background preloader

Comment on peut, en trois clics, découvrir la carte des stations d'écoute des espions de la DGSE

Comment on peut, en trois clics, découvrir la carte des stations d'écoute des espions de la DGSE
La condamnation, en appel, à 3000€ d'amendes de Bluetouff, ce blogueur et hacker (au sens noble) qui avait trouvé des documents parce qu'ils avaient été indexés par... Google, révèle le fossé numérique qui sépare encore ceux qui savent se servir de Google (voir les explications de Bluetouff) de ceux qui ne savent pas (voir l'analyse de Maître Eolas). Les réactions à mon Quiz: rions un peu avec la DGSE qui brocarde notamment la Direction du renseignement militaire (DRM) et son utilisation des adresses @yahoo.fr -un peu comme si la NSA utilisait des adresses @wanadoo.com-, et qui révélait que les numéros de téléphone (et d'accès à Internet) des stations d'interception des télécommunications de la DGSE avaient été archivés par Google... via un appel d'offres passé par la DGSE, révèle de son côté le fossé numérique qui sépare ceux qui connaissent un peu les services de renseignement, de ceux qui ne savent pas. La France espionnait les USA dès 1946 «Des espions chez les naturistes»? Matthew M.

http://www.slate.fr/story/86395/dgse-stations-ecoute-carte-espion

Related:  Comment je suis devenu un "journaliste hacker"asylos

#JeSuisKouachi, parcours d'un hashtag promu par le FN C'est un hashtag qui a connu un petit succès sur Twitter à partir du jeudi 8 janvier, le lendemain de l'attentat des frères Kouachi contre Charlie Hebdo : #JeSuisKouachi s'est retrouvé parmi les trending topics du réseau social, vendredi 9 janvier, notamment grâce... au Front national, malgré lui. C'est ce que démontre le journaliste Jean-Marc Manach dans un article très fouillé sur le site d'Arrêt sur images (et réservé aux abonnés). A lire aussi : Etre ou ne pas être Charlie : les hashtags en chiffres Lancé comme une blague par une étudiante marocaine qui voulait faire du second degré sur les attentats, sans avoir la moindre sympathie pour eux, #JeSuisKouachi a d'abord été récupéré par plusieurs bots islamistes, avant d'arriver sous les yeux de militants d'extrême droite.

Quiz: rions un peu avec la DGSE Quelle agence de renseignements utilise des mails @laposte.net? Les stations d'écoute françaises sont-elles protégées par des clôtures en bois, en plastique ou en pierre? C'est fou ce qu'on apprend sur les services de renseignements français rien qu'avec leurs marchés publics, disponibles pour tous sur Internet. Photos de Kadhafi à Paris: l’Elysée s’est trompé L'Elysée s'est trompé en affirmant n'avoir jamais publié de photos de la rencontre de décembre 2007 entre Mouammar Kadhafi et Nicolas Sarkozy à Paris sur elysee.fr : elles y sont encore... L’Elysée aurait-il censuré les photos de la visite de Khadafi à Paris, et de sa poignée de main avec Nicolas Sarkozy, en décembre 2007 ? C’est en tout cas ce que certains laissaient entendre sur Twitter, relayés en cela par plusieurs articles de presse. Interrogé par LeMonde.fr, le service Internet de l’Elysée a démenti avoir dépublié des photos de la visite de Mouammar Kadhafi à Paris, tout en déclarant que ces photographies, que personne ne retrouvait plus, n’avaient donc jamais été publiées sur le site : “Tout ce qui est produit n’est pas diffusé en ligne“. Répondant aux Inrocks, l’Elysée est encore plus catégorique : “C’est totalement faux! Aucune photo de Kadhafi ou de qui que ce soit n’a jamais été enlevée du site de l’Elysée!

Bagdad, leur ville natale Une série vidéo décrit le quotidien des jeunes Bagdadis. Une façon de casser les stéréotypes véhiculés par les médias et de montrer au monde entier à quoi ressemble vraiment la capitale irakienne. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jean Marc Manach Adel, Ausama et Saif n'ont pas le profil type de l'Irakien tel qu'il est véhiculé dans les médias occidentaux : étudiants, ils veulent devenir dentiste ou rock star (tendance metal), jouent Jeux interdits à la guitare et avec des consoles de jeu vidéo, regardent le foot à la télé et adorent acheter du pop-corn quand ils vont au cinéma. Menacés de mort, lassés des pannes de courant ou d'électricité, de traverser une ville détruite et de croiser des cadavres mutilés sur le chemin de l'université, ils ont dû fuir Bagdad, pour la Syrie ou le nord de l'Irak. Mais avant cela, ils ont fait la chronique, en vidéo, du quotidien des jeunes Bagdadis.

Ces photos de Sarkozy que l’Élysée voulait cacher Trois jours après la chute de Moubarak, l'Élysée a nettoyé son site web des photos montrant la complicité de Nicolas Sarkozy et du dictateur égyptien. Exclusif, l'enquête d'OWNI. Nota bene : placez la souris à droite ou à gauche de la photo pour activer le diaporama Je suis heureux d’être dans votre pays pour parler de l’avenir ! Nicolas Sarkozy

Des soutiens-gorge “ampliformes” en taille… 8 ans La majeure partie des soutiens-gorge vendus en grande surface et destinés aux petites filles de 8 à 10 ans sont de type Wonderbra, rembourrés de mousse afin de donner du volume aux petites poitrines… La majeure partie des soutiens-gorge vendus en grande surface et destinés aux petites filles de 8 à 10 ans sont de type Wonderbra, dits “ampliformes“, ou “push-up“, et donc rembourrés de mousse afin de donner du volume aux petites poitrines… Interrogés à ce sujet, la quasi-totalité des supermarchés contactés ont refusé de nous répondre. Les deux qui ont accepté d’en parler, Les 3 Suisses et La Redoute, ont aussitôt retiré ces soutiens-gorges de leurs catalogues. Ces bikinis qui font scandale au Royaume-Uni “En tant que défenseurs de victimes, expliquait Shy Keenan, représentante d’une organisation d’aide aux victimes de pédophiles, nous savons pourquoi on ne devrait jamais sexualiser les enfants ou participer à la banalisation de la sexualisation des enfants” :

Quand TF1 dictait ses conditions à Matignon Pour fêter l’arrivée de la TNT, parlons un peu du projet de « Chaîne d’Information Internationale », ou CII (ou C2I). Voulue par Jacques Chirac, elle a pour vocation de concurrencer, en français, CNN, Fox News, BBC World et autres Al-Jezira. A ceci prêt que cela ne plaît pas à Patrick Le Lay, ci-devant PDG de TF1. [APP] Mémorial des morts aux frontières de l’Europe Plus de 14 000 réfugiés sont "morts aux frontières" de l'Europe depuis 1988. Afin de mesurer l'ampleur de cette "guerre aux migrants", OWNI propose un mémorial, sous forme de carte interactive. Plus de 5 000 réfugiés ont débarqué à Lampedusa, île italienne située entre Malte et la Tunisie, depuis le début de l’année. La situation est d’autant plus critique, souligne l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), que l’île, forte de 5 000 habitants, ne peut a priori accueillir que 800 réfugiés. Dans un communiqué, United for Intercultural Action, une ONG de défense des droits des migrants et des réfugiés, rappelle de son côté que depuis 1993, 857 réfugiés au moins sont morts en tentant de rejoindre Lampedusa.

2 ans de Sarkozy à l'Elysée et... 16 invités du Fouquet's avec la Légion d'honneur! - Fouquets 2 ans après sur LePost.fr (17:21) Nicolas Sarkozy 05/05/2009 à 18h45 - mis à jour le 06/05/2009 à 17h21 | vues | réactions Avec Nicolas Sarkozy, la fidélité paye. Pas en argent sonnant et trébuchant, cela va de soi. En revanche, le chef de l'Etat ne se montre pas avare lorsqu'il s'agit de distribuer les récompenses honorifiques. L'actuel résident de l'Elysée a eu la main leste en la matière ces deux dernières années, distribuant de la légion d'honneur à tour de bras.

Amesys vend sa mauvaise conscience Neuf mois après la révélation, par Reflets.info et OWNI, que la France avait vendu un système de surveillance de l'Internet à Kadhafi, le groupe Bull décide de se séparer de cette branche de ses activités. Le Groupe Bull, fleuron de l’informatique française, vient d’annoncer, dans un communiqué, avoir “signé un accord d’exclusivité pour négocier la cession des activités de sa filiale Amesys relatives au logiciel Eagle“. Contrairement à ce qu’affirme la dépêche AFP, le groupe Bull ne se sépare pas d’Amesys, qu’il avait racheté en 2009, mais uniquement du système Eagle de surveillance de l’Internet, soit quelques dizaines de salariés tout au plus, sur les 900 collaborateurs de l’entreprise. Ce système, présenté par Bull comme étant “destiné à construire des bases de données dans le cadre d’interception légale sur internet“, avait fait scandale l’an passé lorsqu’on découvrit qu’il avait été utilisé par la Libye de Kadhafi.

Mode d’emploi du Big Brother libyen La société française Amesys, qui a vendu des technologies de surveillance à la Libye de Kadhafi, essaie de minimiser les capacités de ses produits. Pourtant, les documents qu'OWNI a pu consulter montrent l'étendue du dispositif. Mise en difficulté par les révélations successives de Reflets.info, d’OWNI, du Wall Street Journal et du Figaro, Amesys, l’entreprise française qui a vendu à la Libye du colonel Kadhafi son système EAGLE de surveillance d’Internet, a tenté de relativiser le scandale, dans un communiqué posté sur son site (miroir) :

Réfugiés sur écoute Pendant plusieurs années, la société française Amesys a permis à la dictature du colonel Kadhafi d'espionner les communications Internet de ses opposants installés en Libye. Mais aussi de personnalités vivant en Europe ou aux États-Unis. Ils sont poètes, journalistes, écrivains, historiens, intellectuels, et ont entre 50 et 70 ans. La plupart occupait un rôle clé dans les réseaux de l’opposition libyenne. Récemment, sept d’entre-eux vivaient encore en exil : quatre au Royaume-Uni, deux aux Etats-Unis, un à Helsinki.

Related: