background preloader

"Le bien-être au travail va devenir une nécessité absolue pour créer de la valeur", prévient le consultant Eric Albert - Ressources humaines

"Le bien-être au travail va devenir une nécessité absolue pour créer de la valeur", prévient le consultant Eric Albert - Ressources humaines
L'Usine Nouvelle - Partager le pouvoir, c’est possible ou nécessaire ? Eric Albert - A mon avis, c’est surtout irrémédiable avec la vague portée par la numérisation que les experts les plus compétents comparent à l’invention de l’imprimerie. Nous allons vers des modèles plus horizontaux, participatifs, où l’autorité qui ne repose pas sur la compétence sera de moins en moins reconnue. A l’avenir, tous les systèmes qui vont créer de la valeur seront basés sur le partage. De quel type de partage parlez-vous ? Pour créer de la valeur, il va falloir encourager la contribution d’acteurs venus de différents horizons. Dans votre livre, vous notez que les dirigeants d’entreprise freinent les évolutions, notamment parce que leurs émotions les y conduisent. Passer d’un modèle de management à un autre, c’est perdre le contrôle d’un modèle rassurant. Est-ce pour cette raison, rassurer en période d’incertitude, que les reporting de toutes sortes se multiplient ? Comment fait-on concrètement ? Related:  Travailler AutrementQualité de Vie au TravailRSE / ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE / MANAGEMENT RESPONSABLE

Faut-il des super-pouvoirs pour trouver un job? Le monde du travail vit un profond changement de modèle. Partout, on annonce: digitalisation, robotisation, fin du salariat, mobilité permanente... Ces changements sont déjà en cours, qu'ils soient techniques, structurels ou économiques. Dans le même temps, le désir d'un nouveau rapport au travail s'est enraciné parmi toutes les générations. Vivre son travail différemment, s'y retrouver, contribuer, performer, donner du sens; c'est aussi ça, le changement qui nous attend. Au cours de nos vies professionnelles, nous changerons dix à treize fois de travail, la transition professionnelle ne sera plus un accident (appelé aujourd'hui "chômage"). Nos carrières seront un mélange entre les périodes de travail et les phases de réflexion, que l'on pourrait appeler d'indépendance. Dans l'enthousiasme, la peur ou le déni, nous voici donc tous face au même enjeu: développer les super-pouvoirs qui nous permettront de naviguer dans ce nouveau monde du travail, et d'y rebondir d'étape en étape. ...

Bien-être des salariés au travail : chiffres clés et statistiques | Les thématiques | Travail et environnement Les sondages sont formels : les conditions de travail se dégradent et le mal-être est grandissant chez les salariés. Le bien-être au travail est pourtant essentiel à la bonne marche de l’entreprise. Le préserver doit donc faire partie des priorités de l’employeur. Bien-être des salariés au travail : chiffres clés et statistiques En France, le bien-être des salariés se dégrade. En 2010, 33% des salariés français déclaraient travailler dans un mauvais environnement de travail, la part la plus élevée au sein des pays européens. Le Désengagement des salariés lié au Mal-Être au Travail a coûté 23% de la Valeur Ajoutée des entreprises, selon l’indice de bien-être au travail (IBET) calculé par le cabinet Mozart Consulting L’IBET est un indice socio-économique variant de 0 à 1 pour sa valeur maximum, traduisant la meilleure performance socio-organisationnelle. Le bien-être au travail pris en considération Les partenaires sociaux ont conclu : Le Gouvernement : Evaluer Passer à l'action

Comment Disneyland Paris améliore le quotidien de ses salariés Crédits photo : Disney Daniel Dreux, vice-président RH de Disneyland Paris Il y a 20 ans, des champs de betteraves s’étendaient à perte de vue sur ce site de plusieurs hectares, Disneyland Paris, devenu aujourd’hui le premier employeur privé de Seine-et-Marne et le premier employeur mono-site de France. 15.000 salariés, à 87 % en CDI, travaillent chaque jour pour « faire rêver » un public varié, international et exigeant. Pour offrir l’excellence de service attendue, Daniel Dreux, vice-président RH, a lancé en 2000 un programme visant à améliorer les conditions de vie au travail de l’ensemble des collaborateurs, le Cast Member Land, et dont il détaille les modalités. En 2000, les entreprises s’intéressaient peu à la qualité de vie au travail. « Nous avons créé un conseil municipal avec un maire et des conseillers chargés d'administrer au mieux les conditions de vie des citoyens, alias les salariés. » Daniel Dreux, vice-président RH de Disneyland Paris

Bienveillance et rituels de rentrée. Que vous soyez chef de projet ou manager hiérarchique, vos équipes vont se retrouver après les congés. Cet été 2016 fut riche en émotions. Citons, le tour de France, les attentats , le coup d’état avorté en Turquie, la bataille d’Alep, les jeux olympiques, les incendies en Californie , Portugal et alentours de Marseille, les polémiques sur le burkini et Pokémon Go. Certains de vos équipiers reviennent au travail encore marqués par l’un ou plusieurs de ces événements, d’autres ont choisi le se déconnecter de l’actualité pour vivre des moments de bonheur en famille et entre amis. Les équipes vont se retrouver au complet et votre job de rentrée consiste à les remettre rapidement dans une ambiance de productivité optimale.Vos équipiers, espérons le , content de se retrouver seront enclins à parler de ces événements et narrer leurs vacances. Trois pièges vous guettent.

Michel Serres : "Nous sommes face à une renaissance de l’humanité" - Société Parler de demain, n’est-ce pas avant tout savoir décrire le monde d’aujourd’hui ? Seule Madame Soleil peut décrire le monde de demain. D’ailleurs, si vous consultez des personnes qui font de la prospective, cela devient vite tout à fait comique : ils se trompent à chaque coup… Forcément. Pour la simple et bonne raison que l’innovation est toujours inattendue. Elle passe le plus souvent par un endroit que l’on ne pouvait pas imaginer. Comment doit-on alors s’y prendre pour évoquer l’avenir ? La question pertinente est : qu’y a-t-il de nouveau aujourd’hui ? Dérangez-nous encore une fois. L’avènement de Petite Poucette. Poucette est donc celle qui crée le monde nouveau. Rien de moins. Pour Petite Poucette, la question de savoir dans quelle ville elle habite et travaille et à quelle communauté elle appartient a-t-elle un sens ? C’est une vraie question, sur laquelle j’ai beaucoup travaillé. Vous dites qu’une nouvelle humanité commence. Nous sommes à un moment qui ressemble à la Renaissance.

Travail. Plaidoyer pour un autre monde Pourquoi attendre le vendredi comme une délivrance ? Parce que le développement économique est trop souvent synonyme d’aliénation au travail. Pourtant un autre modèle est possible, plaide un activiste indien. Le développement économique et la modernité ne nous font plus gagner notre vie mais la perdre. Le progrès économique, nous dit-on, c’est passer du secteur primaire à l’industrie et aux services. Simples rouages dans une vaste chaîne mondiale Supposons que cela soit inévitable et désirable. Pour les pauvres, c’est soit pas d’emploi du tout, soit des emplois précaires, dangereux et où on se fait exploiter sur des chantiers, dans les mines, l’industrie, les dhaba [restaurant de rue] ou d’autres qu’on peut difficilement qualifier de moins durs. 93 % des emplois indiens se trouvent dans le secteur informel et un nombre croissant d’entre eux relèvent de l’exploitation. Les classes moyennes et les riches s’en sortent-ils mieux ? Comment expliquer le culte du week-end ? Il y a des exemples.

Stratégies RSE: Les outils pour accompagner l'utilisation de l'ISO 26000 Une entreprise peut se trouver prise au dépourvu lorsqu’elle veut "mettre en place" l'ISO 26000 dans son organisation. Après une première lecture de la norme, il y a fort à parier que vous poserez une des questions suivantes : Maintenant qu'est-ce que je fais ? Par où je commence ? OUTILS POUR LA RÉALISATION D'UN DIAGNOSTICPour saisir le principe la norme ISO 26000 j'aime bien utiliser l'image de la boite de chocolats. > XP X 30-029 "Méthodologie d’identification des domaines d’action pertinents et importants de la responsabilité sociétale d’une organisation". De nombreuses pratiques liées à la responsabilité sociétale impliquent une certaine forme de communication interne et externe. > XP X 30-027 : Rendre crédible une démarche de responsabilité sociétale basée sur l’ISO 26000

Santé au travail / Sécurité des entreprises - Préventica L’incongruence de motivation serait à la source du burn-out Une recherche récente met en lumière une cause insoupçonnée d’épuisement professionnel: l’incongruence de motivation. Mauvaise nouvelle pour les vacanciers qui rentrent au travail : le simple repos n’est pas suffisant pour en venir à bout. Publiée en août dans la revue spécialisée Frontiers in Psychology, cette étude conclut que l’écart entre les besoins affectifs d’un travailleur et des conditions de travail qui ne le comblent pas toujours est source d’épuisement professionnel. Au même titre que la surcharge de travail, le manque de reconnaissance et les conflits sociaux, l’incongruence de motivation serait une source importante de stress pouvant mener à un état d’extrême fatigue physique, mentale et émotionnelle. Afin de mieux saisir la nature du problème, les chercheurs proposent une mise en situation. Après analyse, il ressort des réponses obtenues que l’inadéquation des besoins de socialisation avec les pairs est corrélée aux symptômes psychologiques du burn-out.

Déclaration de performance extra-financière : évolution de la réglementation ... La déclaration de performance extra-financière a subi une évolution réglementaire. Attendu depuis plusieurs années, ce nouveau dispositif obligatoire de publication d’informations environnementales, sociales et sociétales, s’applique à partir du 1er aout 2017. Petit résumé des principaux points qui viennent enrichir les anciens « rapports RSE ». Le ministre de l’Économie et des Finances a présenté, mercredi 19 juillet, une ordonnance relative à la publication d’informations non financières par certaines grandes entreprises et certains groupes d’entreprises, premier pas de la transposition de la directive européenne de 2014 (2014/95/UE). Plusieurs changements importants sont à considérer, notamment le périmètre d’application, les thèmes à aborder et les modalités de publication et de contrôle. Un périmètre d’application qui modifie les entreprises concernées Les sociétés soumises à ce dispositif sont celles dépassant 2 des 3 seuils suivants :

Pourquoi la société salariale a besoin de nouveaux valets, par André Gorz (Le... Depuis le début de l’ère moderne, une question n’a cessé de se poser à l’Occident : dans quelle mesure la rationalité économique est-elle compatible avec ce minimum de cohésion sociale dont une société a besoin pour survivre ? Cette question se pose aujourd’hui sous des aspects nouveaux, avec une actualité et une acuité accrues. Le contraste est en effet saisissant entre la réalité et le discours lénifiant de l’idéologie dominante. Dans l’ensemble des pays capitalistes d’Europe, on produit trois à quatre fois plus de richesses qu’il y a trente-cinq ans ; cette production n’exige pas trois fois plus d’heures de travail, mais une quantité de travail beaucoup plus faible. En RFA, le volume annuel du travail a diminué de 30 % depuis 1955. Ces chiffres, notre civilisation, notre presse, nos représentants politiques préfèrent ne pas les regarder en face. La situation en France n’a rien d’exceptionnel à cet égard. « La rage de gagner », ce slogan répugnant

Burn-out, quand le feu redonne sens à la vie Interview de Pascal Chabot, philosophe et auteur de Global burn-out par Marie Fuks Traduisible métaphoriquement par : « incendie de la personne », le burn-out est devenu le mal professionnel de la société postmoderne. Douloureux, ce syndrome d’épuisement peut toutefois devenir le lit d’une renaissance personnelle, en accord avec ses paysages intérieurs. Marie Fuks : En tant que philosophe, comment en êtes-vous venu à vous intéresser au burn-out ? Pascal Chabot : À l’époque, je travaillais sur la question : « Comment parler de l’âme aujourd’hui ? Voyez-vous un lien direct entre le développement du burn-out et la révolution managériale des années 1980 dont parle le sociologue clinicien Vincent de Gaulejac ? Oui, indiscutablement. Y a-t-il un profil type de personne sujette au burn-out ? Ce sont des personnes zélées, perfectionnistes, exigeantes avec elles-mêmes, scrupuleuses, sensibles à la justice, très investies dans leur travail… Donc l’opposé des tire-au-flanc. Oui.

Related: