background preloader

Traité transatlantique : le double discours du FN

Traité transatlantique : le double discours du FN
Related:  FNTAFTA

La souveraineté européenne contre le traité transatlantique ! Sergei Grits/AP/SIPA Couverture du numéro 888 du magazine Marianne, en kiosques du 25 avril au 1er mai 2014 >>> Tribune parue dans le numéro 888 du magazine Marianne. Lors de sa visite aux Etats-Unis, le président Hollande a insisté pour « aller vite » vers la conclusion d'un accord de libre-échange transatlantique. Il ne s'agit pas d'un conflit entre la gentille Europe et l'impérialiste Amérique. Les anciens SS ont reconstruit l'extrême droite française après 1945 En faisant du 8 mai un jour férié, le Président François Mitterrand a voulu souligner comment la victoire contre le nazisme était celle de l’ensemble des Français. Il prolongeait ainsi le récit gaullo-communiste, opposant une France de la Résistance à un gouvernement de Vichy qui n’eût été que trahison de quelques élites. A dire vrai, la défaite de l’Axe fut aussi celle de certains Français. En effet, sur ses 900.000 membres en 1944, la Waffen-SS était composée pour moitié de non-Allemands. Avec l'ouverture du front de l’Est le 22 juin 1941, la propagande du IIIe Reich abandonne le nationalisme grand-allemand et affirme prendre la tête d'une croisade pour la sauvegarde de l'Europe. Capitalisme et communisme seraient les deux éléments matérialistes désagrégeant les nations et les âmes des peuples au profit de l'instauration d'une ploutocratie juive planétaire. Les Croisés contre le bolchevisme Le second leader à prendre l’uniforme de la LVF est Pierre Clémenti. La Waffen-SS française

TTIP et CETA: « Nos PME ne seront pas les premières bénéficiaires de ces futurs accords » Par un collectif d’entrepreneurs Face à l’intransigeance des États-Unis, la France souhaite désormais demander l’interruption des négociations du TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership, appelé aussi Transatlantic Free Trade Agreement/Tafta). Elle promeut en revanche une adoption rapide de l’accord entre l’Union européenne (UE) et le Canada, appelé CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement). Selon la Commission européenne, nos PME seront les premières bénéficiaires de ces futurs accords. Permettez-nous d’en douter. Les études prévoient au mieux des retombées très faibles sur la croissance et l’emploi, voire négatives. Ouvrir l’accès à nos marchés nationaux Nos entreprises subissent déjà la concurrence de multinationales qui localisent leurs activités au gré des opportunités fiscales, sociales ou environnementales. Comment consulter les PME quand l’opacité des négociations condamne les citoyens et les entrepreneurs à compter sur la fuite d’informations confidentielles ?

Notre Amérique à nous Ted S. Warren/AP/SIPA Du même auteur Dans sa livraison du 17 avril, Le Point consacre sa « une » à la « Planète New-York ». Pour donner à ce choix un vernis idéologique, ce qui est de bonne guéguerre, l’hebdo ironise sur notre couverture « Comment les Américains vont nous bouffer », consacrée au fameux et fumeux traité transatlantique. Reprenons : le traité vise à créer une zone de libre-échange couvrant pratiquement tous les échanges sans droits de douane mais avec un ensemble de normes communes. La raison de cet intérêt pour l’Europe est simple. Notre Amérique à nous est complexe. Son Amérique à elle est celle des radicaux du Tea Party. Florian Philippot dit-il vrai sur les dévaluations, la croissance et le chômage ? Le vice-président du Front national affirme que "le franc a été dévalué de 75% par rapport au mark entre 1950 et 1990 et que nous avons connu pendant ce temps-là une croissance de 5% par an. Nous n'avions quasiment pas de chômage". Il ajoute que "le commerce extérieur français est devenu déficitaire à partir du moment où nous avons adopté l'euro". Florian Philippot le 1er mai 2014 © Maxppp Vrai sur les dévaluations Entre 1950 et 1990, le franc a été dévalué de 75% par rapport au mark allemand. Faux sur la croissance En moyenne annuelle, la croissance a été entre de 4% entre 1950 et 1990. La croissance en France entre 1950 et 1975 s'explique avant tout par l'entrée dans la société de consommation de masse. Faux sur le chômage Entre 1950 et 1990, le chômage n'a pas été quasiment inexistant. Faux sur le commerce extérieur

#TTIPleaks : le droit de savoir… à quelle sauce on veut nous manger Greenpeace Pays-Bas dévoile aujourd’hui environ les deux tiers du texte confidentiel [EN] des négociations du traité de libre-échange entre l’Europe et les États-Unis, confirmant les pires craintes sur ce qu’il recèle en termes de menace pour l’environnement et la santé et révélant la pression exercée par les négociateurs américains. Le TTIP, c’est quoi ? Depuis presque trois ans est négocié dans le plus grand secret le traité de libre-échange entre les États-Unis et l’Union européenne, plus connu sous le nom de traité transatlantique ou encore TTIP ou TAFTA (Transatlantique Free Trade Agreement). Ce traité est le plus grand accord commercial de tous les temps car ensemble, l’Union européenne et les États-Unis représentent près de 50 % du commerce mondial et près d’un tiers des échanges commerciaux mondiaux. Le TTIP est censé générer de la croissance économique et créer de l’emploi. Mais à quel prix ? Quels risques sont d’ores et déjà identifiés ? Quelques exemples: Et maintenant?

TPP : comment les Américains vont aussi bouffer le Pacifique Pool for Yomiuri/AP/SIPA Pour consulter le sommaire du n°886 de Marianne, cliquez sur la couverture Cette année, lors de son discours sur l’état de l’Union, Obama a déclaré que le TPP (Transpacific partnership, prononcez « Tipipi ») et l’APT (Accord de Partenariat transatlantique) étaient ses priorités pour 2014. Auteur du Choc des empires (1), le journaliste Jean-Michel Quatrepoint estime que le traité transatlantique « est le pendant du traité sur le Pacifique, lancé il y a maintenant trois ans ». Le TPP est alors le traité économique le plus important jamais négocié et englobe des pays (Brunei, Chili, Nouvelle Zélande, Singapour, Australie, Malaisie, Pérou, Etats-Unis, Vietnam, Canada, Japon, Mexique) qui représentent plus de 40 % du PIB mondial. Au début des années 2000, les Américains ne regardent en effet plus du côté de la vieille Europe, mais rêve alors d’un monde dominé par la « Chinamérique ». Le Japon, méfiant vis à vis du cheval de Troie américain

En visite à Sotteville-lès-Rouen, Marine Le Pen se fait chahuter sur le marché élections européennes La présidente du Front National a été prise à partie par une centaine de manifestants. Par Emmanuelle Partouche Publié le 04/05/2014 | 16:00, mis à jour le 04/05/2014 | 16:24 © France 3 Haute Normandie Marine Le pen prise à partie sur la place de l'Hôtel de Ville La leader du FN, accompagnée de Nicolas Bay, secrétaire départemental du parti d'extrême droite, était en déplacement en Seine Maritime dans le cadre de la campagne pour les élections européennes. Arrivée vers 10h30, la chef de file du Front national a été invectivée par une centaine de manifestants. Regardez ces images tournées par Didier Meunier ce dimanche matin. Voir la vidéo Marine Le Pen chahutée

Related: