background preloader

De la Différenciation Pédagogique à la Personnalisation des apprentissages

De la Différenciation Pédagogique à la Personnalisation des apprentissages

http://voice.adobe.com/v/9MvMNkE4NQd

Related:  La pédagogie différenciéePédagogie et numérique 1carolek

Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? En contexte scolaire, toute situation pédagogique peut être représentée par le modèle suivant inspiré de Legendre (2005). Lors d’une situation pédagogique, un sujet fait l’acquisition d’un objet d’apprentissage sous la responsabilité d’un agent qui utilise certaines formules pédagogiques et tient compte de différents aspects du milieu. Tel qu’illustré, il s’établit entre ces quatre composantes, différents types de relations pédagogiques (relation d’apprentissage, relation d’enseignement, relation didactique). Inspirées de ce modèle, dans le cadre de la recherche-action sur la différenciation pédagogique en Montérégie, nous avons défini la différenciation pédagogique comme :

Le Social Learning augure-t-il la mort de la formation traditionnelle ? - CELSA-RH En vertu du modèle 70/20/10, le développement des compétences et l’acquisition des connaissances s’effectuent à 70% par l’activité et l’expérience, 20% par les contacts et interactions avec les autres, 10% par la formation formelle au sens propre. Ainsi, Morgan Mc Call, Robert W. Eichinger et Michael M. Dessine-moi un livre Une puissante source d’inspiration pour créer des images au profit de ses cartes heuristiques. Voici une carte réalisée pendant mes vacances à partir du livre de Scott Mc Cloud, l’Art invisible. Un livre aussi agréable à lire qu’à dessiner et très encourageant.

Histoire et pédagogie différenciée Ce document a été distribué à la suite d’une séance de didactique avec des stagiaires du Séminaire pédagogique de l’enseignement secondaire (SPES) en 2000-2001. Sa valeur est celle d’un document de travail et de réflexion. Il a été “toiletté” depuis. «Apprendre à apprendre» L'expression «apprendre à apprendre» remonte loin dans le temps, beaucoup plus loin qu'on ne le croit. C'est une bonne nouvelle, mais aussi une mauvaise. Cette expression est en effet de l’ordre de l’évidence pour les cadres de l’Ecole républicaine dès la fin du XIX° siècle. On peut en prendre pour exemple (parmi bien d’autres possibles) cet extrait banal d’un rapport annuel de l’inspecteur d’académie de la Somme adressé au Conseil général et au préfet, il y a 120 ans. : « Aucun de nos maîtres n’ignore que le but de l’enseignement primaire est double.

Mon identité numérique La question de l'identité numérique des élèves fait constamment surface dans les médias et surtout auprès des intervenants dans les écoles. Les jeunes sont de plus en plus actifs à travers différents médias sociaux et autres outils du Web 2.0 dont plusieurs jeux en ligne. Cette vie virtuelle est parfois prétexte à des comportements variables et pas toujours pour le mieux-être des adolescentes et adolescents. Cette situation d'apprentissage et d'évaluation vise à travailler ces aspects de la vie des jeunes. Diversifier en classe entière au collège Résumé : Où le lecteur sera invité à parcourir, en cheminant, des chemins variés, courts ou longs, parfois erratiques, parfois directifs, le vaste monde de la diversification en pédagogie ; où pourtant, il se trouvera confronté à des choix, d’adaptation, de transposition, de pertinence, d’efficience ou encore de congruence, ne pouvant pas tout emporter ; où enfin, il construira pour lui et pour ses collègues, au-delà de la profusion des techniques et des méthodes, des réponses qui font sens, à propos de l’efficacité scolaire et de son propre pouvoir à faire bouger le « monde », c'est-à-dire, d’abord ses élèves. Le conférencier François Muller est consultant, responsable de la mission innovation et expérimentation, dans l’académie de Paris. En hommage et en héritage direct d’André de Peretti qui avait donné une exceptionnelle conférence au Mans-Rouillon le 2 juin 1993 sur le thème Différencier la pédagogie : pourquoi ? Comment ?

Des usages pédagogiques des Tice aux pratiques professionnelles numériques Comme promis, je souhaite revenir sur cette question lancinante des usages du numérique qui préoccupe tant le microcosme éducatif. Rappelez-vous, ça a commencé il y a quelques années avec le souhait fort légitime des collectivités de rendre compte à leurs électeurs de ce qui est fait de l’argent public. À force de dépenser pour la connectivité des écoles et des établissements, toujours plus gourmands, pour les infrastructures de câblage, pour les matériels fort divers et toujours nouveaux, pour les ressources pédagogiques et les ENT, pour des projets spécifiques innovants avec le numérique enfin, les collectivités ont sollicité les fournisseurs d’indicateurs et les laboratoires de recherche pour obtenir « des retours d’usages », comme on dit. Les fournisseurs privés ont placé sur les pages d’ENT et les webs de ressources des indicateurs quantitatifs de téléchargement. Et puis, il s’est agi rapidement de corréler le pilotage à l’observation des usages.

Related: