background preloader

Optimind

Optimind
Related:  cartes mentales - mindmapsClasse inversée et alterpédagogies

Le mindmapping ou les cartes heuristiques [Tutoriel] Vous avez surement entendu parler du mindmapping ou des cartes heuristiques, un outil idéal pour refléter le fonctionnement de la pensée, permettant notamment de représenter et de suivre visuellement le cheminement associatif des idées. La structure d’une carte heuristique est en fait un diagramme représentant l’organisation des liens sémantiques entre différentes idées ou des liens hiérarchiques entre différents concepts. Un outil qui vous sera d’une grande aide pour structurer des cours, des concepts et surtout pour transmettre vos idées tant à vos élèves qu’à vos collègues. Déroulé du tutoriel Présentation de l’activitéLes cartes heuristiquesDéfinition de carte heuristiqueUne carte heuristique : pour quoi faire ? Tutoriel : Le mindmapping ou des cartes heuristiques Jouer l’activité en pleine page Vous souhaitez réutiliser cette activité ? Pour reprendre l'activité : Utiliser le lien html pour faire un lien vers l’activité :

Bientôt le Mooc "Comment améliorer l'éducation autour de moi ?" Photo : Fanny Dion L'Université des colibris propose en septembre son nouveau cours en ligne, gratuit et ouvert à tous : il y sera question d'éducation. Même si l’éducation au sens large concerne tous les âges, cette classe s’intéressera particulièrement aux enjeux liés à l'éducation des enfants et des jeunes. La classe des colibris, ou MOOC (Massive Open Online Courses, ou Formation en Ligne Ouverte à Tous), ouvrira son espace le 23 septembre. L'éducation est présente partout, dans toutes les sociétés et prend des formes différentes selon les cultures. "L’éducation est l’arme la plus puissante que vous puissiez utiliser pour changer une société" Nelson Mandela L’éducation joue un rôle clé dans toute transition sociétale. "Il faut tout un village pour éduquer un enfant" Proverbe africain Lors de nos entretiens, nous posions systématiquement la même question : "Qu’est-ce qui est le plus important de comprendre, de connaître et d’expérimenter pour faire sa part dans le renouveau éducatif ?"

Exercice sur les métiers : transformer un tableau en carte pour dynamiser sa pensée Le paradoxe Comment trouver des idées nouvelles quand on doit en même temps les faire rentrer dans les cases rectangulaires d’un tableau ? N’y a-t-il pas là quelque chose de paradoxal ? D’un côté on souhaite que nos élèves soient créatifs et dynamiques en classe, que les idées fusent pour avancer tous ensemble. De l’autre, on représente les informations de manière figée et compartimentée… La créativité Pour générer des idées on a besoin de faire des associations dans notre tête et de libérer sa pensée. Pour atteindre plus facilement l’objectif de l’exercice « A chacun son métier » : générer des idées concernant les aspects positifs et négatifs des métiers, transformons le tableau en carte ! Modifions la forme ! Il suffit de peu pour libérer la créativité. Le tableau transformé en carte heuristique Sa morphologie vous rappelle certainement le monde du vivant (un neurone, une étoile, etc…). Alors bien sûr il faut le temps de la réaliser… C’est vrai, c’est un investissement supplémentaire.

Si c'est pas malheureux ! Potentiel pédagogique des cartes conceptuelles Les cartes conceptuelles ou de connaissances se distinguent des cartes mentales ou heuristiques en ce que ces dernières servent à créer, à faire œuvre d’imagination, tandis que les premières servent à ordonner, à faire ressortir les liens logiques entre des concepts. Les avantages pédagogiques « Des apprentissages signifiants : Selon Ausubel (1968), la création de liens entre les connaissances est fondamentale dans le processus de construction de connaissances puisqu’une information ne peut devenir une connaissance tant qu’elle n’est pas reliée de façon signifiante aux connaissances antérieures d’un individu. Source « Les logiciels de construction de cartes de connaissances : des outils pour apprendre », in Dossiers technopédagogiques, du site Profetic – Intégration des TIC et nouvelle pédagogie universitaire. Références médiagraphiques. Applications Dans le profil TIC La carte conceptuelle a sa place dans l’application du Profil de sortie TIC des étudiantes et des étudiants du collégial.

Réussite scolaire : (presque) tout repose sur la qualité du professeur - Sciences De nombreux facteurs peuvent être déterminants pour la réussite scolaire d'un enfant, mais rien n'a davantage d'influence que la qualité de l'enseignant, affirme The Economist sur base d'une étude réalisée par un chercheur de l'université de Melbourne. John Hattie a croisé 65 000 documents issus de centaines de méthodes d'apprentissage. Il a constaté que les variables auxquelles les parents prêtaient beaucoup d'importance (la taille des classes, le port d'un uniforme ou la répartition par aptitudes) n'ont que peu d'influence sur l'apprentissage des élèves. Ce qui importe vraiment, ce sont les aptitudes de l'enseignant. Un économiste de l'université de Stanford a par ailleurs constaté que les dix pour cent d'enseignants les plus efficaces parvenaient à faire assimiler trois fois plus de matière en une année scolaire que les dix pour cent les moins efficaces. Être un bon prof Après ce constat, une question demeure. Rob Coe identifie six qualités essentielles chez un bon professeur :

Des cartes mentales pour favoriser la mémorisation… | Cartable du lutin - La trousse à outils Cartes mentales, cartes heuristiques… Késako ? Une nouvelle mode ? Toujours est-il qu’elles fleurissent actuellement sur de nombreux blogs de Professeurs des Ecoles… La carte mentale, outil pédagogique… Qu’est-ce qu’une carte mentale ? Sur le site Eduscol, une rubrique pleine de ressources : la carte heuristique, un outil pédagogique. Très bon article sur le blog d’Orphée École, expliquant concrètement pourquoi et comment mettre en oeuvre des cartes mentales en classe, construites avec les élèves. Dans "la Classe des Farfadets" : Qu’est-ce qu’une carte mentale, ou carte heuristique ? Stylo rouge et crayon gris : Définition d’une carte mentale, comment la réaliser… et des cartes mentales pour le cycle 3 dans différentes matières. Sur le blog "Si c’est pas malheureux – Le blog pédagogeek", un exemple en vidéo : création de cartes heuristiques par les élèves, sur tablettes. Des exemples de cartes mentales …pour le cycle 2 Les saisons (L’école de Crevette) …pour le cycle 3 …autres ressources

Faut-il en finir avec les notes Prévue pour la fin de l’année 2014, la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves a « pour mission d’élaborer des recommandations sur l’évolution du système d’évaluation des élèves ». Depuis plus d’un demi-siècle, des chercheurs de différentes disciplines ont mené des centaines de recherches utiles aux réflexions sur les pratiques d’évaluation des élèves. Cette contribution présentera d’abord un certain nombre de conclusions scientifiques avérées et proposera des changements souhaitables, eu égard aux résultats de la recherche. Les recherches sur la notation, menées depuis plusieurs dizaines d’années, aboutissent à au moins cinq résultats consensuels dans la communauté scientifique : 1 - Les notes ne mesurent pas de façon précise les compétences des élèves. 2 - Les recherches sur la notation ont également montré l’existence de biais sociaux de notation. 5 - Enfin, un dernier discours affirme que la notation permet d’apprendre. 1 - Préserver l’anonymat social et scolaire de l’élève

carte mentale avec du découpage Dimanche30 mars 2014 Dès 4 ans, vous pouvez initier votre enfant à la carte mentale. Naturellement, vous devrez vous adapter à son âge. Vous prendrez plaisir à réaliser conjointement cette première carte à l’aide de découpage. Comment faire ? Dessinez une bulle au milieu de la feuille Demandez à votre enfant d’y noter son prénom Proposez lui de se dessiner dans la bulle à côté de son prénom Aidez le à découper des bandes de papier Demandez lui d’y noter les prénoms des membres de votre famille. Popularity: 3% [?]

10 innovations pédagogiques disruptives pour l'enseignement supérieur dès 2017 - Innovation Pédagogique 1 - L’échec productif (Productive failure) Principe : les élèves sont confrontés à un problème complexe sans avoir reçu de formation spécifique à ce type de situation. Après qu’ils aient proposé une solution, ils reçoivent une formation directement liée au sujet. Les élèves ne trouvent pas forcément la solution mais ils sont en revanche obligés d’appréhender la structure du problème complexe. Avantages : les élèves développent des stratégies de compréhension globale et analytique et doivent réinvestir leurs connaissances. Inconvénients : certains élèves pourraient se complaire à "bidouiller" sans chercher à comprendre et ne recevraient qu’une solution spécifique à un problème particulier. Intérêt : l’échec productif est une méthode qui mérite d’être essayée. 2 - Le design thinking Avantages : le "design thinking" s’appuie énormément sur la visualisation des concepts, la pensée critique et le sens concret. 3 - Analyse formative (Formative analytics) 5 - La reformulation (Teachback)

Ressources sur les cartes heuristiques Des exemples de pratiques Fiches d'activités pédagogiques avec utilisation de la carte heuristique en Lettres (voir dans l'encadré ÉDU'base Lettres, classées par niveau) Le site du groupe de travail GT Lettres et TICE de Besançon : Enseigner les lettres avec les cartes heuristiques (Bernard Maréchal) Utiliser les forums d'un ENT et les cartes heuristiques (Philippe Godiveau, Orléans-Tours) Témoignages vidéo Les cartes heuristiques en classe de français (Félix Luschka, académie de Montpellier) sur le site de l'Agence des usages des TICE (6 mn 40) Les vidéos sur éduscol Lettres : deux reportages en classe et les témoignages des élèves et des professeurs Ce dossier ! Ressources documentaires

Les plans de travail Nombreuses sont les classes qui uti­lisent les plans de travail. Mais ces mots recouvrent des réalités très différentes...Chez certains, cet ou­til est vraiment situé au centre de toute la vie scolaire. Chez d'autres, il n'est qu'un élément de gestion d'une ou plusieurs plages horaires définies. Chacun a son ou ses mo­dèle(s)... Annuel, hebdomadaire, quo­tidien... Les témoignages qui suivent apportent des éclairages qui seront, nous l'espérons, utiles à qui désire in­troduire cet outil de gestion dans sa classe. Historique C'est en 1928 que le livre de C. En 1929, Freinet propose le fichier scolaire coopératif : 25 F les 500 fiches ! C'est en 1936 qu'apparaissent les premiers écrits sur les plans de tra­vail pour la semaine. "Le lundi matin, chaque enfant note sur une feuille de contrôle polyco­piée et accrochée au mur le nombre et le numéro des fiches qu'il se propose de travailler au cours de la semaine : calcul, grammaire, sciences, géo­graphie. Les plans de tra­vail aujourd'hui P. J.

Les cartes mentales à la rescousse des personnes DYS. Vous saurez pourquoi! Pour commencer cette nouvelle série d’articles, voici le premier autour des troubles dyslexiques. L’objectif de celui-ci est de vous faire comprendre les troubles que connaissent les personnes dyslexiques et de comprendre en quoi la carte mentale est un outil qui leur sera d’une grande utilité. Cette année, dans le cadre de mes cours de pédagogie, j’ai été amené à critiquer un livre orienté enseignement: Le don de dyslexie de Ronald Dell Davis, Eldon M. Cet ouvrage était orienté enseignement et avait pour but de donner des pistes à la fois aux enseignants et aux personnes atteintes de dyslexie. J’avais choisi de lire un excellent ouvrage sur les troubles dyslexiques que j’ai adoré. Pour l’ensemble de ces troubles dont la cause est commune, j’ai établi par moi-même un certain nombre de rapprochements, et force est de constater qu’en comparant ce que l’auteur préconisait pour aider ces personnes avec les règles du mind mapping, cela pourrait grandement les aider. Pourquoi? Liens connexes:

Les principes - Rostand C116 Classe numérique inversée et classe Freinet au collège 1. Les Principes Le premier principe est de favoriser les apprentissages, savoirs, savoirs être, savoirs faire. Le deuxième principe est de prendre l’enfant dans sa globalité, son universalité et sa singularité afin de le mettre en situation de réussite et de favoriser les compétences qu’il possède en amont. Le troisième principe est que les élèves doivent être propriétaires de leur projet. Le quatrième principe est de favoriser l’autonomie et l’entraide. 2. La séquence de cours (c’est à dire le nombre d’heures consacré pour un chapitre) est le premier outil à ma disposition pour parvenir à mes objectifs. a. Les élèves ont reçu la fiche d'objectif du chapitre au moins une semaine avant le début de la séquence. La classe inversée permet aux élèves d’avoir quelques connaissances sur le sujet et de les mettre à profit lors du travail en classe pour les tâches complexes qui vont leur être régulièrement proposées. b. >> Les tâches complexes

Related: