato-scepticisme n'est plus de mise.

Pollution en Chine : les dégâts du développement sale Editorial. Lundi 3 mars, les habitants de Pékin se sont de nouveau réveillés dans une ville plongée dans un smog opaque. En quelques années, le masque antipollution est devenu l'attribut du citadin chinois, effaçant la photo-souvenir des milliers d'ouvriers qui arpentaient autrefois, à vélo, les larges avenues de la capitale. La Chine s'est développée. Comment San Francisco s'approche du « zéro déchet » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard (San Francisco, envoyé spécial) Le soleil n'est pas encore levé qu'un étrange ballet commence. Chacun à leur tour, des dizaines de camions viennent déverser des tonnes et des tonnes de restes de nourriture, d'herbe coupée, de branchages. Un mois plus tard, ces déchets organiques ressortiront sous la forme d'un riche compost aussi fin que du sable. Ici, à Vacaville, à une heure de route au nord de San Francisco, se joue quotidiennement une partie essentielle de l'objectif que s'est fixé la ville californienne : parvenir, d'ici à 2020, à zéro déchet non recyclé ou composté, évitant ainsi d'utiliser des décharges ou des incinérateurs, très polluants.

Une industrie de la viande faisandée LE MONDE | • Mis à jour le | Par Audrey Garric C’est un scandale qu’il juge plus grave que celui des lasagnes de cheval. Près de deux ans après l’« affaire Spanghero », qui a secoué la France et l’Europe début 2013, Pierre Hinard raconte, dans Omerta sur la viande. Un témoin parle, les coulisses peu ragoûtantes de Castel Viandes, une entreprise d’abattage et de découpe de Loire-Atlantique. Un récit qui illustre une nouvelle fois les dérives d’une industrie agroalimentaire seulement motivée par l’appât du gain, au détriment de la santé des consommateurs. 6.La tragédie électronique Pourquoi recycler les DEEE ? 1. Pour dépolluer, préserver l'environnement et notre santé Les DEEE contiennent des matières dangereuses pour la santé et l’environnement (métaux lourds qui polluent les sols et les eaux, PCB dont la combustion est cancérigène, gaz contenus dans les réfrigérateurs attaquant la couche d’ozone…). Les gaz utilisés dans les vieux réfrigérateurs ont un pouvoir réchauffant global 6000 fois plus important que celui du CO2.

Quel financement de la transition énergétique ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout La ministre de l’écologie, Ségolène Royal, présentera mercredi 18 juin en conseil des ministres, les grandes lignes du projet de loi sur la transition énergétique qui aura fait l’objet d’arbitrages serrés jusqu'au dernier moment. Outre la gouvernance du parc nucléaire français, les trois clés de la transition énergétique sont la rénovation thermique des bâtiments, le développement des énergies renouvelables et le déploiement de nouvelles infrastructures de transports. D’après les évaluations réalisées par les experts lors du débat national de la transition énergétique comme par l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'energie (Ademe), il faudra mobiliser entre 10 et 30 milliards d'euros supplémentaires chaque année par rapport au niveau actuel des investissements énergétiques (37 milliards d’euros), selon le scénario et le mix énergétique choisi. Garantir les prêts à la rénovation énergétique

La planète a atteint ses limites LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Réchauffement climatique, érosion de la biodiversité, perte de nutriments agricoles… jusqu’à quel point l’humanité peut-elle modifier son environnement sans risquer d’importants désagréments ? C’est en cherchant à répondre à cette question qu’une équipe de chercheurs internationaux a forgé, en 2009 dans Nature, la notion de « limite planétaire ». Leurs travaux, qui font date, identifiaient les seuils limite à ne pas franchir pour éviter que « le système Terre ne bascule dans un état très différent [de l’actuel], probablement bien moins favorable au développement des sociétés humaines ». Vendredi 16 janvier, dans la revue Science, la même équipe publie une mise à jour de cette étude et identifie quatre limites déjà franchies ou en cours de dépassement.

Circulation alternée : l'exemple d'Athènes en replay - 19 décembre 2013 La circulation alternée n'est pas une solution, ça a produit en Italie le fait que les gens ont acheté 2 véhicules, un avec une plaque paire et l'autre avec une plaque impaire. est déjà en vigueur à Rome depuis peu et à Athènes depuis plus de 30 ans. On retrouve Alexia Kefalas en direct sur place. Bonjour. Les habitants de la capitale grecque respectent plutôt la consigne, mais la pollution n'a pas baissé ? Athènes est en forme de cuvette. il s'agissait d'inciter à remplacer les vieilles voitures polluantes et faire fuir ce nuage de pollution dans le ciel d'Athènes. Beaucoup ont deux voitures dans leur garage. 30 ans plus tard, le ministère de l'Environnement évoque un échec.

L'Europe donne son feu vert au « pétrole sale » du Canada Il s'en est fallu de peu – quelques dizaines de voix – pour que le Parlement européen fasse barrage aux sables bitumineux canadiens. Mercredi 17 décembre, en séance plénière, une majorité d'eurodéputés (337 voix pour, 325 contre, 48 abstentions) se sont opposés à une directive de la Commission de Bruxelles sur la qualité des carburants, dans laquelle les dommages environnementaux causés par ces hydrocarbures non conventionnels ne sont pas pris en compte. Mais la majorité qualifiée (376 voix) n'ayant pas été atteinte, la directive a été finalement adoptée. Ouvrant grand les vannes aux importations de bitumineux. Les enjeux, environnementaux et économiques, sont considérables.

Alterecoplus « Les résidus de bauxite (…) sont l’un des plus importants sous-produits industriels », reconnaît l’Institut international de l’aluminium. Le procédé Bayer de traitement de la bauxite à la soude est utilisé par presque toutes les 100 à 120 usines d’alumines du monde, que celles-ci soient dites de spécialités, comme chez Alteo, ou servent à fabriquer de l’aluminium (plus de 90 % de la production). On compterait aujourd’hui près de 3 milliards de tonnes de boues rouges, auxquelles s’ajouteraient 120 millions de tonnes supplémentaires chaque année. Le rythme de leur production augmente avec l’accroissement de la demande mondiale en aluminium. La Chine est devenue, depuis le début des années 2000, le plus gros fabricant d’alumines (45 %) devant l’Australie (20 %), loin devant l’Europe de l’Ouest (4 %).

Les feux de cheminées sont-ils si polluants ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Enora Ollivier Permettre aux Franciliens de continuer à cocooner devant un feu de bois, voilà le cadeau de fin d'année qu'entend faire Ségolène Royal. Mardi, la ministre de l'écologie et du développement durable a déclaré qu'elle reviendrait sur l'arrêté préfectoral prévoyant d'interdire les feux de cheminée à foyer ouvert à Paris et en Ile-de-France estimant qu'avec cette disposition, « on était un peu dans le ridicule ». Mais est-il si absurde, comme le pense la ministre, de vouloir réduire ce type de chauffage ? Lire aussi : Pourquoi Royal veut revenir sur l'interdiction des feux de cheminée Que prévoyait l'arrêté annulé ?

Related: