background preloader

Tout savoir sur les licences Creative Commons en 2 min

Tout savoir sur les licences Creative Commons en 2 min
Le Ministère de la Culture a réalisé avec Creative Commons France, une petite vidéo qui vous permettra de comprendre exactement comment fonctionnent les licences CC. Du coup, si les licences ouvertes ne sont pas très claires pour vous, je vous invite à regarder ce petit clip. Autrement, même si vous êtes un barbu de la licence, c'est toujours bon à avoir sous la main pour montrer à vos amis ou votre famille qui est peu ou pas familier avec ce concept. Les licences Creative Commons par culture-gouv Histoire d'appliquer la leçon eux-même, toutes les données des sites culture.fr et culturecommunication.gouv.fr sont maintenant placées sous licence CC. C'est important de souligner les bonnes initiatives, tout comme les idées de merde, n'est ce pas Mireille ? Si vous voulez en savoir plus sur les licences Creative Commons, je vous invite à vous rendre ici. Rejoignez les 54922 korbenautes et réveillez le bidouilleur qui est en vous Suivez KorbenUn jour ça vous sauvera la vie.. Related:  publierDroits d'auteur - Creative commons

Pourquoi l’Inbound marketing fait peur ? Aujourd’hui, toutes les entreprises ont compris qu’il était nécessaire d’assurer une présence sur le net. Malgré cela, les efforts ne sont pas toujours à la hauteur de ce qu’ils devraient être et on entend quelques entrepreneurs ou chefs d’entreprises / responsables marketing se plaindre du peu de succès de leur projet social media. Le soucis du manque de retour peut provenir de plusieurs choses : – Un manque d’investissement : le social média marketing demande plus que deux / trois clics, une vidéo en ligne et une paire de Like. C’est un investissement auprès d’une communauté, qu’il faut déjà commencer à bâtir. – Un manque de stratégie : même si vous y passer du temps, il est bon de planifier une stratégie claire. – Un problème de posture : certaines entreprises abordent la communication sur les réseaux sociaux comme la publicité traditionnelle, comme un canal classique. Nous avons vu dans l’article précédent, L’inbound Marketing : une révolution ? La prise de risques Ca coute cher !

Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits » Digital Comic Museum (DCM) est un site web dédié aux Comics tombés dans le domaine public et publiés au cours de l'âge d'or (« Golden Age ») de la bande dessinée américaine (1938-1945). L'objectif de DCM est d'offrir un accès gratuit à des centaines de bandes dessinées publiées avant 1959, numérisées et téléversées sur la plateforme par les utilisateurs. Bien évidemment, les modérateurs et administrateurs du site veillent tout particulièrement à éviter la mise en ligne de bandes dessinées protégées par le droit d'auteur (copyright). D'autres initiatives comme Comic Book + et BDzFR s'inscrivent dans la même démarche de mise à disposition de bandes dessinées « libres de droits ». Sources Digital Comics Museum : Niveau : Populaire

Vidéo Youtube : intégrer n'est pas voler Intégrer ("embedder") une vidéo protégée par le droit d'auteur sur son site n'est pas considéré comme du piratage, même si la vidéo a été initialement mise en ligne sans autorisation. C'est la Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE) qui a tranché, rapporte Numerama : si l'envie vous en prend, vous pouvez partager sur votre site la copie pirate entière d'un Indien dans la ville, disponible sur Youtube, sans que les ayants droit puissent engager votre responsabilité. > Cliquez sur l'image pour un gros plan < La question était posée à la CJUE par un tribunal allemand, saisi d'une plainte d'une société qui fabrique des filtres à eau, Bestwater International, qui reprochait à deux sites tenus par des commerciaux travaillant pour la concurrence, d'avoir intégré une de leurs vidéos promotionnelles. Celle-ci se trouvait sur Youtube sans permission, avançait BestWater, pour qui les deux sites étaient donc coupables de violation de droit d'auteur en les partageant. Abonnez-vous !

Créative Commons, le point de vue d&rsqu... Comment choisir une licence Creative Commons ? Infographie pédagogique Comment attribuer ou utiliser une licence Creative Commons ? Frédérique Bordignon (ingénieur de recherche – Documentaliste IST à l’École des Ponts ParisTech) est l’auteure de ce schéma décisionnel pour choisir parmi 5 types de licences Creative Commons (parmi 6 licences disponibles). Voir ce schéma en fin d’article. Une infographie pour choisir sa licence Creative Commons Cette infographie réalisée en mars 2015 reprend les critères de choix qui s’opèrent lorsqu’on sélectionne une licence Creative Commons pour ses contenus : AttributionUtilisation commercialeModificationsLicence … et les classe selon « l’ouverture » consacrée au fichier : texte, photo, image, vidéo, séquence audio, musique… Un schéma pratique pour mieux comprendre ce que sont les licences Creative Commons. Comment attribuer une licence Creative Commons ? Licence : Contrat spécifique : merci de prendre contactGéographie : Île-de-France Tags: cartographie, Creative Commons, droit, infographie

Les 4 techniques de marketing qui fonctionneront toujours Quand on évoque la campagne marketing, on pense tout de suite à un immense plan d’action qui coûte une fortune et qui passe principalement par les réseaux sociaux. Pourtant, avant de penser à faire une campagne qui révolutionne l’exercice, il faut déjà maitriser parfaitement les bonnes vieilles astuces marketing, qui ne se démoderont jamais. Il y a des méthodes pour faire parler de son produit qui ont été utilisées et réutilisées mais qui pourtant ne se démodent pas. Elles doivent venir en premier lorsque vous vous lancez dans une campagne marketing. Et combinées aux nouvelles technologies, elles vous donnent toutes les chances de succès ! Le bouche à oreille Et oui, rien de révolutionnaire, mais quoi de plus efficace pour faire connaître un événement que le bouche à oreille ! Les relations personnelles Ce deuxième point découle naturellement du premier. Et surtout, n’oubliez pas, tout n’est pas gagné lorsqu’ils ont acheté pour la première fois. Les rencontres directes L’envoi postal

Une base de données recensant les logiciels libres et gratuits par discipline Dominic Leblanc, publié le 15 mai 2014 Le réseau des répondants TIC des cégeps a dévoilé le 5 mai dernier une base de données recensant des logiciels libres et/ou gratuits, fort utile pour tous les ordres d’enseignement. Plusieurs intervenants du milieu de l’éducation sont intéressés à intégrer et à utiliser les technologies de l’information et des communications pour enseigner, corriger et apprendre. Pour pallier ces problèmes, le 5 mai dernier, l’équipe Logiciel libre du réseau des répondants TIC des cégeps a dévoilé une base de données sur les logiciels libres et les logiciels gratuits. Construite dans une feuille de calcul de Google Drive, elle est le fruit d’une recension des logiciels libres et des logiciels gratuits utilisés dans les collèges québécois. La base de données a ainsi différentes fonctions. À propos de l'auteur Dominic Leblanc

#Infographie du Mercredi : Comment rédiger un Tweet Parfait? Twitter est un formidable réseau social qui, comme beaucoup d’autres plateformes, devient de plus en plus « encombré ». Pour espérer sortir du lot, les community managers s’appliquent au quotidien à faire un sans faute, et à proposer du contenu qui va réellement engager son audience. C’est dans cet esprit que l’infographie de ce Mercredi est réservée à la rédaction du « tweet parfait ». A retenir:Comme partout,écrivez sans faute d’orthographe, sans utiliser d’abréviations ou d’acronymesNe dépassez pas 120 caractères dans votre message, pour laisser la place aux RetweetsSoyez « Twitter friendly » : pensez à faire des mentions aux sources, utilisez les hashtags, utilisez systématiquement des URL raccourcies, ajoutez une image de 440×222Au delà de la seule publication, entretenez les conversations, car ce sont elles qui sont les vraies richesses de Twitter Infographie | comment rédiger le tweet parfait2 Matthieu TRAN-VANTwitter Aucun commentaire.

Le droit d'auteur et le droit à l'image Droits et devoirs liés à la publication Avec le développement des outils numériques, l’utilisation d’images, de photographies, de vidéos, et d’enregistrements audio s’est largement répandue dans la pratique professionnelle des enseignants. De plus en plus, nous assistons à leur publication au travers des sites de classe ou d’école, de blogs, de supports audiovisuels... Mais nous méconnaissons souvent les droits liés à cette utilisation. Voici donc un petit récapitulatif des règles à connaître. Les droits d’auteur Il faut distinguer : Droits à l’image et droit à la voix des personnes physiques En tant qu’attributs de la personnalité protégés par le droit à la vie privée (article 9 du Code Civil), on reconnaît à toute personne physique le droit de contrôler l’exploitation de son image ou de sa voix, dès lors que cette image ou cet enregistrement vocal permet d’identifier la personne. Devoirs liés à la diffusion Toute exploitation d’une image suppose l’accord de tous les titulaires de droits sur cette image. Balance justice

Quelle place doit-on aujourd’hui donner aux réseaux sociaux dans une stratégie digitale ? Les réseaux sociaux ont changé la relation client grâce à une multitude de possibilités qu’aucun autre support de communication ne rendait possible auparavant et en permettant pour la première fois aux marques de s’adresser directement et simultanément à leur clients. Une révolution pour les marques mais aussi pour les consommateurs, forts d’un nouveau pouvoir : celui d’entrer directement en contact avec elles. Une rencontre qui nécessite l’utilisation des bons outils avec une stratégie claire. Du bon choix des réseaux sociaux et de la stratégie de communication Aujourd’hui, près de 80 % des marques sont présentes sur les réseaux sociaux. Elles utilisent ces moyens de communication pour gérer la relation et la communication avec leurs cibles, les fidéliser, les fédérer, apporter du contenu, et même s’humaniser. Bien maîtriser la multitude d’utilisations rendues possibles par les réseaux sociaux Les réseaux sociaux en général ont pour but la discussion et le divertissement.

La ville de Munich adopte Linux Les défenseurs du logiciel libre le disent : s'il ne parvient pas à percer aujourd'hui, la responsabilité des administrations publiques n'y est pas étrangère. Bien souvent, ce sont les logiciels de Microsoft qui dominent dans le secteur public et le logiciel libre n'a pas véritablement sa place à grande échelle. Seulement, cette situation pourrait changer si l'exemple de la ville de Munich est suivi. En effet, le conseil d'administration vient de voter le passage de Windows à LiMux, la contraction de Linux et de Munich, un système d'exploitation libre pensé pour les employés de la ville. Cela fait depuis 2001 que les discussions sont en cours et Steve Ballmer lui-même était venu assister à des conseils municipaux pour tenter de sécuriser la position de Microsoft. L'avis des lecteurs Même quand une structure publique fait le choix de GNU/Linux en France, le code des marchés publics fait que ce sont des gens qui n'y connaissent rien qui achètent le matériel.

#Infographie du Mercredi: Toutes les techniques pour animer votre page Facebook On le sait tous, la régularité de vos publications est un facteur clé de succès pour votre stratégie sur les réseaux sociaux. Oui, mais quelles opérations mener? avec quel contenu? Cette infographie répond complètement à cette question, et en version 2014 s’il vous plaît… Que vous soyez un marchand, une marque, un publisher, vous avez certainement une page Facebook et une stratégie marketing derrière. Avec cette infographie vous connaîtrez toutes les tactiques pour faire passer votre marketing Facebook à un autre niveau.

Comprendre les licences de logiciels libres

Related: