background preloader

» Fusillade de Bruxelles : des ex-agents secrets israéliens parmi les victimes

» Fusillade de Bruxelles : des ex-agents secrets israéliens parmi les victimes
Attentat antisémite ou assassinat ciblé? Suite aux révélations de la presse israélienne, Panamza apporte de nouveaux détails au sujet de deux victimes de la fusillade perpétrée au Musée juif de Bruxelles. Le 26.05.2014 à 19h09 Ce lundi, The Forward, quotidien juif américain, évoque sur son site une piste troublante à propos de la tuerie survenue samedi au Musée juif de Bruxelles: celle d'un "assassinat politique". Le double motif d'une telle spéculation: le tireur muni d'une petite caméra GoPro s'apparenterait à un "tueur professionnel" selon certains experts sollicités et plusieurs médias israéliens ont divulgué -au cours des dernières heures- des informations particulières quant au profil de deux victimes (sur les quatre). Rédigé à partir d'une dépêche de Reuters, le papier de The Forward passe néanmoins sous silence certains éléments singuliers rapportés par l'agence de presse. Selon Yediot Aharonot, ils ont vécu à Berlin jusqu'en 2011. Cet article vous a intéressé?

http://www.panamza.com/260514-bruxelles-israel-nativ

Related:  Services israeliensAntidote Rendre la Parole au PAYS RÉELIsrael/Palestine Partie 2Non au Parti Socialiste #PS

Nemmouche + proche de Hollande que de Dieudo Mehdi Nemmouche Après la surenchère morbide, la dérive et les incriminations mensongères, c’est désormais l’observation d’un silence assourdissant des thuriféraires de la guerre contre Bachar al-Assad et la Syrie. Avec une rapidité déconcertante, certains esprits grégaires, les mêmes, avaient attaqué l’humoriste Dieudonné. Il était honteusement accusé d’être la main cachée derrière la tuerie de Bruxelles. Le poète israélien Natan Zakh a déclaré : « J’ai fui d’un Etat nazi pour me retrouver dans un Etat fasciste » Le 10 novembre 2013, le journal hébreu Yediot Ahronot a rapporté que le grand poète israélien Natan Zakh a déclaré que le sionisme a échoué à réaliser son objectif. Selon lui, « l’Etat du lait et du miel » promis n’est maintenant que mal et corruption. Il a par ailleurs appelé à boycotter les colonies sionistes. « Si j’avais su que le sionisme se concrétiserait dans un pays qui vit par l’épée, je serais resté en Europe. J’ai fui d’un Etat nazi pour me retrouver dans un Etat fasciste », dit-il.

La nationalisation des sociétés d’autoroutes refusée au Sénat Les sénateurs de tous bords politiques étaient unanimes jeudi 19 juin pour dénoncer la privatisation de gestion des autoroutes faite par la droite en 2005. Ils ont cependant repoussé la proposition de loi faite par les élus communistes visant à nationaliser les sociétés concessionnaires. L’UMP, l’UDI-UC, les socialistes et le RDSE ont voté contre, appelant à une simple amélioration du système, jugé trop favorable aux groupes privés par la Cour des comptes. « La privatisation a été une erreur, mais il n’est pas possible de revenir en arrière » a déclaré le secrétaire d’Etat Kader Arif, promettant au passage une annonce du gouvernement sur l’éco-taxe pour la semaine prochaine. Les socialistes, comme le centre et la droite, ont parlé d’un projet irréalisable face à la dette actuelle de l’Etat. Ils ont également évoqué les pénalités prévues en cas de rupture de contrat avec les sociétés concessionnaires, et les compétences à reconquérir.

tsahal recrute dans les Synagogues via Ambassade INFO PANAMZA. Lundi prochain, un représentant de l'armée israélienne organisera une séance de « recrutement » au coeur d'une éminente synagogue parisienne. Le 23.05.2014 à 21h03 Mauvaise publicité pour Tel Aviv : depuis une semaine, la presse internationale a consacré de nombreux articles au sujet de la mort de deux jeunes Palestiniens, tués à balles réelles par l'armée israélienne. Le 25 avril, Panamza publiait un article relatif à une certaine schizophrénie de la classe politico-médiatique hexagonale, obsédée par le départ de "jihadistes" en Syrie et silencieuse sur l'engagement problématique de Français dans Tsahal, une armée en infraction avec le droit international et adepte d'un usage excessif de la force comme l'a encore récemment souligné l'ONG Amnesty International. Aujourd'hui même, ce deux poids deux mesures trouve son illustration dans le traitement policier démesuré, relayé par une complaisante couverture médiatique, du cas de Souad Merah.

R.Malka avocat ès-merdia euhhh Média Archétype du libéral-libertaire décomplexé, Richard Malka appartient à la bande de Charlie Hebdo, dont il est l’avocat depuis 1992. Ce très proche de Philippe Val qui se considère comme le « fils spirituel » de George Kiejman s’est fait connaître en défendant le « droit au blasphème » dans l’affaire des caricatures de Mahomet, tout en intervenant régulièrement contre Dieudonné. Considéré depuis lors comme le spécialiste du droit de la presse, il a été classé par le magazine GQ parmi les trente personnes les plus influentes des médias en France en 2010 et occupe depuis 2012 la 15ème place du Classement des avocats les plus puissants. « Je n’ai aucun sens patriotique, mais j’aime ce pays pour sa culture qui possède une vrai tolérance à l’égard des écarts, des failles des uns et des autres en matière de sexualité. » Richard Malka, Les Temps Modernes n°671

Naftali Bennett, ministre de l'Économie israélien: "J'ai tué beaucoup d'Arabes dans ma vie. Et il n'y a aucun problème avec ça" INTERNATIONAL - Alors que les négociations de paix directes entre Israéliens et Palestiniens, gelées depuis trois ans, reprennent lundi soir à Washington , le ministre de l'Economie israélien s'est fendu de propos d'une rare violence. Après que le gouvernement israélien a approuvé dimanche la libération de 104 prisonniers palestiniens en signe de bonne volonté, ouvrant la porte à ces nouvelles négociations, Naftali Bennett -qui dirige aussi le parti politique ultra-nationaliste et sioniste religieux d'extrême droite Le Foyer juif- a déclaré préférer que l'on tue ces prisonniers palestiniens plutôt que de les traduire en justice. LIRE AUSSI : Les négociations de paix israélo-palestiniennes reprennent

Chaud, le moment chaud ! Je préfère en rire. Que je me donne cinq jours d’absence de France, puis que je renonce aux fatigues des émissions matinales à la radio et à la télé me vaut un papier dans le « Figaro » sur mon « retrait de la scène politique ». La « scène »… c’est bien dit. Israël derrière assassinats Musée du Bruxelles Une nouvelle fois, Israël fait un coup de pression sur le CDH de l'ONU Avez-vous remarqué que chaque fois que les Européens n'accèdent pas aux souhaits israéliens, ceux-ci déclenchent des actions susceptibles de bloquer les négociations de paix ? Encore une fois, l’attaque bruxelloise (comme l’a été l’attaque de Toulouse) tombe à merveille pour Israël qui arrive à bloquer des décisions du CDH sous prétexte de menaces islamistes. Avant d’en venir à Medhi Nemmouche, le tueur franco-algérien du Musée de Bruxelles, souvenez-vous de Mohammed Merah.

Observatoire des Mensonges d'État Pour visionner ce documentaire dans son intégralité, consulter ce lien : L’AMIA (Association Mutuelle Israélo Argentine) est une organisation de la communauté juive d’Argentine, laquelle communauté est la plus nombreuse d’Amérique du sud avec 240000 représentants. A l’époque, l’affaire avait été présentée par les autorités argentines (présidence de Carlos Menem), comme un attentat à la voiture piégée fomenté par l’Iran, avec des complicités argentines. Plusieurs Iraniens et Argentins avaient été arrêtés ou inculpés dans la foulée.

Israël lâché par ses alliés Un mardi noir. C'est probablement ainsi que Benyamin Netanyahou se souviendra de ce 3 juin. En l'espace de quelques heures, et quasiment les unes après les autres, les grandes puissances ont annoncé soutenir le gouvernement palestinien d'unité nationale qui avait prêté serment la veille devant le président Abbas. Les premiers à ouvrir le bal de cette reconnaissance internationale furent les États-Unis. Vinrent ensuite l'Union européenne, les chefs de diplomatie de la France et de la Grande-Bretagne, le secrétaire général de l'ONU puis la Russie. Mais aussi la Chine et l'Inde. Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU favorable à la fin de l'impunité des multinationales. La France vote non. C’est par 20 votes pour, 14 contre et 13 abstentions que la résolution en faveur d’un futur instrument légalement contraignant envers les multinationales a été adoptée au Conseil des droits de l’Homme (CDH) de l’ONU. Cette résolution, dont le principe avait été soutenu par 85 États de la planète en septembre dernier, ouvre une opportunité historique pour combler un manque flagrant : il n’existe pas, au niveau international, d’instrument juridiquement contraignant, pourvu de mécanisme de sanction, pour réguler et contrôler les impacts des multinationales sur les droits humains et assurer l’accès à la justice pour les victimes de leurs activités. Des centaines d’organisations et de mouvements sociaux du monde entier soutiennent la proposition initiée par l’Équateur et l’Afrique du Sud et se sont mobilisés cette semaine à Genève, et ailleurs, pour faire pression sur les États membres du CDH et sensibiliser l’opinion publique internationale.

Toulouse Assassinat 2012Famille Sandler Toulouse : L’assassinat politique programmé par Israël pour faire main basse sur l'UNIFEM et le CDH de l’ONU L’Etat d’Israël a l’Iran dans sa cible. Résolution ou pas de l’ONU, il attaquera d’après Netanyahu. Dieudonné ou David contre Goliath En France, une campagne d'une violence inouïe a été menée contre l'humoriste Dieudonné. Tout le pouvoir d'Etat, tous les médias français, les partis politiques de droite comme de gauche se sont mobilisés, acharnés, contre un seul homme. Dieudonné avait toujours affirmé qu'il menait son combat contre «le système» et que ce système était une réalité.

Related: