background preloader

Cancer : Le remède oublié

Cancer : Le remède oublié
Nous sommes en 1890 à New York. Il fait nuit. Le Dr William Coley se tourne et se retourne dans son lit. La veille, ce jeune chirurgien de 28 ans a, pour la première fois, vu mourir une de ses patientes. Au petit matin, il sort de chez lui. C’est dans ce gisement prodigieux que le Dr Coley va rechercher des cas de « sarcome » semblables à celui qui a tué sa patiente. Plus de deux semaines durant, ses recherches sont vaines. Guérison mystérieuse Le Dr Coley a mis la main, sans le savoir, sur un cas qui va révolutionner le traitement du cancer. Aussitôt après avoir attrapé l’érysipèle, le sarcome de ce patient a donc brutalement disparu. Il découvrit que d’autres pionniers de la médecine comme Robert Koch (qui découvrit le fameux bacille de Koch, responsable de la tuberculose), Louis Pasteur, et le médecin allemand Emil von Behring, qui reçut le premier prix Nobel de médecine en 1901, avaient eux aussi observé des cas d’érysipèle coïncidant avec la régression spontanée de cancers. Related:  annie88Cancerscancers

L’Histoire de la Vitamine B17 (Laetrile) – Découvrez la vérité sur le Cancer | auteur Ty Bollinger Dans les années 1940, le Dr. Ernst T. Krebs, Sr. et son fils (le Dr E.T. Krebs, Jr.) ont publié un document intitulé « La Thèse Unitaire ou Trophoblaste du Cancer », dans le Medical Record, de New York. Dans les années qui ont suivi, l’équipe formée par le père et le fils firent des recherches sur les co-enzymes et sur la possibilité que le cancer pourrait résulter d’une carence en vitamines. Dans le début des années 1950, ils émirent l’hypothèse que le cancer est causé par l’absence d’un composé alimentaire essentiel, manquant dans l’alimentation moderne de l’homme, identifié comme faisant partie de la famille des nitrilosides, qui se trouve dans plus de 1200 plantes comestibles. Il a fallu plusieurs années, et la réalité des essais cliniques effectués à travers le monde, avant qu’un modèle ne soit proposé afin de rationaliser l’utilité de la Laetrile dans la prévention, ainsi que pour le traitement du cancer, après tout ce temps, le nom de « vitamine B17 » fut reçu. Ty Bollinger

Cancer : les thérapies alternatives D’abord qui écouter et quelle voie suivre ? La médecine officielle vous propose la chimiothérapie, la radiothérapie, l’ablation. Les médecines alternatives vous proposent des reprogrammations cellulaires, des stimulations des défenses immunitaires, des activations émonctorielles, des équilibrages de terrains métaboliques, des harmonisations psycho-affectives. Trois options sont possibles : la médecine officielle seule les médecines alternatives seules la combinaison des deux Comment choisir ? D’abord prendre l’avis éclairé de chacun des spécialistes et ne pas hésiter à faire confirmer leurs avis par d’autres professionnels de la santé. Faites respecter le fait que vous êtes le seul décideur Projetez-vous alors en pensée dans un avenir immédiat après les différentes options. L’option conventionnelle La chimiothérapie Tout le monde sait que la chimio contamine gravement l’organisme, rend malade, déclenche une énorme fatigue et fait tomber les cheveux. Pendant la chimio : Entre 2 chimio : À lire :

Cuba crée quatre vaccins contre le cancer : une leçon aux firmes pharmaceutiques. -- José Manzaneda Que Cuba ait déjà développé quatre vaccins contre différents types de cancer est sans doute une nouvelle importante pour l’Humanité (1), si nous tenons compte que, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, chaque année meurent dans le monde, par cette maladie, environ 8 millions de personnes (2). Toutefois, les grands moyens internationaux l’ont ignorée presque complètement. En 2012 Cuba brevetait le premier vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon au niveau mondial, la CIMAVAX-EGF (3). ET en janvier 2013 on annonçait secondement, le Racotumomab (4). Des essais cliniques dans 86 pays démontrent que ces vaccins, bien qu’ils ne traitent pas la maladie, obtiennent la réduction des tumeurs et permettent une étape stable de la maladie, en augmentant l’esperance et la qualité de vie. Le Centre d’Immunologie Moléculaire de La Havane, appartenant à l’État cubain, est le créateur de tous ces vaccins. Le Prix Nobel de Médecine Richard J. José Manzaneda coordinateur de Cubainformación.

Une étude découvre l’imposture de la chimiothérapie Suite à toute opération de chimiothérapie, les tumeurs cancéreuses se développent de plus en plus rapidement. Accidentellement, des chercheurs aux États-Unis ont découvert récemment la vérité fatale sur la chimiothérapie en cherchant pourquoi les cellules cancéreuses de la prostate sont difficiles à éradiquer par les méthodes conventionnelles de traitement. Selon cette étude, la chimiothérapie tend à induire la libération d’une protéine (WNT16B) dans les cellules saines qui aide à favoriser la survie et la croissance des cellules cancéreuses. L’inutilité de la chimio dans le traitement et la guérison du cancer Inutile plutôt dangereux si on en croit les découvertes de cette étude, le traitement par la chimio active surtout la croissance et l’étendue des cellules cancéreuses, les rendant beaucoup plus difficiles à éliminer une fois que la chimiothérapie a déjà été démarrée. Le scandale du siècle est déjà dénoncé par le Dr. La chimio & l’ADN, une liaison fatale Lire la suite sur Eddenya

Cette Incroyable Herbe tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures Par Superadmin, Esprit science métaphysique (link is external) Des scientifiques ont fait de nombreuses études pour trouver un remède afin de mettre un terme au cancer, sachant que c’est l’une des maladies les plus mortelles. Cette herbe magique est un de ces remèdes dont personne ne parle dans la communauté médicale, car il peut tuer jusqu’à 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures. La plante utilisée seule réduit les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%, mais en combinant avec le fer, « Artemisia Annua »,elle réussit à « effacer » complètement le cancer et en plus, la consommation de cette plante n’a aucun impact sur les cellules pulmonaires saines. L’artémisinine a été utilisée dans le passé comme un remède antipaludéen puissant, mais il est maintenant prouvé que ce remède est également efficace dans la lutte contre le cancer. Les dépôts de fer dans les cellules cancéreuses étaient faits avec des récepteurs spécifiques pour aider la division cellulaire. Lire aussi :

Cancer Tutor Est Centré sur les Rares Traitements Alternatifs du Cancer | Cancer Tutor Return to Cancer Tutor Home Page Cancer Tutor Est Centré sur les Rares Traitements Alternatifs du Cancer Assez Puissants Pour Donner aux Patients Souffrant de Cancers Que La Médecine Classique a Abandonné, une Possibilité Significative de Survivre. Saviez-vous qu’il y existe des traitements naturels ou alternatifs du cancer qui en tout ont un taux réel de succès de 50% pour des patients souffrant du cancer et que la médecine classique renoncé à traiter ? Cependant, seuls très peu des plus de 300 traitements alternatifs du cancer sont assez puissants pour pouvoir traiter les patients du cancer laissés dans des conditions désastreuses par la médecine classique qui a cessé de s’occuper d’eux, et ces traitements ne sont généralement pas ceux qui sont les mieux connus!! L’objet de ce site est d’étudier et d’identifier ces rares traitements et de mettre cette information à disposition gratuitement sur ce site. Les Traitements “Phase IV” L’Article CLE du Traitement pour les Patients Phase IV

Recette Pour Faire De L’huile de Cannabis Comme Alternative à la Chimio « Une fois que les gens prennent conscience des bienfaits de la médecine du cannabis et qu’il peut guérir ou contrôler pratiquement n’importe quel état de santé, qui pourra s’opposer à l’utilisation du cannabis? » Rick Simpson a consacré sa vie à aider les patients qui souffrent (de tous types de maladies et de handicaps) avec l’utilisation de l’huile de cannabis naturelle. L’huile de cannabis de Rick Simpson s’avère efficace dans la guérison du cancer Rick Simpson est un militant de la marijuana médicale depuis près d’une décennie maintenant, il a fourni aux gens des informations sur les pouvoirs de guérison des médicaments à l’huile de cannabis. métastatique de la peau en 2003 et depuis il a consacré sa vie à répandre la vérité sur l’huile de cannabis. « Run From The Cure » la vidéo du documentaire officiel (courir dès la cure) Le documentaire « Run From The Cure » a été fait par Christian Laurette en 2008 et parle de l’histoire de Rick Simpson. 1 . 2 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 . 8 . 9 . 10.

Elle guérit son cancer avec des jus de fruits et légumes bio Pour Marie-Josée Campagna, c’était peut-être le choix le plus important de sa vie. Atteinte d’un cancer, elle a refusé la chimiothérapie et opté pour une thérapie alternative, basée sur la nourriture: la méthode Gerson. Aujourd’hui, elle ne regrette rien. En mai 2010, la Terrebonnienne apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. Mais pas n’importe lequel: un triple négatif grade 3. Mais il fallait bien faire quelque chose. D’autant que cette méthode est interdite en Amérique du Nord. Débuts difficiles Marie-Josée Campagna se rend à Tijuana, au Mexique, dans la clinique Baja Nutri Care, dépendante de l’Institut Gerson. Son corps a du mal à accepter cette discipline alimentaire. L’énergie remonte et, de retour chez elle, Mme Campagna continue d’appliquer la méthode. Le pire ? «Les gens ont le choix» Marie-Josée Campagna maintient cette discipline alimentaire pendant 18 mois. Elle souhaite désormais partager son expérience. Icône de liens externes . (Source(s): The Food Cure

Distillateur solaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un distillateur solaire est une technique passive, nécessitant des moyens limités pour distiller de l’eau salée, saumâtre ou souillée (par ex. contenue dans le sol ou provenant d’un cours d’eau) grâce à la chaleur du Soleil. Ce procédé élimine les impuretés telles que le sel, les métaux lourds et les micro-organismes. Le distillateur solaire ne doit pas être confondu avec la cheminée solaire pour laquelle l'énergie solaire sert à chauffer de l'air faisant tourner des turbines afin de produire de l'électricité. Différents types[modifier | modifier le code] Les trois types de distillateurs solaires sont le puits, la boîte et sa variante, la pyramide. Le puits solaire[modifier | modifier le code] Dans le puits solaire, l’eau présente dans le sol s’évapore, chauffée par les rayons du Soleil traversant un film en plastique. La boîte solaire[modifier | modifier le code] La pyramide solaire[modifier | modifier le code]

Le dépistage détecte des milliers de faux cancéreux  3 Commentaires et 0 tweets Cette page comprend deux articles - Comment diagnostiquer un foyer cancéreux par une méthode non invasive - Pourquoi faut-il se méfier du dépistage ? Le Docteur William Donald Kelley, médecin américain spécialiste en embryologie, contemporain de Gerson (inventeur de la fameuse cure Gerson) a fait, dans les années 60, une découverte d’une importance capitale concernant le cancer mais qui n’a été relayée par aucun organisme et aucune revue médicale – on suppose qu’elle faisait tomber trop de dogmes et qu’elle représentait une grande menace pour les grands exploitants de la maladie. Kelley a mis en évidence deux choses stupéfiantes : Les métastases, c’est du placentaLe pancréas est l’organe qui contrôle le développement des métastases Oui, le pancréas est déterminant dans l’arrêt des développements cancéreux, car c’est déjà lui qui arrête la fabrication de placenta pendant la 7ème semaine de la gestation (placenta – métastases – même chose). Quand le dépistage tue

Les laboratoires pharmaceutiques ont ignoré un possible traitement du cancer parce qu'il ne leur permettait pas de réaliser de gros bénéfices Le docteur Evangelos Michelakis et ses collègues de l'université d'Alberta ont publié en 2007 dans Cancer Cell les résultats d'une recherche qui a abouti à des résultats absolument stupéfiants en matière de lutte contre le cancer. Ils ont démontré que dans les cas de cancer, la mitochondrie, la partie de la cellule qui joue le rôle de centrale énergétique de la cellule et qui intervient entre autres pour programmer la mort de la cellule, ce que les chercheurs appellent l'apoptose, était comme désactivée, ce qui faisait que les cellules cancéreuses étaient quasiment immortelles, et que leur métabolisme énergétique était perturbé. Ils ont également trouvé qu'en administrant du dichloroacétate (DCA), un médicament utilisé depuis longtemps pour guérir certains dérèglements du métabolisme, on pouvait réactiver les mitochondries et l'apoptose, ce qui permettait aux cellules cancéreuses de rétablir leur capacité à mourir comme les cellules normales.

75% des médecins refusent la chimiothérapie pour eux-mêmes “Aucun des principaux media n’a jamais mentionné cette étude exhaustive; elle a été complètement enterrée.” (Tim O’ Shea, “Chemotherapy – An Unproven Procedure”) Selon les associations médicales, les effets secondaires notoires et dangereux des médicaments sont devenus la quatrième cause principale de mortalité après l’infarctus, le cancer et l’apoplexie.” (Journal of The American Medical Association, april 15, 1998) Le Dr. Un grand manque de confiance est aussi évident parmi les médecins. Voici ce que de nombreux docteurs et scientifiques ont à dire à propos de la chimiothérapie : “La majorité des patients atteints de cancer dans ce pays meurent à cause de la chimiothérapie, qui ne soigne ni les cancers du sein, ni ceux du côlon ou des poumons. “Si je devais contracter le cancer, je ne recourrais jamais à un certain modèle thérapeutique pour soigner cette maladie. Dr.

Related: