background preloader

Hyperactivité : l'IRM au secours d'un diagnostic objectif

Hyperactivité : l'IRM au secours d'un diagnostic objectif
IMAGERIE. Alors que les études de ces dernières années ont tendance à montrer une augmentation de la prévalence des troubles du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH), une découverte importante vient d’être faite par une équipe de chercheurs chinois. Celle-ci pourrait en effet favoriser un diagnostic précoce et objectif de ces troubles de l’attention. Publiée le 14 avril dans la revue Radiology cette étude pointe le potentiel de l’imagerie par résonnance magnétique (IRM) qui pourrait permettre de favoriser un diagnostic précoce, objectif et précis de ces troubles qui atteignent entre 5% et 9% des enfants et adolescents dans le monde. En France c’est environ 3,5% des jeunes qui sont concernés. Une concordance entre comportement, symptômes et imagerie Les résultats ont en effet montré que les jeunes garçons atteints de TDAH présentaient des différences structurelles de certaines régions cérébrales et des fonctions qui y sont hébergées.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140514.OBS7068/hyperactivite-l-irm-au-secours-d-un-diagnostic-objectif.html

Related:  TDAH (trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité)TDAH

L'origine neurobiologique du trouble du déficit de l'attention confirmée Le trouble du déficit de l'attention touche entre 4 et 8% des enfants. Il se manifeste principalement par une perturbation de l'attention, une impulsivité verbale et motrice, parfois accompagnés d'hyperactivité. Environ 60% de ces enfants présenteront encore des symptômes à l'âge adulte.

Agitation, Difficultés d'Attention et Impulsivité - 9 trucs simples pour améliorer la capacité d’attention et l’autocontrôle L’attention, la concentration et l’autocontrôle varient d’une personne à l’autre. Toutefois, une difficulté à rester attentif ou un surplus d’énergie ne signifient pas nécessairement que l’enfant est hyperactif. Adultes vivant avec des TA - Stratégies Développez votre propre réussite. Apprenez à gérer votre trouble d’apprentissage dans différentes sphères de votre vie. Informez‑vous au sujet des stratégies, des techniques et des solutions pour la dyslexie et les autres troubles d’apprentissage qui vous aideront à relever les défis quotidiens à l'école, au travail et en interaction sociale. Attention Dans la mesure du possible, situez‑vous dans un milieu libre de distractions; des personnes et du bruit.

Hyperactivité : l'essor inquiétant de la "drogue de l'obéissance" Une étude rendue publique début 2013 par l’Anvisa, l’Agence nationale de surveillance sanitaire brésilienne, aurait dû alerter les foyers et les écoles, et ouvrir un grand débat national. Entre 2009 et 2011, la consommation de méthylphénidate, le médicament commercialisé au Brésil sous les noms de Ritaline et Concerta, a augmenté de 75 % chez les enfants de 6 à 16 ans. Ce produit est utilisé pour combattre une pathologie controversée, le TDAH – trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité. Trop de Ritalin? Trop de diagnostics de TDAH? Trop d’erreurs? Y a-t-il épidémie de trouble de l’attention? La question mérite réflexion quand on voit tous ces médecins qui donnent des prescriptions de Ritalin comme s’il s’agissait de vulgaires bonbons. Je me suis penché sur la question dans La Presse (en blogue et en édito), suite à une conférence livrée par le neuropsychologue Benoît Hammarrenger. À son avis, trop de médecins ne font plus la distinction entre des symptômes d’immaturité, de trouble envahissant du développement, de douance, d’agitation ou de réelle hyperactivité. On se retrouve ainsi avec beaucoup plus de diagnostics de trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) qu’il en existe réellement.

Trouble du déficit de l'attention : causes, symptômes et traitements Nous avons tous parfois de la difficulté à nous concentrer, à demeurer immobile ou à contrôler nos impulsions. Cependant, les personnes atteintes d’un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) sont quotidiennement confrontées à de telles difficultés. Le TDAH peut miner l'estime de soi ainsi que la capacité de fonctionner en milieu familial, social, professionnel et scolaire. On peut cependant se réjouir du fait que grâce à de meilleurs traitements et à des efforts au niveau de l'éducation, de plus en plus de personnes parviennent à atténuer leurs symptômes de TDAH. Le TDAH est un trouble neurologique. Les personnes qui en sont atteintes éprouvent de la difficulté à contrôler leur comportement et/ou à maintenir leur concentration.

Trouble de l’Attention-Concentration & Hyperactivité (TDAH) - Institut IRLES - Problèmes scolaires : Cibler pour aider et accompagner Le Trouble du Déficit de l’Attention/Hyperactivité (TDAH) est un déficit du contrôle de soi. Selon le rapport de l'INSERM (2002), le TDAH touche de 3% à 5% de la population générale et entre 5% et 10% des enfants d’âge scolaire. Ce trouble est 3 fois plus fréquent chez les garçons que chez les filles. De plus, la présence d’une personne souffrant de TDAH dans la famille augmente de 5 fois les risques que l'enfant en souffre également. C'est pourquoi dès le plus jeune âge, l'enfant aura du mal à se concentrer, que les informations soient présentées seules ou parmi plusieurs. Les parents, la plupart du temps, s’inquiéteront quand leur enfant aura du mal à rester attentif plus de quelques minutes, ou bien pour suivre les consignes de l'enseignant à l'école.

Qu’est-ce que le TDAH chez l’adulte? « TDAHAdulte.com Le trouble déficitaire de l’attention (avec ou sans hyperactivité), connu sous le nom de TDA/H ou TDAH est souvent confondu avec l’hyperactivité. En effet, plusieurs croient que sans manifestation d’hyperactivité motrice, il n’y a pas de TDAH. Ceci est faux et serait, selon certains experts, la raison pour laquelle moins de femmes atteintes du TDAH sont diagnostiquées.

Déficit d'attention: gare aux faux diagnostics Le déficit de l'attention est un problème neurologique qui entraîne des ennuis de concentration, d'oubli et de distraction. Selon différentes études réalisées à travers le monde, de 3 à 12 % de la population en serait atteinte dans les pays industrialisés. Or, aux États-Unis, une étude récente a démontré que près d'un million d'enfants ont reçu à tort un diagnostic de TDAH. «C'est énor­me», lance le Dr Hammarrenger en entrevue téléphonique, d'autant plus que cette étude est basée sur la prise en compte d'un seul critère, l'immaturité des enfants, alors qu'il existe plusieurs autres facteurs qui peuvent mener à un faux diagnostic. En Amérique du Nord, il s'agirait du diagnostic le plus fréquent en pédopsychiatrie. Au Québec, il n'existe pas d'étude similaire qui permettrait de chiffrer les cas de faux diagnostics.

Le trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est le trouble comportemental le plus fréquent chez les enfants et les adolescents. À des degrés variables, le TDAH peut perturber le fonctionnement personnel, scolaire, familial et social. S’il n’est pas identifié et traité tôt, il peut avoir des conséquences sur toute la vie adulte. Qu’est-ce que le TDAH? Troubles de l'attention / hyperactivité Tout petits, certains enfants font preuve d’une inquiétante activité : ils bougent sans cesse, même lorsqu’ils dorment, et jamais leur regard ne se fixe plus d’une seconde sur la même chose ! Leurs mains, leurs pieds, leur tête, sont constamment en mouvement. Ils attrapent (et cassent !) tout ce qui passe à leur portée. Si leurs parents parviennent, à grand peine, à garder patience, il n’en va pas de même des nourrices, puéricultrices et autres maîtresses de maternelle.

Le diagnostic Le diagnostic de TDAH exige le recueil et l’analyse de données issues de diverses sources d’informations et de situations cliniques que le praticien aura à solliciter ou mettre en œuvre : L’entretien avec les parents : leurs plaintes et les symptômes décrits permettent d’orienter la suite des investigations diagnostiques. L’entretien avec l’enfant : la description des symptômes du TDAH peut être difficile par l’enfant. Il peut mieux décrire les symptômes d’anxiété ou de dépression qui peuvent être associés au TDAH. L’observation clinique : il importe de savoir que les symptômes sont souvent atténués durant la consultation. Le recueil de vidéos du comportement du patient dans des situations naturelles et variées (maison, école, loisirs) est alors souhaitable.

Alternatives naturelles pour les troubles de déficit de l'attention/hyperactivité » La Vie Chiropratique Votre enfant ou un enfant que vous connaissez a un problème d’attention diagnostiqué comme étant un trouble du déficit de l’attention ou de l’hyperactivité (TDA/H) ? Sachez qu’il n’est pas le seul ! Selon une étude récente, plus de 5% des jeunes québécois seraient atteints du TDA/H. Les symptômes de TDA/H se caractérisent comme suit: incapacité à se concentrer, difficulté à rester assis (l’enfant bouge souvent ou se tortille sur sa chaise), inattention, activité excessive et difficulté à attendre en ligne ou attendre son tour. Même si les chercheurs n’ont pas de certitude sur la cause de ce problème, les recherches scientifiques récentes nous indiquent que les enfants qui souffrent de TDA/H ont une chimie du cerveau particulière qui diffère de celle des enfants sans ce problème. Selon les chercheurs, cette caractéristique biologique peut être génétique ou résulter des polluants environnementaux.

Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir TDA. Le trouble du déficit de l'attention (TDA ; en anglais : Attention-deficit disorder, ADD) est un trouble pédopsychiatrique caractérisé par des problèmes de concentration.

Related: