background preloader

Francetv éducation

Francetv éducation
Zoom, la série qui décrypte les hashtags. Toute la série sur une actu, une tendance : #Qatar, #Veggies, #Amazonie, #ElonMusk➡ un événement politique, sportif, etc. : #HongKong, #PrixNobel, #Foot, #Homophobie, #Chirac, #Trump #Iran #NextGen➡ un sujet de culture populaire : #Porno, #Zombies, #ZombieWalk, #Joker, #MarkHamill, #Obesité #JoaquinPhoenix #CigaretteElectronique ➡ une action ou pensée inspirante : #CleanChallenge, #Raoni, #GretaThunberg... Zoom, la série qui décrypte les hashtags. Toute la série sur une actu, une tendance : #Qatar, #Veggies, #Amazonie, #ElonMusk➡ un événement politique, sportif, etc. : #HongKong, #PrixNobel, #Foot, #Homophobie, #Chirac, #Trump #Iran #NextGen➡ un sujet de culture populaire : #Porno, #Zombies, #ZombieWalk, #Joker, #MarkHamill, #Obesité #JoaquinPhoenix #CigaretteElectronique ➡ une action ou pensée inspirante : #CleanChallenge, #Raoni, #GretaThunberg... Related:  UE 76 Cycle 3 François Ier

Les régimes politiques dans l'histoire de France du Moyen-Age à nos jours François Ier, roi de France Contexte historique Ce tableau figurant François Ier est devenu célèbre car il a fixé une sorte de portrait officiel du roi qu’estampes, gravures et manuels scolaires ont repris. Placé au château de Fontainebleau, entreposé au XVIIIe siècle dans les magasins de la surintendance du roi, puis exposé dans la salle des rois du musée historique de Versailles entre 1837 et 1848, il a rejoint le Louvre où il se trouve encore aujourd’hui. Cette traçabilité et cette fortune picturales contrastent avec les longues hésitations des historiens d’art sur son attribution. Finalement, un consensus s’est établi autour de Jean Clouet ou Janet Clavet, originaire du Hainaut. Analyse de l'image Ce portrait de roi ne présente aucun des attributs de la royauté. Le collier ici peint ne se conforme cependant pas au nouveau modèle promu par François, alternant les coquilles avec une double cordelière. Celui qui observe le tableau est avant tout saisi par le riche habit et par le visage. Interprétation

François Ier (Cognac 1494-Rambouillet 1547), roi de France (1515-1547). 1. L'esquisse d'un destin (1494-1515) François Ier était le fils de Charles d'Angoulême, comte d'Orléans (1460-1496), un Valois arrière-petit-fils du roi de France Charles V, et de Louise de Savoie (1476-1531), nièce d'Anne et Pierre de Beaujeu. À sa naissance, le 12 septembre 1494, François d'Angoulême n'était pas destiné à monter sur le trône. Puis l'improbable se produisit : le roi Charles VIII mourut accidentellement en 1498, sans laisser de fils. La question de sa succession fut un enjeu crucial du règne de Louis XII : dans un premier temps, le roi proposa la main de sa fille aînée, Claude de France, héritière du duché de Bretagne, au futur Charles Quint. 2. 2.1. La reconquête du Milanais Ce roi de vingt ans ne pensait qu'à reconquérir son « héritage », le Milanais, perdu en 1513 par Louis XII à la bataille de Novare. À sa demande, il y fut armé chevalier par Bayard. Candidat malheureux à l'élection impériale 2.2. 3. 3.1.

Biographie François Ier Linternaute.com > Biographie > François Ier François Ier Né à Cognac (France) le 12/09/1494 ; Mort à Rambouillet (France) le 31/03/1547 Roi de France de 1515 à 1547, François Ier apparaît comme un monarque de caractère, avide de gloire, enjoué, séducteur et fougueux, mais ferme quand c’est nécessaire. L’accession au trône de France Né à Cognac le 12 septembre 1494, François Ier est le fils de Charles de Valois-Orléans et de Louise de Savoie. Très vite, son ardeur dans l’apprentissage, sa bravoure dans les tournois et son caractère enjoué conquièrent tous les cœurs. Le Roi-Chevalier à la conquête de Italie Ainsi, sur les pas de Charles VIII et de Louis XII, François Ier marche sur l’Italie avec son armée. Le trône du Saint Empire romain germanique Les prétentions du monarque ne s’arrêtent pas là. Ce que le monarque français craignait se produit donc : le royaume est encerclé par les possessions de Charles d’Espagne, devenu Charles Quint. La guerre contre les Habsbourg L’amour du raffinement

François Ier François Ier entre Charles Quint et Henri VIII Par Peter Burke C'est grâce aux rituels, du couronnement aux funérailles, que les souverains faisaient la plus forte impression sur le plus grand nombre de gens. Au début du XVIe siècle, quelques monarques européens commencent à se préoccuper de leur « image », au sens littéral de « portrait » mais aussi au sens plus large de « représentation publique ». Depuis quelques années, le discours universitaire à la mode évoque la façon de « se vendre », le « marketing » des monarques du XVIe siècle. Rituels La postérité retient de ces monarques ce qui a survécu au passage des siècles : palais, portraits, etc. Le rituel funéraire d'Henri VIII fut tout aussi traditionnel, sa bière étant exposée au palais de Whitehall puis portée en procession au château de Windsor.

François Ier La galerie François Ier est ornée d’un décor conçu par le peintre florentin Rosso Fiorentino. Les sujets des compositions célèbrent la personne du souverain suivant un programme aujourd’hui difficile à décrypter. La scène de l’Éléphant royal illustre cette célébration de la royauté. L'éléphant porte une salamandre sur le front, des fleurs de lys et un F sur le caparaçon. Fresque de Rosso Fiorentino (1494-1540) dans la galerie François Ier, au château de Fontainebleau. © Thomas Orsaud La galerie François Ier avait pour fonction de relier les appartements du roi, installés dans le donjon de saint Louis, à la chapelle de la Trinité. © Château de Fontainebleau François Ier décida, en 1528, de construire le château dit « de Madrid », dans le bois de Boulogne. Élévation réalisée par Jacques Androuet du Cerceau, dans Les Plus Excellents Bastiments de France…, Paris, 1607. BnF, Arsenal, FOL-S-1625, n. p. © Bibliothèque nationale de France © avec l'aimable autorisation de la maison Chollet fra_428

François Ier (1494-1515-1547), un prince fastueux de la Renaissance - Bibliographie Le 1er janvier 1515, meurt le roi Louis XII sans avoir eu d’héritier mâle demeuré vivant. La couronne échoit alors à son cousin, François d’Angoulême. François Ier paraît être un prince de ces nouveaux temps de la Renaissance : sportif accompli, protecteur des arts et des lettres, il ne manque pas non plus d’ambition politique. Le règne commence sous les meilleurs auspices pour la monarchie : François Ier affermit l’autorité royale ; chevalier guerrier, il poursuit également le rêve italien de Charles VIII et de Louis XII. À l’occasion du 500e anniversaire de l’accession au trône de François Ier, en écho à l’exposition « François Ier, pouvoir et image », qui se tient à la Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, du 24 mars au 21 juin 2015, voici une bibliographie introductive au règne et à l’époque de François Ier. Vous pouvez télécharger la bibliographie complète en bas de la page.

Related: