background preloader

<i><b>Metropolitan Museum Initiative Provides Free Access to 400,000 Digital Images</i></b>

New Web Program Allows Free Image Download for Non-Commercial Use (New York, May 16, 2014)—Thomas P. Campbell, Director and CEO of The Metropolitan Museum of Art, announced today that more than 400,000 high-resolution digital images of public domain works in the Museum’s world-renowned collection may be downloaded directly from the Museum’s website for non-commercial use—including in scholarly publications in any media—without permission from the Museum and without a fee. The number of available images will increase as new digital files are added on a regular basis. In making the announcement, Mr. The Metropolitan Museum’s initiative—called Open Access for Scholarly Content (OASC)—provides access to images of art in its collection that the Museum believes to be in the public domain and free of other known restrictions; these images are now available for scholarly use in any media. Related:  Médiation culturelle et nouvelles technosbanques d'imagesMINERVA 2015

Le numérique dans la médiation culturelle La médiation culturelle a pour objet de faciliter la rencontre entre les citoyens, les institutions et les oeuvres qui y sont présentées. Cette pratique répond à diveres aspirations : faciliter l'exercice du droit à la culture pour tous (la culture faisant partie des droits de l'homme, au même titre que les droits civils, économiques, politiques et sociaux), faciliter la reconnaissance des artistes dans la Cité, réduire le fossé entre culture savante et culture populaire, faciliter la compréhension ou tout simplement la consultation des oeuvres (dans le cas d'objets fragiles ou conservés au loin), etc. Pour s'exercer, la médiation culturelle dispose d'outils et instruments variés. La personne qui vous guide dans une exposition est un médiateur. L'animateur scientifique, aussi. Posters, brochures, parcours scénarisés... sont largement mis à contribution. Dans un musée, un monument, un site remarquable, les points d'accès aux ressources numériques doivent se fondre dans le décor.

Géolocaliser ensemble les oeuvres d'art Capture d'écran ArtMaps : Oeuvre en lien avec New York Tate, la famille de quatre musées britanniques développée autour de la Tate Gallery de Londres, a rendu publique le mois dernier une nouvelle application mobile, après deux années de tests, d'essais et d'évaluation. Ce dispositif innovant permet d'utiliser la géolocalisation en ligne, les appareils mobiles et le crowdsourcing pour enrichir de diverses manières les données géographiques sur les oeuvres de la collection des musées de l'institution (Tate Britain, Tate Modern, Tate Liverpool, Tate St Ives). ArtMaps est un dispositif qui met en lien les oeuvres des collections de Tate et des points sur des cartes interactives de Google Maps. Le public est appelé à contribuer à la documentation géographique des oeuvres d'art sur une carte globale. Voir le monde à travers des oeuvres Les régions géographiques représentées et associées aux oeuvres ne se limitent ni à Londres ni au territoire britannique. Ça fonctionne ? Sources

Open Content Program (The Getty) The Getty makes available, without charge, all available digital images to which the Getty holds the rights or that are in the public domain to be used for any purpose. No permission is required. For additional information please see the related press releases, as well as overviews of each phase of the program on The Getty Iris. Why Open Content? What's in Open Content? Access to Open Content Images All of the images can be found on Getty Search Gateway, and the J. Open content images are identified with a "Download" link. If you need new photography, resizing, or color correction, you can request these services by contacting Museum Rights & Reproductions (for J. Public Domain and Rights Open content images are digital surrogates of works of art that are in the Getty's collections and in the public domain, for which we hold all rights, or for which we are not aware of any rights restrictions. Attribution to the Getty Please use the following source credit when reproducing an image:

VOIR LE VOIR - Un imagier de John Berger Les Éditions B42, fer de lance pour l’établissement en France d’une culture critique du graphisme, rééditent un petit classique de l’analyse visuelle : le Ways of Seeing de John Berger. John Berger déchirant violemment une peinture au début de la première émission Ways of Seeing (voir vidéo plus bas). Didactique comme un manuel scolaire, radical comme un manifeste, Voir le Voir est un livre dont on doit se saisir pour étudier les tours et détours des images. Dans le désordre, quelques-uns de ces enseignements pratiques : les images fixent l’éternité des figures et nous situent dans le monde, elles nous permettent d’accéder à la singularité de l’autre, le contexte d’inscription de l’œuvre influence notre interprétation de celle-ci, regarder les images en face c’est sélectionner puis exclure une partie du monde à travers un cadre... Les illustrations tantôt illustrent, décalent ou rentrent en confrontation avec le texte dans un souci pédagogique exceptionnel.

Le Getty Museum met en ligne 77 000 images sur l'art italien et les tapisseries à télécharger et utiliser gratuitement Certes, le site internet du Getty Museum proposait déjà aux internautes près de 10 000 images d'archives (photos de peintures, de manuscrits ou de sculptures) en téléchargement légal et gratuit. The Getty Iris annonce que 77 000 nouvelles photos haute-définition sur l'art et l'architecture en Italie, viennent enrichir cette collection en ligne. La plupart de ces clichés proviennent du fonds Foto Arte Minore rassemblant les oeuvres du photographe Max Hutzel (1913-1988), souvent méconnues des chercheurs. Elles constituent pourtant une mine de renseignements historiographiques d'une incroyable richesse, notamment sur les monuments et les églises italiens du 20ème siècle. Dans certains cas, ces photos sont même les seuls témoins d'oeuvres ou de structures aujourd'hui démolies, endommagées, volées ou reconstruites. 5 000 photos de tapisseries

Metropolitan Museum Of Art Claims Copyright Over Massive Trove Of Public Domain Works All too often we seem to see people making copyright claims over public domain works. It's especially egregious when we see museums do this kind of thing, as happens every so often. While museums in some other countries like to try to claim that they can create a new copyright on the digital scan of a public domain image, in the US it is generally considered settled law that museums cannot create such a new copyright. Thus, while it's exciting to see that the famed Metropolitan Museum of Art in New York has released a treasure trove of high-res images of public domain works for people to search and download, it's ridiculous and depressing that they're effectively claiming copyright over them, even while stating the images are in the public domain. If you can't read that, it says: Images of Works of Art that are in the Public Domain. Except that's not true. You would hope that the folks at a museum like the Met would actually understand the basics of copyright like this.

Nouveaux visages de la muséologie numérique Recommander cette page à un(e) ami(e) uCurate, site web The Phillips Collection Dans les prochaines semaines, Francine Clément publiera une série de rencontres avec des acteurs de la muséologie 2.0 dans des institutions muséales de Washington, notamment dans les musées nationaux de la Smithsonian Institution. Ces rencontres ont pour but de dresser un portrait actuel, sinon exhaustif, du travail qu'effectuent les responsables des projets numériques dans le développement, la gestion ou la production de ces projets de muséologie virtuelle. On peut en lire davantage sur la genèse de la recherche dans cet article, publié en décembre 2013 sur le blogue Smithsonian 2.0. 1. Attirer les clientèles, rejoindre les publics Avant d’arriver à la Phillips Collection de Washington et d’y devenir la directrice du marketing et des communications, Sarah Schaffer n’avait jamais travaillé pour un musée. Armée de trois téléphones Une partie du travail de S. uCurate : montez vous-mêmes votre exposition en ligne

35 000 tableaux de grands maîtres en téléchargement gratuit "Les utilisateurs peuvent télécharger et utiliser gratuitement et légalement, sans limite, toutes les images disponibles sans demander l'autorisation de la Gallery". Voilà ce qu'on peut lire sur le site de la National Gallery of Art de Washington DC, des propos relayés par OpenCulture. Un critère simple : les oeuvres sont libres de droit car dans le domaine public. Au programme, on retrouve la crème de la crème : des tableaux de Rembrandt, Monet, Van Gogh, Cézanne, Renoir ou Manet. Et rien de plus simple pour vous promener dans cette galerie virtuelle avant de télécharger les oeuvres de votre choix. Deux options s'offrent à vous : la première permet à vos recherches d'être contextualisées, des catégories "galerie française" à "musique" en passant par "demandes fréquentes". Si vous n'avez pas de compte, vous pourrez accéder à un format de 1200 pixels. Autoportrait de Vincent van Gogh - 1889 Autoportrait de Henri Fantin-Latour, 1861 Autoportait de Rembrandt, 1659 Gustave Courbet, 1865- 1866

Must You Pay to Use Photos of Public Domain Artworks? No, Says a Legal Expert | Bernard Starr I recently completed a book that includes photos of Medieval and Renaissance artworks. Although the paintings are out of copyright and in the public domain, I was dismayed to discover that the museums that own these paintings charge hefty licensing fees to use their photos of these works. Then, lo and behold, I stumbled upon an article about a court decision that so-called "slavish" photos of public domain paintings, which are faithful reproductions of the originals, cannot be copyrighted and are therefore in the public domain as well. According to a landmark 1999 federal district court ruling, The Bridgeman Art Library, Ltd., Plaintiff v. Despite this court decision, museums, other institutions, and even individual photographers still claim or imply that their "slavish" mere reproductions of photographic images of public domain artworks are copyrighted and that therefore they can demand fees for licensing and use. Sprigman: Yes. Sprigman: I haven't seen these other photos.

Médias, culture et cognition : entretien avec Pierre Lévy | Philosophie, médias et société Entretien avec Pierre Lévy (découvrez également son site Internet, ainsi que son compte Twitter). Retranscription intégrale d’une heure d’échanges avec le philosophe. « Pierre Lévy est un philosophe qui a consacré sa vie professionnelle à la compréhension des implications culturelles et cognitives des technologies numériques, à promouvoir leurs meilleurs usages sociaux et à étudier le phénomène de l’intelligence collective humaine. Il a publié sur ces sujets une douzaine de livres qui ont été traduits dans plus de douze langues et qui sont étudiés dans de nombreuses universités de par le monde. Il enseigne aujourd’hui au département de communication de l’Université d’Ottawa (Canada) où il est titulaire d’une Chaire de Recherche en Intelligence Collective ». (Source : le site de l’IEML). Pierre Lévy est entre autres l’auteur des ouvrages suivants : Les technologies de l’intelligence (1990), L’intelligence collective (1994), Qu’est-ce que le virtuel ? Tout cela, on l’a déjà.

Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits » Accueil > Formations et ressources > Liste des répertoires > Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits » Recommander cette page à un(e) ami(e) Digital Comic Museum (DCM) est un site web dédié aux Comics tombés dans le domaine public et publiés au cours de l'âge d'or (« Golden Age ») de la bande dessinée américaine (1938-1945). L'objectif de DCM est d'offrir un accès gratuit à des centaines de bandes dessinées publiées avant 1959, numérisées et téléversées sur la plateforme par les utilisateurs. Bien évidemment, les modérateurs et administrateurs du site veillent tout particulièrement à éviter la mise en ligne de bandes dessinées protégées par le droit d'auteur (copyright). On ne trouvera donc pas des éditeurs comme Marvel, DC, Disney ou EC Comics. D'autres initiatives comme Comic Book + et BDzFR s'inscrivent dans la même démarche de mise à disposition de bandes dessinées « libres de droits ». Sources Digital Comics Museum : Niveau : Populaire

Metropolitan Museum Launches Expanded, Redesigned Website, Providing Unprecedented Access to Collections, Programs, Research, and Visitor Information New Features Include Gallery Overviews, Interactive Floor Plan, and Suggested Itineraries for Planning Museum Visits (New York, September 26, 2011)—The Metropolitan Museum of Art has relaunched its website, www.metmuseum.org, it was announced today by Thomas P. Campbell, Director and CEO of the Museum. Key features of the expanded and redesigned site include comprehensive access to more than 340,000 works of art in the Museum’s encyclopedic collections; extensive information and multimedia features on exhibitions, programs, and galleries; a completely new and streamlined design for greater ease of viewing the vast array of images, resources, and other material now online; and an interactive floor plan and multiple itineraries to enhance in-person visits to the Museum. The new website, which has been in preparation for three years, originally launched in 1996 and has not been thoroughly updated since 2000. Mr. New general features of www.metmuseum.org include:

Related: