background preloader

Grande Guerre interactive #1 : "1914, dernières nouvelles"

Grande Guerre interactive #1 : "1914, dernières nouvelles"
L’événement était attendu par de nombreux producteurs – et par Le Blog documentaire… Le centenaire de la Grande Guerre coïncide avec l’arrivée à maturité, parmi les acteurs de l’audiovisuel, d’auteurs et de créatifs capables de développer des propositions interactives qui vont plus loin que le webdoc hérité du CD-ROM. Résultat : l’année 2014 sur le web sera parsemée de webdocumentaires, sites ou applications participatives, que les principaux diffuseurs ont tous savamment pensés et orchestrés. Première chronique avec « 1914, dernières nouvelles », l’une des facettes du dispositif d’ARTE diffusée depuis le tout début de l’année. A tout seigneur tout honneur : dans la course effrénée aux célébrations interactives de la Première Guerre mondiale, ARTE a dégainé le premier en mettant en ligne 1914, dernières nouvelles… dès le 1er janvier 2014 ! Nicolas Bole@Nicolasbole - Grance Guerre interactive #2 : "10 destins-Apocalypse" - 1914, dernières nouvelles : le quiz chansons pop/hip-hop Like this: Related:  S'inspirer

« Le Grand Incendie » (Samuel Bollendorff & Olivia Colo) Le Blog documentaire s’arrête un moment sur « Le Grand Incendie », le dernier webdocumentaire d’Olivia Colo et de Samuel Bollendorff, que les connaisseurs du genre connaissent comme le père du très étudié « Voyage au bout du charbon ». Cette nouvelle œuvre, présentée et publiée en décembre 2013, aborde la question des immolations volontaires dans l’espace public, en France (une tous les 15 jours). Un documentaire interactif qui n’est pas sans poser questions, de fond et de forme – ce qui, en soi, est déjà une réussite ! Analyse critique donc, par Nicolas Bole. Sorti au début du mois de décembre, Le Grand Incendie, produit par Honkytonk Films et diffusé par France Télévisions, est une mise en parallèle de deux paroles sur un fait de société apparu depuis plusieurs années dans la colonne des faits divers : l’immolation volontaire. Le Grand Incendie – © Samuel Bollendorff Le Grand Incendie – © Samuel Bollendorff / Olivia Colo Nicolas Bole@nicolasbole Like this: J'aime chargement…

STAINSBEAUPAYS ™ « Hé m’sieur c’est swag l’webdoc ! » Quand on était au collège, on aurait rêvé qu’on nous propose de réaliser un webdocumentaire ! Quoi de plus stimulant qu’un média ouvert à tous types de genres, contenus, formats, durées, tonalités, rythmes ? On peut encore tout inventer dans le transmedia, avec une grande liberté. Pas de code, pas de format : n’est ce pas ce à quoi on aspire à l’adolescence ? Alors quand le conseil général de Seine-Saint-Denis via Cinéma 93 nous a proposé d’animer un atelier dans une classe de 3ème au Collège Joliot-Curie de Stains, nous avons dit banco ! Au delà de transmettre nos compétences de réalisateurs, nous voulions donner à ces collégiens qui n’ont jamais la parole la chance de créer une œuvre qui leur ressemble, où chacun se raconte librement, une œuvre sur ce qu’ils connaissent et que nous ne connaissons pas : Stains et eux, eux et Stains. Des ateliers webdoc Ils sont dans un des collèges les plus difficiles d’île de France. Un film infini Code ouvert

Documentaires gratuits - Liste de 212 films Salut les ami(be)s ! Après une petite recherche, j'ai décidé de mettre en avant les nouvelles possibilités des sites d'opensource, archive.org en tête, avec comme thématique les documentaires. Leur structure de listing n'étant pas encore au point, une liste s'imposait. Il y a donc de tout, avec peu de mainstream et beaucoup de contre-culture. Alors forrrrmidable /nable ? Conspirationnement vôtre, camarade curieux! J'ai fait la même liste pour les films de fiction en vostfr (moins nombreux, certes): et pour les albums (de musique) gratuits : Et il n'y a pas que du hip-hop !

« Le mystère de Grimouville » : petit webdoc, joli succès… C’est un projet qui avait réussi à créer un beau ramdam, y compris sur Le Blog documentaire (voir ici)… « Le mystère de Grimouville », porté depuis les bancs du CFJ par Charles-Henry Groult et Romain Jeanticou, a été publié le 4 avril dernier sur le site de France Bleu (une projection, partielle et gratuite, aura d’ailleurs lieu ce vendredi 23 mai à Paris). Produit par Lumento, le programme a remarquablement entamé sa carrière sur le web, avec des niveaux de consultation peu communs depuis sa mise en ligne. Analyse d’un succès d’estime, par Nicolas Bole. D’accord, on ne va pas faire de Grimouville un exemple, ni un « phénomène ». Déjà parce que l’on est encore loin, si l’on veut comparer ce qui n’est pas comparable, du succès d’audience d’un Norman ou d’un Gangnam Style. 1 – La modestie du projet On ne vous fait pas le coup du « small is beautiful », on vous jure. 2 – Des "webdocs du milieu", oui, mais aussi des "webdocs du bas" de qualité 3 – Un temps de consultation maîtrisé Like this:

Maubeuge dans la tourmente Au chaud dans les locaux de la « Frat' », centre social de la Fraternité au cœur de Sous-le-Bois, Jamel est à son aise. Lui ne l'a pas connu gamin, il a grandi à l'Epinette, autre quartier populaire de Maubeuge. Mais il y a passé du temps adulte et sait que ce lieu a souvent beaucoup compté pour les jeunes du quartier. Jamel s'est toujours senti Maubeugeois. En fait, Jamel a toujours songé à revenir dans le Nord. Depuis son retour, Jamel a décidé de s'investir dans la vie de sa ville, lassé de la critique systématique et du fatalisme d’une population résignée. Ils œuvrent aussi à restaurer le sentiment citoyen et la participation, à travers des cafés débats (tant sur l’éducation que l’attachement au territoire, le patriotisme ou les révolutions arabes...). « La jeunesse, notre plus gros potentiel » « Le moteur de tout ça, c'est l'attachement à Maubeuge et à la Sambre en général, plaide Jamel. La clé, pour Jamel et ses amis de la Maison de Loqman, est simple :

MyCube Mobile Citizen Fan Webdocumentaire France Télévision Les webdocumentaires sur la Première Guerre mondiale À l'occasion du Centenaire, de nombreux webdocumentaires sur la Première Guerre mondiale ont été créés. Ces créations multimédias permettent, grâce à une structure narrative originale et le plus souvent participative, de découvrir les grandes thématiques de la Grande Guerre à travers des sélections d'images, de sons et de textes. Voici une liste non-exhaustive de ces ressources. Elle sera régulièrement mise à jour. 1914, dernières nouvellesArte L’internaute est plongée dans l’actualité d’il y a cent ans. >> 1914dernieresnouvelles.arte.tv 1914-1918, la Grande Guerre à travers les artsFrance Télévisions À travers cinq grandes thématiques, « L’autre et l’ennemi », « Les tranchées », « Les femmes et les enfants », « Désobéissance et révolte » et « La blessure », le webdocumentaire retrace le destin et le travail d'artistes impactés par la guerre – qu’ils l’aient vécue directement ou non. >>guerre-14-18-arts.francetveducation.fr Apocalypse 10 destinsFrance Télévisions >> generations-14.fr

"Cité orientée" : un web-documentaire sur l'orientation "Cité orientée" est un web-documentaire innovant, ludique et participatif sur l'orientation scolaire et professionnelle. Au fil de sa visite interactive de la cité, l'internaute rencontre les habitants qui décrivent leur parcours professionnel. Ce service est proposé par Vanglabeke Films et francetv éducation, en partenariat avec l’Onisep. La "Cité orientée" propose de : partir à la rencontre de ceux qui veulent s'orienter professionnellement découvrir des métiers s'orienter soi-même en se promenant dans une cité virtuelle à l'aide de sa souris. L’internaute peut se laisser guider pour rencontrer le personnage le plus proche de ses envies ou se promener librement vers différents quartiers de la ville à la recherche de sa propre orientation. "Cité Orientée" est une plateforme qui héberge des films, des photos, des textes, des sons, des témoignages, des fiches métiers et des analyses de spécialistes. Consultez le web-documentaire "Cité orientée"

Des adolescents dans les coulisses du palais de justice Cette expérience enrichissante, visible sur Internet, a changé leur regard sur ce que juger veut dire. « Une belle expérience », dit Milo, « ce projet m’a donné envie de faire mon stage de 3e dans un cabinet d’avocat », explique Antoine, « On a de la chance que ça soit tombé sur nous ! » résument Anne, Perle, Eugénie et les autres, élèves d’une classe de 3e au collège Saint-Georges à Paris, dans le XIXe arrondissement. L’année dernière, ces adolescents de 13-14 ans ont été à la fois acteurs et co-réalisateurs du webdocumentaire « Faites entrer les ados dans les coulisses de la justice ! » diffusé depuis mercredi 29 janvier sur francetv éducation, la plate-forme éducative de France Télévisions. Accompagnés de leur professeur d’histoire, très impliquée dans le projet, ils ont découvert l’univers de la justice correctionnelle, côté scène et côté coulisses. www.radiopommedapi.com

Si à 15 ans t’as pas fait de “mash-up”, t’as raté ta jeunesse Les deux ados d'“In the stairs” bricolent depuis Toulouse des “mash-up” qui flattent les stars au point d'être propulsés au chevet de Lady Gaga. Lorsqu'elles sont suffisamment originales, les reprises ouvrent bien des portes… C'est extraordinaire d'être aussi normal. Ces gamins font ce qu'on appelle du « mash-up », une sorte de medley express où plusieurs mélodies d'un artiste s'entrecroisent et cavalent l'une sur l'autre, comme si deux disques tournaient en même temps sur la platine. A ce titre, l'exercice est plus rentable qu'une participation à The Voice Kids (TF1) qui, au mieux, vous permet de faire la bise à Garou (rappelons que Garou est à Lady Gaga ce que Kev Adams est à Robert de Niro). Il y a quelques années, ils lui auraient sans doute envoyé une lettre de fan – ne dit-on pas qu'on « poste » une vidéo sur Internet ? Ce n'est pas la première histoire du genre qui naît sur Youtube.

Related: