background preloader

Webdoc, La narration et l'interaction

Webdoc, La narration et l'interaction
Related:  Enseigner le récit

Webdoc, L'arborescence et les questions de scenarisation 27 Best Copywriting Formulas: How to Tell a Captivating Story Online You’ve heard it said that storytelling is an essential element to drawing the reader into your content and driving more engagement. So how can you add this element to the blogposts you write? Can you fit a captivating story into a social media update, even one that’s 140 characters long? Here’s the great news: There’s a formula for that. Many storytellers and copywriters have tested out the best intros and segues to draw readers to a piece of content. Their copywriting formulas just plain work—in blogpost intros, in social updates, in emails, and anywhere else you might happen to write online. Here are 27 of the best ones I’ve heard. 27 Copywriting Formulas That Grab Readers’ Attention Why might you trot out a copywriting formula each time you need compelling copy? I think one of my favorite perspectives on it, from someone who knows copywriting better than anyone, comes from Copyblogger’s Demian Farnworth. This is what it means to be an efficient writer: keeping your tools handy. 1. 2. 3.

À retenir : 5 règles éditoriales pour un webdoc réussi Le webdoc, c'est un documentaire augmenté des techniques du web avec une préoccupation majeure : livrer au public une expérience de narration que la télévision classique ne permettrait pas de faire vivre ! Gamification, cohérence du récit, mise en avant des informations : comment construire un récit engageant le public tout en lui laissant le choix de sa narration ? La Netscouade vous donne cinq conseils éditoriaux. Réaliser un webdoc, c’est affronter l’antinomie en se lançant le défi de séparer le récit de la narration. Il s’agit de réunir d’un côté, l’information brute que tout documentaire se propose de délivrer, et de l’autre, la possibilité laissée au lecteur d’organiser par lui-même sa propre réception de ces données. Le travail du documentariste prend alors une autre ampleur : au travail d’information et de restitution linéaire, s’ajoute celui de la structuration de son récit pour le rendre adaptable à la navigation souhaitée par le visiteur. Coller à la théorie du flow

De l'écriture, de la conception et de la réalisation d'un webdocumentaire, part. 1 Retrouvez Olivier Crou sur Le Quichotte du Web.fr Il me semblait intéressant de vous faire part ici de mes réflexions suite à ma première expérience de fabrication d’un webdocumentaire. Cet article, en trois parties (la suite sera publiée très prochainement), ne se veut pas une recette pour concevoir un webdocumentaire mais il vous donne quelques balises, quelques repères qui nous ont aidés à cadrer notre travail. Point de vue, un autre regard sur l’accessibilité Web (1), fut pour nous (Patrick Samacher et moi-même), l’occasion d’être confrontés à l’écriture, à la conception et à la réalisation d’un webdocumentaire, de réfléchir sur le fond, la forme, et les fonctionnalités. Avant propos Le (web)documentaire, le (web)reportage, une affaire de morale Nous l’avons vu, le webdocumentaire est l’affirmation du point de vue d’un auteur. Le webdocumentaire, comme le cinéma en général et comme le documentaire en particulier, est une affaire éminemment morale. L’écriture du projet © Ciné Tamaris

Qu’est-ce qu’un webdocumentaire ?  Tentative de définition Il est compliqué d’expliquer ce qu’est le webdocumentaire tant les œuvres portant cette appellation sont différentes dans leur conception, leur réalisation, leur financement. Leurs points communs ? Une écriture destinée aux écrans connectés (et à leurs usagers), un traitement de l’information sur des temporalités longues, une recherche graphique et artistique sur la forme. Un rôle actif dans le programme Le format webdocumentaire se caractérise par une narration laissant à l’internaute une place à part entière, entre spectateur et acteur. Un mode de diffusion particulier Le webdocumentaire peut être une oeuvre diffusée uniquement sur le Web, ou être une oeuvre partie intégrante d’un dispositif plus global, de type transmédia ou crossmédia, avec son volet télévision, web, papier et exposition. Quelques exemples : dans le sujet.

Narration transmédia - acteurs et enjeux d'une forme de création ém... Transmedia Storytelling Several years ago, I asked a leading producer of animated features how much creative control his team exerted over the games, toys, comics, and other products that deployed their characters. I was reassured that the distribution company handled all such ancillary materials. I saw the movement of content across media as an enhancement of the creative process. He saw it as a distraction or corruption. This past month, I attended a gathering of top creatives from Hollywood and the games industry, hosted by Electronic Arts; they were discussing how to collaboratively develop content that would play well across media. Let’s face it: we have entered an era of media convergence that makes the flow of content across multiple media channels almost inevitable. And the push isn’t just coming from the big media companies. Franchise products are governed too much by economic logic and not enough by artistic vision. And it also makes economic sense.

Réalisez un travail ambitieux transdisciplinaire et transmédia de l’école au secondaire | Voilà un outil simple Klynt que vous pouvez utiliser en version gratuite pour un projet uniquement et pendant 14 jours du primaire au secondaire, vous avez la possibilité de suivre un Webinar en ligne pour avoir de l'aide, d'autres outils pour créer un Webdocumentaire dans des précédents billets 3WDOC, Djéhouti permettent aujourd’hui à des utilisateurs n’ayant pas de compétences informatiques de réaliser eux même leur webdocumentaire. Le principe de fonctionnement de Klynt : Découvrez le storyboard de Klynt Les bases de la médiathèque Editer vos vidéos Editer les fichiers audios Ajouter et éditer des liens Ajouter un menu Index et une Carte Synchroniser une séquence avec une vidéo Le site Web : Des tutoriels en français : Utilisation pédagogique : La création d’un webdocumentaire est un projet innovant et ambitieux. D'autres exemples dans le monde éducatif :

Webdocumentaires Marie Guérin, entretien avec une « habilleuse sonore » Suite des explorations sonores sur Le Blog documentaire ! Après les réflexions notamment amorcées ici et là, voici une belle rencontre avec Marie Guérin. L’"habilleuse sonore", comme elle aime à se définir, du webdocumentaire de Claire Simon "Garedunord.net" aborde ici son métier, sa manière de travailler et de concevoir ses univers sonores, tout en ouvrant quelques perspectives […] Webdoc – Portraits interactifs et enjeux radiophoniques Le Blog documentaire s’intéresse aussi aux sons, et à la radio. Le webdocumentaire à l’épreuve de la production – Récit Le Blog documentaire se fait ici à nouveau l’écho d’un webdoc en train de se faire. Des webdocumentaires au « Cinéma du Réel 2014 » Le festival « Cinéma du Réel » 2014 propose cette année une programmation webdocumentaire, élaborée en étroite collaboration avec Le Blog documentaire, partenaire de la manifestation. Doc | webdoc : panorama des aides à la création en régions

Heganoo. Raconter une histoire avec une carte Heganoo est un outil tice qui permet de faire du « storymapping », autrement dit une narration multimédia basée sur l’utilisation de la cartographie. Plusieurs outils en ligne permettent de raconter une histoire qui se déroule à plusieurs endroits ou sur une période de temps à travers l’usage de cartes. Les Storymaps, à l’image des cartes mentales, permettent d’offrir une approche interactive de l’histoire ou de la géographie, pour ne citer que ces deux matières. Heganoo se distingue par une mise en oeuvre et une utilisation relativement simple mais surtout par un rendu final particulièrement réussi. Heganoo vous permet d’installer sur une carte des points d’intérêt personnalisés puis d’offrir une navigation agréable et interactive pour aller d’un point à l’autre. Sur Heganoo vous trouverez de nombreux exemples de cartes interactives créées par d’autres utilisateurs qui pourront vous servir de source d’inspiration. Une fois votre carte créée, le site vous permet de la partager facilement.

Le transmédia pour promouvoir des contenus audiovisuels Le but de cet article n’est pas de parler de la narration transmédia ni de la communication crossmédia qui vise à annoncer l’arrivée d’un contenu via divers canaux afin de le « vendre » à sa future audience. Nous allons plutôt nous intéresser à l’utilisation des techniques transmédia pour assurer la promotion interactive d’un contenu cinéma / TV, susciter le bouche à oreille et inciter les (futurs) fans à s’approprier l’univers scénaristique afin de s’y impliquer. Petit tour non exhaustif des méthodes possibles… Facebook & Twitter : sur 3 niveaux de profils Le plus simple, utiliser des comptes Twitter et Facebook. 1) Le compte Twitter ou la page Facebook A lancer dès le début du tournage (ou avant) pour rythmer le processus de création. Ce niveau de contenu est plutôt de type « promotionnel » et vise à informer le public sur l’existence du projet et à le « faire patienter » en attendant la diffusion sur écran. 2) Second niveau : Blog et site Web Lady Problem ; Autres supports Conclusions

La différence entre (Web)documentaire et (Web)reportage Olivier Crou, notre blogueur En ce début d’année, le webdocumentaire est bien au coeur des préoccupations des grands médias, et l’offre s’enrichit chaque jour. Pour essayer de cerner la différence entre webdocumentaire et webreportage, il nous faut revenir au cinéma documentaire traditionnel. Entre reportage et documentaire, une différence d’enjeu Dans le reportage, la problématique est posée avec des interrogations du genre : * comment ça marche ? L’ enjeu d’un reportage est donc d’expliquer un fonctionnement. Pour le documentaire, l’enjeu est davantage d’expliquer les mécanismes qui font qu’on en est arrivé là. * qu’est-ce qui fait que…? Le questionnement est plus complexe dans le cas d’un documentaire et devra également passer par des « chaînes de production » qui elles-mêmes sont faites de mini-reportages. Aucun jugement de valeur n’oppose reportage et documentaire, il existe de bons reportages et de mauvais documentaires, et vice-versa. * les intentions de l’auteur, le synopsis Notes

Que sont les hypertextes et les hypermédias de fiction ? Que sont les hypertextes et les hypermédias de fiction ? Que sont un hypertexte et un hypermédia ? L'hypertexte de fiction américain. Le symbole Ö avant ou après un mot indique un lien vers une autre fiche du module. L'hypertexte et l'hypermédia sont des concepts centraux en littérature numérique. Nous décrirons tout d'abord en section 1 la structure hypertextuelle et son corollaire l'hypermédia afin de dégager son intérêt littéraire et les points de vue qu'elle propose. 1.1 Définitions. |||||||||| HYPERTEXTE : Un hypertexte Ö est, dans sa définition classique issue de la conception de Ted Nelson, une structure particulière d’organisation d’une information textuelle. |||||||||| HYPERMEDIA : Un hypermédia est un hypertexte qui peut inclure d’autres médias Ö que du texte. L’existence de ces deux termes est liée à des considérations historiques mais ils recouvrent en fait le même concept. 1.2 La structure hypertextuelle. LAFAILLE J.M., Fragments d’une histoire, alire8, 1994. (J.M.

Related: