background preloader

Google doit-il communiquer sur son véritable objectif, le transhumanisme?

Google doit-il communiquer sur son véritable objectif, le transhumanisme?
Ce texte a été lu 831 fois ! Google effectue des acquisitions au croisement de la biotechnologie, de l’intelligence artificielle et de la robotique. Des acquisitions qui sont motivées notamment par la philosophie transhumaniste des deux fondateurs. Pourtant, la société ne laisse rien filtrer sur ses intentions exactes. Google risque-t-il un jour d’affronter un renversement d’image majeur ? Olivier Cimelière, directeur d’Heuristik communication analyse ici des signaux faibles dont il faudrait tenir compte. Pour le quidam moyen, Google est un puissant moteur de recherche sur Internet. Pour les consommateurs, Google est aussi la ludique plateforme vidéo YouTube, l’incomparable cartographie visuelle StreetView et Earth ou encore la messagerie électronique Gmail. Google aujourd’hui : quelle perception ? Cette vision est celle qui forge et alimente aujourd’hui la réputation de Google. Mois après mois, le géant de Mountain View devient le poumon incontournable de divers écosystèmes. Sources

http://www.larevuedudigital.com/2014/05/expert/google-doit-il-communiquer-sur-son-veritable-objectif-le-transhumanisme/

Related:  Futur proche

Les 5 prochaines technologies de rupture en entreprises selon KPMG A l'occasion du CES, le grand salon de l'électronique qui se déroule en ce moment à Las Vegas, KPMG a publié ce mercredi 7 janvier une étude consacrée aux technologies disruptives. Le cabinet d'audit a interrogé des dirigeants d'entreprises en leur demandant quelles seraient les innovations qui auront le plus d'impact au cours des trois prochaines années. Au niveau mondial, c'est le cloud, le stockage de données en ligne, qui domine ce classement avec 14% des suffrages, devant l'analyse de données (10%) et les plates-formes mobiles (9%). Mais en regardant de plus près, on constate certaines disparités. Aux Etats-Unis et en Chine, les dirigeants sont ainsi plus de 20 % à miser sur le cloud. En pointe notamment dans la robotique, le Japon est quand à lui le seul pays à évoquer l'intelligence artificielle de manière significative (21%).

EXCLU Google fait le pari des nanotechnologies pour la santé Jusqu’où ira Google ? Après les télécoms, la voiture sans pilote, la gestion de l’énergie ou la robotique, le géant californien s’attaque à présent aux nanotechnologies pour la santé. Son laboratoire Google X, spécialisé dans les technologies de rupture vient d’annoncer la mise au point de nanoparticules destinées à la détection précoce de maladies. Dans 20 ans, la disparition du travail ? Le travail va disparaître. Elucubration ? Peut-être… À moins qu’il ne s’agisse d’une réalité que vous n’êtes pas obligé de regarder en face, mais dans laquelle vous vivrez en 2035. Oui, il sera dans ce cas possible de se lever plus tard le matin, voire de rester en pyjama toute la journée comme au lendemain d’un samedi de cuite. Non, ce ne sera pas forcément drôle, car ce phénomène que d’aucuns disent inexorable pourrait bouleverser, au delà de la seule vieille Europe, l’humanité toute entière.

Google veut inventer la pilule qui détecte le cancer Le géant internet américain Google a dévoilé mardi 29 octobre un nouveau projet de recherche, visant à utiliser des nanoparticules pour diagnostiquer des maladies comme le cancer. Aider les médecins à détecter les maladies dès leurs prémices COMPRIMÉS. "Les nanoparticules pourraient être ingérées sous la forme de comprimés afin de pénétrer dans le sang. LES TECHNOLOGIES DU MIND CONTROL APPLIQUÉES A L’HUMANITÉ ! Patrick Flanagan est l’inventeur du Neurophone. Le Neurophone est un appareil qui transforme des sons ou musiques en impulsions électriques et permet de les faire entendre en court-circuitant l’appareil auditif. Utilisé avec succès sur une personne atteinte de surdité, cette découverte fut classée «Confidentiel Défense».

Laurent Alexandre : "La stratégie secrète de Google apparaît…" Paru dans leJDD Selon Laurent Alexandre, Google est le premier embryon d'intelligence artificielle au monde. (Reuters) HAARP : la nouvelle arme absolue des USA HAARP utilise les propriétés de l'ionosphère, une couche atmosphérique située à 270 Km d'altitude environ, qui possède la propriété de réfléchir les ondes radio. Les radio-amateurs connaissent bien l'ionosphère, c'est elle qui leur permet d'établir par exemple des liaisons radio transatlantiques, sans satellite. L'ionosphère est ainsi une sorte de miroir radio naturel, qui renvoie vers le sol les ondes radio (de certaines fréquences précises) émises depuis la terre. L'ionosphère est ainsi appelée parce que ce sont des ions (des atomes électrisés) qui réfléchissent les ondes. Seulement l'ionosphère est capricieuse. Les conditions radio et les fréquences changent d'heure en heure, voire de minute en minute, et sont sujettes aux variations de l'activité solaire.

Bill Gates veut une pilule contraceptive 2.0 Avec le soutien de la fondation Bill & Melinda Gates, des chercheurs mettent au point une pilule contraceptive... Étonnant ? Pas tant que cela lorsque l'on apprend qu'elle est sous-cutanée, sous forme de puce et contrôlable grâce une télécommande. Voici donc un des futurs projets de Bill Gates, à savoir la pilule connectée, oui, la smartpilule ! L’idée provient des laboratoires de Bill & Melinda Gates, qui travaillent actuellement sur les recherches de la start-up américaine MicroChips, du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston. Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui” Pour l’économiste américain Jeremy Rifkin, l’heure de la troisième révolution industrielle a sonné. La société va devoir s’adapter. Il y a vingt-cinq ans, c'était la star du ring, le « boss », vainqueur du communisme par K-O ! Aujourd'hui, le capitalisme est un champion usé par la crise, miné par les contradictions et politiquement à bout de souffle. Pour l'économiste américain Jeremy Rifkin, nous assistons, tout simplement, à son éclipse.

La Blockchain, cette technologie qui pourrait changer nos vies... et que la France ne doit pas rater De gauche à droite : Alexandre Stachtchenko, Antoine Yeretzian et Clément Jeanneau (Crédit : DR) Connaissez-vous la blockchain, cette nouvelle technologie de stockage et de transmission de données à coût minime, décentralisée, et totalement sécurisée ? Passionnés d'innovation, trois étudiants de l'école de management ESCP Europe nous expliquent les enjeux de cette révolution annoncée, dont ils suivent l'actualité sur leur blog, Blockchain France. Consacrée en septembre “Méga-Trend” par le World Economic Forum, la blockchain est un sujet crucial qu’il est urgent de s’approprier. "Nous croyons au potentiel de rupture de la Blockchain". C’est par ces mots que Pierre Louette, directeur général adjoint d’Orange, a annoncé mi-septembre un investissement à hauteur de plusieurs millions d’euros dans Chain, l’une des start-ups les plus prometteuses en matière de blockchain.

Google veut s'intercaler entre le médecin et son patient En juillet dernier, Google s'associait au pharmaceutique suisse Novartis afin de mettre au point des lentilles de contact "intelligentes" pour diabétiques. DIAGNOSTIC. Le géant américain confirme son intérêt pour la santé en lançant des diagnostics médicaux en ligne. C'est ce qu'a constaté un membre de la communauté de Reddit, un forum de discussions. En faisant une recherche sur une douleur au genou, il lui a été proposé de prendre contact en vidéo avec un médecin, comme le prouve la capture d'écran ci-dessous, qu'il a posté sur Reddit.

Emploi: Croque-mort numérique, e-sportif... A quoi ressembleront les métiers du futur? GÉNÉRATION 404 Deux tiers des métiers qui existeront en 2030 n’ont pas encore été inventés selon un prospectiviste américain. « 20 Minutes » imagine les offres de ces emplois du futur… Laure Cometti Twitter Publié le Mis à jour le Il y a dix ans, le métier de community manager n’existait pas. Les investissements massifs des géants d’Internet dans la santé (et le contrôle de la vie) préparent-ils la nouvelle révolution industrielle ? Google, Apple et Facebook, spécialistes de la collecte de données, s'engagent désormais sur le terrain de la santé. Alors que ces deux derniers proposaient récemment de congeler les ovocytes de leurs employées pour remettre à plus tard leurs projets de grossesse, les géants du web ont mis en marche une nouvelle révolution industrielle. Les temps changent La santé, nouveau terrain de jeu des géants du numérique. Crédit Reuters Ajouter au classeurSuivre ce contributeurLecture zen

Related: