background preloader

Les oiseaux dans la ville, indicateurs de biodiversité - Jardins de France

Les oiseaux dans la ville, indicateurs de biodiversité - Jardins de France
Les paysages urbains n’ont pendant longtemps suscité que peu d'intérêt auprès des naturalistes, plus intéressés par les systèmes dits « naturels ». Les choses changent aujourd’hui. Dans un contexte d’urbanisation croissante et d’une prise en compte accrue des questions environnementales par l’opinion publique, la question de la conservation de la biodiversité urbaine est devenue aujourd’hui un objet de recherche scientifique et un enjeu important des politiques urbaines. Les oiseaux y occupent une place importante. Étourneau sansonnet - © J. Birard Les oiseaux représentent des indicateurs de l’état de la biodiversité facilement détectables. Les oiseaux en Stoc Différents programmes de suivis de la biodiversité, s’appuyant sur des protocoles standardisés et rigoureux, permettent de récolter des informations précieuses sur l’état de santé des populations animales et végétales. > Lire la suite janvier-février 2014 Related:  ECOLOGIE URBAINE, VILLE DURABLEnduqJARDINAGE

Une ferme dans un bunker en plein cœur de Londres AGRICULTURE - Une ferme dans un vieux bunker? Yes sir! Et en plein cœur de Londres en plus. 430 mètres de tunnels, 33 de profondeur, c'est sous le quartier de Clapham que ce projet aussi excitant que loufoque est en train de voir le jour, façon de parler. Pour l'instant, seule une salle du complexe est expérimentée mais, à terme, ce sont bien 2,5 hectares de surface qui pourraient être exploités expliquait le Guardian le 30 janvier. Lire aussi: » BLOG Urbanisme: la ville de demain se construira sur nos toits » BLOG Petite échelle, vrai impact: investir dans l'agriculture familiale pour lutter contre la faim Hydroponie Seulement voilà, dans un bunker souterrain, il n'y a pas de terre. Les plantes sont cultivées sur un substrat neutre, inerte et surtout régulièrement irrigué d'une solution qui apporte à la plante les sels minéraux et autres nutriment dont elle a besoin pour se développer. Et la lumière? Efficacité énergétique Steven Dring, justement. Lire aussi: » BLOG Un toit éphémère?

Dongtan, l’éco-cité chinoise fantôme Dongtan, district de l’ile de Chongming, près de Shanghai, avait été pensé par le cabinet d’ingénieurs britannique Arup pour devenir une ville écologique modèle : les véhicules auraient roulé à l’électricité, les habitants se seraient nourris aux légumes bio, chaque bâtiment aurait consommé 70% d’énergie en moins que les tours du centre ville. En 2010, 25 000 "Dongtanais" auraient dû être les heureux locataires de bâtiments éco-conçus, et 500 000 en 2040. Sauf qu’entre la remise de copie par le cabinet Arup et la 1ère phase des travaux planifiée, le client Shanghai Industrial Investment Company, n’a plus fait parler de lui. Pour expliquer ce coup d’arrêt, un lien est souvent établi avec la condamnation à 18 ans de prison pour corruption de Chen Liangyu, l’ancien numéro 1 du parti communiste de Shanghai, partisan du projet. Nicolas Samsoen, chargé de mission au cabinet d’architecture et d’urbanisme français Arep, répond à nos questions. A lire aussi dans Terra eco :

Calendrier du potager, travaux du mois semis et récoltes sur Jardin à manger Familles de plantes :Ne pas planter au moins deux années (c'est vraiment un minimum 3 ans c'est mieux, voire 4 à 5) de suite des plants d'une même famille au même endroit, pratiquer la rotation des cultures. Légumes et lune : A grands traits : choisir la lune montante pour tous les légumes fruits (haricots, pois, tomates), la pleine lune pour les légumes feuilles et les bulbes(salade, choux, oignons, poireaux) et la lune descendante pour les légumes racines. Les semis : Semis intérieur : chez vous ou dans une serre chauffée Semis sous abri : sous cloche ou châssis Semis en pépinière : Semis clair en pleine terre : directement à l'air , puis repiquage en place.- voir fiche semis Le repiquage :en place, en respectant les espaces entre les rangs et entre les plants - Voir fiches détailléesLes variétés : Bien regarder les consignes sur les sachets, des différences importantes peuvent exister selon les variétés.

Astro 3D+: Le ciel, les étoiles et l'astronomie pour iPhone, iPod touch et iPad dans l’App Store sur iTunes Un potager sur le toit Imaginez un potager, situé sur le toit d'un gymnase, entouré de buildings d'une dizaine d'étages et offrant une vue panoramique sur toute la ville. Non, vous n'êtes pas dans une des méga-fermes qui poussent au sommet des tours de Brooklyn ou Montréal, mais sur le toit d'un gymnase du 20e arrondissement de Paris, dans le premier jardin sur toit de la ville. Oubliez aussi les retraités en mal d'occupations. Ce matin, c'est une population variée faite d'étudiants, de mères de famille et barbus lookés comme dans un catalogue d'Urban Outfitters qui sont venus en découdre avec les mauvaises herbes. « Pendant la belle saison, les gens viennent jardiner mais aussi lire, prendre le soleil, partager un repas ou bavarder avec leurs voisins. Il y a des enfants partout, c'est très sympa », précise Nadine Lahoud, l'une des habituées de ce lieu de 600 m2, qui vient de repiquer épinards et betteraves. A l'ère des graines tueuses, des oeufs à la dioxine et des lasagnes au cheval, rien de très étonnant.

Qu'est-ce qu'une "ville nouvelle" ? par Jean-Robert Pitte Le géographe de l’ACADEMIE DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES raconte la création de ces villes dans l’histoire du paysage français Dans son "Histoire du paysage français", le géographe Jean-Robert Pitte, de l’Académie des sciences morales et politiques, raconte cette période où sont créees neuf villes-nouvelles dont il rappelle dans cette émission la définition, les critères et les besoins auxquels elles ont répondu. A partir des années 1960, l'Etat comme les municipalités et les promoteurs privés avaient choisi les constructions en hauteur (avec quelques années de retard sur les Etats-Unis). Le premier gratte-ciel construit en France l'avait été à Amiens en 1948 et mesurait 90 m de hauteur (architecte Auguste Perret). Mais surgit alors une autre utopie : il faut décentraliser ! Seuls ces 9 centres ont droit à l'appellation "ville nouvelle" et sont gérés par un établissement public. Mais... la réalité est moins idyllique car les objectifs du projet sont loin d'avoir été atteints...

Les chants d'oiseaux - écoutez les 208 différentes espèces d'oiseaux. Paris en 2050 : Les incroyables propositions de l’architecte Vincent Callebaut Le décarrossage de la sta...Article publié sur A Nous Paris sous le titre original:...> Lire la suiteLes 60 plus belles oeuvre...La vague du street-art ne cesse de grandir dans le mond...> Lire la suiteDes vignettes collées sur... Les relations de voisinage sont au coeur des ...> Lire la suite La pollution de l’air touche neuf citadins sur dix dans le monde LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout La pollution atmosphérique « empoisonne » près de neuf urbains sur dix dans le monde. La nouvelle base de données sur la qualité de l'air dans 1 600 villes de 91 pays, établie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et publiée mercredi 7 mai, dresse un tableau sans appel. Le seuil maximum fixé par l'OMS est de 20 microgrammes par mètre cube (µg/m3) pour la concentration moyenne annuelle de particules fines PM10 (d'un diamètre égal ou inférieur à 10 micromètres) dans l'air. Il est largement dépassé dans de nombreuses grandes métropoles. Avec des records beaucoup plus élevés que ceux enregistrés, par exemple, lors des récents pics de pollution à Paris, en mars 2014 (100 µg/m3). Le Pakistan apparaît comme le plus à risques : dans la ville de Peshawar, dans le nord-est du pays, on atteint un niveau de concentration de 540 µg/m3. Voirl'infographie : Pollution des villes : les pays en développement en première ligne

Related: