background preloader

Mots et phrases pour argumenter

Mots et phrases pour argumenter
Related:  Argumentation

Les outils de l'argumentation : les liens logiques C. L'opinion D. Le pour et le contre E. L'emphase F. La nuance En te servant des mots de liaison précédents, imagine un débar argumenté, nuancé et équilibré entre les différents personnages de cette scène.Voir aussi l'expression de la cause l'expression de la conséquence l'expression du but et de la crainte l'expression de l'hypothèse et de la condition l'expression de la comparaison l'expression de l'opposition et de la concession Revenir à l'atelier Revenir au sommaire

Mots et expressions pour organiser une argumentation * Pour exprimer une opinion, on peut employer :1°) Un verbe d’opinion. Ex : Je crois, je pense, j'estime, je juge,...... Remarque :Lorsque les verbes exprimant une opinion sont employés avec la négation, le plus souvent, ils sont suivis du subjonctif. 2°) Une locution. Ex : Selon moi, d’après moi, à mon avis etc.3°) Un adjectif appréciatif Ex : Attirant, superbe,ou dépréciatif ex: mauvais , laid, etc.…4°) Un adverbe. *Pour exprimer une position « pour », on peut employer : Je dois reconnaître que…. ; je persiste à croire que….. ; j’admets que…. ; je demeure persuadé que… ; j’apprécie…. ; je crois pouvoir affirmer que…. *Pour exprimer une position « contre », on peut employer : *Pour exprimer une réfutation , on peut employer : *Pour exprimer une position nuancée (Rappel d’une thèse suivi d’une réfutation), on peut employer : -Oui….mais…. *Pour insérer un exemple, on peut employer : *Pour insérer une conclusion, on peut employer :

Les 3 discours (Aristote/Chaïm Perelman) Etudier la synergologie pour interpréter le langage corporel La question se trouve posée : Est-il vraiment nécessaire de fonder une discipline autour du langage corporel ? Car après tout, le langage corporel est abondamment observé à commencer par des disciplines déjà prestigieuses, la médecine par exemple. Le premier réflexe du médecin n'est-il pas d'observer son patient d'un point de vue corporel , le premier réflexe de l'ethnologue d'observer un peuple à travers ses diverses composantes individuelles corporelles, d'un psychologue de comprendre son client à partir de comportements corporels atypiques dont il cherche à restituer la logique….?Bref, pourquoi faire du traitement du langage corporel, l'objet d'une discipline à part entière ? Si le langage corporel est pris en compte par toutes les disciplines relevant des sciences humaines, aucune d'entre elles n'en n'a fait l'objet propre de sa discipline, parce que pour toutes les sciences humaines, le langage corporel sert d'appui pour parler d'autre chose. a.

Rédiger un texte argumentatif avec exemples Qu'est-ce qu'argumenter ?L'objectif du discours argumentatif consiste à propos d'un thème (un sujet) de soutenir une thèse (un point de vue, une opinion) qui réponde à une problématique1. Il faut convaincre un adversaire, soit pour modifier son opinion ou son jugement, soit pour l'inciter à agir.Quelques exemples pour mieux faire comprendre ces notions :Un thème est un sujet de discussion plus ou moins précis, délimité : le tabac, les usages du tabac, les usages sociaux du tabac, les méfaits du tabac, tabac et drogue, tabac et addiction...Une problématique est formulée sous forme d'une question à propos du thème : le tabac est-il dangereux ? Argumenter, c'est donc définir la stratégie la plus efficace, la plus habile pour Il faut d'abord lire l'énoncé et souligner les mots clès. Repérez. 2. Faire un brouillon: selon votreposition, choisissez vos arguments que vous devez illustrer par des exemples 3. Elaborez un plan. 4. 5. Rédigez l'introduction. - Annoncer le plan 6. 7. 8. 1. 2. 3. 4.

Le langage du corps à la loupe Depuis que vous lisez le Décodeur du non-verbal, vous avez dû remarquer que l’on peut classer les gestes en 2 grandes familles. Ceux qui font de vous quelqu’un de charismatique et les autres… ceux qui nuisent à votre image. Dans cet article, je vous propose de découvrir la liste noire des gestes qui flinguent littéralement vos relations. Ce sont des gestes qui envoient une mauvaise image : menaçante, autoritaire ou tout simplement qui mettent les autres mal à l’aise. 1) Vous montrez les autres du doigt C’est l’un des gestes les plus hostiles. La première chose que je me suis dit en voyant l’affiche : « Quoi ? Le pointé de l’index est donc un signe d’agressivité et il est très souvent l’initiateur d’empoignades (pour ne pas dire castagnes). Faîtes l’exercice : essayez de pointer du doigt la prochaine personne que vous croisez et dîtes : « Toi !» Et puis n’oubliez pas ce que disait votre mère : « Ne montre pas les gens du doigt Antoine, c’est malpoli ». 2) Vous croisez les bras Et maintenant

Persuader, cela s'apprend... ou l'art de la persuasion Savoir persuader est devenu essentiel dans nos sociétés de communication, tant pour savoir y trouver son chemin que pour apprendre à se défendre contre les divers types de manipulation. La rhétorique est souvent considérée de façon péjorative. On voit en elle soit un art de la parole utilisant des figures de style inutiles et conventionnelles, soit une technique qui permettrait comme chez les sophistes de démontrer une chose et son contraire. Par ailleurs, nos sociétés plus individualistes prônent les droits de la personne et l’autorité ne s’y exerce pas de la même façon.

Comment les recruteurs évaluent votre motivation en entretien 1 - En estimant votre connaissance du poste proposé Il s’agit là de démontrer que vous avez travaillé « la cible ». « Le candidat motivé aura réfléchi à la manière dont il va pouvoir transposer ses compétences dans le job proposé », illustre Véronique Benavent, consultante en talent management. Il cherchera aussi à savoir qui compose l’équipe, quels sont les profils des différents membres, leur ancienneté. Il interrogera également le recruteur sur la stratégie de l’entreprise, par exemple pour contrer la dernière innovation du principal concurrent. « Toutes ces questions permettent au recruteur d’apprécier la motivation du candidat dans le poste à pourvoir », précise Wilhem Laligant , DG de Randstad Exécutive, vice-président du Syntec Conseil en recrutement. Cela montre que vous ne postulez pas dans cette entreprise par hasard. 2 – En évaluant votre intérêt pour la culture de l’entreprise Le recruteur va également chercher à voir si vous vous projetez dans la culture d’entreprise.

Philippe Breton, Convaincre sans manipuler. Apprendre à argumenter 1Philippe Breton, chercheur au laboratoire Cultures et sociétés en Europe (Strasbourg, CNRS), a voulu, dans cet ouvrage, transmettre les principales techniques de l’argumentation utilisant les méthodes de la rhétorique classique. Le manuel a été écrit à la suite de stages de formation animés par l’auteur dans le secteur public comme dans le secteur privé. Il fait référence aux méthodes classiques de la rhétorique mais les illustre constamment par des exemples contemporains qui proviennent soit de la littérature, soit de l’actualité ou de l’histoire, soit encore de son imagination. Ainsi l’auteur peut-il citer des discours de Nicolas Sarkozy, de Daniel Cohn-Bendit, d’Alain Madelin, de l’Abbé Pierre ou de Jacques Vergès en insistant sur les techniques argumentatives sollicitées par ces grands orateurs. Convaincre sans manipuler s’adresse donc à un large public désirant améliorer sa prestation orale, avec une méthode simple et des exemples concrets.

Entretien d'embauche : les 5 bonnes questions à poser au recruteur Vous souhaiteriez sans doute aborder votre salaire, vos horaires ou d’éventuels avantages, mais est-ce vraiment l’impression que vous devez laisser à un recruteur ? Sans totalement mettre ces points de côté, essayez d’abord d’allier questions utiles et attitude (stratégiquement) positive. 1. Si je devais commencer demain, quelle tâche me confierait-on en premier ? Vous renvoyez ici une image de professionnalisme, et démontrez une certaine capacité d’anticipation. 2. Cette question vous permettra de vous appuyer sur les échecs de vos prédécesseurs pour ne pas les répéter. >> Lire aussi : Bien répondre à la question "Quels sont vos qualités et vos défauts" << 3. Si l’on vous répond « autonomie », « proactivité » ou « responsabilité », vous allez devoir vous débrouiller tout seul. >> Lire aussi : les bonnes réponses aux questions pièges en entretien d'embauche << 4. 5. Question à double tranchant encore. >> Lire aussi : quelles questions poser à un recruteur ? Bonne chance !

Related: