background preloader

Syn Lab

Syn Lab
Related:  Pedagogie alternative/ organisations fluidesCreating a new world through educationeducation de transition

Comment un Fab-Lab peut favoriser un renouveau pédagogique L’un des usages des Fab-Labs est la création d’une approche pédagogique expérimentale. Bien souvent l’apprentissage s’inscrit dans une perspective déductive dans laquelle la leçon précède l’exercice. Le Fab-Lab peut permettre d’entrer dans un autre cycle pédagogique ou l’expérience tactile engage d’abord un processus d’action, de motivation et d’idéation. L’intégration de séquences pédagogiques dans un Fab-Lab peut contribuer à accélérer l’apprentissage par la conjugaison de plusieurs phénomènes ci-après présentés : Tout d’abord rappelons qu’un Fab-Lab peut être appréhendé comme un espace intentionnel de création équipé de machines. En conclusion une expérience dans un Fab-Lab offre une possibilité de réinterpréter son rapport aux savoirs.

KAOSPILOT Recherche Nombreuses sont les recherches qui démontrent l’importance de développer les dimensions humaines et sociales, tant pour la réussite scolaire, que pour l’épanouissement des enfants et leur insertion dans la société. Depuis plusieurs dizaines d’années, les sciences humaines et sociales enrichissent nos connaissances sur l’être humain, son développement cognitif, psychologique, social, ses modes d’interaction avec les autres et au sein de la société, etc. Pourtant, il semble que les acteurs de l’éducation n’intègrent pas suffisamment les dimensions humaines et sociales dans leurs pratiques. L’enjeu est donc de rendre accessibles les résultats des recherches et les connaissances scientifiques sur ces sujets, afin de convaincre les acteurs que ces dimensions ne sont pas secondaires et de leur permettre de s’approprier ces connaissances. Nous développons des argumentaires et traduisons les connaissances en langage accessible (vulgarisation). [lire la suite]

- Team academy - International School for Entrepreneurship Apprentissage par enquête et Pédagogie inversée «C’est le rôle de la prospective que de ne pas minimiser les tensions et les dangers futursau nom d’un optimisme de convention. Mais l’anticipation se veut aussi une incitation à l’action. En cela, elle ne saurait non plus céder au pessimisme.»Vers les sociétés du savoir, Rapport mondial de l’UNESCO, 2005 Dernièrement, une personne dans mon entourage professionnel m’a fait grandement réfléchir à propos de la grande importance que l’on accorde en éducation au spécialiste, à l’expert à qui on accorde le monopole du savoir. On aura pu constater, il y a quelques mois, dans le cadre du débrayage des étudiants, à quel point cette notion est aussi amplement ancrée dans le paysage médiatique. Qu’on ne se méprenne pas! C’est ici que la notion de partage d’expertise et de réelle interactivité prend toute son importance. Comme l’a avoué si candidement Mark Prensky lors d’une présentation récente, Conférence Natif du numérique : «D’où viennent mes idées? Cliquer sur l’illustration pour l’agrandir

Programmes SenseSchool Appel à contribution « Imaginons l’enseignement de demain !» #IDEEdeMOOC Le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche vous invite à proposer vos idées de MOOC (Massive Open Online Courses) ! Dans la continuité du lancement de la plateforme France Université Numérique, le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en partenariat avec SenseSchool et le CRI (Centre de Recherche Interdisciplinaire), organise le 1er appel à contribution national qui invite les jeunes à proposer leurs idées de cours en ligne et ouverts pour inventer l’enseignement de demain Envie d’apprendre différemment ? Quels cours aimeriez-vous suivre en ligne ? Proposez toutes vos idées sur Twitter en utilisant le hashtag #IDEEdeMOOC» ou sur Facebook, directement sur la page France Université Numérique.

Bâtisseurs de possibles | Il n'y a pas d'âge pour changer le monde ! A propos de l’auteur Bonjour et Bienvenue ! Je m’appelle Bernard Lamailloux, je suis passionné par tout ce qui touche à l’ingénierie de formation. Je travaille dans le secteur de la formation et du conseil depuis une bonne vingtaine d’années maintenant. J’ai commencé par des interventions en informatique, et par la suite j’ai rajouté d’autres cordes à mon arc, qui me permettent aujourd’hui d’intervenir dans les domaines de la communication, du management et du développement personnel. Côté pedigree, j’ai suivi un cursus en ingénierie de formation multimédia et obtenu mon master professionnel de responsable de formation multimédia en juin 2009, à l’âge de 52 ans. Je suis passionné par mon métier (formateur et concepteur de formations). Je suis également musicien (auteur compositeur interprète, guitariste, pianiste, arrangeur, chef de chœur…), bon vivant, et vous réserve encore bien d’autres surprises ! Bien à vous, Bernard Retrouvez-moi également sur… Vous avez aimé ? Like this:

Inventer une nouvelle maïeutique pour apprendre à apprendre François Taddéi est l’auteur d’un rapport pour l’OCDE, « Former des constructeurs de savoirs créatifs et collaboratifs » [5]. Nous l’avons rencontré au Centre de Recherches Interdisciplinaires, lieu symbolique pour ce chercheur au parcours à la diversité atypique en France, actuellement directeur de recherche à l’Inserm à l’université Paris Descartes. Le CRI se veut un exemple de ces « carrefours d’esprits créatifs » [6] que propose François Taddéi pour l’ensemble du système éducatif : les étudiants sont de formations universitaires très diverses (biologie, physique, mathématiques, philosophie, économie, sciences humaines, informatique etc.), ils disposent d’une grande latitude dans leur choix d’objets de recherche, dans l’idée que cette confrontation entre points de vue variés favorise la créativité intellectuelle. Vous qui n’êtes pas, par votre formation, spécialiste de l’éducation, qu’avez-vous voulu montrer dans ce rapport ? Quels pourraient être les facteurs d’espoir ?

La salle de classe idéale existe: elle est équipée de rocking chairs Temps de lecture: 7 min Nos salles de classe n'ont guère connu d'évolution depuis le développement des écoles primaires au XIXe siècle. D'ailleurs, la définition qu'en donne Wikipedia fleure la naphtaline: sur un plan rectangulaire, dotée de deux accès dont un sur couloir, la salle de classe française est flanquée de «vastes fenêtres» (à travers lesquelles s'échappent en pensée nombre d'élèves). Elle est équipée d'un tableau noir, blanc ou de papier –en fonction du degré de modernité de l'école– placé en hauteur, face aux élèves alignés en rang d'oignon, assis sur des chaises ergonomiquement correctes à défaut d'être réellement confortables, avachis par paire sur des tables sommaires. Pas franchement ludique. Un nombre croissant d'études et tests récents tendrait à prouver qu'il s'agit d'une erreur: une salle de classe évoluée et évolutive permettrait de capter naturellement et plus efficacement l'attention des élèves. Des « bean bags », des LEGO, des rocking chairs Par quoi commencer ?

BONUS : ressources ==> Un forum augmenté » Forum Changer d'ère Tous acteurs du changement ! Dans le contexte actuel de crise et d’incertitude, l’objectif de cette journée d’échange était de dégager des axes d’actions concrètes pour « changer d’ère ». Ce Forum a permis de mieux comprendre les bouleversements engendrés par la civilisation numérique et de mobiliser la société civile à un moment où les Français semblent prêts à s’engager pour faire « bouger les choses ». Nous vous proposons de revivre cette journée, qui fera date. Diffusé en direct sur divers webTV et sites partenaires, vous pouvez également revoir tous les échanges dans leur intégralité et les revivre grâce aux storify, ces retranscriptions collaboratives à base de tweets et d’éléments multimédias. Véronique Anger-de Friberg, présidente fondatrice et organisatrice du Forum Changer d’Ère revient sur cette journée de dialogue, d’exploration et de partage. Cliquez pour lire la synthèse Une journée d’échange intergénérationnelle et pluridisciplinaire La journée en vidéo et en tweets

FOSTER Master Program | Centre de Recherches Interdisciplinaires Every day there is more and more people willing to enter the sphere of knowledge that the ICTs have created in the whole world. The digital technologies are the tool of a new educational revolution. Not only can you access the data, you can contribute to their creation and share them. The CRI has been designing new pedagogical methods for ten years and wish to climb up to the next level. The program aims to attract various profile of students, each one of them bringing their touch to understand the complexity of the educational sphere : teachers willing to develop their skills, social entrepreneurs, members of NGOs, designers interested in the educational ecosystem. With this degree you will access the whole field of education and especially its growing private sector. During these 2 years you will tackle various subjects such as:

Changer l’école Environ 40 % des élèves ont des difficultés en lecture à l’entrée en sixième, selon les chiffres du Haut Conseil de l’éducation. Pour enfoncer le clou, l’enquête internationale Pisa 2013 publiée récemment par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de révéler que la France est la championne des inégalités sociales de réussite. Autrement dit, les élèves ne sont pas tous logés à la même enseigne devant l’apprentissage des savoirs. L’école républicaine, dont le but était de permettre l’égalité entre les citoyens, aurait donc failli à sa mission. L’enquête Pisa n’est pas la seule à révéler les failles de l’éducation à la française. Ils sont pourtant nombreux, les enseignants qui innovent au sein même de l’école publique et s’évertuent à faire bouger les lignes de l’intérieur.

Related: