background preloader

Alchimie

Alchimie
Des pensées et des pratiques de type alchimique ont existé en Chine dès le IVe siècle av. J.-C. et en Inde dès le VIe siècle. Étymologie[modifier | modifier le code] L'étymologie du terme alchimie est discutée (grammatici certant). Différentes hypothèses ont été avancées pour l'origine du mot en arabe[2]. Kimiya pourrait également venir du mot copte kēme (ou son équivalent en dialecte bohaïrique, khēme), lui-même dérivant du grec kmỉ, correspondant au moyen égyptien ḳm.t, désignant la terre noire, la terre alluvionnaire et par extension l'Égypte (Χημία)[4]. Une autre origine suppose que la plante alchémille a donné son nom aux alchimistes et non le contraire. Historique[modifier | modifier le code] Alchimie gréco-alexandrine[modifier | modifier le code] Alchimistes gréco-alexandrins Pour Michèle Mertens : Henri-Dominique Saffrey sépare les textes d'alchimie grecque ancienne et byzantine en trois groupes successifs[7],[8] : Liens avec l'Égypte pharaonique[modifier | modifier le code] Soufre Related:  javelanneMythes et légendes

Quel est l'intérêt des hormones bio-identiques Souvent perçues comme "naturelles" (par opposition aux hormones de synthèse), les hormones bio-identiques ont plutôt la cote. Sont-elles si "naturelles" ? Et sont-elles vraiment plus intéressantes que les hormones non bio-identiques ? Qu'est-ce qu'une hormone bio-identique ? Une hormone bio-identique est une hormone qui a la même structure que celle de l’hormone correspondante, produite par le corps humain. celles d’origine animale, comme par exemple les extraits thyroïdiens d’origine porcine, de bœuf ou de mouton,et celles synthétisées en laboratoire par l’industrie pharmaceutique. Les hormones bio-identiques industrielles sont souvent formées à partir de précurseurs trouvés dans des plantes. Les hormones non bio-identiques Une hormone non bio-identique a une structure qui diffère de celle de l’hormone humaine correspondante. Les différences entre ces deux types d'hormones

Phallus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Représentation du masculin, symbolisant le bouclier et la lance du dieu Mars, évoquant aussi pour certains le phallus. Dans l'Antiquité gréco-latine, le phallus désigne une représentation figurée de l'organe sexuel masculin en érection. Il s'agit également d'un concept de psychanalyse. Les cultes phalliques antiques[modifier | modifier le code] Préhistoire[modifier | modifier le code] Des sculptures préhistoriques évoquent aussi des formes phalliques ou de sexe féminin, de même que des gravures ou dessins dont l'interprétation est souvent incertaine, pour les formes les plus stylisées. Celte et Gaule[modifier | modifier le code] Certains auteurs[1] ont vu dans les menhirs une forme phallique. Après la conquête de la Gaule, et sous l'influence grandissante des Romains, le culte du phallus et donc de Priape entra dans la sphère gauloise. Grec, étrusque et romain[modifier | modifier le code] En psychanalyse[modifier | modifier le code]

Sorcellerie Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(janvier 2015). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. La sorcellerie désigne, à proprement parler[1], l'art d'interroger le sort (hasard, destin), et par extension d'en modifier le cours. La sorcellerie est un terme controversé et son histoire est complexe. Ce terme est également employé de façon péjorative en référence à la pratique de la magie. Pour les religions monothéistes (principalement le judaïsme, le christianisme et l'islam), la sorcellerie fut souvent condamnée et considérée comme une hérésie. Étymologie[modifier | modifier le code] Le terme de sorcellerie est une extension du mot sorcier. Volant dans les airs à califourchon sur son manche à balai, ainsi est représentée la sorcière dans l'iconographie populaire occidentale.

Hermétisme Jean-Jacques Boissard, de divinatione et magicis præstigiis, Oppenheim, début du XVIIe siècle représentation d'Hermès Trismégiste. Hermétisme désigne deux courants de pensée : une doctrine ésotérique fondée sur des écrits (les Hermetica) de l'Antiquité classique attribués à l'inspiration de Hermès Trismégiste.son développement dans la doctrine des alchimistes au Moyen Âge puis essentiellement à partir de la Renaissance. Antoine Faivre a suggéré d'employer deux termes distincts pour ces deux traditions de pensée. L'hermétisme est une philosophie, une religion, un ésotérisme, ou une spiritualité en quête du salut, par l'esprit (comme le gnosticisme) mais supposant la connaissance analogique du cosmos. Hermès Trismégiste[modifier | modifier le code] L'hermétisme se présente comme une révélation d'Hermès Trismégiste (grec ancien : Ἑρμῆς ὁ Τρισμέγιστος). Hermétisme greco-égyptien[modifier | modifier le code] Littérature[modifier | modifier le code] Hermétisme populaire (ou technique). Hermétisme

Le régime paléolithique : paléo, alimentation & nutrition Comment ça marche ? En 1985, le Dr S. Boyd Eaton (université Emory, Atlanta, Géorgie), anthropologue médical, publie un article dans lequel il émet l’hypothèse que l’alimentation idéale pour la ligne et pour la santé serait celle de nos ancêtres du Paléolithique. « La fréquence des mutations spontanées de l'ADN du noyau cellulaire est de l'ordre de 0,5 % par million d'années, plaide-t-il. Nos gènes sont donc très proches de ceux de nos ancêtres du Paléolithique, il y a 40 000 ans. Ce régime ne sort donc pas de l’imagination d’un médecin plus ou moins spécialisé en nutrition… il est au contraire le fruit de recherches scientifiques plurielles mêlant paléontologie humaine et nutrition. Les différences avec l'alimentation moderne Selon les modélisations faites par les chercheurs, le régime de nos ancêtres différait sensiblement de notre mode alimentaire moderne : Plus de protéines. Autant de graisses, mais différentes. Moins de glucides. Les principes En résumé Qu’en dit la recherche ?

Élie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article ayant un titre homophone, voir Hélie. Élie (hébreu : אֵלִיָּהו ēliyahū, « Mon Dieu est Yahweh » ; syriaque : īlyā ; arabe : إِلْيَاس ilyās) est un prophète majeur dans les religions abrahamiques. Présentation[modifier | modifier le code] Il est fêté le 20 juillet par les catholiques et par les orthodoxes. Origine du nom Élie[modifier | modifier le code] Élie est un nom théophore, comme bien des noms qui figurent dans l'Ancien Testament. La grotte d'Élie sur le mont Carmel[modifier | modifier le code] La tradition a rapporté qu'Élie aurait résidé en ermite, avec des disciples (à commencer par Élisée) dans une grotte du mont Carmel. Élie dans le judaïsme[modifier | modifier le code] Élie dans le Livre des Rois[modifier | modifier le code] Élie serait né en -927. Il part ensuite faire une retraite près d'un torrent affluent du Jourdain. Alors qu'il est en compagnie d'Élisée, Élie est enlevé au ciel dans un tourbillon.

Fée Peinture préraphaélite représentant une fée. Take the Fair Face of Woman, and Gently Suspending, With Butterflies, Flowers, and Jewels Attending, huile sur toile, Sophie Anderson (1823 - 1903), collection privée, Londres. Issues des croyances populaires et de mythologies anciennes, de la littérature inspirée du folklore et des contes celtiques ainsi que d'anciennes divinités, les fées sont une création de l'Occident médiéval. Elles jouent des rôles très variés. Dès le XIIe siècle, deux grandes figures féeriques se distinguent dans la littérature d'Europe de l'Ouest : la fée marraine et la fée amante. Étymologie, terminologie et expressions populaires[modifier | modifier le code] Le mot « fée » (prononcé [fe] écouter la prononciation française) provient du latin Fata, nom du genre féminin qu'il ne faut pas confondre avec le pluriel neutre de fatum, désignant une déesse de la destinée[1] (une Parque)[2] et de genre féminin. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Brian Froud (trad.

Articulation clinique : crises de dépersonnalisation et autostimulations (...) - RECHERCHE CLINIQUE PSY Introduction Après la crise de la relation mère-enfant des sept-huit mois de vie, le bébé développe, en parallèle, ses capacités sociales et ses capacités d’autonomie afin de moins dépendre de la présence de sa mère. Les capacités d’autonomie créeront notamment un équilibre réussi entre : la construction d’une identité par l’extérieur, celle d’un sentiment unitaire affectif intérieur. C’est une des oscillations psychiques essentielles au sentiment de « soi ». L’identité extérieure, montrable : c’est celle de l’affirmation d’un « moi » propre, d’une personne séparée et intégrale et qui a plaisir à cette posture. Le sentiment unitaire intérieur : c’est celui d’un ressenti qui unifie toutes les parties du corps par une même tonalité émotive interne. Le rôle de l’affect est aussi crucial, psychiquement, que les fonctions cognitives du corps. Nous allons montrer la logique de cette clinique qui peut se rencontrer à toutes les époques de la vie, bien après la petite enfance : Les addictions

L éditrice : le blog | art contemporain accessible & autres sujets culturels C’est connu pendant les vacances d’été, on va à la plage. Mais s’il y a trop de monde – et il y a trop de monde – vous trouverez de belles expositions à voir. Après Lambesc et St-Raphaël, où vous pourrez découvrir le travail de Nathalie Menant, nous continuons notre périple provençal avec deux expositions consacrées au nu, à Cannes et au Cannet, histoire de prolonger notre réflexion sur le corps entamé avec « Mues« . La suite bientôt avec l’exposition de la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence… L’installation « Mues » de Nathalie Menant dont nous avons déjà parlé lors de son exposition au parc floral de Paris est présentée cet été à Lambesc (Bouches-du-Rhône) et à Saint-Raphael (Var) au . Nous avons déjà parlé ici d’ êtrecontemporain? Après DécoDesign, L’homme au masculin, J’aime les Startups et Voldemag, c’est au tour du magazine de décoration Maisons de Style de parler de L’éditrice dans ses colonnes ! A vos kiosques !

Where are the World’s Happiest People? On March 20, the United Nations celebrated its third annual International Day of Happiness. So, Happy belated International Day of Happiness! The UN created the holiday to include happiness as an indicator as to how we are succeeding as a global community. In 2012, the UN secretary general, Ban Ki Moon, said that for too long the world has used Gross National Product (GNP) to measure the well-being of a country’s population. So, you might be asking, where are the happiest people on the planet? Gallup poll finds Latin America is a very happy place If you live in Latin America, chances are you are happy, according to Gallup’s “Positive Experience Index.” In fact, for the first time in Gallup's 10-year history of global tracking of happiness, all of the top 10 countries with the highest “Positive Experience Index” scores are in Latin America. Here they are in descending order of happiness: ParaguayColombiaEcuadorGuatemalaHondurasPanamaVenezuelaCosta RicaEl SalvadorNicaragua I’m Anna Matteo.

Troll Troll méditant sur son âge, Theodor Kittelsen, 1911. Bibliothèque nationale de Norvège. Un troll est un être de la mythologie nordique, incarnant les forces naturelles ou la magie, caractérisé principalement par son opposition aux hommes et aux dieux. Ce troll est souvent assimilé aux Jötunns, les « Géants » de cette mythologie. À partir du Moyen Âge, le troll apparait comme une créature surnaturelle des légendes et croyances scandinaves. Peu amical ou dangereux pour l'homme, le troll reste lié aux milieux naturels hostiles comme les mers, les montagnes et les forêts. À l'époque contemporaine, le troll demeure un personnage de fiction pour les œuvres littéraires et la culture populaire ; il est souvent représenté sous l'archétype moderne d'un géant de grande force, naïf ou malfaisant. Étymologie[modifier | modifier le code] Répartition des langues vers l'an 900. Scandinave occidental (norrois) Scandinave oriental[2] Mythologie nordique[modifier | modifier le code]

Le système immunitaire : les défenses de l'organisme Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le 29/04/2009, mis à jour le 02/04/2015 à 12:07 Les défenses de l'organisme Le système immunitaire nous protège en permanence des agressions extérieures et nous permet de résister à un environnement très hostile dès les premières heures de notre vie. Le système immunitaire fonctionne un peu comme une forteresse. Dès que l'un de ces envahisseurs arrive à passer dans notre corps, une véritable armée passe à l'attaque pour tenter de le détruire. Notre système immunitaire est déjà actif à la naissance, c'est ce qu'on appelle l'immunité innée, mais il continue à se construire et se perfectionner tout au long de notre vie. On parle alors de mémoire du système immunitaire capable de se souvenir de ses agresseurs et de les combattre plus rapidement lors d'une nouvelle intrusion. L'immunologie, toute une histoire Des siècles d'observation et d'études ont été nécessaires pour comprendre les mécanismes du système immunitaire. Le mystère traverse les siècles.

Andrea Fraser, la performance critique à l’œuvre – JEUNES CRITIQUES D'ART Un article ne suffirait pas à retranscrire fidèlement l’étendue conceptuelle de l’Œuvre d’Andrea Fraser, tant celle-ci est riche, complexe et référencée. Née en 1965, elle s’inscrit dans la deuxième vague de la critique institutionnelle des années 1990-2000, reprenant le flambeau de ses initiateurs tels Hans Haacke, Daniel Burren ou Michael Archer. Dévorant notamment les écrits de Kant, Freud, Marx, et tout particulièrement Bourdieu, son travail met en exergue les mécanismes et enjeux économiques et sociaux opérant dans le monde de l’art. Comme arme-médium, Andrea Fraser opte pour la performance. Andrea Fraser dénonce la violente exclusion sociale pratiquée par le monde de l’art. Son engagement s’attaque également à l’économie mercantile de l’art contemporain. A la fois son maitre à penser et sa source d’inspiration, elle finit par rencontrer Pierre Bourdieu en 1995, trois ans après lui avoir envoyé un courrier contenant une vidéo de May I Help You ? Pauline Schweitzer May I Help You ?

Related: