background preloader

MOOC et e-learning, quelles différences ?

MOOC et e-learning, quelles différences ?
La semaine passée, une internaute a adressé une question à Thot sur Twitter : "Quelle différence entre MOOCs et e-learning ?" "Difficile de répondre en 140 caractères..." a répondu notre community manager... Voici donc la réponse, un peu plus longue. Au sens strict du terme, le MOOC est une des modalités de l'e-learning. C'est en effet un cours distribué par la voie numérique, que les participants suivant à distance de l'organisme qui le dispense. Mais cette réponse n'épuise pas le sujet. E-learning, e-learning et e-learning Très schématiquement, on range dans la catégorie "e-learning" trois objets / dispositifs distincts : - Le cours en ligne fermé, distribué par un organisme de formation ou un établissement d'enseignement, destiné à un groupe d'apprenants régulièrement inscrits et ayant donc acquitté des droits d'inscription, distribué sur une plateforme (Learning Management System ou LMS), dispensé seul ou dans le cadre d'un parcours de formation, diplômant ou pas. Exemples : Related:  organisation persoproductivité

Bonnes pratiques pour la dématérialisation et l’archivage des données Bonnes pratiques pour la dématérialisation et l’archivage des données Le salon Documation 2012 répétait en écho le constat que « le volume des données augmente de manière exponentielle ». C’est pourquoi, de la création à la suppression des données, en passant par l’archivage, la mise en place de règles s’avère plus que nécessaire devant les quantités croissantes de données. Au cours de ce salon, un « livre blanc- Dématérialisation et Archivage Probant » a été présenté. Nombreuses sont les solutions techniques qui permettent la dématérialisation et l’archivage probant. Plusieurs normes constituent le cadre normatif : Par ailleurs, le cadre juridique des données électroniques est également évoqué dans ce livre blanc. Certaines conférences du salon ont été mises en ligne : Voir également le dossier sur 01net : l’archivage ne connaît pas la crise Popularité: 1 views

portraitrobotduwinner1 Cours en ligne : « plus que les MOOC, les SPOC ont de l’avenir à l’université » Les MOOC, ces cours en ligne massifs et ouverts, sont en plein essor. Mais sont-ils si efficaces ? Vont-ils bouleverser durablement le supérieur ? François Germinet, président de l'Université de Cergy-Pontoise Les « MOOC » (Massive Online Open Courses), en français les « CLOM » (Cours en Ligne Ouverts et Massifs), sont-ils l’avenir de l’université ? Oui et non. Quelle est l’efficacité de ces cours gratuits en ligne ? Les MOOC remplissent leur rôle de produits d’ouverture et d’appel. Quant aux SPOC, leur efficacité est très bonne. Quels paramètres doivent être réunis pour que les cours en ligne soient un succès ? Il faut une équipe pédagogique et une d’ingénierie. Quels objectifs se fixe votre université en matière de MOOC et de SPOC ? Nous avons déjà des SPOC puisque 400 étudiants environ se forment à distance sur le professorat des écoles et le CAPES. Peut-on imaginer qu’un jour en France, on sera diplômé en ayant suivi des MOOC ? Charles Centofanti

Autour des MOOC Une page autour des MOOC, cours de masse en ligne et ouverts (Massive Open Online Course) Une collecte de références initiée par Michel Briand, avec la participation de Delphine Keldermans, Telecom Bretagne, à compléter c'est un wiki ouvert !"" "voir aussi MOOC.fr, site participatif sur les MOOC, lieu de partage et d’échanges dans l’enseignement supérieur francophone initié par Jean Marie Gilliot, Telecom Bretagne, Insitut Mines Telecom. Nous nous dirigeons vers un nouveau modèle radicalement ouvert, asynchrone et collaboratif. Actualité Agrégations France Université Numérique (FUN) le portail initié par le Ministère de l'enseignement supérieur et classé en : "Environnement, Juridique, Management, Numérique, technologie, Santé, Sciences, Sciences humaines". le portail des MOOC de l'Union Européenne, 195 MOOC référencés au 26 octobre 2013. Agrégation via scoop it Massively MOOC “Examining the development of the Massive Open Online Course” par eLearning and Design, 53 pages août 2013.

Interentreprise - Baie Mahault - guadeloupe.fr Magazine économique Antilles Guyanes Accéder à toutes les études de marchés en quelques clics sur www.interentreprises.com Ce magazine cofinancé par l'Union Européenne est spécialisé dans l'étude et analyse statistique. Vous trouverez toutes les réponses en matières d'investissement, d'appréciation par secteur d'activité, interviews mais aussi des fiches pratiques sur divers domaines: Finance, Stratégie, Fiscalité, Médiation, Consommation, Juridique... Retrouvez toute l'actualité économique mais aussi un espace communautaire où vous pourrez échanger avec des professionnels et Maître de Conférencier de Guadeloupe. Ce magazine est disponible dans tout vos kiosques Antilles-Guyane. Contact Francette Rosamont Gérante, Rédatrice en Chef Téléphone 05 96 58 58 46 (fixe) Cela pourrait vous intéresser aussi : France Antilles Toute l'actualité et l'information locale des départements d'Outre-Mer de la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane.... Anform Radio Guadeloupe 1ère

7 astuces simples pour interagir avec des personnes négatives billet de Celestine Chua of The Personal Excellence Blog « Les gens qui sont les plus durs à aimer sont ceux qui en ont le plus besoin. » ~Peaceful Warrior Avez-vous jamais interagi avec des personnes négatives ? Si vous l’avez fait, vous savez que l’expérience peut être vraiment déprimante. J’avais une ex-collègue qui était très négative. La première fois que nous avons eu une réunion, je me suis sentie très épuisée. La même chose s’est produite les fois suivantes où nous ont parlé. Après quelque temps, je me suis rendue compte que j’avais besoin de mettre au point un plan d’action pour interagir avec les personnes négatives. Ayant cela à l’esprit, j’ai alors fait du brainstorming sur la meilleure approche pour interagir avec les gens négatifs. Finalement, j’ai développé plusieurs étapes clés pour manager efficacement les gens négatifs. S’il y a quelqu’un négatif dans votre vie à l’heure actuelle, ne vous laissez pas affecter par lui ou elle. J'aime :

Marcel Lebrun: De qui se MOOC-t-on ? Numérique Les MOOC, ce sont les Massive Open Online Courses, des cours en ligne ouverts (on s’y inscrit gratuitement sans condition préalable), et rassemblant des milliers d’étudiants répartis sur la planète entière. Tout a commencé, il y a 5 ou 6 ans, avec des vidéos de cours magistraux (dans tous les sens du mot) postés par Berkeley sur YouTube ou MIT sur iTunes-U. Dès 2011, de tout aussi prestigieuses universités s’associent en consortiums, tels edX ou Coursera pour proposer des parcours pédagogiques en ligne alternant séquences vidéo, exercices et, parfois, activités collaboratives Certains proposent un certificat de participation et d’assiduité. Dans la famille des MOOC, il est important de distinguer les xMOOC (centrés sur l’enseignant et constitués d’exposés et d’exercices) et les cMOOC (connectivistes basés sur les interactions des participants et dont le centre est partout). Une contribution du Professeur Marcel Lebrun parue dans LaLibre.be

8 millions d'euros pour les MOOCs ! Ouverture de la plateforme FUN – France… par fr-universite-numerique C’était une volonté de Geneviève Fioraso, la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de développer les MOOCs en France. Depuis le 16 janvier, les étudiants, mais également les lycéens, les salariés, toutes les personnes désireuses d’apprendre et de se former, pourront suivre gratuitement, à leur rythme, des cours du Cnam, de l’École Centrale Paris, de l’École Polytechnique, de l’Institut Mines-Télécom, de SciencesPo., de l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, de l’Université Montpellier 2, de l’Université Panthéon-Assas – Paris II, de l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense, du Centre Virchow-Villermé (collaboration entre Sorbonne Paris Cité et Université La Charité à Berlin), et prochainement les cours de mathématiques de Cédric Villani. Plus d’infos :Toutes les infos sur www.france-universite-numerique.fr lu : 1705 fois

1er contact : tout se décide en 3 minutes C’est lors des trois premières minutes d’une rencontre que tout se décide : vous êtes embauché (e), vous signez le contrat du siècle, etc. D’où l’importance de remplir trois conditions pour réussir ce premier contact : faire bonne impression durant les 3 premières secondes, puis donner envie durant les 30 premières secondes et enfin susciter de l’intérêt durant les 3 premières minutes. Explications de Luc de Belloy, consultant et spécialiste du sujet. 1 – Faire bonne impression durant les 3 premières secondes Comme l’a dit un auteur célèbre nous ne pouvons jamais faire deux fois une première impression. Cette impression doit, par ailleurs, agir à 2 niveaux : vis-à-vis de l’autre qui est devant nous et également vis-à-vis de soi-même, dans le but de construire la confiance en soi au cours des premières secondes. 2 – Donner envie durant les 30 premières secondes Le mot envie porte bien son sens et sa force en lui-même, il signifie bien « en vie, donner vie aux choses.

Apprendre à être plus créatif Les présentations ci dessous rappellent les fondamentaux pour être plus créatif… - Etre créatif ne veut pas dire copier, c’est souvent s’inspirer et faire mieux / différent… Pour cela il faut jouer entre plusieurs tendances naturelles comme le passage à l’action, la créativité et l’originalité. - Faire un brief pour cadrer son projet : quel est le message / objectif, quelle est la cible, quel est le but, pourquoi faut il faire cela.. - N’oubliez pas de noter tout tout de suite car les bonnes idées arrivent généralement aussi vite qu’elle repartent. Faites des listes d’idées pour les faire mûrir et y revenir plus tard si nécessaire. - Mettez un peu de pression et de structure pour booster la génération d’idée , par exemple en demandant 10 idées en 10 minutes minimum. - Faites du Mind Mapping pour booster votre créativité - Pensez à l’inverse du résultat attendu pour trouver la bonne solution - Soyez iconoclaste et cassez les codes habituels Téléchargez votre guide Gratuit :

Le MOOC, l’alliance du rêve et du marketing Radio Canada a proposé dans sa chronique Techno de Janic Tremblay mercredi 25 septembre, un court aperçu du phénomène MOOC. Où en est-on aujourd’hui à travers le monde et quels sont les plus et les moins ? Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) a fait exploser le nombre de cours en ligne ces dernières semaines. C’est un fait : de plus en plus d’Universités à travers le monde se mettent aux MOOC (Massive Open Online Course) en proposant gratuitement des cours en ligne à de plus en plus d’étudiants. Ce courant vient des Etats-Unis où il a débuté il y a 5 ans mais ce n’est vraiment que depuis 1 an que le MOOC fait parler de lui. Aujourd’hui, ce sont environ 20 millions d’étudiants de 200 universités qui sont inscrits à un MOOC et le phénomène continue de croître. Un MOOC, ce sont des présentations en vidéo, des exercices en ligne, des forums de discussion et même des examens de fin d’année, explique Janic Tremblay. Plus d’infos :Retrouvez la chronique Radio Canada en ligne ici

Promouvoir et développer une offre francophone de Cours en Ligne Ouverts et Massifs La convention de partenariat qui lie l’Agence universitaire de la Francophonie au Ministère français de l’Enseignement supérieur et de la Recherche depuis le lundi 27 janvier 2014, fait écho à la 17ème action de l’agenda numérique établi par le Ministère pour développer le numérique dans l’enseignement supérieur et la recherche française. Elle prévoit le déploiement d’actions spécifiques à destination de la Francophonie. L’échange de compétences entre le MESR et l’AUF se traduit aussi par des actions communes telles que l’organisation des certifications proposées par les établissements français. L’AUF mobilisera ses campus numériques francophones (CNF ®) pour relayer l’offre française de CLOMs. Ce partenariat confirme l’engagement de l’Agence universitaire de la Francophonie dans la modernisation des universités par le numérique éducatif. « L’AUF, qui entend partager ses compétences dans le domaine du numérique, collaborera activement avec le MESR.

Comment faire face aux situations difficiles de l’accueil ? > L'importance des dix premières secondes En tant qu'assistant d'accueil, vous êtes le premier contact entre les clients avec votre entreprise. Chacun d'entre eux arrive avec son bagage émotionnel : enthousiasme, stress, fatigue... Dès l'entrée d'un client, levez-vous : par courtoisie, mais aussi pour vous positionner d'égal à égal avec votre interlocuteur. > Quand le rythme s'accélère, priorisez discrètement ! Soudain, le monde entier semble s'être donné rendez-vous dans votre hall d'accueil. Au besoin, garnissez votre banque de prospectus pour occuper les mains des clients impatients, ou disposez un joli bouquet en évidence (le pouvoir des fleurs...) et une machine à café. > Bien connaître l'entreprise pour mieux informer vos visiteurs Votre activité d'assistant se situe à la croisée des services : vous êtes, de fait, au courant des projets conduits par vos collaborateurs. > Votre patron filtre ses appels, vous non... Votre responsable évite soigneusement un interlocuteur ?

Dix techniques pour convaincre Commencez par écrire tout ce qui vous passe par la tête, faites un brouillon sans censure, couchez vos idées sur le papier. Ensuite, à tête froide - deux jours plus tard par exemple - sélectionnez deux ou trois idées forces. "Peu sont ceux qui prennent temps aujourd'hui de le faire, alors qu'il suffit parfois de dix à quinze minutes, remarque Lionel Bellenger. Et c'est au moment d'argumenter que les gens se précipitent et livrent le plus souvent un véritable brouillon ! Contrairement à se que l'on pourrait croire, une personne peu préparée parle sans interruption ni blanc, et le propos part dans tous les sens." Il ne faut pas improviser. A un moment donné, lors de votre discours, un argument va faire mouche, comme c'est souvent le cas lors d'une vente.

Related: