background preloader

Google made a self-driving car, and it doesn't have a steering wheel

Google made a self-driving car, and it doesn't have a steering wheel
Google today announced its own design for self-driving cars, which will drive people around without a steering wheel or pedals. It's the latest project from Google X, the company's skunkworks group headed by Google co-founder Sergey Brin. Two people, no drivers The company has already shown off its own self-driving technology, which retrofits existing vehicles made by Toyota and Lexus. However this new version, which was announced by Brin at the Recode conference, is a new design that fits two people, and is driven entirely by computer using a variety of on-board computers and sensors. Google says the program is currently in a prototype phase, but that it plans to build around 100 early versions of the vehicles for testing this summer. It uses off the shelf parts, for now This latest prototype was made using off-the-shelf car parts, Brin says. "The reason I'm super excited about these prototypes is the ability to change the world and the community around you," Brin said.

http://www.theverge.com/2014/5/27/5756436/this-is-googles-own-self-driving-car

Related:  voiture autonomeCheap CarsActualités

Il fait une sieste au volant de sa voiture autonome (Tesla) Certains préfèrent utiliser les transports en commun pour aller au travail par exemple, parce que c’est plus écologique, mais aussi parce qu’il est possible de se reposer sur le trajet. Cependant aujourd’hui, il semblerait qu’il soit possible de dormir au volant de sa voiture. En effet c’est ce que laisse penser une vidéo récente, déjà vue plus de 600 000 fois, postée sur Reddit et repostée sur YouTube lundi par Electrek. Sur cette courte vidéo d’une vingtaine de secondes, on peut apercevoir un homme endormi au volant de sa voiture électrique dotée d’une technologie d’assistance à la conduite.

Ford : Une voiture autonome capable de rouler avec les phares éteints Ford mise beaucoup sur la voiture autonome et n’en finit pas de communiquer sur ses derniers développements en la matière. Aujourd’hui, le constructeur américain vient de dévoiler son tout dernier système de laser. Celui-ci permet aux voitures autonomes de rouler seules de nuit, sans phares ! Il convient de noter qu’une voiture autonome a besoin de nombreux capteurs et sensors connectés et permettant d’analyser l’environnement (caméras, lasers, radars…). Ford entend prouver que sa voiture autonome est capable de rouler uniquement au laser et avec l’aide d’une cartographie 3D des alentours.

Une voiture autonome parcourt 2000 km en Chine - Tech Le constructeur chinois Chagan, partenaire de Ford, a fait rouler avec succès une voiture autonome sur 2000 km entre Chongqing et Pékin. C’est le genre de nouvelles qui n’a déjà plus rien d’extraordinaire, alors qu’elle aurait été inconcevable il y a moins d’une décennie. L’agence Bloomberg rapporte que Chongqing Changan Automobile Co., le partenaire de Ford en Chine, a réalisé un test grandeur nature d’une voiture autonome, en parcourant près de 2 000 km entre Chongqing et Pékin. Le voyage n’a pas été accompli en une seule journée. Le véhicule chromé parti du siège de Changan a mis 6 jours à arriver dans la capitale chinoise, ce qui représente une moyenne d’environ 321 km par jour.

VALEO a bouclé un Tour de France en voiture autonome (AOF) - Avec sa voiture autonome Cruise4U, Valeo a réalisé un Tour de France de plus de 4 000 kilomètres en conditions réelles de circulation au cours duquel les ingénieurs de l'équipementier ont pu surveiller les réactions du véhicule sans chauffeur. Résultat : le véhicule fonctionne parfaitement de jour comme de nuit dans les conditions réelles de trafic, à n’importe quelle vitesse jusqu’à 130 km/h. Au cœur de ce véhicule, le laser scanner Valeo SCALA, fruit d’une collaboration exclusive avec IBEO et unique en son genre, est l’élément indispensable de la conduite hautement automatisée «Valeo Cruise4U». San Francisco a connu son 1er accident de voiture autonome Cruise Automation développe le système de pilotage automatique RP-1 qui coûte 10 000 $. Les 250 exemplaires de sa production initiale ont déjà été prévendus. (crédit : D.R.)

Une voiture autonome de Google sans chauffeur arrêtée par la police pour excès de lenteur ! Voilà une histoire pour le moins insolite. Aux Etats-Unis une voiture autonome de Google a été arrêtée par un policier. La raison ? Elle roulait trop lentement. Pourquoi la situation est-elle cocasse ? Parce que par définition dans une voiture autonome il n’y a pas de chauffeur. Il fabrique sa propre voiture autonome en un mois ! Le bidouilleur de génie qui a déjà été le premier à ‘‘hacker’’ l’iPhone et la PS3, réussi à transformer sa voiture en véhicule autonome en moins d’un mois pour quelques centaines de dollars. S’il y a 50 ans on ‘‘gonflait’’ sa Mobylette, s’il y a 30 ans on bidouillait l’informatique naissante, s’il y a 10 ans on détournait de leur utilisation première les premiers Smartphone, aujourd’hui on crée sa propre voiture autonome ! C’est ce que nous montre cet article vu sur Bloomberg. Aux manettes George Hotz, un habitant de San-Francisco de 26 ans qui, il est vrai, a déjà à son actif les premiers piratages de l'iPhone et la PS3.

Voitures autonomes : tout savoir sur l'automobile du futur - Tech Les experts la prédisent disponible pour tous d'ici 2030, mais dès aujourd'hui des modèles de voitures autonomes de test commencent à prendre la route et des dizaines de projets ont vu le jour. Point d'étape, constructeur par constructeur. Tesla, Google, deux noms dont nous parlons souvent. Pourtant ils ne représentent pas l’alpha et l’oméga de la voiture autonome sur le marché : Chinois, Européens et Américains sont tous dans la course pour fournir les plus early-adopters des conducteurs. Avec des stratégies parfois divergentes.

Uber en dit plus sur ses voitures autonomes Il y a un an presque jour pour jour, le web américain bruissait d'une rumeur persistante : Uber serait en train de tester des voitures autonomes dans la ville de Pittsburgh. Si l'entreprise de VTC n'a jamais caché son intérêt pour cette technologie que les géants de la high-tech nous vendent comme la grande révolution industrielle à venir (avec force lobbying à la clé), elle avait cependant nié tout test en cours, affirmant que les engins repérés ne servaient qu'à des opérations de cartographie, afin de renforcer son application de navigation. Changement de ton ce jeudi, lorsqu'Uber a, dans une note de blog, précisé ses plans. La voiture autonome, un futur proche ? Depuis quelques temps, l’idée d’une voiture qui se conduit toute seule ne tient plus juste de la science-fiction. Aujourd‘hui, les différents fabricants automobile voient ce concept comme un changement radical dans la vie de tous les jours, la course à la voiture autonome est lancée ! De plus la multinationale Google veut, elle aussi, saisir ses chances dans ce marché juteux mais encore peut concevable…

La voiture autonome enfin légalisée - Le Futur de la conduite - Le Figaro La voiture autonome enfin légalisée à la suite de la modification de la Convention de Vienne sur la circulation routière, annoncée le 23 mars dernier, ouvre la voie à la conduite automatisée en Europe. La législation rattrape enfin la technologie. Alors que bon nombre de constructeurs automobiles travaillent depuis des années à la mise au point de voitures à conduite autonome, la loi empêchait jusque-là leur circulation. En cause, la Convention de Vienne sur la circulation routière. Depuis 1968, celle-ci indiquait en effet que le conducteur devait à tout moment être maître de son véhicule, et rendait impossible tout véhicule autonome en Europe. Depuis le 23 mars dernier, la porte est désormais ouverte.

Related: