background preloader

» Fusillade de Bruxelles : des ex-agents secrets israéliens parmi les victimes

» Fusillade de Bruxelles : des ex-agents secrets israéliens parmi les victimes
Attentat antisémite ou assassinat ciblé? Suite aux révélations de la presse israélienne, Panamza apporte de nouveaux détails au sujet de deux victimes de la fusillade perpétrée au Musée juif de Bruxelles. Le 26.05.2014 à 19h09 Ce lundi, The Forward, quotidien juif américain, évoque sur son site une piste troublante à propos de la tuerie survenue samedi au Musée juif de Bruxelles: celle d'un "assassinat politique". Le double motif d'une telle spéculation: le tireur muni d'une petite caméra GoPro s'apparenterait à un "tueur professionnel" selon certains experts sollicités et plusieurs médias israéliens ont divulgué -au cours des dernières heures- des informations particulières quant au profil de deux victimes (sur les quatre). Rédigé à partir d'une dépêche de Reuters, le papier de The Forward passe néanmoins sous silence certains éléments singuliers rapportés par l'agence de presse. Selon Yediot Aharonot, ils ont vécu à Berlin jusqu'en 2011. Cet article vous a intéressé? Related:  Israel/Palestine Partie 2Non au Parti Socialiste #PS

» Valls consulte un banquier qui a tiré profit de la crise grecque Tout un symbole. Jeudi 3 avril, le nouveau Premier ministre a reçu Matthieu Pigasse, directeur de la banque d'affaires Lazard France. Présenté par les grands médias comme un sympathisant socialiste, l'homme s'est enrichi grâce à la dette de la Grèce. Le 03.04.2014 à 15h53 Il est venu "parler de l'avenir, pas du constat": c'est en ces termes que Matthieu Pigasse a résumé l'entrevue de 45 minutes qui lui fut accordée ce matin par Manuel Valls. Quel est cet individu suffisamement privilégié pour disposer de toute l'attention du nouveau Premier ministre, deux jours à peine après l'arrivée de celui-ci à Matignon? Vérifiez par vous-même: l'AFP, Reuters, BFM TV, le Figaro, les Échos font ainsi preuve aujourd'hui d'une curieuse lacune journalistique pour évoquer cette entrevue. Depuis quatre ans, Matthieu Pigasse est formellement le directeur général délégué de Lazard France, une banque d'affaires franco-américaine qui fut leader -en 2012- sur le marché des fusions-acquisitions.

Le poète israélien Natan Zakh a déclaré : « J’ai fui d’un Etat nazi pour me retrouver dans un Etat fasciste » Le 10 novembre 2013, le journal hébreu Yediot Ahronot a rapporté que le grand poète israélien Natan Zakh a déclaré que le sionisme a échoué à réaliser son objectif. Selon lui, « l’Etat du lait et du miel » promis n’est maintenant que mal et corruption. Il a par ailleurs appelé à boycotter les colonies sionistes. « Si j’avais su que le sionisme se concrétiserait dans un pays qui vit par l’épée, je serais resté en Europe. J’ai fui d’un Etat nazi pour me retrouver dans un Etat fasciste », dit-il. Gaza est toujours sous un affreux blocus, ses roquettes reflètent une résistance légitime, a ajouté le critique littéraire, Lauréat du Prix Bialik (en 1982) et Lauréat du Prix d’Israël (en 1995). Israël vit « aujourd’hui comme l’empire romain dans ses derniers jours. Encore plus d'articles ?

Fusillade à Bruxelles: Miriam et Emmanuel, le couple assassiné, proches du Mossad? Emmanuel et Miriam Riva étaient-ils de « simples » touristes à Bruxelles ? Des médias israéliens annoncent ce lundi que Miriam travaillait pour le Mossad (qui fait partie des agences de renseignement israéliennes comme, entre autres, l’Aman (renseignement militaire) et le Shabak (sécurité intérieure). Le journaliste Richard Silverstein sur son blog Tikun Olam (de sensibilité « juif libéral ») écrit notamment : « Emmanuel Riva a travaillé pour Nativ, une agence du gouvernement israélien. La chaîne Channel 10 précise cependant que, si elle a bel et bien travaillé pour le Mossad, elle était peu active ces derniers temps… Reste donc à savoir si ses relations avec cette agence de renseignement est bien le mobile de ce crime.

L'ex-chef des cuisines de l'Élysée raconte les caprices des présidents LE SCAN POLITIQUE - Parti à la retraite en octobre dernier, Bernard Vaussion a passé 40 ans dans les cuisines de la présidence de la République. Il publie Au service du palais (Editions du Moment) où il livre ses anecdotes. De Claude Pompidou à François Hollande, de Mouammar Kadhafi à Angela Merkel, tous ont un jour goûté aux plats de Bernard Vaussion. L'ancien chef des cuisines de l'Elysée publie le 5 juin prochain Au service du palais (Editions du Moment) où il raconte ses souvenirs. » La tarte qui fait honte à VGE Valéry Giscard d'Estaing est strict quant à la confection des profiteroles: la pâte des choux doit être molle et non croustillante. » Le caviar à la cuillère sous Mitterrand Le cuisinier fait un bilan très dur du passage de François Mitterrand à l'Élysée: «L'expression gauche caviar se justifie pleinement», ironise-t-il. Le grand chef parle d'un président «capricieux». » De la viande de choix pour le chien de Chirac » De la glace au café pour Sarkozy

» « Tout nettoyer, une fois pour toutes » : les mots révélateurs de Meyer Habib sur Gaza INFO PANAMZA. Au cours d'un débat relatif à la crise israélo-palestinienne, le député UDI Meyer Habib, proche de l'extrême droite israélienne, a laissé échapper le fond de sa pensée. La preuve en images. Le 16.07.2014 à 16h12 Le 2 juillet, Panamza révélait le propos stupéfiant exprimé par un membre de l'Assemblée nationale: réagissant à l'annonce de la mort des trois Israéliens kidnappés, Meyer Habib prônait auprès d'une vidéaste communautaire "la valeur juive de la vengeance". Deux semaines plus tard, en ce jour du 16 juillet, un autre dérapage verbal commis par ce Franco-Israélien proche de Benyamin Netanyahou peut être exposé. Mardi soir, Meyer Habib était convié par l'animatrice Vanessa Burgraff de France 24 à donner son point de vue sur la situation en Israël et dans les Territoires palestiniens. Cet article vous a intéressé? Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive !

Naftali Bennett, ministre de l'Économie israélien: "J'ai tué beaucoup d'Arabes dans ma vie. Et il n'y a aucun problème avec ça" INTERNATIONAL - Alors que les négociations de paix directes entre Israéliens et Palestiniens, gelées depuis trois ans, reprennent lundi soir à Washington , le ministre de l'Economie israélien s'est fendu de propos d'une rare violence. Après que le gouvernement israélien a approuvé dimanche la libération de 104 prisonniers palestiniens en signe de bonne volonté, ouvrant la porte à ces nouvelles négociations, Naftali Bennett -qui dirige aussi le parti politique ultra-nationaliste et sioniste religieux d'extrême droite Le Foyer juif- a déclaré préférer que l'on tue ces prisonniers palestiniens plutôt que de les traduire en justice. LIRE AUSSI : Les négociations de paix israélo-palestiniennes reprennent "Si vous attrapez des terroristes, vous devez simplement les tuer", affirme-t-il, selon un rapport publié dans l'édition imprimée en hébreu du Yedioth Ahronoth , repris par le site américain 972mag.com .

La police publie des photos du suspect de l'attaque du Musée juif La police fédérale a publié sur son site internet dimanche peu après 17h00 deux photos et trois vidéos sur lesquelles apparaissent l'auteur de la fusillade perpétrée samedi au Musée juif de Belgique à Bruxelles ayant fait trois morts et un blessé grave. On y voit un homme de corpulence moyenne et athlétique faisant usage d'une Kalashnikov. L'auteur que l'on voit tirer sur l'une des vidéos, portait une casquette de couleur sombre avec un logo clair sur la face avant du côté gauche. L'homme était en outre équipé d'un sac en bandoulière de couleur sombre avec un logo blanc de petite taille et d'un sac de sport également sombre avec logo clair. Le suspect a fait usage d'une arme d'épaule avec crosse pliable de type Kalashnikov avant de prendre la fuite à pied dans la direction de la rue des Chandeliers puis de la rue Haute, dans le quartier des Marolles où il a été perdu de vue. Les images sont visibles sur le site internet de la police fédérale.

Blog de Nico | "On ne fera pas un monde différent avec des gens indifférents" Arundhati Roy » Un lobby israélo-américain a financé François Hollande pour battre Martine Aubry INFO PANAMZA. Un homme d'affaires américain dévoué à la cause sioniste affirme que François Hollande avait reçu de l'argent via son organisation lors des primaires socialistes de 2011. Le 28.02.2014 à 19h12 Le 4 décembre 2013, le site d'un hebdomadaire de la communauté juive californienne, dénommé The Jewish Journal, a publié un article détonnant -et jusqu’alors passé inaperçu- à propos de l'activisme pro-israélien en France. Intitulé "Pouvoir juif (sic) and French concerns over the nuclear deal", le papier de Rob Eshman postule l'idée suivante: la position intransigeante de Paris envers Téhéran -sur la question nucléaire- s'expliquerait partiellement par le lobbying efficace et discrètement pratiqué par ELNET (European Leadership Network), une organisation sioniste fondée en 2007. Larry Hochberg, à droite de l'image, lors d'un dîner annuel du FIDF Les donateurs pro-israéliens ont donné un tiers de l'argent pour aider Hollande à battre Martine Aubry lors des primaires. Aubry? Omerta

Israël lâché par ses alliés Un mardi noir. C'est probablement ainsi que Benyamin Netanyahou se souviendra de ce 3 juin. En l'espace de quelques heures, et quasiment les unes après les autres, les grandes puissances ont annoncé soutenir le gouvernement palestinien d'unité nationale qui avait prêté serment la veille devant le président Abbas. Les premiers à ouvrir le bal de cette reconnaissance internationale furent les États-Unis. Vinrent ensuite l'Union européenne, les chefs de diplomatie de la France et de la Grande-Bretagne, le secrétaire général de l'ONU puis la Russie. Mais aussi la Chine et l'Inde. Pour Benyamin Netanyahou, c'est une défaite. Une politique "pyromane" (Yitzhak Herzog) L'autre coup dur, celui qui a ajouté du sel sur la plaie, est venu de pays cajolés depuis quelque temps par la direction israélienne et qui se sont pourtant alignés sur les positions américaines et européennes. Dans les médias, certains commentateurs parlent donc d'un véritable "effondrement" diplomatique.

Affaire Merah 2.0 – Fusillade devant le Musée Juif de Bruxelles Trois personnes ont été tuées et une grièvement blessée lors d’une fusillade samedi au Musée Juif de Belgique, dans le centre de Bruxelles, ont indiqué les pompiers. Un homme, arrivé en voiture, serait rentré dans le musée avant d’ouvrir le feu puis de prendre la fuite. Des passants ont pu relever le numéro d’immatriculation, a indiqué l’agence de presse Belga, sans citer de source. Toute la clique médiatique belge ainsi que la presse internationale sont déjà sur place, vu le lieu de cette fusillade, qui d’ores et déjà, rappelle les heures les plus sombres de 2012, à Toulouse. Trois heures après les faits, ces événements sont déjà clairement estampillés « attentat antisémite ». Les médias sont bien entendu arrivés sur place et d’après leurs premiers éléments, il s’agirait d’un acte antisémite ou terroriste, leurs reportages et articles agrémentés de photos relevant plus du voyeurisme que de l’information. La police a pris les choses au sérieux.

La réforme territoriale suscite déjà des divisions La réforme territoriale voulue par François Hollande se heurte à peine annoncée à l'hostilité d'élus mécontents du redécoupage de la France et d'une partie de la classe politique qui dénoncent un bricolage ou fustigent la création de "grandes féodalités". /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pélissier La réforme territoriale voulue par François Hollande se heurte à peine annoncée à l'hostilité d'élus mécontents du redécoupage de la France et d'une partie de la classe politique qui dénoncent un bricolage ou fustigent la création de "grandes féodalités". Le projet redessine la carte de France en 14 régions métropolitaines contre 22 actuellement, prévoit la montée en puissance de l'intercommunalité et fixe comme objectif la disparition des conseils généraux pour 2020. "On ne peut pas lui reprocher d'être immobile, et en même temps, quand il réforme, lui dire 'vous allez trop vite'", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Chez les écologistes, les avis sont partagés.

» Affaire de la Roquette : découvrez le reportage kamikaze d’un jeune journaliste d’I Télé Suicide professionnel? En accomplissant son travail avec rigueur et clarté, un journaliste débutant d'I Télé contredit tacitement la version promue par Manuel Valls et le Crif à propos des incidents survenus autour de la synagogue de la Roquette. Le 18.07.2014 à 23h29 Sans plus attendre, préparez-vous un café, une tisane ou toute autre boisson désaltérante afin d'apprécier les 51 minutes à venir. Ce vendredi 18 juillet, autour de 20h, le site d'I Télé a mis en ligne trois vidéos complémentaires et atypiques, sur le fond comme sur la forme. Formellement, il s'agit de trois entretiens in extenso, sans trace notable de montage. Sur le fond, la prouesse est remarquable: probablement à l'origine du papier étayé sur l'affaire qui fut mis en ligne mercredi sur le site d'I Télé, le journaliste-reporter d'images interroge trois témoins des incidents survenus dimanche dans la rue de la Roquette, aux abords de la synanogue Don Isaac Abravanel. Cet article vous a intéressé?

Related: