background preloader

III : L'intelligence artificielle au service de l'homme

III : L'intelligence artificielle au service de l'homme
L’intelligence artificielle a permis de grandement améliorer la vie des hommes et se trouve aujourd'hui dans une multitude de domaines. Que se soit dans la vie quotidienne, au travail ou participant aux avancées scientifiques , l'intelligence artificielle a complètement changée notre mode de vie. Elle nous a permis de nombreux progrès dans le domaine spatial, dans la production de nos usines et dans l’amélioration de notre quotidien. Dans le domaine scientifique par exemple , l’intelligence artificielle a permis à l'être humain d'explorer et d'observer ce qu'il ne pourra voir de ses propres yeux que dans des dizaines d'années. La mission "Mars Pathfinder" par exemple , fut lancée en 1996 par la NASA. L’intelligence artificielle est également connue dans nos activités de tous les jours. Roomba fonctionne d’une manière simple et à la fois complexe. Un autre exemple simple de l’intelligence artificielle est le pilotage automatique. Related:  Veille technologique AI

Google et la NASA font équipe autour d’une intelligence artificielle quantique La collaboration entre Google et la NASA va bon train. Ils viennent de créer une équipe de recherche commune qui va s’intéresser à l’apprentissage en profondeur (deep learning). Le nouveau laboratoire sera baptisé le Quantum Artificial Intelligence Lab et sera situé dans le Centre de Recherche Ames en Californie, appartenant à la NASA. Pour aller encore plus loin dans le champ de l’intelligence artificielle, l’équipe va se servir du plus puissant ordinateur quantique qui soit, le D-Wave Two. En effet, dans la physique quantique, une particule chargée électriquement se trouve simultanément dans deux états. Côté investissements, cela nécessitait que les deux mastodontes que sont la firme de Mountain View et le géant de l’espace s’allient car Le D-Wate Two a un coût : 15 millions de dollars USD ! Améliorer notre quotidien bien sûr. Une intelligence artificielle qui traitera plus d’informations en même temps permettra d’améliorer les outils de Google, mais pas seulement.

Définition de l'IA par des scentifiques - L'Intelligence Artificielle L'intelligence artificielle est un système informatique qui a des capacités intellectuelles comparables à celles d'un être humain . Définissons tout d'abord l'intelligence : L'intelligence est l'ensemble des facultés mentales permettant de comprendre les choses et les faits, de découvrir les relations entre eux. L'intelligence est également admise comme étant ce qu'en fait elle permet : la faculté d'adaptation. Définissons également : Le terme artificiel se rapporte à tous ce qui n'est pas naturel et implique généralement que cela a été créé ou fabriqué par la main de l'homme. Le terme intelligence artificielle, créé par John McCarthy, est souvent abrégé par le sigle IA. Définition diverse selon les scientifiques et ingénieurs Définitions reposant sur le concept d'Intelligence : L'IA est la partie de l'informatique consacrée à la conception de systèmes informatiques intelligents. L'IA est la partie de l'informatique consacrée à l'automatisation de comportements intelligents.

Intelligence artificielle : Google met le paquet pour concevoir des ordinateurs plus forts que le cerveau humain mais que se passera-t-il s’il y parvient ? Atlantico : Au cours du mois passé Elon Musk, entrepreneur de la Silicon Valley, a estimé que l'intelligence artificielle représentait un plus grand danger que les armes nucléaires. Quels sont les risques que peut présenter l'intelligence artificielle ? Daniel Ichbiah : Le risque essentiel vient de gens comme Ray Kurzveil, l’un des gurus de la technologie chez Google et qui est le grand promoteur de la toute puissance supposée de l’Intelligence Artificielle. Il est persuadé que la fusion du corps humain et des puces informatiques va faire émerger une sorte de surhomme, d’une intelligence supérieure, et que nous pourrions même devenir immortel. Nombreux sont ceux qui prennent ces prédictions pour de pures balivernes. Car les tenants de l’Intelligence Artificielle prônent aussi une civilisation où le pouvoir serait complètement donné aux ordinateurs, jugés plus smarts que nous, avec une dé-responsabilisation complète de l’Homme. Non, Musk a raison.

DeepMind : l'IA de Google n'a presque plus besoin de l'homme pour apprendre DeepMind, l’intelligence artificielle de Google continue de s’améliorer et de gagner en efficacité. Aujourd’hui, celle-ci est désormais capable de stocker des données et d’apprendre de nouvelles informations en se basant uniquement sur celles-ci, sans faire appel à une aide extérieure. DeepMind nous avait déjà grandement impressionnés en surclassant Lee Sedol, le meilleur joueur du monde au Jeu de Go. Espace de stockage et réseau neuronal DeepMind a en effet mis au point un système hybride baptisé Ordinateur différentiel neuronal (Differential Neural Computer – DNC). « Ces modèles peuvent apprendre à partir d’exemples comme les réseaux neuronaux, mais ils peuvent aussi stocker des informations complexes comme les ordinateurs », écrivent deux scientifiques de DeepMind, Alexander Graves et Greg Wayne. Imiter le cerveau humain Le réseau neuronal sur lequel se base l’intelligence artificielle se rapproche du fonctionnement d’un cerveau humain. Lien YoutubeChaine Youtube FrAndroid

Snips lève 6,3 millions de dollars pour intégrer l'intelligence artificielle à notre quotidien La start-up française Snips, basée à Paris, est née en 2013 de la volonté de résoudre les problèmes du quotidien grâce à l'intelligence artificielle. Elle est à l'origine de plusieurs produits, comme Tranquilien, une application de prédiction des flux de passagers dans les transports en commun (réalisée en partenariat avec la SNCF), Parkr, pour prévoir la disponibilité des places de parking à New York ou Paris, ou encore RiskContext (réalisée avec la ville de San Francisco), pour prévoir les risques d'accidents de voiture et de vélo en fonction du trafic, de la météo, des lieux à proximité, etc. Il y a un an, Snips a décidé de pivoter vers l'intelligence contextuelle. "Il nous est apparu qu'il existe une friction dans la manière dont la technologie s'intègre à notre quotidien, explique Rand Hindi, docteur en bio-informatique et fondateur de Snips. À la conquête du monde au travers des smartphones Une ambition que porte une croissance rapide. David contre Goliath

Site francophone sur l'intelligence artificielle Intelligence artificielle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Définition[modifier | modifier le code] Le terme « intelligence artificielle », créé par John McCarthy, est souvent abrégé par le sigle « I.A. » (ou « A.I. » en anglais, pour Artificial Intelligence). Même si elles respectent globalement la définition de Minsky, il existe un certain nombre de définitions différentes de l'IA qui varient sur deux points fondamentaux[3] : Les définitions qui lient la définition de l'IA à un aspect humain de l'intelligence, et celles qui la lient à un modèle idéal d'intelligence, non forcément humaine, nommée rationalité.Les définitions qui insistent sur le fait que l'IA a pour but d'avoir toutes les apparences de l'intelligence (humaine ou rationnelle), et celles qui insistent sur le fait que le fonctionnement interne du système d'IA doit ressembler également à celui de l'être humain ou être rationnel. Histoire[modifier | modifier le code] Intelligence artificielle forte[modifier | modifier le code]

BABYX Deux IA ont communiqué dans une langue indéchiffrable par l'homme Google Brain, le programme de recherche en intelligence artificielle du géant Google, vient de franchir un palier étonnant et quelque peu inquiétant. En effet, deux ordinateurs sont parvenus à communiquer entre eux dans une langue qu’ils avaient eux-mêmes créée, une langue indéchiffrable par l’homme. Dans le cadre de la recherche sur le Deep Learning, à savoir la manière dont des ordinateurs peuvent évoluer de façon autonome grâce à des algorithmes, le programme de recherche en intelligence artificielle du géant Google baptisé Google Brain a franchi un grand cap. En effet, les chercheurs sont parvenus à faire communiquer deux IA nommées Alice et Bob entre elles, alors que de son côté, une troisième IA du nom d’Eve avait pour but d’intercepter leurs communications. Alors qu’ils n’avaient mis aucun algorithme spécifique en place, les chercheurs ont constaté que ces deux ordinateurs ont sécurisé leurs communications par le biais d’un chiffrement qu’ils avaient eux-mêmes développé.

Google Now veut améliorer son intelligence artificielle Actuellement, la plupart des smartphones possède un assistant personnel, qui utilise un système d’intelligence artificielle pour répondre aux questions de son utilisateur, effectuer des recherches ou servir de GPS. Que ce soit Now d’Alphabet (anciennement Google), Siri d’Apple ou Cortana de Microsoft, les producteurs de smartphones ont compris que les nouvelles technologies ont changé la donne dans le domaine de la téléphonie. Et cela ne fait que commencer. Lors d’une interview accordée au journal suisse Le Temps, Aparna Chennapragada a expliqué la stratégie de Google en ce qui concerne leur service Now. Celui-ci va devenir Now on Tap (Now à la demande) et permettra d’utiliser l’assistant de Google, même au sein d’applications. Pour Mme Chennapragada, ce changement est une “évolution majeure”. Pour elle, l’utilisation des assistants personnels est comparable à l’utilisation de la reconnaissance vocale.

La voiture autonome - TPE: l'intelligence artificielle Le tracé du Pikes Peak Hill Climb est un tracé pour le moins exigeant. Cela n'a pas empêché une Audi TTS de se mesurer à ce tracé monumental. Et pour corser le tout, la montée s'est effectuée... sans pilote ! Sans pilote, mais avec une certaine dose d'innovation, l'Audi TTS s'est attaqué à la montée de Pikes Peak. Sans les mains ! 20 kilomètres, 156 virages, un dénivelé de presque 1.500 m pour une arrivée à 4.300 mètres d'altitude. Un équipement un peu spécial Les organisateurs de l'épreuve eux-mêmes ont certifié le résultat comme étant réalisé par un véhicule sans pilote. L'Audi TTS a établi le seul et unique record sur le tracé de Pikes Peak, pour une voiture à pilotage autonome. les caractéristiques de cette voitures: Audi a pu prouver l’efficacité des technologies embarquées sur son concept : deux ordinateurs couplés à un système GPS ainsi que des systèmes d’évitement entraînent cette TTS hors du commun !

Related:  DefinitionAvantages dans la vie quotidienneremhd