background preloader

Le marché de la restauration

Le marché de la restauration
Related:  projet keeb naananeleloProjet l'As 2 pizzeeugeniieelaurine74

La folie Burger King déferle sur Toulouse - 19/12/2015 - ladepeche.fr Dix jours après son ouverture, le restaurant Burger King de la zone commerciale de Saint-Orens ne désemplit pas. Hier, dès l'ouverture à 11 heures, les premiers clients se précipitent pour commander leur Whopper, le hamburger maison. Et dès 12 h 15, quarante-trois voitures (!) font la queue au «Drive», provoquant un embouteillage sur la route d'accès au centre commercial. À l'intérieur du restaurant, l'attente dépasse 20 minutes pour passer commande. Un agent de sécurité est chargé de réguler les entrées, pour ne pas engorger la salle, pourtant dotée de 220 places assises.

Juridique fait Créer son propre restaurant (friterie, kebab, sandwicherie) ne s'improvise pas. De nombreuses formalités administratives doivent en effet être respectées. Qu'entend-t-on par restauration rapide ? Pour l'INSEE (classification 553B), la restauration rapide correspond à la fourniture au comptoir d'aliments et de boissons à consommer sur place ou à emporter, présentés dans des conditionnements jetables. Cela inclue ainsi les activités suivantes : les fast-foods traditionnels (Quick, KFC...) ; les pizzerias qui proposent des ventes à emporter (Speed Rabbit, Pizza Hut...) ; les viennoiseries, croissanteries, crêperies (La Croissanterie, Paul...) ; les sandwicheries, qu'elles constituent une activité principale ou une activité complémentaire (épicerie, bistrot) ; les friteries ; les services au volant (drive des grandes enseignes de restauration rapide) ; la vente de glaces à consommer sur place ou à emporter ; les activités des salons de thé. Cette catégorie n'inclue donc pas :

Consommation de pizzas en France La Consommation de pizzas en France 2 millions de pizzas sont consommées chaque jour en France dont 173 000 en restaurants et 650 000 dans la grande distribution Combien consomme-t-on de pizzas en France ? Avec des chiffres impressionnants, 5,52 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 328 000 tonnes de pizzas soit 821 millions de pizzas…, le secteur de la pizza a connu un faible recul en 2012, ou plutôt une progression moins importante après plusieurs années de forte hausse. En effet, plus que la pizza, c’est surtout la consommation alimentaire hors domicile qui a été touchée par la crise… et la pizza en ressent quelques conséquences. Avec près de 10 kilos de pizzas engloutis par an et par habitant en France, soit le 2ème marché mondial, on comprend mieux l’engouement des professionnels pour ce produit et le nombre d’acteurs présents sur ce marché : environ 21 000 magasins et plus ou moins 5 000 camions uniquement en France. Comparez la consommation de pizzas à la consommation de sandwichs

Le marché du snacking en plein essor Selon les résultats de l'étude sur le marché du snacking en France réalisée dernièrement par le cabinet d'étude sectorielle Xerfi, les professionnels du secteur ont toutes les raisons d'être optimistes ! Il y a quelques semaines, Xerfi faisait le point sur « Le marché du snacking - Montée en gamme, nouveaux entrants, pénétration croissante des MDD, etc. : quelles perspectives pour le marché à l’horizon 2018 ? ». Les enseignements de cette étude sont intéressants pour les professionnels de ce secteur, et notamment ceux qui ont opté pour un développement en franchise. Un segment porté par les nouvelles habitudes « Déjeuner sur le pouce, grignotage, shopping ou sport pendant la pause déjeuner... Une offre qui monte en gamme Un jeu concurrentiel quasi inchangé « Face aux industriels, les distributeurs n’ont pas dit leur dernier mot. Dominique André-Chaigneau, Toute la Franchise © Créer une surveillance par email

Les 3 points à retenir du projet de loi anti-fraude en restauration L’alarme a été lancée. Selon les dernières estimations de la Commission européenne, la fraude à la TVA est estimée à 14 milliards d'euros en France. Ainsi, Bercy s’est plongé début octobre dans des mesures majeures contre la fraude à la TVA des commerçants, bars, restaurants... Elle représenterait la fraude la plus couteuse pour l’administration fiscale ! Dans cet article, l’Addition a décidé de vous condenser le projet de loi en 3 points. Les trois points à retenir du projet de loi contre la fraude fiscale pour les restaurants Obligation de s’équiper d’une caisse enregistreuse pour le 1er janvier 2018 Cette nouvelle législation antifraude entrera en vigueur le 1er janvier 2018. Une attestation de l’éditeur du logiciel de caisse sera réclamée en cas de contrôle de votre restaurant Une amende allant jusqu’à 2 millions d’euros si votre logiciel de caisse n’est pas conforme. • Peine de prison durcie passant de 5 à 7 ans, • Possibilité de confiscation jusqu’à l’entier patrimoine personnel

Habitudes des Français face aux fast-foodsmingle Trend Résumé 27% des Français se rendent dans un fast-food au moins une fois par mois Les 20-29 ans sont les plus nombreux à manger au moins une fois par mois dans les fast-foods Plus de la moitié des hommes vont dans les fast-foods pour la rapidité du service Les 18-19 ans sont 46% à se rendre dans les fast-foods pour la nourriture « Je t’aime pas du tout, un peu, beaucoup, à la folie » Il fût d’autres temps ou l’homme pour se nourrir n’avait pas d’autres choix que de chasser, c’était même une question de survie. Un sondage mingle Trend a permis de montrer que 27% des Français se rendaient au moins une fois par mois dans un fast-food et près d’un Français sur dix s’y rend au moins une fois par semaine. Bien sûr, selon les sexes les besoins ne sont pas les mêmes, ainsi les hommes sont 12% à ne pas avoir d’autres choix pour « survivre » que de se rendre au moins une fois par semaine dans un fast-food contre 7% des femmes. Base du sondage

environnement juridique 1 4 axes pour une nouvelle politique nationale Le "produit en France" c’est à la fois une fierté pour nos agriculteurs et une garantie pour les consommateurs de produits de qualité et avec un niveau de performance environnementale, sanitaire et social que l’on nous envie à l’étranger! Stéphane Le Foll 20 février 2015 "Il ne faut jamais oublier que la finalité première de notre agriculture est avant tout de nourrir les hommes," rappelle Stéphane Le Foll. Le 8 octobre 2014, il a présenté en Conseil des ministres, les 4 axes prioritaires et structurants de cette nouvelle politique. Ces 4 priorités traduisent la volonté de faire de l’alimentation un des fondements de la citoyenneté mais aussi d’accompagner l’évolution de notre société. Stéphane Le Foll insiste particulièrement sur la question de la restauration collective, qui s’adresse à 10 millions de personnes chaque jour, et qui englobe ces différentes priorités. Les appels à projet du Programme national de l'alimentation #antigaspi

Les Français raffolent toujours plus des pizzas Quelque 809 millions de pizzas ont été consommées l'an dernier en France, soit 10 millions de plus qu'en 2013, selon le cabinet Gira Conseil. C'est en Ile-de-France que l'on paye la pizza la plus chère, et en Bourgogne la moins chère. 2014 aura été une année faste pour la pizza en France. L'an dernier, 809 millions de pizzas ont été consommées, soit 10 millions de plus qu'en 2013 (+1,2%), selon le dernier «Indice Pizza» du cabinet Gira Conseil. Le marché a pesé au total 5,36 milliards d'euros, en hausse de 1,36%, générés par quelque 20.432 points de vente (+0,82%). Résultat, son prix grimpe. «Les nouveaux acteurs du marché répondent à la demande de qualité des consommateurs et contribuent au renouveau du marché de la pizza en réinventant ses codes, à travers de nouveaux produits, de nouveaux décors et de produits de qualité, souvent d'origine», analyse Bernard Boutboul. Sans surprise, les prix varient grandement d'une région à l'autre.

Restauration rapide : le plan de maîtrise sanitaire - Aide juridique entreprise gratuite La réglementation européenne impose un plan de maîtrise sanitaire aux établissements travaillant les denrées alimentaires. Il constitue une garantie lors d'un contrôle de la DSV ou de la DGCCRF mais aussi un véritable gage de qualité vis-à-vis de la clientèle. Le plan de maîtrise sanitaire : quand est-il obligatoire ? La constitution d'un plan de maîtrise sanitaire est obligatoire pour tous les établissements manipulant des denrées alimentaires, même s'ils ne sont pas soumis à agrément. Lorsque la mise sur le marché de denrées animales ou de produits contenant des denrées animales est soumise à l'obtention d'un agrément, le plan de maîtrise sanitaire fait partie des pièces demandées. Que contient le plan de maîtrise sanitaire ? des documents relatifs aux bonnes pratiques d'hygiène ou des pré-requis obligatoire ; des procédures de traçabilité et de gestion des produits non conformes ; un plan HACCP validé et mis à jour régulièrement. Sommaire d'un plan de maîtrise sanitaire 1. 1.1. 1.2. 1.3.

Non, les restaurants ne sont pas obligés de proposer un doggy bag - L'Express Styles Le Nouvel An apporte son lot de bonnes résolutions. Depuis le 1er janvier 2016, les restaurants servant environ 180 repas par jour seront tenus de trier et valoriser leurs déchets alimentaires. A défaut, ils se verront infliger de lourdes amendes. Au 1er janvier 2016, les restaurateurs sont soumis à une obligation de tri lorsqu'ils produisent plus de 10 tonnes de biodéchets par an, soit environ 150 à 200 couverts/jour. Selon une étude de la DRAAF (Direction de l'alimentation) Rhône-Alpes menée auprès de 2.700 consommateurs et relayée en octobre par le Synhorcat-GNI, 95% des personnes interrogées sont prêtes à utiliser le sac à emporter. 230g de nourriture perdus par repas Les initiatives se sont multipliées ces dernières années pour promouvoir le doggy bag. Aujourd'hui, les Français jettent en moyenne 20 kg de nourriture par an.

Le fast-food «haut de gamme» tire le marché de la restauration Le marché annuel de la restauration hors domicile à pesé 87,2 milliards l'an dernier, en hausse de 0,58%. Il est de plus en plus dominé par la restauration rapide, qui monte progressivement en gamme. La bascule du marché français de la restauration vers sa version rapide se confirme. L'étude annuelle du cabinet spécialisé Gira Conseil avait relevé en 2012 que le service au comptoir passait devant la restauration traditionnelle servie à table. En 2013, ce type de restauration pèse désormais 54% du marché global. «La tendance va sans doute se poursuivre dans ce sens, note Bernard Boutboul, président de Gira Conseil tout comme la tendance à l'augmentation du nombre de repas pris hors domicile.» «Le repas du midi se prend de plus en plus rapidement et le domicile est souvent éloigné du travail si bien que le taux de retour ne cesse de diminuer, souligne Bernard Boutboul. • La malbouffe en recul de 10% Au total, le marché progresse de 0,58% à 87,2 milliards d'euros. • Internet super star

Related: