background preloader

Hypothèse du trou de ver - TERRA-SCIENCES.com

Avant de commencer, il est important de rappeler que les trous de ver sont des concepts purement théoriques : l'existence et la formation physique de tels objets dans l'Univers n'ont pas été vérifiées. Il ne faut pas confondre trous de ver et trous noirs: les trous de ver sont hypothétiques, alors que les trous noirs existent réellement. Le trou de ver est une découverte théorique faite par Einstein. Un trou de ver, en physique, est un objet hypothétique issu des propriétés de l'espace-temps. Il formerait un raccourci à travers l'espace-temps. Pour le représenter plus simplement, on peut se représenter l'espace-temps non en trois dimensions mais en deux dimensions, à la manière d'un tapis ou d'une feuille de papier. L'utilisation du raccourcis "trou de ver" permettrait un voyage du point A directement au point B en un temps conséquemment réduit. L'utilisation d'un trou de ver permettrait ; le voyage d'un point de l'espace à un autre. Source : Thierry-l

http://www.terra-sciences.com/pages/univers/hypothese-du-trou-de-vers.html

Related:  science : L'universTrous noirsA Classer 8

Notre trou noir central mangerait des astéroïdes tous les jours Une vue d'artiste montrant les astéroïdes orbitant autour du nuage de gaz chaud entourant lui-même le trou noir supermassif de la Voie lactée. © Nasa/CXC/M. Weiss Notre trou noir central mangerait des astéroïdes tous les jours - 2 Photos La désintégration d'une galaxie prise en photo par Hubble Le téléscope spatial Hubble a réussi à capturer la désintégration de la galaxie ESO 137-001. La Nasa a publié cette semaine une photographie de ce qu'elle compare à "un pissenlit emporté par un courant d'air" ou encore "une méduse". Le phénomène s'est produit à 220 millions d'années-lumière de la Terre et les images sont à couper le souffle.

Supernova Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La supernova SN 1994D (le point blanc brillant en bas à gauche de l'image), dans la partie externe du disque de la galaxie spiraleNGC 4526 (photo datant de 1994). Une supernova est l'ensemble des phénomènes conséquents à l'explosion d'une étoile, qui s'accompagne d'une augmentation brève mais fantastiquement grande de sa luminosité. Vue depuis la Terre, une supernova apparaît donc souvent comme une étoile nouvelle[1], alors qu'elle correspond en réalité à la disparition d'une étoile.

La lune: découverte et explication du phénomène de lunaison La séquence se déroule en 4 étapes Étape 1: mise en situation (séance 1) / Étape 2 : observation et première formulation du problème (séance 2) / Étape 3 : recherche et investigation (séance 3) Étape 4 : explication du phénomène (séances 4, 5, 6 et 7). Séance 1: situation déclenchante Les enfants s'interrogent : "La Lune change de forme, qu’est-ce que ça veut dire?" A partir de cette question, les élèves font part de leurs conceptions et de leurs représentations.

Naine blanche Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une naine blanche est un objet céleste de forte densité, issu de l'évolution d'une étoile de masse modérée (de 8 à 10 masses solaires au maximum[1]) après la phase où se produisent des réactions thermonucléaires. Cet objet a alors une taille très petite comparativement à une étoile, et conserve longtemps une température de surface élevée, d'où son nom de « naine blanche ». Début 2009, le projet Research Consortium on Nearby Stars dénombre huit naines blanches dans les cent systèmes stellaires les plus proches du système solaire[3], mais étant donné la rareté des étoiles de grande masse, elles représentent le destin de 96 % des étoiles de notre galaxie[4]. Du fait de l'évolution de leur étoile parente (dictée par sa masse), les naines blanches existant aujourd'hui sont habituellement composées de carbone et d'oxygène. Découverte[modifier | modifier le code]

Landsat 8 : la NASA met en orbite un nouveau satellite d'observation de la Terre Lundi, la NASA a lancé un nouveau satellite, baptisé Landsat 8, pour continuer à surveiller l'état de la planète et mieux observer les changements qui s’y opèrent. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter La Terre a désormais de nouveaux yeux braqués sur elle, ceux du satellite Landsat 8 ! En effet, en collaboration avec le Centre américain de géophysique (USGS), la NASA a lancé lundi un nouveau satellite d’observation de la Terre, le 8e du nom. Une comète va-t-elle percuter Mars le 19 octobre 2014 ? Crédit : D.R. Vue d'artiste de ce à quoi pourrait ressembler la chute d'une comète géante sur [...] texte de Thibaut Alexandre publié le 28-02-2013 Depuis quelques jours, la rumeur enfle sur les sites internet consacrés à l'astronomie : en octobre 2014, la planète Mars va voir s'approcher une comète de très près. A l'heure actuelle, tout risque de collision n'est effectivement pas exclu.

La tectonique des plaques Ces animations très bien faites vous permettront d’illustrer vos propos lors de vos séances sur la tectonique des plaques et l’étude des volcans. 5 thématiques sont abordées : l’âge des terrains, les zones de collision, la croûte océanique, les zones de subduction, la tectonique des plaques. Ces applications peuvent s’exécuter en ligne ou être téléchargées pour une utilisation sur un PC, sans nécessiter de connexion à Internet. Utilisation en ligne : Cliquez sur un lien ci-dessous Un nouvel onglet s’ouvre avec l’application

Observez en direct le passage de l’astéroïde ! La Terre va de nouveau être « frôlée » par un astéroïde. Un gros caillou de 2,7 km de diamètre va en effet passer près de notre planète ce vendredi soir aux alentours de 22h30. Baptisé 1998 QE2, cet astéroïde ne représente aucun danger puisqu’il devrait passer à environ 5,8 millions de kilomètres de notre planète, soit à peu près 15 fois la distance Terre-lune. En revanche, elle fera la joie des astronomes, en herbe ou confirmés. Un site internet propose même de l’observer en direct grâce à la caméra spatiale Slooh.

La Station spatiale internationale restera 4 ans de plus que prévu en orbite L’Agence spatiale américaine (NASA) a annoncé cette semaine que la Station spatiale internationale (ISS) verrait son existence prolongée de quatre ans. Elle sera ainsi active au moins jusqu’en 2024. Avez-vous déjà partagé cet article ? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Suivez-nous sur Facebook Les « Géminides », l'une des plus belles pluies d'étoiles filantes de l'année © Via Flick’r et NASA.Pic d’activité des “Géminides” dans la nuit du 13 au 14 décembre. Un nouvel essaim météoritique pourrait également faire son apparition. La nuit du 13 au 14 décembre devrait être l'une des plus animée de l'année en terme d'étoiles filantes ! Une moyenne de 120 météores par heure pourrait fendre le ciel durant cette nuit. Cet essaim météoritique actif entre le 7 et le 17 décembre de chaque année, se nomme les "Géminides" car son radient se situe dans la constellation des Gémeaux (Gemini), non loin de l'étoile Castor. Connu depuis 1830, des recherches ont montré qu'il aurait pour origine l'objet(3200) Phaeton, répertorié comme "astéroïde potentiellement dangereux" depuis sa découverte en 1983.

La photo du jour - La Nasa rend publique la plus incroyable photo de l'Univers De la poésie à l'état brut. Et celle-là nous vient tout droit des étoiles, via le télescope Hubble de la Nasa et son programme d'observation lointaine "Ultra Deep Field". Ce mardi, l'agence spatiale américaine a rendu publique sur son site la plus incroyable photo de l'Univers jamais prise. En fait, il ne s'agit pas d'une seule et même photo mais de l'assemblage de plusieurs centaines de clichés, 841 exactement. Elles sont le résultat d'un temps d'exposition de quelque 600 heures depuis 2002, et ciblent un point précis du cosmos, situé au sud de la constellation du Fourneau, nous apprend le site de France Info. Grâce à la qualité des clichés, capable de capter des rayonnements ultraviolets et infrarouges, on peut observer à l'oeil nu près de 10.000 galaxies, dont certaines ont existé il y a 5 à 10 milliards d'années (c'est le temps qu'a mis leur lumière pour parvenir jusqu'à nous).

Vidéo : l'astéroïde 2012 DA14 "frôlera" la Terre le 15 février Le 15 février prochain, l'astéroïde 2012 DA14 passera tout près de la Terre à seulement 28.000 kilomètres de distance. Après Apophis, c'est le deuxième astéroïde à passer proche de notre Terre en 2013. Le 15 février prochain, l'astéroïde baptisé 2012 DA14 passera à 28.000 kilomètres de la Terre, soit 0,07 fois la distance qui sépare notre planète de la Lune. Bien qu’aucune collision ne soit à redouter, il s’agit là d’"un record de proximité", reconnaît Don Yeomans du programme de surveillance des objets géocroiseurs de la NASA. "Depuis qu'une surveillance régulière a commencé dans les années 1990, nous n'avons jamais vu un si gros objet s'approcher si près de la Terre", commente t-il.

La Terre dans l'espace La Terre dans l'espace... La Terre est la troisième planète du système solaire. La Terre est la seule planète connue sur laquelle se trouvent des êtres vivants. La Terre accomplit une rotation sur elle-même en 23 heures et 56 minutes (et non 24 heures), ce qui définit la durée d'un jour sidéral.

Related: