background preloader

Utiliser les cartes heuristiques pour l’enseignement et la recherche

Utiliser les cartes heuristiques pour l’enseignement et la recherche
Supports de stage de Alexandre Serres pour l’Urfist de Rennes Sur le site de l’Urfist Rennes, Alexandre Serres propose ces différents supports de stage en Cretaive Commons. (License : AttributionNoncommercial (Euro)No Derivatives Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International) Le diaporama Une carte heuristique Proposée sur Mindmeister, cette carte réalise un panorama complet des cartes heuristiques à l’université (typologie des outils, méthodologie du mindmapping, usages à l’université...)Accéder à la carte Une prise en main de Docear Proposée sur Mindmeister, cette carte présente la "suite logicielle pour la littérature académique"Accéder à la carte Présentation des ressources sur le site de l’Urfist de Rennes

http://documentation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article663

Related:  Utilisation des cartes mentalesprof_m_roigEnseignement et numérique (1)MIND MAP

Les cartes heuristiques : pourquoi et pour qui ? - L'Agence nationale des Usages des TICE par Pierre Nobis * Les cartes heuristiques ont fait leur apparition dans les programmes officiels, notamment au sein de l'enseignement d'exploration intitulé « Création et innovation technologiques », ainsi que des enseignements technologiques dans la filière STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable). On constate un nombre croissant d'expérimentations de terrain menées à tous les niveaux scolaires en France. Du point de vue de la recherche, des travaux universitaires questionnent l'intérêt pédagogique des cartes mentales et analysent en particulier la plus-value apportée par les outils numériques.

Module d'autoformation gratuit sur le plagiat et le droit de citation Le plagiat est un phénomène réel. Certains font remonter son origine à la nuit des temps. Toutefois, eu égard à la récurrence du sujet, on peut supposer qu'il a pris de l'ampleur, de nos jours, surtout à l'ère d'internet où l'accès aux ressources documentaires est grandement facilité. Pour prévenir ce phénomène, le Service des bibliothèques de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) propose un module de formation et d'autoformation sur le plagiat et les règles de citation. Ce module comporte cinq parties. Une première définit la notion de plagiat et livre quelques exemples, c'est-à-dire sept pratiques qui peuvent être qualifiées de plagiaires :

Les cartes mentales… ou l’art de favoriser la réussite des élèves Les cartes mentales… ou l’art de favoriser la réussite des élèves Cartes mentales : avantages et usages fréquents Mieux mémoriser et utiliser le cerveau à plein rendement Sollicitation des deux hémisphères du cerveau Cerveau droit (couleurs, images, formes, rythmes, sentiments) Cartes mentales et conceptuelles à l'école et au collège Le CD permet de découvrir la carte mentale et la carte conceptuelle, des outils pédagogiques au service des enseignants. Les auteurs montrent différents usages des cartes à l’école et au collège qui pourront devenir autant de déclencheurs pour enrichir les pratiques pédagogiques. Ces outils permettent de partir de l’élève, de ses compétences et ses difficultés. Un élève qui développe sa carte mentale ou conceptuelle, agit pour synthétiser, organiser, mémoriser, présenter des connaissances qu’il fait siennes, avec pour objectif d’être capable de les réinvestir. C’est un moyen pour l’enseignant de mettre en oeuvre une grande variété de situations d’apprentissage avec l’élève au centre du dispositif pédagogique. Le choix des auteurs a été de partir de la compétence 7 « Autonomie et Initiative » qui, en tant que compétence transversale, est difficile à évaluer par des enseignants mais permet de mettre en oeuvre les autres compétences du socle commun.

Suivi des apprentissages au moyen d’évaluations formatives par questions à choix multiples diffusées sur le Web par le logiciel eTests eTests est un logiciel libre permettant l’édition collaborative et la diffusion d’évaluations formatives par questions à choix multiples sur le Web. Ces évaluations sont formatives, car à chaque proposition de réponse sont associés des justificatifs détaillés ou des indices, selon que la proposition est correcte ou incorrecte. Ce retour instantané d’information permet à l’étudiant de rectifier une éventuelle erreur ou de conforter son raisonnement. L’enregistrement de chaque réponse permet le suivi des performances individuelles ou de groupes. Ceci permet à l’apprenant de se positionner vis-à-vis de ses pairs et le responsabilise dans sa formation.

Cartes mentales - Idées ASH Carte conceptuelle, carte de concepts, concept map, carte heuristique, schéma heuristique, mind map, brainstorming, topogramme, topogramme logique, carte mentale, carte d’identité mentale, carte d’organisation d’idées, carte des idées, clustering… et j’en oublie sûrement. De quoi s’y perdre… LA CARTE HEURISTIQUE (Mind Map) L’adjectif « heuristique » signifie : Cartes mentales et conceptuelles à l'école et au collège - Catalogue du SCÉRÉN/CRDP Nord - Pas de Calais Ce CD permet de découvrir la carte mentale et la carte conceptuelle, des outils pédagogiques au service des enseignants. Les auteurs montrent différents usages des cartes à l’école et au collège qui pourront devenir autant de déclencheurs pour enrichir les pratiques pédagogiques. Ces outils permettent de partir de l’élève, de ses compétences et ses difficultés. Un élève qui développe sa carte mentale ou conceptuelle, agit pour synthétiser, organiser, mémoriser, présenter des connaissances qu’il fait siennes, avec pour objectif d’être capable de les réinvestir.

Modifier au statut de l'erreur en classe : l'exemple d'un cours avec l'application Tellagami Share Tweet Email J’inaugure cette série « faire cours avec » avec une application découverte il y a 15 jours grâce à edulogia et dont je trouve l’efficacité redoutable: Tellagami. Le programme permet la création d’une vidéo composée d’un avatar (appelé « gami« ) qui présente un arrière plan modifiable (photographie, tableau etc).

Les cartes mentales en classe. Concrètement, pour quoi faire ? Sur le blogue emapsfree.fr, entièrement dédié aux cartes mentales, on peut lire une entrevue avec Claire Egalon, professeur documentaliste stagiaire, qui expose certaines de ses expérimentaitons du "mindmapping" avec des élèves de primaire dans le cadre de cours d'allemand. Cette entrevue a été reprise sur le site @Brest, dans la rubrique Libres et savoirs publics. Claire Egalon a été enseignante vacataire d'allemand avant de passer son CAPES de professeur documentaliste, et dans ce cadre a utilisé les cartes mentales avec des élèves de primaire, dans deux classes de niveaux différents.

Carte conceptuelle et carte heuristique La carte conceptuelle apparaît sur le devant de la scène dans les années 1970, pratiquement en même temps que le mind mapping. Elle a comme théoricien principal le chercheur Joseph Novak. La carte heuristique, quant à elle, s'appuie sur les travaux de l'auteur, formateur et entrepreneur britannique Tony Buzan. Eloge du désordre, ou quand l’improvisation devient une qualité professionnelle « Est-il judicieux de tout prévoir, calibrer, programmer, quand nos expériences (…) nous apprennent que les processus à l’œuvre en éducation composent avec l’improvisation, la réactivité, et donc une certaine créativité ? ». A cette question de François Muller, sur le blog « Chroniques parisiennes en innovation et en formation », tout le monde est tenté de répondre non. Bien sûr, une trop grande rigidité est délétère. Evidemment, les cours magistraux « à l’ancienne » ont disparu. Alors, vive le capharnaüm dans l’enseignement ?

Les cartes mentales Des outils graphiques comme les cartes heuristiques peuvent être précieux pour rassembler et structurer des informations glanées, tout particulièrement pour les élèves ayant des troubles de la parole et du langage. Un article complémentaire au dossier "Apprendre à chercher, chercher à apprendre". L’utilisation des cartes mentales en milieu scolaire n’est pas une fin en soi. Mais elles peuvent être précieuses pour aider les élèves à se questionner (délimiter un sujet ou faire un brainstorming), à restituer (prendre des notes ou présenter un exposé), ou encore à apprendre (comprendre une notion ou mémoriser une leçon). Leur structure radiante et la présence des mots clés permettent une vision globale d’un sujet, ce qui stimule la mémoire visuelle et facilite la réutilisation sous d’autres formes. Leur efficacité est accrue si l’élève en est également le créateur.

DOSSIER : Les cartes mentales… ou l’art de favoriser la réussite des élèves en se simplifiant la vie Un dossier conjoint Infobourg.com – Carrefour ÉducationLe texte de ce dossier est disponible en format PDF. Il est aussi disponible en format OpenOffice/LibreOffice.Et en format ePub pour la lecture sur tablette ou téléphone. Adepte de simplicité pédagogique? Mais qu’apprendront demain nos enfants à l'école ? A la rentrée prochaine, les enseignants du primaire et du secondaire auront de la lecture. Ils seront en effet consultés par le Conseil supérieur des programmes (CSP), une instance indépendante créée par Vincent Peillon, qui se réunit une dernière fois ce jeudi 5 juin, avant de rendre ses conclusions. Des conclusions soumises à la lecture des profs via un texte qui leur sera adressé : le Socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Derrière cet intitulé fort peu glamour, se cache un document essentiel. C’est lui en effet qui va définir ce que seront les connaissances et savoir-faire que 100% des jeunes Français devraient maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire (16 ans), et qui donnera lieu à un décret ministériel. On suppose que tout le monde est d’accord sur ce socle, dont la première mouture a été définie par une loi de 2005 ?

Related: