background preloader

Les outils de curation

Les outils de curation
Related:  METHODOLOGIE ET OUTILS DE VEILLE INFORMATIONNELLE

Veille : quelle démarche, quels outils ? Veille : quelle démarche, quels outils ? Cette séquence a été réalisée en commun par deux collègues des académies de Versailles et de Bordeaux. Dans le cadre de la préparation des 1res STMG au baccalauréat, il est nécessaire de les former à la recherche documentaire mais également à la mise en place d'une veille informationnelle dès la classe de 1re. Objectifs "Permettre aux élèves de construire leur démarche de veille numérique : apprendre aux élèves à élaborer et mettre en place une stratégie de veille numérique en adéquation avec leur projet de travail." Intervenants Professeur-documentaliste ; professeur d'éco-gestion Déroulement Recenser les connaissances des élèves sur la veille : questionnaire diagnostique déposé sur l'ENT de l’établissement. Définition de la notion de veille par le biais d’une carte heuristique, également déposée sur L’ENT. Recherche des élèves sur Google : identifier les trois outils de Google permettant de faire de la veille. Documents fournis outils utilisés Production

La curation en mode pédagogique : Dossier pratique La curation de contenus est une pratique qui s’est diffusée depuis quelques années : une utilisation « qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné ». Phase en aval dans un processus de veille, la curation a l’avantage de considérer que les articles, médias et données recherchées et identifiées doivent être mis à disposition en mode ouvert ou partagé sous une forme aisément consultable. Savoirs CDI (site de ressources professionnelles pour les enseignants-documentalistes) propose un dossier (publié en juin 2014) sur la curation en contexte pédagogique. La curation pour apprendre : Mode d’emploi Ce document propose une approche pratique, méthodologique et de réflexion sur les pratiques possibles et le visage pluriel de la curation avec des outils sélectionnés (Paper.li, Scoop-It, Pinterest, Pearltrees, Storify), ressources et liens externes. Sommaire du dossier Curation Licence :

ecla Comment et pourquoi faire de la curation de contenus ? 01. La curation de contenus, c’est plus rapide et moins cher Vous travaillez dans une équipe réduite. Vous enchaînez les tâches marketing quotidiennes, le téléphone qui n’arrête pas de sonner, les rendez-vous, les réunions… Et on voudrait encore que vous produisiez des contenus originaux ? Entre la recherche de sources documentaires, la structuration, la rédaction proprement dite, l’intégration dans votre plateforme de contenus, comptez une bonne demi-journée pour un article de longueur moyenne. Cerise sur le gâteau : les moteurs de recherche plébiscitent les contenus long format. En résumé, vous pouvez tout de suite oublier les nuits de sommeil, la vie de famille et les sorties entre amis et vous préparer à bosser 26 heures par jour. Repérez sur le Net des articles, une vidéo, une infographie, qui vous semblent pertinents et il ne reste plus qu’à vous les réapproprier pour en faire un nouveau contenu – en prenant soin de bien citer vos sources. 02. 03. 04.

La notion de curation Pour comprendre cette notion, nous nous sommes particulièrement inspirés des travaux d’Alexandre Serres [4], de Christophe Deschamps [5] et de ceux du collectif dirigé par Véronique Mesguish [6]. Le terme de curation soulève de nombreuses interrogations. Dans un premier temps, le terme choisi est assez souvent considéré « laid » et inadapté. Ce choix est-il justifié ou est-ce une simple reprise du mot anglais « curation » ? Dans un second temps, on reproche à la curation d’être une pratique qui existait bien avant de l’appeler ainsi. Quel tournant sur la toile a engendré sa naissance ? Les trois sens de la curation Au niveau étymologique, la curation provient du latin « curatio » qui signifie soin (curo, are = soigner) . La curation provient également du terme anglais : curator. Enfin la curation fait référence à l’informatique avec la mise à jour manuelle d’une base de données [9]. Le Web 2.0 donne naissance à la curation Le curator : l’homme au cœur du système [14] Pierre Tran, doc.

SITES UTILES Fiches de révision > Abréviations, sites utiles et guide de recherche Dalloz.fr > Sites utiles et comptes Twitter Sites utiles et comptes Twitter Dernière mise à jour : septembre 2014 Plan I. Le service public de la diffusion du droit (le Journal officiel depuis 1990. II. Au plan nationalL’Assemblée nationale : Conseil constitutionnel : Sénat : portail du gouvernement : La Cour de cassation : Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) : Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) : Conseil d’État : juridictions financières (Chambres régionales et territoriales des comptes ; Cours des comptes ; Cour de discipline budgétaire et financière) : III. IV. V. VI. Dossier Curation : comment identifier les sources d'information pertinentes ? 1/6 Le terme « Curation » et les activités liées sont très à la mode depuis une bonne année déjà et nombreux sont les articles sur le sujet. Etant adepte de cette pratique proche de la veille technologique sans en être vraiment, j’ai pris un peu de temps pour vous proposer un dossier sur le sujet, sur la base de mon expérience personnelle. En route vers la curation de contenus … (illustration TdV) J’ai préparé une série d’articles que je publierai dans les prochaines semaines. Au programme du dossier : 1- Qu’est-ce que la curation et comment identifier les sources d’information pertinentes2- Comment rassembler les sources d’information pour une curation efficace ? Voici le premier article de ce dossier curation. Qu’est-ce que la curation ? Si l’on en croît Wikipedia (voir « Définition de la Curation« ), la curation de contenus « est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné ». A quoi sert la curation ?

Il y a si longtemps… le TBI… La publication d’un travail de recherche sur le TBI en milieu scolaire constitue un apport intéressant au vu du nombre de produits de cette nature vendus en France et dans le monde (en particulier au Québec et en Grande Bretagne). Le travail publié sous la responsabilité de Thierry Karsenty – – et réalisé avec ses collaborateurs et étudiants est d’autant plus intéressant qu’il arrive peu de temps après la remise en cause, judiciaire, d’un marché qui visait à équiper tous les établissements du Québec en TBI. Ce document qui se veut un travail scientifique rigoureux, offre un regard assez large sur cette question particulière de l’apport du TBI pour les apprentissages. Cependant, quelques éléments de ce rapport posent question. C’est pourquoi après en avoir rappelé les apports, nous essaierons d’en faire une critique constructive. En premier lieu saluons l’effort méthodologique aussi bien pour sa transparence que pour sa critique. Bruno Devauchelle

Curation de contenu : Pourquoi et Comment ? La curation de contenu consiste à établir une veille pour recenser tous les contenus relatifs à un même thème, pour ensuite sélectionner, reformuler et publier un nouveau contenu et non pas un contenu nouveau ! Alors, comment et pourquoi publier ce type d’articles ? Les phases de la curation La curation de contenu se déroule en plusieurs phases : La collecte Une fois le thème sélectionné, la collecte des contenus peut s’effectuer manuellement. Pensez, notamment, à la veille intégrée au sein-même de votre application Swello. Mais attention de ne pas confondre la veille « classique » et la collecte d’informations destinées à la curation. La sélection C’est ensuite le moment de sélectionner, et c’est au curateur de s’en charger. A de rares exceptions-près où l’article est volontairement impartial pour un rendu froid sans parti pris, une sélection est subjective. La reformulation Tous les éléments présélectionnés sont agglomérés et reformulés pour offrir au futur lecteur un digest du thème.

La notion de rapport au savoir Désir et savoir Dans cette optique, le désir joue un rôle essentiel et le désir de savoir rejoint souvent d'autres désirs : désir de se réaliser ou d'atteindre et d'obtenir ce que l'on pense que le savoir apporte (par exemple la reconnaissance et l'amour de l'autre). Il est lié au premier désir qui nous porte, le désir du désir d'autrui, désir d'être désiré et donc reconnu comme être de valeur, dans la lutte permanente que nous menons pour refouler le doute et l'angoisse. Enfin, la question du rapport au savoir telle que je le conçois s'appuie beaucoup sur la réflexion autour de l'autonomie et de la dépendance de Gérard Mendel, puisque le savoir est d'abord un attribut parental et que s'en emparer peut être vécu comme une transgression, un lien à l'autre, un idéal à atteindre, etc. Trois questions pour réfléchir à notre rapport au savoir Un petit exercice simple pour se confronter à des savoirs " ordinaires " (exercice que je propose lors de mes interventions sur le rapport au savoir)

3 - ORGANISER les résultats de sa veille Repenser l’aménagement de la classe L’ergonomie et l’aménagement de l’espace sont aujourd’hui largement pris en compte comme des facteurs de bien-être et de productivité dans les entreprises. Ce sont néanmoins des préoccupations moindres dans les établissements scolaires. Tables en rangées, en U, en double U, en îlots ou encore en chevrons… Avez-vous mené votre propre enquête sur la disposition idéale ? De quoi éveiller notre curiosité sur le sujet ! 1/ L’aménagement de la classe selon le type d’enseignement Chaque disposition a ses avantages, et chaque enseignant ses préférences, ce qui n’est pas toujours simple lorsque vous êtes plusieurs à partager la même salle. En « rangées » ou en « Autobus » Avec cette disposition classique, vous êtes un peu comme le phare qui surplombe l’océan : vous voyez l’ensemble de la classe et les élèves n’ont pas besoin de se dévisser le cou pour vous voir, ainsi que pour voir le tableau et prendre des notes. En chevrons (ou épis) En U ou double U En îlots —[Mise à jour]—

L’ère du numérique : où en est-on ?  - Ère du numérique Découverte des institutions Doc’ en poche « Entrez dans l’actu » des faits et des chiffres-clés sur des sujets d’actualité pour démêler le vrai du faux. Collection de poche sur des sujets sociaux, économiques, politiques, culturels ou internationaux, Doc’ en poche « Entrez dans l’actu » vous propose en 30 questions des informations essentielles pour sortir du brouhaha médiatique. Venez découvrir nos autres titres disponibles sur notre catalogue ! Une croissance continue… Vie sociale et vie privée s’organisent désormais autour des outils numériques. … dans de multiples secteurs… La dématérialisation des contenus (livres, disques, presse…) permet de diffuser les produits culturels et les informations à moindre coût et de façon illimitée. … au détriment de certaines activités Le marché du disque fournit un exemple flagrant. Le succès des réseaux sociaux › › › Facebook, YouTube, Twitter, notamment, sont des moyens de communiquer et de créer du lien sur internet. Un téléphone à tout faire ? Le livre face au numérique

Veille informationnelle

Related:  ange13