background preloader

Apprendre le code, même à l’école

Apprendre le code, même à l’école
En France, en Europe, dans le monde entier, les initiatives se multiplient pour développer la culture numérique des jeunes et proposer des apprentissages au code. La maîtrise et la compréhension des fondamentaux de l’informatique semblent de plus en plus nécessaires pour éduquer de véritables citoyens numériques éclairés, dans un monde toujours plus connecté. « Les jeunes d’aujourd’hui ont une grande expérience et une grande facilité pour interagir avec les nouvelles technologies, mais beaucoup moins pour créer et s’exprimer avec. C’est un peu comme s’ils savaient lire, mais pas écrire avec les nouvelles technologies » déclarait Mitch Resnick, directeur du groupe Lifelong Kindergarten au MIT Media Lab, dans une vidéo TEDx en 2012. Le code semble souvent inaccessible, comme le soulignait Mitch Resnick dans cette même intervention : « Pour beaucoup de gens, quand ils pensent au code, ils se disent que c’est réservé à une communauté très étroite de personnes ayant cette connaissance ».

http://www.franceinter.fr/depeche-apprendre-le-code-meme-a-l-ecole

Related:  Apprendre à coder ?Enseigner le code à l'école ?g_maths

Axelle Lemaire, secrétaire d'État au Numérique: «On apprend l’anglais, le chinois, il faut apprendre à coder!» [Le chat est terminé] Merci à tous pour vos questions! Désolé de ne pas avoir pu répondre à toutes. Je partage avec vous le constat que le champ à couvrir est très large: le numérique, ce n’est pas que de la technique! Enseigner le code à l’école ? Vraiment De partout, à travers le monde, l’idée de l’apprentissage du numérique à l’école semble être devenue le nouveau Graal. En France, la Fing (dont je suis employé) et de nombreuses autres associations et organismes ont même déclaré l’éducation au numérique grande cause nationale pour l’année 2014. Mais quel est l’enjeu de cet engouement pour le “tous codeurs ?”

Code à l'école : 3 questions sur ce nouvel enseignement par Héloïse Leussier Nos enfants vont-ils tous être des pros du html ? Benoît Hamon souhaite en tout cas favoriser l'enseignement du langage informatique à l'école primaire dès la rentrée, a-t-il indiqué dans le JDD dimanche 13 juillet. 1 - Le coding, pour quoi faire ? "L'école ne peut ignorer l'importance du numérique qui intervient aujourd'hui dans toutes les disciplines", estime le ministre de l'Éducation nationale. De plus, selon lui, le numérique "favorise l'interaction au sein de la classe et stimule la participation de tous, y compris de ceux qui restent en retrait". Axelle Lemaire veut que les enfants apprennent à coder LE SCAN - Au même titre que «le découpage et le collage», la secrétaire d'État au Numérique veut que l'école apprenne la programmation informatique aux enfants. Parlez-vous le HTML? Il est probable que non. Mais vos enfants ou futurs enfants pourraient bientôt apprendre ce language informatique à l'école. «On apprend l'anglais, le chinois, il faut apprendre à coder!»

"Plus que l'apprentissage du code, c'est la sensibilisation aux cultures numériques qui est importante" Peut-on enseigner le code informatique à toute une nation ? Nous nous posions la question dans un article dédié à la campagne de sensibilisation Year of Code récemment lancée au Royaume-Uni. Ces dernières années, la formation aux langages des machines s'est imposée comme un facteur d'employabilité au sein d’un marché qui fait grise mine. Mais comment procéder pour y éduquer la population ? Est-ce à l'école d’agir ou doit-on laisser la place aux Espaces publics numériques et autres tiers-lieux qui s'y sont déjà dédiés ?

Faut-il rendre l'enseignement du code informatique obligatoire dès le primaire? - LExpress.fr A l'heure où des initiatives pédagogiques contestables comme le Permis Internet, délivré par la Gendarmerie et qui insiste sur les dangers d'internet, sont mises en oeuvre, de plus en plus de voix plaident pour une approche beaucoup plus englobante et positive du numérique à l'école. Au-delà des usages, qui sont déjà censés être enseignés, un mouvement de fond encourage l'enseignement d'une culture générale numérique, incluant l'apprentissage de notions de code informatique dès l'école primaire. Une question qui sera débattue dans le cadre de la refonte des programmes scolaires.

Faut-il enseigner le code informatique à l'école ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard L'écolier français fera-t-il bientôt des lignes de code à côté de ses lignes d'écriture ? Dans un monde où l'ordinateur prolonge nos cerveaux, la capacité à programmer et plus largement à maîtriser ce qui se passe derrière l'écran est en train de créer une nouvelle élite. A eux les emplois de demain, certes, mais aussi l'usage plus intelligent des appareils courants. « L'informatique façonne le monde moderne. Il faut casser la frontière entre ceux qui sont capables de créer, et ceux qui resteront des consommateurs d'écrans », résume l'académicien et professeur au Collège de France, Gérard Berry.

Apprendre à écrire ou à coder ? Programmer ou être programmé(e) ? Premier argument en faveur de l’apprentissage du code informatique lors de la scolarité : Syntec Numérique, le syndicat qui regroupe les entreprises du secteur, alerte les pouvoirs publics depuis des années sur les difficultés de recrutement d‘informaticiens correspondant à leurs besoins. L’émergence de structures éducatives hybrides illustre le décalage (ou «mismatch») entre formation et profils recherchés, à l’image de l’école 42, une école d’informatique gratuite ouverte à toutes les personnes âgées de 18 à 30 ans, sans condition de diplômes préalables, lancée à l’initiative du PDG de Free en France. 40 000 candidatures ont été reçues en seulement quelques semaines pour 1 000 admis. D’autre part, la vie des individus, des collectivités comme des entreprises est de plus en plus régie par des algorithmes et des programmes informatiques dont la logique détermine une certaine façon de penser. Apprendre à coder dès le primaire…

Les TIC peuvent améliorer les résultats scolaires des élèves Les Technologies de l'Information et de la Communication peuvent contribuer à améliorer Robert Bibeau 1. Survivre avec des ordinateurs dans sa classe « Que jamais un micro-processeur ne devienne un micro-professeur. » Francis Meynard Emmanuel Davidenkoff: Informatique à l'école: veut-on un pays de consommateurs ou de citoyens concepteurs? Cette tribune a été précédemment publiée dans L'Echo Républicain. ÉDUCATION - "Il est urgent de ne plus attendre". C'est le sous-titre, bien peu académique, du rapport que l'Académie des sciences vient de publier sur l'enseignement des sciences informatiques à l'école. En filigrane, une question qui nous concerne tous: nos enfants sont-ils condamnés à n'être que des consommateurs passifs, ignorants, et aisément manipulables de l'ère numérique, ou saura-t-on en faire à la fois des acteurs de la révolution en cours et des citoyens éclairés, capables de dominer la machine et non d'en devenir les esclaves?

Académie des technologies Communication de la commission TIC de l’Académie des Technologies - mai 2014 Tous les citoyens doivent recevoir une éducation numérique et informatique, tout au long de leurs scolarité, du primaire au secondaire : cette idée fait aujourd’hui largement consensus, comme en témoignent plusieurs rapports produits récemment. Mais que doit-on enseigner et de quelle manière doit se faire cet enseignement ? Suite aux réflexions menées au sein de sa commission Technologies de l’information et de la communication, l’Académie des technologies, dans une communication : « Le rôle de la technologie et de la pratique dans l’enseignement de l’informatique », bat en brèche quelques idées reçues et prend position pour des contenus et une pédagogie adaptés aux besoins de la société du 21ème siècle.

Related: