background preloader

Faut-il enseigner le code informatique à l'école ?

Faut-il enseigner le code informatique à l'école ?
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard L'écolier français fera-t-il bientôt des lignes de code à côté de ses lignes d'écriture ? Dans un monde où l'ordinateur prolonge nos cerveaux, la capacité à programmer et plus largement à maîtriser ce qui se passe derrière l'écran est en train de créer une nouvelle élite. A eux les emplois de demain, certes, mais aussi l'usage plus intelligent des appareils courants. « L'informatique façonne le monde moderne. Est-ce à l'école d'enseigner ces langages que l'ordinateur sait interpréter ? A cette convergence de plus en plus large s'opposent les tenants de l'idée que l'école ferait bien d'enseigner à lire et compter à tous ses élèves avant de se fixer d'autres missions… Fût-ce l'apprentissage de ce qui va devenir, selon certains, la langue universelle de demain. Ce débat, qui a longtemps opposé les « geeks » à la France traditionnelle, est en train de prendre une tournure plus politique.

Académie des technologies Communication de la commission TIC de l’Académie des Technologies - mai 2014 Tous les citoyens doivent recevoir une éducation numérique et informatique, tout au long de leurs scolarité, du primaire au secondaire : cette idée fait aujourd’hui largement consensus, comme en témoignent plusieurs rapports produits récemment. Mais que doit-on enseigner et de quelle manière doit se faire cet enseignement ? Suite aux réflexions menées au sein de sa commission Technologies de l’information et de la communication, l’Académie des technologies, dans une communication : « Le rôle de la technologie et de la pratique dans l’enseignement de l’informatique », bat en brèche quelques idées reçues et prend position pour des contenus et une pédagogie adaptés aux besoins de la société du 21ème siècle. L’enseignement de l’informatique et du numérique doit avant tout permettre à l’élève l’apprentissage de la modélisation et intégrer l’étude des systèmes, un besoin fondamental du 21ème siècle. A lire

Apprendre à écrire ou à coder ? Programmer ou être programmé(e) ? Premier argument en faveur de l’apprentissage du code informatique lors de la scolarité : Syntec Numérique, le syndicat qui regroupe les entreprises du secteur, alerte les pouvoirs publics depuis des années sur les difficultés de recrutement d‘informaticiens correspondant à leurs besoins. L’émergence de structures éducatives hybrides illustre le décalage (ou «mismatch») entre formation et profils recherchés, à l’image de l’école 42, une école d’informatique gratuite ouverte à toutes les personnes âgées de 18 à 30 ans, sans condition de diplômes préalables, lancée à l’initiative du PDG de Free en France. 40 000 candidatures ont été reçues en seulement quelques semaines pour 1 000 admis. D’autre part, la vie des individus, des collectivités comme des entreprises est de plus en plus régie par des algorithmes et des programmes informatiques dont la logique détermine une certaine façon de penser. Apprendre à coder dès le primaire… Exemple d’écriture cursive.

7 bonnes raisons de plonger l’école dans le numérique Il y a une application pour ça Quelle que soit la matière traitée, il y a une application numérique ou un service en ligne qui peut être utilisé. Le professeur peut s’appuyer sur des dispositifs numériques pour enrichir, illustrer ou appuyer son propos. L’implication des élèves est soutenue par le caractère interactif du numérique. Par exemple, les cartes Google peuvent utilisée être en géographie et en histoire par les élèves pour suivre les campagnes napoléoniennes ou repérer les pays francophone. Il est facile de créer des infographies ou des cartes mentales de la leçon, ce qui est la meilleure façon de la mémoriser. L’internet est le cinquième mur de la classe Le monde a changé. La profondeur de ce cinquième mur est variable. Une nouvelle matière Le papier a été la matière reine de la pédagogie : papier quadrillé, papier à dessin Canson, papier millimétré, cahiers, et livres ont longtemps ordonné la vie des élèves. Un couteau suisse numérique Le travail de groupe L’égalité La netiquette

"Plus que l'apprentissage du code, c'est la sensibilisation aux cultures numériques qui est importante" Peut-on enseigner le code informatique à toute une nation ? Nous nous posions la question dans un article dédié à la campagne de sensibilisation Year of Code récemment lancée au Royaume-Uni. Ces dernières années, la formation aux langages des machines s'est imposée comme un facteur d'employabilité au sein d’un marché qui fait grise mine. Mais comment procéder pour y éduquer la population ? Dans leur ouvrage Lire, écrire, compter, coder qui sortira le 28 avril prochain, Frédéric Bardeau et Nicolas Danet questionnent les enjeux de l'apprentissage du code aujourd'hui et s'interrogent quant à la meilleure manière de le faire. Vous êtes co-fondateur de Simplon.co, la "fabrique des jeunes codeurs" ouverte l’année dernière. Nous sommes plusieurs co-fondateurs et nous travaillions tous en communication numérique. Lors de la sortie de notre livre Anonymous, je me suis "accroché" avec certains hackers professionnels qui sont parfois assez élitistes et réticents à transmettre leur savoir.

Créer un code QR avec une image incrustée (ou le contraire) Le code QR est une image carrée en 2D qui contient une information, qui une fois scannée, peut être décryptée facilement via un petit programme ou tout simplement en ligne. J’utilise camscanner sur Android qui ma va parfaitement pour lire non seulement les code QR, mais aussi les codes barre. Ce qu’on peut dire des code QR (tout comme les codes barre), c’est qu’ils sont laids. Il faudrait donc les rendre un peu plus agréables à l’oeil pour qu’ils se fondent un peu mieux dans une image. C’est ce que fait cet outil en ligne isualead.com. On peut associéer toutes sortes de services qui renvoient vers une page internet, une carte de visite, un compte twitter ,facebook, linkedin, itunes, …. Exemple ma casquette qui renvoie sur mon compte twitter. Il existe aussi des icones préinstallés dans le service et ainsi, vous n’aurez pas à vous casser la tête pour trouver des idées d’images. L’essai suivant renvoie bien sûr à mon compte Instagram. viax :aktualnosti.net

Applications en ligne pour les MATERNELLES Jeux d’éveil pour les 3 à 7 ans Quiz, Jeux de mémoire, Compter, Comptines, Éveil à l’écrit, Rébus et Puzzles des mots et images aideront les plus petits à enrichir leur vocabulaire et à découvrir le monde à travers des objets, le temps, les nombres, les formes ou encore des animaux. Les consignes sont donnés à l’oral. Le site des jeux éducatifs en ligne Site d’un institutiteur français sur lequel on retrouve plusieurs jeux éducatifs en ligne (Flash) pour les enfants d’âge préscolaire (Maternelle PS-MS-GS). Si on jouait aux maths Des jeux mathématiques à jouer en ligne (une version téléchargeable que l’on peut installer sur l’ordinateur est également présente). pepit.be Ce site internet est une "banque" d’exercices facilement accessibles et exploitables dès la maternelle. Ces exercices sont également disponibles en téléchargement pour les écoles qui souhaitent les installer en local. Les jeux de Picandou puzzles, tableaux à double entrée, mémory, associations à partir d’album de jeunesse

Apprendre le code, même à l’école En France, en Europe, dans le monde entier, les initiatives se multiplient pour développer la culture numérique des jeunes et proposer des apprentissages au code. La maîtrise et la compréhension des fondamentaux de l’informatique semblent de plus en plus nécessaires pour éduquer de véritables citoyens numériques éclairés, dans un monde toujours plus connecté. « Les jeunes d’aujourd’hui ont une grande expérience et une grande facilité pour interagir avec les nouvelles technologies, mais beaucoup moins pour créer et s’exprimer avec. C’est un peu comme s’ils savaient lire, mais pas écrire avec les nouvelles technologies » déclarait Mitch Resnick, directeur du groupe Lifelong Kindergarten au MIT Media Lab, dans une vidéo TEDx en 2012. Le code semble souvent inaccessible, comme le soulignait Mitch Resnick dans cette même intervention : « Pour beaucoup de gens, quand ils pensent au code, ils se disent que c’est réservé à une communauté très étroite de personnes ayant cette connaissance ».

Pourquoi et comment les QR-codes vont faire leur entrée votre classe Cet article s’adresse à tous les enseignants de maternelle ou d’élémentaire. Même si vous n’y connaissez rien de rien en informatique, lisez-le : vous allez découvrir concrètement comment VOTRE classe va entrer de manière simple, efficace, visible, dans cette fameuse ère du numérique dont vous entendez parler de tous les côtés. Alors, prêt(e) pour l’aventure ? Venez par ici, je vous dis tout. Il y a dix jours, je concluais ma présentation du système de beta-tests des créations d’ABC-applications avec la phrase suivante : « avec Emmanuel, nous travaillons (enfin, surtout lui !) Le moment est venu de vous parler de cet outil. Votre classe va changer. Mais entrons dans le vif du sujet. Un QR-code, c’est ça : Un excellent blog que je vous recommande Un autre : L’annexe de Tilékol Encore un autre : Chez une amie Vous en voyez un peu partout, et mon petit doigt me dit que vous êtes quelques-uns à ne pas vraiment comprendre à quoi ça sert. Je vous explique. Oui, j’ai dit un texte. Aaaaah bon…. Voilà.

Quelle place pour le numérique à l'école primaire ? Après le plan ENR (Ecole numérique rurale) et la multitude d'initiatives en direction du numérique à l'école primaire, il est nécessaire de poser quelques questions et de tenter d'esquisser quelques pistes. En effet depuis de nombreuses années des ressources sont mises à disposition des enseignants, des initiatives sont promues. Pourtant il semble qu'il y ait encore quelques difficultés à une intégration ordinaire des TIC dans les classes. Pourtant des sites comme Primtice ou encore Cartables n'ont eu de cesse de proposer des pistes d'action. Pour ce qui est infrastructures et équipements, il y a depuis longtemps un problème d'inégalité territoriale. L'infrastructure et le matériel ne sont pas les seules clés de lecture de ce problème. Les enseignants du primaire sont souvent imaginatifs, inventifs, surtout ils veulent permettre aux enfants d'apprendre, et cela leur tient à coeur. L'arrivée des tablettes et des ENT va-t-elle résoudre tous les problèmes ? Bruno Devauchelle Cartables

Enseigner le code à l’école ? Vraiment De partout, à travers le monde, l’idée de l’apprentissage du numérique à l’école semble être devenue le nouveau Graal. En France, la Fing (dont je suis employé) et de nombreuses autres associations et organismes ont même déclaré l’éducation au numérique grande cause nationale pour l’année 2014. Mais quel est l’enjeu de cet engouement pour le “tous codeurs ?” qu’évoquait dernièrement le designer Jean-Louis Fréchin dans les Echos ? Le présupposé part le plus souvent d’un principe simple : le numérique est l’enjeu de nos sociétés de demain, il faut donc apprendre aux plus jeunes non seulement les usages, mais également la programmation, le code, pour qu’ils sachent mieux comprendre le monde de demain et qu’ils puissent trouver de l’emploi dans les métiers du numérique qui peinent déjà à trouver les professionnels dont ils ont besoin. Soit, tout le monde est certainement d’accord avec l’objectif. Mais doit-on l’être avec la méthode ? Personnellement, l’idée me laisse parfaitement dubitatif.

Réalisation d'un livre numérique par une classe de CP Nathalie Mardon, enseignante à l’école Moselly de Toul (54), propose à ses élèves de CP de réaliser un livre numérique qui sera présenté aux élèves de GS dans le cadre des actions de liaison GS/CP. Origine et contexte du projet Dans le cadre de l’apprentissage de la lecture, lire et écrire sont deux activités que je choisis de mener simultanément. Pour cela, je propose de faire produire aux élèves des textes, de les illustrer et de les mettre en voix. Déroulement Dans un premier temps, les élèves ont élaboré une « Charte de l’utilisateur de la tablette ». Apports des TICE L’usage de la tablette durant la séquence est quasi quotidien. Compétences numériques mises en œuvre durant l’activité de production écrite L’outil numérique dynamise l’écrit, permet de différencier les activités et accroît la motivation des élèves en difficulté. 1. Savoir lire, écrire et s’exprimer à l’oral 4. Nathalie Mardon

Les pédagogiquement incontournables Présentation de [34 outils interactifs pour l’école] - Janvier 2018 Ce logiciel propose 34 outils et activités utilisables dans toutes les disciplines avec un tableau interactif, ou même un simple vidéoprojecteur (Cliquez sur l’image pour en savoir plus). Le guide pédagogique de [34 outils interactifs pour l’école] - Février 2017 De nombreuses ressources complémentaires liées à chacun des 34 outils...en téléchargement gratuit ! Livre d’or [34 outils interactifs pour l’école] - Avril 2018 Ils en parlent... avec enthousiasme ! Commander [34 outils interactifs pour l’école] - Février 2017 Commander depuis le site Generation5 Activité 1 : Le minuteur visuel - Mars 2019 Visualiser le temps restant pour réaliser une tâche. Activité 2 : Horloge réelle - Juin 2017 Afficher une horloge numérique avec l’heure réelle.

Le débat : demain, tous codeurs ? Demain, tous codeurs ? Dans un monde où les outils numériques ont révolutionné la vie quotidienne comme les pratiques professionnelles, la connaissance des langages informatiques peut constituer un précieux atout. Dès lors, faut-il s’y former ? Est-ce là l’un des rôles de l’école ? Ou au contraire doit-on accepter que la connaissance du code reste l’apanage des spécialistes ? Pour répondre à cette question, nous avons invité quinze experts à nous faire part de leur vision. Avant de retrouver l’intégralité de leurs contributions, voici un petit aperçu des principales tendances qui se dessinent. > La programmation, un enjeu de taille pour maîtriser le monde de demain La plupart de nos contributeurs s’entendent pour dire qu’une compréhension fine du numérique sera essentielle pour évoluer dans le monde qui se prépare. Ce qui fait diverger les avis, c’est l’importance accordée à cette évolution. Bien entendu, l’objectif n’est pas que tous les élèves deviennent informaticiens.

Related: