background preloader

La non-assistance à personne en danger - Les Amphis de France 5

La non-assistance à personne en danger - Les Amphis de France 5
La non-assistance à personne en danger Ce sujet sera abordé de deux façons complémentaires : - un film bref relatant une expérimentation concernant la non-assistance à personne en danger.- un exposé qui analyse cette expérimentation, présente d'autres expérimentations sur le même thème et apporte des notions théoriques sur la non-assistance à personne en danger.La non-assistance à personne en danger est un comportement très souvent constaté. Mais les témoins d'un accident de la route qui ne s'arrêtent pas, les passants qui font mine de ne pas voir une personne affalée au bord du trottoir sont-ils tous monstrueusement égoïstes ? La ressource est diffusée sous licence Creative Commons Related:  PSYCHO SOCIALE

L'erreur fondamentale d'attribution - Les Amphis de France 5 L'erreur fondamentale d'attribution Ce sujet sera abordé de deux façons complémentaires : - un film bref relatant une expérimentation qui montre une erreur fondamentale d'attribution. - un exposé qui analyse cette expérimentation, présente d'autres expérimentations sur le même thème et apporte des notions théoriques sur l'erreur fondamentale d'attribution. Lorsque nous cherchons à comprendre les causes de nos comportements et de ceux des autres, nous avons le choix entre des causes internes (liées à la personne elle-même) et des causes externes (liées à la situation, aux circonstances).Dans cette analyse des causes, sommes-nous méthodiques, "scientifiques" ?Non, nous avons tendance à privilégier les causes internes. La ressource est diffusée sous licence Creative Commons

Article IT BEGAN WITH AN AD in the classifieds. Male college students needed for psychological study of prison life. $15 per day for 1-2 weeks. More than 70 people volunteered to take part in the study, to be conducted in a fake prison housed inside Jordan Hall, on Stanford's Main Quad. The leader of the study was 38-year-old psychology professor Philip Zimbardo. He and his fellow researchers selected 24 applicants and randomly assigned each to be a prisoner or a guard. Zimbardo encouraged the guards to think of themselves as actual guards in a real prison. The study began on Sunday, August 17, 1971. Forty years later, the Stanford Prison Experiment remains among the most notable—and notorious—research projects ever carried out at the University. The public's fascination with the SPE and its implications—the notion, as Zimbardo says, "that these ordinary college students could do such terrible things when caught in that situation"—brought Zimbardo international renown. The Superintendent Mark.

Les effets de la catégorisation - Les Amphis de France 5 Les effets de la catégorisation Ce sujet sera abordé de deux façons complémentaires : - un film bref relatant une expérimentation concernant la catégorisation.- un exposé qui analyse cette expérimentation, présente d'autres expérimentations sur le même thème et apporte des notions théoriques sur les effets de la catégorisation. Nombreuses sont les recherches qui montrent qu'on attribue facilement aux éléments d'une catégorie des attributs considérés comme caractéristiques de cette catégorie.Cette tendance a des conséquences importantes sur nos jugements et nos comportements quotidiens. Elle peut s’avérer à l’origine de phénomènes de discrimination et de racisme. La ressource est diffusée sous licence Creative Commons

Sous les pavés la jupe en streaming, documentaire de Isabelle Cottenceau, Arte Ce matin, ce sera jupe ou pantalon ? La question est tout sauf anodine. Derrière ce choix, se cache l'histoire d'une longue conquête ; celle de la liberté féminine. Ce film nous invite à un passionnant voyage politique à travers l'histoire. Une histoire tumultueuse et vivante qui sera racontée à travers le regard d'hommes et de femmes politiques d'aujourd’hui, mais aussi de lycéens, de féministes, de couturiers, de photographes, et de spécialistes du corps et de la mode. Jupe ou pantalon ?

Les effets de la comparaison sociale Les ressources pour l'auto-formation présentes dans le moteur Sup-Numerique sont mises à disposition par les Universités Numériques Thématiques pour : être moissonnéesêtre visibles sur le portail sup-numerique.gouv.fr. Ces ressources s'adressent autant aux enseignants qu'aux étudiants. Elles s'inscrivent dans les parcours de formation et sont validées par les communautés scientifiques des Universités Numériques Thématiques. Leurs fiches descriptives sont indexées en respectant les standards SupLOMFR. Les U.N.T. mutualisent à l'échelle nationale des contenus pédagogiques dans 8 domaines de formation : rapprochez-vous des U.N.T. pour faire référencer vos ressources.

Les effets d'une procédure d'engagement - Les Amphis de France 5 Les effets d'une procédure d'engagement Ce sujet sera abordé de deux façons complémentaires : - un film bref relatant une expérimentation qui met en jeu une procédure d'engagement. - un exposé qui analyse cette expérimentation, présente d'autres expérimentations sur le même thème et apporte des notions théoriques sur la psychologie d'engagement. Une procédure d'engagement, également appelée "pied dans la porte", permet d'obtenir un comportement d'une personne, en la conduisant à s'engager d'abord dans un comportement préparatoire, un petit acte "peu coûteux" qu'elle ne peut refuser. Cette expérimentation a été mise en scène avec :M. La ressource est diffusée sous licence Creative Commons

Les effets de la catégorisation - Les Amphis de France 5 Les effets de la catégorisation Ce sujet sera abordé de deux façons complémentaires : - un film bref relatant une expérimentation concernant la catégorisation.- un exposé qui analyse cette expérimentation, présente d'autres expérimentations sur le même thème et apporte des notions théoriques sur les effets de la catégorisation. Nombreuses sont les recherches qui montrent qu'on attribue facilement aux éléments d'une catégorie des attributs considérés comme caractéristiques de cette catégorie.Cette tendance a des conséquences importantes sur nos jugements et nos comportements quotidiens. Elle peut s’avérer à l’origine de phénomènes de discrimination et de racisme. La ressource est diffusée sous licence Creative Commons

Les effets de la comparaison sociale - Les Amphis de France 5 Les effets de la comparaison sociale Ce sujet sera abordé de deux façons complémentaires :- un film bref relatant une expérimentation concernant la comparaison sociale.- un exposé qui analyse cette expérimentation, présente d'autres expérimentations sur le même thème et apporte des notions théoriques sur les effets de la comparaison sociale.L'image que nous avons de nous-même est fortement sensible au contexte social dans lequel nous évoluons. En effet, Le processus de comparaison social nous conduit à nous comparer aux autres. Il a donc des conséquences importantes sur l'estime de soi. Il peut aussi avoir des conséquences sur les performances scolaires. La ressource est diffusée sous licence Creative Commons

Les effets de la catégorisation Les ressources pour l'auto-formation présentes dans le moteur Sup-Numerique sont mises à disposition par les Universités Numériques Thématiques pour : être moissonnéesêtre visibles sur le portail sup-numerique.gouv.fr. Ces ressources s'adressent autant aux enseignants qu'aux étudiants. Elles s'inscrivent dans les parcours de formation et sont validées par les communautés scientifiques des Universités Numériques Thématiques. Leurs fiches descriptives sont indexées en respectant les standards SupLOMFR. Les U.N.T. mutualisent à l'échelle nationale des contenus pédagogiques dans 8 domaines de formation : rapprochez-vous des U.N.T. pour faire référencer vos ressources.

Le Hibou à l'envers Discrimination et gestion de l’égalité et de la diversité - Volet 1 - Psychologie des discriminations, préjugés et stéréotypes - Université de Lorraine Allport, G. (1954). The nature of prejudice. Reading, Mass. USA. Addison-Wesley Amiot, C. & Bourhis, R.Y. (2001). Bourhis, R. & Montreuil, A. (2004). Bourhis, R.Y. & Leyens, J.P. (1999). Campbell, D. Crisp, R. (2010). Cuche, D. (1996). Dambrun, M. (2002). Doise, W. (2009). Dovidio, J.F.; Hewstone, M.; Glick, P. & Esses, V.M. (2010). Dovidio,, J., Glick, P. & Rudman, L.A. (2005). Dubois, N. (2007). Fiske, S. Guimond, S. (2006). Guimond, S. (2010). Guimond, S. (2011). Hofstede, G. (1980). Hofstede, G., Hofstede, G.J. & Minkov, M (2010). Jackson, L. (2011). Légal, J. Leyens, J. , Yzerbyt, V. & Schadron, G. (1996). Leyens, J.P. (2012). Licata, L. & Heine, A. (2012). Lippmann, W. (1922). Matsumoto, D. & Juang, L. (2008). Morchain, P. (2012). Ndobo, A. (2010). Sidanius, J., & Pratto, F. (1999). Tajfel, H. & Turner, J. Todd, D.N. (2009). Whitley, J., & Kite, M. (2010). Volet 1 - Psychologie des discriminations, préjugés et stéréotypes La discrimination (Richard Bourhis) • L’entitativité

La soumission à l'autorité On doit cette célèbre expérience à Milgram. Cette expérience a été maintes fois reproduite dans de nombreux pays et les résultats sont toujours aussi convaincants que ceux de Milgram. Cette expérience peut donner des pistes de réflexions sur ce qui peut amener des personnes à torturer (ici par des chocs électriques) d’autres personnes et cela, non pas du fait de leurs caractéristiques individuelles mais du fait d’un contexte spécifique. La procédure est simple : La consigne est simple : Si l’élève donne une mauvaise réponse, le professeur (sujet naïf) doit lui administrer un choc électrique croissant de 15 volts à chaque erreur et cela de 15 jusqu’à 450 Volts où il est d’ailleurs indiqué « danger ». Stanley Milgram L’expérimentateur habillé de sa blouse blanche n’a le droit de dire que quelques phrases telles que : « vous devez continuer » ou « il faut continuer » ou « continuez » ou « l’expérience veut que vous poursuiviez » ; pour mettre quelques variantes. Conséquences :

[Expérience sociale] L’effet Asch Aujourd’hui, on va tenter de répondre à une question toute bête. Quand je dis une question toute bête, c’est VRAIMENT une question toute bête. Du genre : « Voici un segment, parmi les trois propositions suivantes, quel segment a la même longueur que lui? » Vous avez trouvé la bonne réponse? Bravo! Oui, mais voilà. Prenons neuf complices et mélangeons-les avec une dixième personne. Posons maintenant la fameuse question au groupe et arrangeons-nous pour que Carapuce fasse partie des derniers à prendre la parole. C’est cette expérience que Solomon Asch (1907 – 1996) , un psychologue polonais, a mis sur pied pour démontrer l’influence du groupe sur les décisions d’un individu. Les résultats de Asch sont sans appel: 31,8 % des sujets ont accepté la mauvaise réponse. 31.8 % !!! Pire ! L’enseignement de cette expérience est fondamental. Put***, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai le nombre 1984 qui me vient immédiatement en tête… Vous avez 4 heures !

La santé maternelle des « Africaines » en Île-de-France : racisation des patientes et trajectoires de soins 1 Propos extrait le 1er février 2012 d’un forum de discussion sur le site Grioo.com ( (...) 2 Dans le corps du texte et pour bien signifier qu’il s’agit d’une catégorie construite, nous encadr (...) 3 Par ce terme, nous entendons ancrer clairement les catégories liées à l’origine – réelle ou suppos (...) 1« J’ai beaucoup de copines, de belles-sœurs, etc. qui disent qu’on oblige les femmes africaines à faire des césariennes pour limiter les naissances ». Fatoumata M., dont nous avons recueilli le récit de vie, a ensuite longuement développé ce thème. Sur les divers forums de discussion consultés sur Internet, le ton adopté est encore plus direct : « Je voulais dénoncer cette pratique fasciste qui consiste à soumettre systématiquement les femmes africaines à la césarienne au moment de l’accouchement. 2Peu d’études cliniques françaises portent sur la santé périnatale des femmes en fonction de leurs origines réelles ou supposées. 23 Khi²=689, p=0,000.

Related: