background preloader

Les bibliothèques publiques face à la croissance du contenu numérique

Les bibliothèques publiques face à la croissance du contenu numérique
Article publié le 23 mai 2014 Petit à petit, les grandes bibliothèques proposent une gamme de services numériques assez complète : autoformation (apprentissage des langues, soutien scolaire, code de la route, etc.), presse en ligne, vidéo à la demande, musique (plutôt classique, jazz), e-books, et documents patrimoniaux… Mais l’acquisition de ces ressources est pour l’heure l’apanage des grandes villes, qui ont des moyens. « 80 % des bibliothèques des villes de 20 000 à 40 0000 habitants n’ont aucune ressource numérique et cela monte à 90 % pour les villes de moins de 10 000 habitants » indique Lionel Dujol, responsable du développement du numérique pour tout le réseau des bibliothèques de Valence Romans Sud Rhône-Alpes. 80 % des bibliothèques des villes entre 20 000 et 40 0000 habitants n’ont aucune ressource numérique. L’accès des ressources numériques pour les petites bibliothèques va dépendre des négociations en cours. Le coût du numérique n’est pas indolore. Le modèle idéal ?

http://www.lettreducadre.fr/8963/les-bibliotheques-publiques-face-a-la-croissance-du-contenu-numerique/

Related:  EvolutionemelinegaspardCollectivités localesressources numeriques

Emprunter gratuitement du wifi à la bibliothèque pour s'en servir à la maison sera bientôt possible A Harlem, près de neuf personnes sur dix n'ont pas de quoi s'offrir d'accès à internet. Au total, plus de 100 millions d'Américains seraient coupés du web, faute de moyens. Un tiers de la population des Etats-Unis voit donc passer le train de la révolution numérique sans pouvoir monter à son bord. Afin de ne pas les laisser sur le quai, la New York Public Library et la Chicago Public Library viennent de recevoir le prix de la Fondation Knight. Celui-ci récompense les projets visant à renforcer la liberté d'expression et l'innovation par le biais d'internet. Leur idée ?

Pratiques d’emprunt de livres numériques en bibliothèques : la plateforme grenobloise Bibook - épisode 1 Une étude quantitative sur le « lectorat numérique » en bibliothèque ? Après 6 mois d’activité, il a paru pertinent et nécessaire à la Bibliothèque municipale de Grenoble (BMG) de chercher à caractériser les degrés d’appropriation de sa plateforme de prêt de livres numériques, Bibook, et de tester la pertinence envisagée du dispositif dans ses différentes composantes. C’est dans ce cadre précis que la bibliothèque municipale de Grenoble (réseau de 13 bibliothèques réparties sur la ville, ainsi que 8 autres bibliothèques d'institutions culturelles locales) et l’enssib ont envisagé une étude visant à qualifier le lectorat numérique dans son écosystème d'usages à travers une analyse statistique des données de Bibook. La demande formulée par la Bibliothèque municipale de Grenoble portait alors sur l’exploitation des fichiers d’emprunt de Bibook.

Régions : un an de fusion… et d'improvisations C’est ce qu’on appelle une année charnière : dans les sept régions fusionnées, une cadence infernale s’est abattue sur les lieux. Remettre à plat les organigrammes, mais aussi traduire en politiques publiques les programmes électoraux des nouveaux présidents, intégrer les nouvelles compétences régionales, puis négocier les conditions de travail des agents, la liste des tâches à accomplir pour être enfin opérationnels est longue. Et pour parvenir à un résultat correct, il faut agencer tous ces éléments dans le bon ordre, si tant est qu’il en existe un. Dans cette marche forcée, autant vous dire qu’à l’heure actuelle, aucune région n’est parvenue à satisfaire ou rassurer ses agents. « C’est un moment historique, unique dans une carrière que celui de participer à la création d’une nouvelle collectivité » confiait Simon Munsch, DGS du conseil régional Occitanie. Beaucoup, dans les sept régions fusionnées, ont ce sentiment de participer à un grand moment.

Une offre de ressources numériques en bibliothèque est avant tout le choix de bibliothécaires avertis. – La bibliothèque apprivoisée Plusieurs bibliothèques départementales m’ont demandé de préparer une intervention sur les offres de ressources numériques en bibliothèque. Le cahier des charges étant à chaque fois de faire un panorama exhaustif des plateformes disponibles sur le marché « afin que les bibliothécaires aient une vision précise de ces nouvelles offres documentaires». Une approche très réductrice de la question puisque que les enjeux liés aux modèles d’accès à ces ressources numériques sont totalement oubliés.

Bibliothèques et bibliothécaires dans le miroir des articles du Monde Dans un récent numéro du Bulletin des bibliothèques de France 1, des collègues affirmaient avec enthousiasme, et non sans bravoure, que les bibliothèques n’avaient pas, loin s’en faut, « disparu de la cité », mais qu’elles se trouvaient au contraire investies d’une « nouvelle pertinence ». Cet enthousiasme était certes tempéré, dans un article voisin, par une lecture moins optimiste (et sans doute plus lucide) de l’actualité de la lecture publique 2. Félicitons-nous néanmoins de ce postulat, qui, tout à fait discutable au demeurant, bouscule le traditionnel masochisme d’une corporation caractérisée selon les termes d’Anne-Marie Bertrand par son « incertitude ontologique 3 ». « Qui suis-je ? », « Où vais-je ? », « Que pense-t-on de moi ?

L'avenir du livre numérique est sur smartphone, pas sur tablette Plus de la moitié des acheteurs de livres numériques utilisent parfois leurs smartphones pour lire. Aux États-Unis, un nombre croissant de lecteurs de livres numériques lisent non plus sur tablette mais sur smartphone, souvent par petits bouts, un peu dans le métro, entre deux réunions ou à la pause déjeuner. Selon un sondage Nielsen portant sur 2.000 personnes, environ 54% des acheteurs d'ebooks utilisent parfois leurs smartphones pour lire des livres, alors qu'ils n'étaient que 24% à le faire en 2012, rapporte le Wall Street Journal. Le nombre de personnes qui lisent essentiellement sur leurs téléphones est passé de 9% en 2012 à 14% en 2015.

Pourquoi aucun manager n’est à l’abri du pétage de plomb Article initialement publié le 26 octobre 2015 La stabilité émotionnelle est une vertu attendue de tout manager. Rien de pire pour des agents que de subir un « pétage de plomb » de leur chef ou de le/la voir s’effondrer en larmes. Radiographie d’un processus qui mérite d’être bien connu de tous les managers. Une émotion, comment ça marche ? Quatre émotions principales sont habituellement considérées : la colère, la tristesse, la peur et la joie.

Ressources numériques et médiation dans les bibliothèques publiques - J’ai animé la semaine dernière un stage CNFPT de 2 jours autour des ressources numériques pour un public exerçant en bibliothèques municipales. C’était la première fois que j’abordais ce sujet en formation. Je me suis inspiré des réflexions que nous avons eu avec d’autres bibliobsédés à l’occasion du montage d’un cycle complet de formation avec le CNFPT sur les impacts du numérique dans les bibliothèques, cette fois destiné aux personnels d’encadrement des établissements. Mon approche a été de lier intimement une vision panoramique de l’offre actuelle de ses enjeux et contexte et celle de la médiation numérique.

Comment intégrer les ressources numériques dans une politique documentaire Récemment animateur d’un stage de formation continue sur la conduite d’un projet de développement de collection, j’ai entendu plusieurs stagiaires regretter la faible part accordée aux ressources numériques, en regard des procédures nombreuses existant pour les collections "matérielles". Cela n’est guère étonnant, la question étant relativement récente et surtout éminemment mouvante. Mais soit, osons quelques pistes encore mal balisées, en posant juste quelques points de repère qui pourraient aider à architecturer une politique documentaire des ressources numériques. Je ne me suis pas lancé dans les arcanes des outils et contraintes techniques, ni des indicateurs spécifiques (sur ce point, voyez l’excellente présentation de Renaud Aioutz et Lionel Maurel), mais me suis limité aux axes stratégiques majeurs.

Appel à projets FabLabs solidaires 2015 par la Fondation Orange La Fondation Orange lance l’appel à projets FabLabs solidaires 2015 pour les lieux de fabrication numérique associatifs en France ayant la volonté d’aider des jeunes en situation difficile ; un appel à projet avec une dotation totale de 300 000 EUR. Le but de l’appel à projets FabLabs solidaires 2015 est de proposer à ces jeunes des parcours adaptés à leur profil. Ils enrichiront leurs compétences numériques grâce à une pédagogie innovante tournée vers la confiance, la conduite de projet, les pratiques collaboratives et l’apprentissage entre pairs. Pour déposer votre projet Le dépôt des dossiers en ligne est ouvert jusqu’au 30 novembre 2015 : déposez ici votre dossier en ligne.

Le cadre territorial à l'heure des fusions-acquisitions Article initialement publié le 18 novembre 2013 Depuis la loi Chevènement de 1999, les mariages de communes, plus ou moins volontaires, sont devenus la règle. Les prochaines lois de décentralisation vont encore augmenter ces phénomènes de fusion acquisition sur fond de rationalisation budgétaire. Mutualisations ascendantes et descendantes, mises à disposition, transferts, compétences partagées… sur le papier, employeurs, hiérarchies et missions semblent bien définies.

Related: