background preloader

Kintsugi: the art of repairing broken ceramics

Kintsugi: the art of repairing broken ceramics
Did you know that in Japan, the act of repairing broken ceramics is an art form? The 16th century ‘Kintsugi’, or ‘Kintsukuroi’, is a repairing technique that celebrates the broken item’s rich history by decorating its cracks instead of hiding them. This is done by applying a mixture of urushi (lacquer resin), rice glue, and powdered gold, silver, or platinum. No two Kintsugi patterns are the same, with each golden stream’s path depending on the extent and pattern of the break. The method gives the broken pottery piece new life and identity, making it good as new – sometimes better than the original, even. The video below was created by Greatcoat Films in London. Via This Is Colossal

Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui” Il y a vingt-cinq ans, c'était la star du ring, le « boss », vainqueur du communisme par K-O ! Aujourd'hui, le capitalisme est un champion usé par la crise, miné par les contradictions et politiquement à bout de souffle. Pour l'économiste américain Jeremy Rifkin, nous assistons, tout simplement, à son éclipse. Nous nous éveillons, dites-vous, à « une nouvelle réalité – celle des communaux collaboratifs ». “J’ai découvert l’existence d’un paradoxe profondément enfoui au cœur du capitalisme, et qui n’avait pas encore été mis au jour.” Qu'est ce qui provoque ce changement de paradigme ? Chaque entrepreneur, comme nous le savons, est en chasse de nouvelles technologies pour améliorer la productivité de son entreprise, réduire les coûts marginaux, mettre sur le marché des produits moins chers, attirer plus de consommateurs, gagner des parts de marché, et satisfaire les investisseurs. C'est pourtant ce qu'il se passe ? Et aujourd'hui ? Le changement est à la porte.

Hisoka Karl Polanyi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Polanyi. Dans le nom hongroisPolányiKároly, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français KárolyPolányi où le prénom précède le nom. Son livre majeur « La Grande Transformation »[1] souligne l'absence de naturalité et d'universalité de concepts comme « l'homo oeconomicus » ou « le marché » souvent présentés à ses yeux comme évidents ou ayant valeur ou signification uniques et/ou intemporelles. Vision erronée et utopique qui résulte selon lui du « désencastrement » de l'économie (opéré et réussi par le libéralisme) et de son autonomisation en dehors de toute Société globale. Son idéal -d'après son traducteur B. Biographie[modifier | modifier le code] Le Cercle Galilée[modifier | modifier le code] La Liberté d'esprit : « Par liberté d'esprit nous n'entendons ni déni de la vérité, ni déni de l'éthique, de la loi ou de l'autorité. Fin de vie[modifier | modifier le code]

Silver lines Less is more Wang Zhe poses in front of his wardrobe, which only has about 30 items of clothing to meet all of his needs. Photo: Courtesy of Wang Zhe Wang Zhe sat in front of his wardrobe, trying to pick a formal suit out from the hundreds of items of clothing in his collection. The immense range of clothes included dozens of jeans from well-known brands, as well as a wide array of jackets lurking at the far end of the wardrobe. At that moment, Wang, who works in human resources with an international company, felt that he had taken a few wrong turns in his life. "I used to spend lots of money buying fashionable clothes, hoping to win people's recognition and attention. Despite buying a new suit to solve his troubles, Wang came up with the idea of changing his life completely. "Since then I have been struggling to be more of a minimalist," said Wang, referring to a trend toward reducing possessions and living simpler lifestyles. 100-item challenge "A pair of socks is two items. The lure of materialism

365 Pictures Daily Photo Prompts Generated for Your Creative Inspiration! Writing Prompts : 365 : 365 Creative Picture Prompts, Prompt-a-Day Generator One picture and text prompt per day to inspire your creative life. Visit again tomorrow for February 5, 2015 What would this settler feel if she/he could return from the past and see their homestead still standing? How would the land have changed since their farming days? Photo and prompt copyright © Kristi Tencarre. About 365 Picture Prompts Welcome to Creativity Portal's first-ever worldwide collaborative daily prompt project. Artists, photographers, writers, and other creatives have generously shared their personal pictures and thought-provoking prompts to inspire others with unique perspectives and manifested expressions of creativity. Use these images and words for: creative writing promptsimagination/brainstorming ideascreativity sparksartistic inspirationblogging story startersclassroom activitiesjournal & diary promptsmeditationsreflectionsconnecting with other creatives Frequently Answered Questions

Emmanuel Giboulot non au pesticide amende Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Un vignoble bio peut-il être forcé d'utiliser des pesticides pour lutter contre une maladie mortelle de la vigne ? C'est la question épineuse à laquelle s'est heurté Emmanuel Giboulot, qui exploite 10 hectares en biodynamie sur la côte de Beaune et la haute-côte de Nuits, en Bourgogne. Le viticulteur de 51 ans comparaissait, lundi 24 février, devant le tribunal correctionnel de Dijon pour avoir refusé de traiter ses cépages de chardonnay et de pinot noir contre la flavescence dorée. Une amende de 1 000 euros, assortie pour moitié du sursis, a été requise à son encontre. M. Emmanuel Giboulot encourait jusqu'à six mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende. Notre journaliste Audrey Garric a suivi l'audience : Tout commence en juin 2013, quand un arrêté préfectoral impose le traitement de « l'ensemble des vignobles de la Côte-d'Or » au moyen « d'une application unique d'un insecticide ». « Cet arrêté est illégal.

Write or Die 2 MON PRODUIT VAISSELLE MAISON (super facile et méga efficace) Youhouuu ! En une semaine à peine, vous avez été près de 385,000 à tourner les pages d’Antigone XXI ! Bienvenue à tous les petits nouveaux qui sont venus grossir les rangs des abonnés et à tous les curieux qui les accompagnent ! Bon, j’avoue, ces nombreuses visites, attirées par mon article sur le Nutella, n’ont pas toujours été de tout repos, mais au moins, gentils ou méchants, leurs commentaires ont pimenté ma semaine. Petit coucou à tous les affreux qui m’ont malmenée si vous me lisez : moi aussi je vous aime ♥ Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas proposé un DIY, et il est grand temps que je me rattrape. Vous l’avez deviné… quand on met les mains dans le cambouis, on se doit de les laver ! Et oui, la vaisselle. Il est grand temps alors de vous bouger les membranes ! Saviez-vous que, tous les ans, en France, les accidents domestiques sont responsables de 12,000 morts ? Prenons le liquide vaisselle : saviez-vous qu’il est la principale cause des empoisonnements ménagers ? Notes :

Silver lines FAKIR | Presse alternative | Edition électronique Ça y est, on a enfin lancé notre section vidéo ! Quelques bénévoles et parfois même le collectif Les Mutins de Pangée, tentent de concurrencer BFM TV... Mais on manque encore de bras, de mains, de cerveaux. Alors, si vous savez filmer, scénariser, monter, exporter, etc. et que vous voulez nous aider à faire d’autres films, écrivez-nous à video@fakirpresse.info Nos dernières vidéos « La dissidence, pas le silence » - Emmanuel Vire, Frédéric Lordon & Danielle Simonnet (1) 500 € en plus ! La constitution : l’oligarchie financière rédige le texte - Une autre histoire de l’Europe (4) Maastricht, les patrons aux commandes - Une autre histoire de l’Europe (3) La CEE : les « pères fondateurs » au service des banquiers - Une autre histoire de l’Europe (2) La CECA : le ver dans le fruit - Une autre histoire de l’Europe (1) Le centre à fric - Géopolitique d’un barbouze Quand la gauche a basculé à droite « Ils nous ont dit : Vous êtes fous ! Quelle issue ? David Pujadas - Le débat ? Vive la banqueroute !

Soul Dissonance | Tsukuyomi The night was darkest, it satisfied him for he hated the light most. The pleasure was promptly lost and his mind was fixed, which is usual of him, but the problem was the point of fixation. He never thought that the shadow, the doppelgänger, could even partially affect who he is, or at the moment who he was. Its existence didn’t affect his presence or alter control over his mind, but his attitude was in a great extent shifted. At first it was chaotic to feel so overtaken by something that wasn’t identifiable for some good time, or actually for a whole life time. Soon the dissonance progressed, and perception between what’s real and what’s not started to grow cryptic. A while later he started to doubt himself and realized that he needs a hand to overcome his shadow, but in a flash the doubt was shattered at the moment he remembered that the shadow is a part of himself. It was over the time he realized what his phantasm was actually fighting for. Like this: Like Loading...

LA CONQUETE DU PAIN | Boulangerie bio autogérée à Montreuil

Related: